Press release

La GSMA salue la décision prise lors de la conférence WRC-15 d’allouer davantage de spectre pour le haut débit mobile

0 0
Sponsorisé par Business Wire

GENÈVE–(BUSINESS WIRE)–John Giusti, chef de la réglementation à la GSMA, a déclaré au sujet de l’issue de la Conférence mondiale des radiocommunications 2015 (WRC-15) de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) et de l’identification de spectre additionnel au profit des services mobiles de nouvelle génération : « Nous saluons les décisions prises lors de la conférence

GENÈVE–(BUSINESS WIRE)–John Giusti, chef de la réglementation à la GSMA, a déclaré au sujet de
l’issue de la Conférence mondiale des radiocommunications 2015 (WRC-15)
de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) et de
l’identification de spectre additionnel au profit des services mobiles
de nouvelle génération :

« Nous saluons les décisions prises lors de la conférence WRC-15
d’identifier de nouvelles fréquences essentielles visant à garantir
l’avenir de l’Internet mobile. Après plusieurs semaines d’intenses
négociations de traité, les gouvernements se sont mis d’accord sur trois
nouvelles gammes de fréquences harmonisées au niveau mondial, ce qui
représente un pas en avant majeur pour satisfaire la demande croissante
des citoyens du monde entier pour le haut débit mobile. Afin de parvenir
aux économies d’échelle requises pour offrir un haut débit mobile
omniprésent et à bas coût aux consommateurs sur toute la planète, une
harmonisation mondiale des gammes de fréquences via le processus de la
conférence WRC est primordiale.

« La GSMA applaudit le fort soutien de gouvernements de toutes les
régions envers l’harmonisation globale d’une plage de 200 MHz de la
bande C (3,4 – 3,6 GHz) afin de satisfaire aux besoins de capacité dans
les zones urbaines1. Nous nous réjouissons également de la
décision d’harmoniser à l’échelle mondiale la bande L (1427 – 1518 MHz),
une gamme de moyennes fréquences procurant un équilibre idéal entre
couverture et capacité.

« Lors de la conférence WRC-15 a également été prise la décision
d’étendre la gamme des 700 MHz (694 – 790 MHz), en la faisant passer
d’une gamme harmonisée régionalement dans les Amériques et la zone
Asie-Pacifique à une gamme mondiale. En rendant aujourd’hui ce spectre
disponible en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, les gouvernements
ont franchi un jalon important en améliorant la portée des services haut
débit mobiles essentiels.

« La GSMA salue en particulier la vision affichée par de nombreux pays
recherchant la flexibilité d’utiliser la bande en-dessous de 700 MHz
(tout particulièrement entre 610 et 694/698 MHz) pour le haut débit
mobile. Non seulement les anciens services de télévision dans la bande
peuvent être transmis bien plus efficacement en utilisant moins de
spectre, mais la réalité est que les habitudes des consommateurs
évoluent alors que les contenus vidéo sont de plus en plus visionnés sur
des appareils mobiles. Autoriser à la fois la téléphonie mobile et la
télédiffusion à utiliser la bande donne à ces gouvernements la
possibilité de satisfaire aux besoins changeants de leurs citoyens.

« La bande en-dessous de 700 MHz est dorénavant disponible pour la
téléphonie mobile sur des marchés couvrant plus de la moitié de la
population du continent américain et, par ailleurs, plusieurs marchés
majeurs dans le sous-continent indien ont annoncé leur intention
d’utiliser une partie de cette bande pour le haut débit mobile. Cette
décision prise à la WRC-15 représente un jalon important pour créer une
dynamique vers une harmonisation mondiale.

« Si l’on regarde dans un avenir plus lointain, nous prenons note de
l’accord conclu lors de la WRC-15 pour un nouveau point à l’ordre du
jour de la conférence WRC-19 en vue d’identifier des gammes de hautes
fréquences au-delà des 24 GHz pour les services de téléphonie mobile 5G.
Il s’agit d’une première étape essentielle dans le parcours vers une
nouvelle série d’innovations dans la téléphonie mobile, considérablement
plus rapides que les technologies existantes et conduisant à une société
hyper connectée dans laquelle la téléphonie mobile jouera un rôle sans
cesse croissant dans la vie des individus. »

Notes à l’attention des rédacteurs

1 Les portions de la bande C comprises entre 3,3 et 3,4 GHz
et entre 3,6 et 3,7 GHz sont également disponibles régionalement et sur
des marchés clés.

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit près de 800 opérateurs appartenant à plus
de 250 sociétés de l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants de
téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs
d’équipement, des fournisseurs de services Internet et des organismes
œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise
également les plus grands événements du secteur, tels le Mobile World
Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences Mobile
360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Web
institutionnel de la GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts presse
Pour la GSMA
Charlie Meredith-Hardy,
+44 7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com