Press release

LA TECHNOLOGIE D’ANALYSE DE L’ADN DE GENOMIC VISION DISTINGUEE DANS UNE ETUDE PUBLIEE PAR NATURE

0 0
Sponsorisé par Business Wire

BAGNEUX, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Genomic Vision (Paris:GV) (FR0011799907 – GV / éligible PEA-PME), société de diagnostic moléculaire, spécialisée dans le développement de tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, basés sur la technologie du peignage moléculaire, annonce la publication de résultats encourageants concernant sa technologie dans Scientific Reports de la revue Nature : « Molecular

BAGNEUX, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Genomic Vision (Paris:GV) (FR0011799907 – GV / éligible PEA-PME),
société de diagnostic moléculaire, spécialisée dans le développement de
tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, basés sur la
technologie du peignage moléculaire, annonce la publication de résultats
encourageants concernant sa technologie dans Scientific Reports
de la revue Nature : « Molecular
Combing of Single DNA Molecules on the 10 Megabase Scale
 
».
Les résultats de cette étude confirment les perspectives importantes
pour la recherche sur le génome humain et ouvrent les voies vers de
toutes nouvelles applications pour le peignage moléculaire.

Publiée par des chercheurs de l’Institut Rockefeller, de l’université de
Princeton, le Prix Nobel, Sir Paul M. Nurse de l’institut Francis Crick
et Aaron Bensimon, Co-fondateur et Président du Directoire de Genomic
Vision, cette étude montre le fort potentiel du peignage moléculaire
comme outil de recherche et de découverte. Devenu incontournable en
matière d’étude de la réplication de l’ADN, le peignage moléculaire
permettrait maintenant d’analyser des fragments d’ADN de plus grande
taille voire de chromosomes entiers, allant jusqu’à 12 Mb pour des
fragments de cellules humaines : une avancée significative pour l’étude
du génome humain.

Découvert en 1998 par Aaron Bensimon, docteur en biologie moléculaire,
ancien directeur de l’Unité de stabilité des génomes de l’Institut
Pasteur, le « peignage moléculaire », apporte une approche innovante de
l’analyse de l’ADN. Basées sur cette technologie, les tests développés
par Genomic Vision permettent de détecter de façon précise et ciblée les
anomalies génétiques complexes mises en cause dans les maladies
héréditaires et les cancers grâce à cette vision panoramique des
molécules d’ADN dans leur intégralité.

« Les résultats de l’étude publiée par Nature confirment la puissance
de l’approche basée sur le peignage moléculaire pour l’étude de la
réplication de l’ADN et confortent ainsi Genomic Vision dans la
poursuite de ses efforts pour proposer les solutions les plus
performantes pour l’analyse de la structure et la dynamique des génomes
ainsi que les applications les plus innovantes pour la recherche, »
commente
Aaron Bensimon, Co-fondateur et Président du Directoire de Genomic
Vision.

A PROPOS DE GENOMIC VISION

Créée en 2004, Genomic Vision, est une société de diagnostic moléculaire
spécialisée dans la mise au point de tests d’aide au diagnostic de
maladies génétiques et de cancers, basés sur le « peignage moléculaire
». Grâce à cette technologie innovante de visualisation directe des
molécules individuelles d’ADN, Genomic Vision détecte les variations
quantitatives et qualitatives du génome à l’origine de nombreuses
pathologies graves. La Société développe un solide portefeuille de
tests, ciblant notamment les cancers du sein et du colon. Depuis 2013,
la Société commercialise le test CombHeliX FSHD pour la détection d’une
myopathie délicate à déceler, la dystrophie facio-scapulo-humérale
(FSHD), aux États-Unis, grâce à son alliance stratégique avec Quest
Diagnostics, le leader américain des tests diagnostiques en laboratoire,
et en France. Genomic Vision est cotée sur le compartiment C d’Euronext
Paris depuis le mois d’avril 2014.

A PROPOS DU PEIGNAGE MOLÉCULAIRE

La technologie du peignage moléculaire de l’ADN améliore
considérablement l’analyse structurelle et fonctionnelle des molécules
d’ADN. Des fibres d’ADN sont étirées sur des lamelles de verre, comme «
peignées », et alignées uniformément sur l’ensemble de la surface. Il
devient ensuite possible d’identifier des anomalies génétiques en
localisant des gènes ou séquences spécifiques dans le génome du patient
par un marquage avec des balises génétiques, une technique développée
par Genomic Vision et brevetée sous le nom de Code Morse Génomique.
Cette exploration du génome entier à haute résolution en une simple
analyse permet une visualisation directe d’anomalies génétiques non
détectables par d’autres technologies.

Pour en savoir plus : www.genomicvision.com

Member of CAC® Mid & Small, CAC®
All-Tradable
and EnterNext© PEA-PME 150 indexes

Contacts

Genomic Vision
Aaron Bensimon, +33 1 49 08 07 50
Co-fondateur
et Président du Directoire
investisseurs@genomicvision.com
ou
Kalima
Relations
Presse
Estelle Reine-Adélaïde
Florence Calba
+ 33 6 17 72
74 73 / + 33 1 44 90 82 54
era@kalima-rp.fr
ou
NewCap
Investor
Relations / Strategic Communications
Dušan Orešanský / Emmanuel
Huynh, +33 1 44 71 94 92
gv@newcap.eu