Press release

La Patient Safety Movement Foundation organise sa réunion de planification semestrielle avec la Faculté de pharmacologie de l’Université Chapman

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–La Patient Safety Movement Foundation organise actuellement, conjointement avec la Faculté de pharmacologie de l’Université Chapman, sa réunion de planification semestrielle qui se tiendra le 29 juillet 2015, au niveau du campus principal de l’Université Chapman à Orange, en Californie. La réunion débutera par des présentations effectuées par chacun des dirigeants des douze groupes

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–La Patient
Safety Movement Foundation
organise actuellement, conjointement avec
la Faculté de pharmacologie de l’Université Chapman, sa réunion de
planification semestrielle qui se tiendra le 29 juillet 2015, au niveau
du campus principal de l’Université Chapman à Orange, en Californie.

La réunion débutera par des présentations effectuées par chacun des
dirigeants des douze groupes de travail chargés de la mise à jour des
Solutions applicables pour la sécurité des patients (Actionable Patient
Safety Solutions – APSS) de la Patient Safety Movement Foundation. Les
APSS de la Patient Safety Movement Foundation sont conçues dans le but
de résoudre les problèmes majeurs en matière de sécurité des patients. À
la fin de la réunion, le groupe identifiera les nouveaux défis et
précisera ceux qui seront abordés lors du 4e Sommet annuel
scientifique et technologique sur la sécurité des patients, qui aura
lieu les 22 et 23 janvier 2016 à Dana Point, en Californie. Les défis
actuels sont les suivants :

  • Culture de la sécurité
  • Défaut de porter secours : Dépression respiratoire postopératoire
  • Erreurs médicamenteuses
  • Gestion sanguine sous-optimale
  • Infections liées aux cathéters veineux centraux (ICVC)
  • Ciblage de l’oxygène néonatal sous-optimal
  • Incapacité à détecter une cardiopathie congénitale clinique (CCC)
  • Infections associées aux soins (IAS)
  • Communications transférées
  • Détection précoce de la septicémie
  • Réanimation optimale
  • Intégrité des mesures

« Notre réunion annuelle semestrielle va orienter la direction du Sommet
2016 », a déclaré Joe Kiani, fondateur de la Patient Safety Movement
Foundation. « Nous avons la chance d’organiser cette réunion de concert
avec la Faculté de pharmacologie de l’Université Chapman. Plus de
100 leaders d’opinion du domaine de la sécurité des patients venus du
monde entier vont nous rejoindre à l’occasion de cette réunion
semestrielle. Ensemble, nous pouvons éradiquer la mortalité évitable des
patients d’ici à 2020. »

La Faculté de pharmacologie de l’Université Chapman (Chapman University
School of Pharmacy – CUSP) est située sur le campus des sciences de la
vie Harry et Diane Rinker à Irvine, en Californie. Le programme de la
CUSP permet aux étudiants de se consacrer aux grandes questions de la
santé humaine qui se posent dans le monde entier, et s’efforcer d’y
trouver des solutions compatissantes. Le rôle du pharmacien consiste
principalement à utiliser les médicaments de manière responsable et à
anticiper les résultats de cette utilisation sur la santé afin de
l’améliorer.

« C’est un honneur d’organiser conjointement la réunion de planification
de la Patient Safety Movement Foundation cette année », a déclaré Ron
Jordan, R.Ph.,FAPhA, doyen de la Faculté de pharmacologie de
l’Université Chapman. « La sécurité des patients et l’objectif ‘zéro
décès évitable d’ici à 2020’ représentent un aspect essentiel de notre
programme de doctorant en pharmacie. Nous sommes impatients de
travailler avec l’équipe dirigeante de la fondation pour identifier les
problèmes de sécurité et les solutions qui permettront aux organisations
de soins de santé du pays de les résoudre. » #0x2020”

À propos de la Patient Safety Movement Foundation

Chaque année aux États-Unis, plus de 200 000 personnes meurent de causes
évitables dans les hôpitaux. La Patient Safety Movement Foundation a été
créée pour soutenir la Masimo Foundation for Ethics, Innovation, and
Competition in Healthcare, afin de réduire à zéro le nombre des décès
évitables d’ici à 2020 (0X2020). L’amélioration de la sécurité des
patients demande la collaboration de toutes les parties prenantes,
notamment des patients, des professionnels de santé, des entreprises de
technologie médicale, du gouvernement, des employeurs et des tiers
payants privés. La Patient Safety Movement Foundation travaille de
concert avec l’ensemble des parties prenantes pour identifier les
problèmes et les solutions liés à la sécurité des patients. La Fondation
organise également des sommets scientifiques et technologiques sur la
sécurité des patients. Le prochain sommet, qui aura lieu les 22 et
23 janvier 2016 à Dana Point, en Californie, rassemblera les cerveaux de
notre pays pour des discussions et de nouvelles idées stimulantes qui
ébranleront l’ordre établi. En présentant des remèdes sur mesure à
impact étendu pour répondre aux problèmes de sécurité des patients, en
encourageant les entreprises de technologies médicales à partager les
données relatives à l’achat de leurs produits, et en demandant aux
hôpitaux de s’engager à mettre en œuvre les APSS, la Fondation est en
train d’avancer vers son objectif de zéro décès évitable d’ici à 2020.
Rendez-vous sur www.patientsafetymovement.org.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Patient Safety Movement Foundation
Irene Paigah, 858-859-7001
irene@paigah.com