Press release

La proposition d’immunothérapie de SAB Biotherapeutics parmi les meilleures solutions technologiques de plateformes dans un rapport de l’OMS

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La plateforme qui s’appuie sur le bétail transchromosomique s’annonce prometteuse pour la réponse mondiale aux épidémies BETHESDA, Maryland et SIOUX FALLS, Dakota du Sud–(BUSINESS WIRE)–SAB Biotherapeutics (SAB), une société de développement biopharmaceutique de stade clinique, a annoncé aujourd’hui que sa plateforme de production d’anticorps humain DiversitAb, s’appuyant sur le bétail transchromosomique (Tc Bovine™), avait été identifiée

La plateforme qui s’appuie sur le bétail transchromosomique s’annonce
prometteuse pour la réponse mondiale aux épidémies

BETHESDA, Maryland et SIOUX FALLS, Dakota du Sud–(BUSINESS WIRE)–SAB
Biotherapeutics
(SAB), une société de développement
biopharmaceutique de stade clinique, a annoncé aujourd’hui que sa
plateforme de production d’anticorps humain DiversitAb, s’appuyant sur
le bétail transchromosomique (Tc Bovine™), avait été identifiée comme
l’une des six propositions les plus méritoires suite à une consultation
publique de l’Organisation
mondiale de la santé
(OMS) sur les technologies de plateformes pour
les maladies infectieuses prioritaires à potentiel épidémique.

Cette consultation faisait partie du plan
de recherche et développement
de l’OMS, un plan mondial de stratégie
et de préparation qui permet l’activation rapide d’activités de R&D qui
peuvent être utilisées pour sauver des vies et éviter une crise à grande
échelle au cours d’épidémies. La technologie de SAB Biotherapeutics
était la seule plateforme d’immunothérapie parmi les six finalistes (sur
35 propositions), qui comprenait également trois plateformes de vaccins,
une technologie de diagnostic et une technologie couvrant tous les flux
de produits.

En octobre 2015, SAB a présenté sa proposition intitulée « Targeted
Human Immunoglobulin to WHO Priority Pathogens Using Transchromosomic
(Tc) Bovine » (immunoglobuline humaine ciblée contre les pathogènes
prioritaires de l’OMS utilisant du bétail transchromosomique (Tc)), qui
exposait un projet sur deux ans en vue d’augmenter sa capacité
d’intervention, s’appuyant sur un troupeau dédié produisant des
anticorps humains, devant être facilement disponible en cas de flambée
épidémique. Lorsque nécessaire, le Tc Bovine pourrait être utilisé pour
rapidement développer, tester et fabriquer des produits, et les
présenter aux organismes de réglementation afin de stopper l’épidémie et
sauver des vies. Les immunoglobulines polyclonales humaines ciblées
produites dans la plateforme permettraient de nouvelles solutions et
offriraient une approche qui peut rapidement être mise à échelle pour
devenir une réponse mondiale efficace.

L’OMS cherchait à identifier les technologies de plateformes de R&D les
plus prometteuses pour lutter contre ses agents pathogènes prioritaires,
notamment l’Ebola et le SRMO, ainsi que d’autres maladies à potentiel
épidémique comme le zika et la dingue, à travers un processus
d’évaluation comprenant plusieurs étapes.

« Les deux principaux avantages de notre plateforme technologique
originale sont sa capacité à répondre rapidement et à produire de
puissants anticorps humains contre une grande variété de maladies
cibles, notamment des virus, bactéries et toxines, en quantités
importantes », a déclaré Eddie Sullivan, Ph.d., président-directeur
général de SAB Biotherapeutics. « En outre, nous cherchions à concentrer
nos efforts sur des agents pathogènes, notamment ceux prioritaires pour
l’OMS, et nous avons mené à bien plusieurs études ciblant ces menaces
épidémiques potentielles. »

Les propositions ont été évaluées par un groupe
consultatif ad hoc
comprenant des experts de renommée mondiale
d’horizons différents (médical, scientifique et réglementaire) quant à
leur capacité à développer et fabriquer des solutions pour essais
cliniques, en mois plutôt qu’en années, contre tout un éventail de
maladies infectieuses. Parmi les autres critères évalués, citons un
profil bénéfices-risques favorable, la possibilité de mise à échelle, la
capacité à produire des quantités suffisantes, la production pour des
pays à revenus faibles et moyens et le caractère abordable.

L’évaluation de presque une année comprenait deux ateliers techniques
tenus à Genève (Suisse) en avril et en juillet 2016, où le second
présentait les six propositions les plus « méritoires » pour être
présentées aux États membres de l’OMS intéressés et à des bailleurs de
fonds qui sont également cités dans le rapport.

« Au nom de la Biotechnology Innovation Organization (BIO), nous
félicitons SAB Biotherapeutics pour cette désignation importante par
l’Organisation mondiale de la santé (OMS) », a confié Jim Greenwood, PDG
de BIO. « Des investissements continus dans la recherche et le
développement sont essentiels pour prévenir et combattre les épidémies.
La plateforme d’immunothérapie de SAB n’est qu’un exemple de la manière
dont les technologies de pointe peuvent conduire à des solutions qui
sauvent des vies. »

La proposition de SAB a été présentée en collaboration avec LBF
(France), Novavax, Inc. (États-Unis), United States Naval Medical
Research Center, (États-Unis) ; CSIRO Health and Biosecurity Australian
Animal Health Laboratory, (Australie) en vue de fournir une technologie
de vaccins, des protocoles et installations de tests précliniques, ainsi
qu’une expertise clinique.

« La meilleure façon de répondre à une flambée épidémique est de se
préparer avant qu’elle n’arrive », a ajouté Eddie Sullivan. « Avec cette
reconnaissance mondiale, nous sommes maintenant en quête de financement
pour que ces plans puissent être activés et que les technologies soient
prêtes pendant une menace d’épidémie, c’est-à-dire lorsque nous en avons
le plus besoin. »

À propos de SAB Biotherapeutics, Inc.

SAB Biotherapeutics, Inc. (SAB), dont le siège social est situé à Sioux
Falls, dans le Dakota du Sud, est une société de développement
biopharmaceutique de stade clinique, leader dans la recherche et la
fabrication de traitements à base d’anticorps. SAB, qui s’appuie sur la
science des anticorps la plus avancée au monde, met à disposition la
première plateforme mondiale à grande échelle permettant de créer des
immunoglobulines. Cette plateforme de production naturelle pourrait
permettre de traiter des problèmes de santé publique, des maladies
rares, des maladies à long terme et des menaces de pandémie mondiale.

À propos de l’Organisation mondiale de la santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) est une agence mondiale
spécialisée dont le rôle principal est de diriger et de coordonner la
santé internationale au sein du système des Nations Unies. Elle a été
créée le 7 avril 1948 et son siège est situé à Genève, en Suisse.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

SAB Biotherapeutics, Inc.
Melissa Ullerich, 605-695-8350
media@sabbiotherapeutics.com