Press release

La protection de la vie privée doit être intégrée par défaut au Smart Grid – c’est par là qu’il faut commencer , déclare la Commissaire Cavoukian

0 0 Donnez votre avis

Les Commissaires à la protection des données et de la vie privée du monde entier apprendront lundi que le Smart Grid (réseau intelligent de distribution d’électricité) émerge a créé un seuil de tolérance qui verra la protection de la vie privée s’améliorer ou s’éroder, d’une façon profonde et peut-être même irréversible.

TORONTO, October 21, 2010 /PRNewswire/ — Les Commissaires à la protection des données et de la vie privée du monde entier apprendront lundi que le Smart Grid (réseau intelligent de distribution d’électricité) émerge a créé un seuil de tolérance qui verra la protection de la vie privée s’améliorer ou s’éroder, d’une façon profonde et peut-être même irréversible.

Ce message sera prononcé par la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario, Dr. Ann Cavoukian, qui a organisé un séminaire spécial « Power Morning » le lundi 25 octobre à Jérusalem. Le séminaire qui se focalisant sur la meilleure façon de répondre aux implications potentielles de confidentialité du Smart Grid a lieu juste avant la 32è Conférence internationale des Commissaires à la protection des données et de la vie privée.

« à travers le monde, les gouvernements et compagnies d’électricité, en utilisant des technologies telles que les Smart Meters (compteurs intelligents) et les appareils intelligents, initient des efforts en vue de moderniser le réseau électrique afin de devenir plus efficace et répondre aux demandes en constante augmentation », a déclaré la Commissaire Cavoukian. « Mais si on ne fait rien, il y a des chances que le Smart Grid détériore la protection de la vie privée, car les nouveaux composants seront capables de collecter bien plus de données granulaires sur la consommation domestique d’électricité – entre le moment où vous allez au lit et celui où vous vous douchez, mangez, selon le fait que vous disposiez ou non d’un système électronique de sécurité, etc. »

Cavoukian est la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de la plus grande province du Canada : l’Ontario. Lors du Power Morning, les représentants en sauront plus sur l’expérience positive de l’Ontario, où la Commissaire travaille avec les services publics majeurs pour s’assurer que la confidentialité des utilisateurs soit intégrée de manière proactive dans les technologies et l’infrastructure Smart Grid depuis le départ – une idée qu’elle appelle « protection intégrée de la vie privée » (Privacy by Design). Les avantages de cette approche proactive et collaborative seront soutenus par des messages vidéo du Premier Ministre de l’Ontario, McGuinty, et des cadres d’Hydro One, société de la province. La Commissaire Cavoukian exposera les mesures pratiques que les régulateurs internationaux de la protection de la vie privée peuvent prendre dans leurs propres juridictions, et incite les autres Commissaires à la rejoindre en vue d’éduquer et de travailler avec les services publics pour intégrer les principes de la Confidentialité par le concept directement dans le Smart Grid naissant.

« Le seuil de tolérance est atteint », déclare la Commissaire Cavoukian avec insistance. « Il est maintenant temps d’aborder ce problème, tant que le Smart Grid en est toujours à ses balbutiements, et tant que les services publics s’efforcent de maintenir la base existante de confiance des consommateurs qui sera essentielle à la réussite du futur Smart Grid. »

Contact pour la presse : Bob Spence, Coordinateur des communications IPC, ligne directe : +1-416-326-3939, Mobile : +1-416-873-9746 Numéro vert en Ontario : +1-800-387-0073 bob.spence@ipc.on.ca

Source : Office of the Information and Privacy Commissioner/Ontario

Press release

La protection de la vie privée doit être intégrée par défaut au Smart Grid – c’est par là qu’il faut commencer , déclare la Commissaire Cavoukian

0 0 Donnez votre avis

Les Commissaires à la protection des données et de la vie privée du monde entier apprendront lundi que le Smart Grid (réseau intelligent de distribution d’électricité) émerge a créé un seuil de tolérance qui verra la protection de la vie privée s’améliorer ou s’éroder, d’une façon profonde et peut-être même irréversible.

TORONTO, October 21, 2010 /PRNewswire/ — Les Commissaires à la protection des données et de la vie privée du monde entier apprendront lundi que le Smart Grid (réseau intelligent de distribution d’électricité) émerge a créé un seuil de tolérance qui verra la protection de la vie privée s’améliorer ou s’éroder, d’une façon profonde et peut-être même irréversible.

Ce message sera prononcé par la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario, Dr. Ann Cavoukian, qui a organisé un séminaire spécial « Power Morning » le lundi 25 octobre à Jérusalem. Le séminaire qui se focalisant sur la meilleure façon de répondre aux implications potentielles de confidentialité du Smart Grid a lieu juste avant la 32è Conférence internationale des Commissaires à la protection des données et de la vie privée.

