Press release

La publication dans The Lancet des résultats d’un essai clinique contrôlé par simulation montre que les valves endobronchiques (VEB) Zephyr de Pulmonx offrent des avantages significatifs aux patients souffrant d’emphysème

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

REDWOOD CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Pulmonx®, un leader en pneumologie interventionnelle, a annoncé aujourd’hui la publication dans The Lancet des résultats de l’essai clinique BeLieVeR-HIFi, premier essai contrôlé par simulation concluant pour un dispositif mini-invasif contre l’emphysème. BeLieVeR-HIFi est un essai prospectif, à double insu, randomisé et simulé, comparant l’utilisation du traitement par valve mini-invasive de Pulmonx

REDWOOD CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Pulmonx®,
un leader en pneumologie interventionnelle, a annoncé aujourd’hui la
publication dans The Lancet des résultats de l’essai clinique
BeLieVeR-HIFi, premier essai contrôlé par simulation concluant pour un
dispositif mini-invasif contre l’emphysème.

BeLieVeR-HIFi est un essai prospectif, à double insu, randomisé et
simulé, comparant l’utilisation du traitement par valve mini-invasive de
Pulmonx pour les patients atteints d’emphysème sévère – la
valve endobronchique Zephyr®
– à une procédure de bronchoscopie
simulée. L’étude a surpassé son critère d’évaluation primaire,
démontrant une amélioration moyenne de 20,9 % de la fonction pulmonaire
(FEV1) chez les patients traités comparé aux patients témoins. La
signification clinique et statistique sur plusieurs critères
d’évaluation secondaires a également été démontrée, avec notamment une
augmentation de la capacité d’exercice physique et une réduction de la
rétention des gaz. Il n’y a eu aucune différence statistique entre les
groupes en termes de sécurité.

« Pour la première fois, dans le cadre d’un essai contrôlé randomisé
rigoureux, nous avons pu montrer que les valves endobronchiques peuvent
améliorer la fonction pulmonaire et la capacité d’exercice et donner des
résultats similaires à ceux obtenus avec la chirurgie de réduction du
volume pulmonaire chez des patients sélectionnés correctement », a
déclaré le Dr Nick Hopkinson, investigateur principal de l’étude, dans
une annonce au National Institute for Health Research.

« Dans cette étude, nous avons également constaté que les personnes
susceptibles de répondre au traitement identifiées à l’aide du système
Chartis obtenaient de meilleurs résultats que celles sélectionnées par
une évaluation visuelle par CT-scan uniquement », a-t-il ajouté.

Glen
French
, président-directeur général de Pulmonx, a confié pour sa
part : « Un corps de preuve toujours croissant soutient les avantages de
la VEB de Zephyr pour améliorer la respiration et la qualité de vie des
patients. Ces données confirment également l’avantage d’une utilisation
combinée du système Chartis et des valves Zephyr. »

Les VEB de Zephyr sont des valves unidirectionnelles minuscules qui une
fois placées dans les poumons servent à bloquer le flux d’air en
direction des zones affectées de façon à réduire le volume pulmonaire.
Après le traitement, les zones saines restantes doivent pouvoir
fonctionner de manière plus efficace, améliorant ainsi la respiration et
la qualité de vie. Plus de 10 000 VEB Zephyr ont été implantées dans le
monde. Le système Chartis est utilisé immédiatement avant la procédure
d’implantation de la valve pour identifier les patients les plus
susceptibles de répondre à un traitement utilisant des valves
endobronchiques.

À propos de Pulmonx

Basée à Redwood City, en Californie, et à Neuchâtel, en Suisse, Pulmonx
est une société de pneumologie interventionnelle axée sur le
développement de technologies transformatrices et rentables qui
améliorent la vie des patients du monde entier atteints de maladies
pulmonaires. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.pulmonx.com.

La VEB Zephyr ® est un dispositif expérimental aux États-Unis. La loi
américaine en restreint l’usage à une utilisation expérimentale.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Chronic Communications
Michelle McAdam
michelle@chronic-comm.com
(949)
545-6654 ou (310) 902-1274