Press release

La société TAG de Dallas parcourt le monde entier pour s’associer à Ezwim

0 0 Donnez votre avis

DALLAS, September 14 /PRNewswire/ — – Le partenariat permet aux organisations établies aux États-Unis de contrôler les coûts en augmentation rapide des services mondiaux de communications sans fil Comme si la récession n’était pas suffisamment grave, l’iPhone, le BlackBerry et d’autres appareils mobiles empiètent sur les profits des entreprises. Les multinationales dépensent des millions parce

DALLAS, September 14 /PRNewswire/ —

– Le partenariat permet aux organisations établies aux États-Unis de contrôler les coûts en augmentation rapide des services mondiaux de communications sans fil

Comme si la récession n’était pas suffisamment grave, l’iPhone, le BlackBerry et d’autres appareils mobiles empiètent sur les profits des entreprises.

Les multinationales dépensent des millions parce que la gestion des services mobiles à l’échelle internationale est perçue comme simplement trop compliquée.

Selon TAG (http://www.i-tag.net/), une entreprise de gestion des dépenses en télécommunications basée aux États-Unis qui compte des clients figurant au classement Fortune 500, plusieurs facteurs sont en cause :

    
    -- La prolifération rapide et non surveillée des téléphones portables en
       tant qu'appareil de fonction ... et le défaut des sociétés de disposer
       d'un outil centralisé pour évaluer et contrôler les coûts
    -- L'utilisation des appareils mobiles de fonction à des fins
       personnelles est plus courante que jamais auparavant
    -- Les données (textes, e-mail, téléchargements entre appareils et vers
       des appareils) constitue une catégorie de coûts en hausse
    -- Des coûts excédentaires sont engagés pour de multiples périodes de
       facturation non vérifiées ou non corrigées
    -- Les lois relatives au respect de la vie privée, les syndicats de
       travailleurs, les barrières linguistiques et la conversion des devises 
       ajoutent à la complexité.

Selon Dieter Thompson, fondateur et PDG de TAG (http://www.i-tag.net/Bio/Management/Thompson_Bio.htm), les multinationales américaines réagissent lentement au problème croissant. « La technologie sans fil ne constitue pas une nouveauté pour les entreprises, mais faire le suivi des dépenses liées à ces technologies est une tâche de plus en plus complexe puisque les appareils sans fil sont passé des simples services de texte et de voix aux biens informatiques des entreprises » explique M. Thompson.

Mais une initiative conjointe de TAG et d’Ezwim, un leader mondial en télécommunications établi aux Pays-Bas (http://www.ezwim.com/), permettra de régler ce problème en offrant aux multinationales américaines un service que les sociétés européennes utilisent depuis une décennie.

« Le problème fondamental auxquelles les multinationales sont confrontées est qu’il leur est difficile de comprendre et de gérer leurs dépenses totales en matière de communications mobiles », a déclaré Ron van Valkengoed, PDG d’Ezwim.

« En Europe de l’Ouest, de nombreuses multinationales constatent l’avantage de la gestion centralisée des télécommunications alors que la situation devient de plus en plus complexe, et les services d’Ezwim ont été mis au point de façon à leur offrir un service véritablement mondial. Ils comblent leur besoin de disposer d’un aperçu et d’un contrôle sur les services de télécommunications utilisés grâce à des outils de productions de rapport et de gestion, tout en étant en conformité avec les règlements locaux concernant la protection des données, la sécurité et les aspects fiscaux. Nous sommes très fiers de notre association avec TAG. Le logiciel-service (SaaS) d’Ezwim offre aux clients de TAG le meilleur service en termes de fonctionnalité, de convivialité, de rendement et de coût total de possession », ajoute M. van Valkengoed.

    
       ÉTUDE RÉCENTE, DES DONNÉES HISTORIQUES VALIDENT LES CONCLUSIONS

Une étude menée en 2009 par la firme Aberdeen (http://www.prweb.com/releases/2009/02/prweb2025854.htm) sponsorisée par TAG valide les données historiques que TAG et Ezwim ont recueillies dans le cadre de leurs études de cas, ainsi que leurs conclusions générales concernant la gestion des dépenses liées aux communications sans fil.

Selon l’étude, « Les services mobiles sont de plus en plus complexes. Alors que le téléphone portable s’est transformé en un téléphone intelligent, les factures comportent désormais de nouvelles offres de services.

Ces services peuvent inclure les services basés sur l’emplacement (LBS), les connexions de données mobiles, les applications mobiles, les fonctions de photographie ainsi que les fonctions de messagerie mobile. Puisque ces frais se sont ajoutés à la liste déjà longue des éléments liés aux services vocaux à l’échelle nationale, aux appels interurbains, au roaming international, à la messagerie texte, aux fonctions téléphoniques de même qu’aux taxes et frais supplémentaires connexes, la taille et la portée des factures de services sans fil ont pris de l’importance. »

David Schofield, spécialiste de la mobilité chez TAG (http://www.i-tag.net/Bio/Management/Schofield_Bio.htm), reconnaît que les multinationales américaines ratent une occasion d’épargner des millions de dollars et de maintenir ces économies. « Ce qui était auparavant un processus long et laborieux intègre désormais toutes les régions sur une seule plate-forme de déclaration, et est simplifié grâce à une solution de technologie centralisée certifiée ISO 27001 sur le plan de la sécurité de l’information », explique-t-il. « Nous sommes très enthousiastes à propos du potentiel de notre association avec Ezwim d’illustrer les accomplissements et les économies que les sociétés européennes ont réalisé au cours des dernières années. Les clients commencent à économiser lorsqu’ils utilisent cette solution et évitent de revenir en arrière en conservant cette solution en place grâce à une excellente gestion opérationnelle. »

À propos de TAG

TAG, une filiale en propriété exclusive d’Alcatel-Lucent dont le siège social se situe à Dallas, se spécialise dans l’acquisition de services de télécommunications, dont les services de voix, de données, sans fil, Internet, locaux et internationaux pour des multinationales. La mission de TAG est de donner à ses clients un rendement maximal pour leurs placements en matière de télécommunications. Les employés, les processus et les outils exclusifs de TAG aident ses clients à réaliser des économies et à bénéficier d’un rendement optimal pour la durée de leur contrat de télécommunications.

À propos d’EZWIM

Ezwim, leader mondial en gestion des télécommunications offre aux entreprises et aux exploitants les logiciels Telecom Expense Management (gestion des dépenses en télécommunications) et Telecom Service Management (gestion des services en télécommunications). Le logiciel-service (SaaS) d’Ezwim permet aux organisations mondiales d’acquérir une visibilité de leurs biens et de leurs dépenses en matière de communications fixes et mobiles, ainsi que d’en assurer le contrôle. Les services d’Ezwim permettent de réduire de façon considérable les coûts liés aux télécommunications et de rendre les processus efficaces.

Source : TAG