« à travers le monde, les gouvernements et compagnies d’électricité, en utilisant des technologies telles que les Smart Meters (compteurs intelligents) et les appareils intelligents, initient des efforts en vue de moderniser le réseau électrique afin de devenir plus efficace et répondre aux demandes en constante augmentation », a déclaré la Commissaire Cavoukian. « Mais si on ne fait rien, il y a des chances que le Smart Grid détériore la protection de la vie privée, car les nouveaux composants seront capables de collecter bien plus de données granulaires sur la consommation domestique d’électricité – entre le moment où vous allez au lit et celui où vous vous douchez, mangez, selon le fait que vous disposiez ou non d’un système électronique de sécurité, etc. »

Cavoukian est la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de la plus grande province du Canada : l’Ontario. Lors du Power Morning, les représentants en sauront plus sur l’expérience positive de l’Ontario, où la Commissaire travaille avec les services publics majeurs pour s’assurer que la confidentialité des utilisateurs soit intégrée de manière proactive dans les technologies et l’infrastructure Smart Grid depuis le départ – une idée qu’elle appelle « protection intégrée de la vie privée » (Privacy by Design). Les avantages de cette approche proactive et collaborative seront soutenus par des messages vidéo du Premier Ministre de l’Ontario, McGuinty, et des cadres d’Hydro One, société de la province. La Commissaire Cavoukian exposera les mesures pratiques que les régulateurs internationaux de la protection de la vie privée peuvent prendre dans leurs propres juridictions, et incite les autres Commissaires à la rejoindre en vue d’éduquer et de travailler avec les services publics pour intégrer les principes de la Confidentialité par le concept directement dans le Smart Grid naissant.

« Le seuil de tolérance est atteint », déclare la Commissaire Cavoukian avec insistance. « Il est maintenant temps d’aborder ce problème, tant que le Smart Grid en est toujours à ses balbutiements, et tant que les services publics s’efforcent de maintenir la base existante de confiance des consommateurs qui sera essentielle à la réussite du futur Smart Grid. »

Contact pour la presse : Bob Spence, Coordinateur des communications IPC, ligne directe : +1-416-326-3939, Mobile : +1-416-873-9746 Numéro vert en Ontario : +1-800-387-0073 bob.spence@ipc.on.ca

Source : Office of the Information and Privacy Commissioner/Ontario

Press release

La protection de la vie privée doit être intégrée par défaut au Smart Grid – c’est par là qu’il faut commencer , déclare la Commissaire Cavoukian

0 0 Donnez votre avis

Les Commissaires à la protection des données et de la vie privée du monde entier apprendront lundi que le Smart Grid (réseau intelligent de distribution d’électricité) émerge a créé un seuil de tolérance qui verra la protection de la vie privée s’améliorer ou s’éroder, d’une façon profonde et peut-être même irréversible.

TORONTO, October 21, 2010 /PRNewswire/ — Les Commissaires à la protection des données et de la vie privée du monde entier apprendront lundi que le Smart Grid (réseau intelligent de distribution d’électricité) émerge a créé un seuil de tolérance qui verra la protection de la vie privée s’améliorer ou s’éroder, d’une façon profonde et peut-être même irréversible.

Ce message sera prononcé par la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario, Dr. Ann Cavoukian, qui a organisé un séminaire spécial « Power Morning » le lundi 25 octobre à Jérusalem. Le séminaire qui se focalisant sur la meilleure façon de répondre aux implications potentielles de confidentialité du Smart Grid a lieu juste avant la 32è Conférence internationale des Commissaires à la protection des données et de la vie privée.

« à travers le monde, les gouvernements et compagnies d’électricité, en utilisant des technologies telles que les Smart Meters (compteurs intelligents) et les appareils intelligents, initient des efforts en vue de moderniser le réseau électrique afin de devenir plus efficace et répondre aux demandes en constante augmentation », a déclaré la Commissaire Cavoukian. « Mais si on ne fait rien, il y a des chances que le Smart Grid détériore la protection de la vie privée, car les nouveaux composants seront capables de collecter bien plus de données granulaires sur la consommation domestique d’électricité – entre le moment où vous allez au lit et celui où vous vous douchez, mangez, selon le fait que vous disposiez ou non d’un système électronique de sécurité, etc. »

Cavoukian est la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de la plus grande province du Canada : l’Ontario. Lors du Power Morning, les représentants en sauront plus sur l’expérience positive de l’Ontario, où la Commissaire travaille avec les services publics majeurs pour s’assurer que la confidentialité des utilisateurs soit intégrée de manière proactive dans les technologies et l’infrastructure Smart Grid depuis le départ – une idée qu’elle appelle « protection intégrée de la vie privée » (Privacy by Design). Les avantages de cette approche proactive et collaborative seront soutenus par des messages vidéo du Premier Ministre de l’Ontario, McGuinty, et des cadres d’Hydro One, société de la province. La Commissaire Cavoukian exposera les mesures pratiques que les régulateurs internationaux de la protection de la vie privée peuvent prendre dans leurs propres juridictions, et incite les autres Commissaires à la rejoindre en vue d’éduquer et de travailler avec les services publics pour intégrer les principes de la Confidentialité par le concept directement dans le Smart Grid naissant.

« Le seuil de tolérance est atteint », déclare la Commissaire Cavoukian avec insistance. « Il est maintenant temps d’aborder ce problème, tant que le Smart Grid en est toujours à ses balbutiements, et tant que les services publics s’efforcent de maintenir la base existante de confiance des consommateurs qui sera essentielle à la réussite du futur Smart Grid. »

Contact pour la presse : Bob Spence, Coordinateur des communications IPC, ligne directe : +1-416-326-3939, Mobile : +1-416-873-9746 Numéro vert en Ontario : +1-800-387-0073 bob.spence@ipc.on.ca

Source : Office of the Information and Privacy Commissioner/Ontario