Press release

La société de biotechnologie BIOCAD annonce le lancement d’essais cliniques Phase 2 de son médicament innovant pour traiter le psoriasis sévère.

0 0
Sponsorisé par Business Wire

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie–(BUSINESS WIRE)–BCD-085 est un médicament innovant contenant un anticorps monoclonal humanisé anti-interleukine-17 (anti-IL17) comme ingrédient actif. L’objectif principal de l’étude internationale multicentre, en double aveugle, contrôlée par placebo, est d’évaluer l’efficacité de diverses doses sous-cutanées de BCD-085 chez les patients atteints de psoriasis sévère. L’objectif secondaire est d’évaluer l’innocuité du médicament et la pharmacocinétique.

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie–(BUSINESS WIRE)–BCD-085 est un médicament innovant contenant un anticorps monoclonal
humanisé anti-interleukine-17 (anti-IL17) comme ingrédient actif.

L’objectif principal de l’étude internationale multicentre, en double
aveugle, contrôlée par placebo, est d’évaluer l’efficacité de diverses
doses sous-cutanées de BCD-085 chez les patients atteints de psoriasis
sévère. L’objectif secondaire est d’évaluer l’innocuité du médicament et
la pharmacocinétique.

« BIOCADa
mis au point un nouvel anticorps monoclonal inhibiteur de cytokines
pro-inflammatoires IL-17 qui pourrait élargir de manière significative
les options thérapeutiques pour les patients atteints de psoriasis
sévère ou d’arthrite psoriasique. Nous prévoyons une nette amélioration
des pronostics et de la qualité de vie des patients », déclare Roman
Ivanov, vice-président R&S de BIOCAD.

Au cours de l’année passée, deux produits biologiques ciblant l’IL-17
ont été homologués dans le monde. Toutefois, les spécialistes de BIOCAD
s’attendent à ce que le nouveau médicament ait une efficacité supérieure
à celle de ses concurrents, grâce à ces caractéristiques moléculaires
plus favorables.

Il est prévu que le médicament soit lancé en 2020.

Aujourd’hui, le psoriasis est considéré comme un trouble incurable.
Toutefois, les toutes dernières thérapies permettent d’améliorer et
d’allonger la durée du taux de rémission. Dans les pays développés,
entre 2 et 3% de la population est atteinte de cette maladie, soit
environ 125 millions de personnes, d’après la Fondation nationale de
psoriasis.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

BIOCAD
Irina Kenyukhova
Téléphone : +7 (812) 3804933, ext. 632
Email
: kenyukhova@biocad.ru