Press release

La TEDA remporte 12 championnats consécutifs en ce qui concerne l’évaluation des environnements propices à l’investissement des zones de développement de l’État

0 0 Donnez votre avis

TIANJIN, Chine, December 3 /PRNewswire/ — Selon les plus récents résultats de l’évaluation globale publiés par le Ministère du Commerce de la République populaire de Chine sur l’environnement propice à l’investissement des zones de développement de l’État en 2008, la « Tianjin Economic-Technological Development Area » (« TEDA ») a une fois de plus conservé

TIANJIN, Chine, December 3 /PRNewswire/ —

Selon les plus récents résultats de l’évaluation globale publiés par le Ministère du Commerce de la République populaire de Chine sur l’environnement propice à l’investissement des zones de développement de l’État en 2008, la « Tianjin Economic-Technological Development Area » (« TEDA ») a une fois de plus conservé sa position parmi ses pairs en remportant 12 championnats consécutifs depuis la mise en vigueur de l’évaluation. La TEDA s’est imposée en tant que la plus vaste zone de développement de l’État grâce à son plus important environnement global axé sur l’exportation et propice à l’investissement.

Tel que démontré par l’évaluation globale, les indicateurs de toutes les zones de développement de l’État sont fondés sur huit indicateurs : la force globale de l’économie, la portance de l’infrastructure, les coûts d’exploitation, les ressources humaines et l’approvisionnement, la société et l’environnement, l’environnement pour l’innovation technologique, la mise au point d’un système de gestion, et le développement et le rendement. La TEDA se classe au premier rang selon quatre de ces indicateurs, à savoir la force économique générale, les ressources humaines et l’approvisionnement, l’environnement pour l’innovation technologique et la mise au point d’un système de gestion. De plus, se classant dans le top dix pour sept de ces indicateurs, la TEDA devient l’une des deux zones de développement se retrouvant dans le top dix du plus grand nombre d’indicateurs.

Agissant comme plateforme pour l’ouverture de la Chine ainsi que l’une des régions qui produit le plus important rendement des investissements, la TEDA est un pionnier de l’ouverture du nord de la Chine depuis 25 ans, et a attiré un nombre considérable d’investisseurs étrangers. Particulièrement depuis le début de l’année, la TEDA, selon l’exigence gouvernementale qui consiste à « préserver la croissance, surmonter les difficultés et à faire du progrès », a mis en place 15 mesures afin d’aider les entreprises à répondre activement aux situations économiques complexes, ce qui a pour effet de redonner confiance à la société à investir dans la région tout en mettant en place une solide fondation dans laquelle certaines entreprises peuvent investir en expansion malgré les temps difficiles.

En date de la fin du mois d’octobre 2009, le PIB a connu une croissance comparable de 21,4 pour cent, pour atteindre 100,01 milliards RMB. La valeur de la production industrielle brute a augmenté de 9,6 % pour se situer à 345,74 milliards RMB, et les revenus budgétaires ont augmenté de 8,8 pour cent, pour atteindre 22,69 milliards RMB. L’investissement en immobilisation corporelle a connu une remontée de 32,8 pour cent, pour atteindre 27,101 milliards RMB, et l’investissement étranger actuel a augmenté de 18,7 pour cent, pour atteindre 2,35 milliards USD.

En dépit de l’impact négatif de la crise financière, la TEDA devient de plus en plus attrayante pour les investisseurs étrangers, grâce aux nombreux projets signés, ce qui stimule de développement économique de la région. Pendant les dix premiers mois de 2009, la région a obtenu l’autorisation pour 93 nouveaux projets d’investissements étrangers, 153 projets d’expansion et 494 projets nationaux, avec un capital nominal totalisant 14,49 milliards RMB. Ces projets comprennent essentiellement le projet LED de Samsung qui comporte un investissement total de 170 millions USD ; le projet de 80 millions USD de Zoomlion Finance & Leasing ; le Chow Tai Fook Binhai Center qui comprend environ 8 millions RMB ; et le projet de Novozymes Biopharma de 70 millions USD. Great Wall Drilling Company, China FAW Group Import and Export Corporation et Industrial Bank ont également investi dans la région. De plus, les projets d’expansion ont également maintenu une forte avancée de croissance. Novo Nordisk a augmenté son investissement de près de 400 millions USD, Vestas a investi un montant supplémentaire de 110 millions USD, et General Nice Industry a investi 115 millions USD de plus.

La TEDA avait 115 projets en cours, chacun évalué à plus de 50 millions RMB, à la fin du mois d’octobre, qui comprennent un investissement total de 53,8 milliards RMB. Le grand nombre de projets a aidé à optimiser et à améliorer la structure de la TEDA, avec le portefeuille de quatre piliers industriels élargi de façon à inclure neuf piliers industriels, à savoir les communications électroniques, les automobiles et pièces, la fabrication d’équipement, le milieu biomédical, la nouvelle énergie et les matériaux, la nourriture et les boissons, les produits pétrochimiques, l’aérospatial et les services modernes, qui mènent à la formation d’une structure industrielle de haut de gamme, de haute qualité et de haute technologie.

Entre temps, la TEDA promeut pleinement la construction de ces installations de soutien. La zone de l’est de la TEDA a été davantage améliorée, avec des projets comme la zone industrielle de service moderne, le parc d’externalisation de services et les TEDA Promenades qui sont en construction tel que prévu, et la construction de l’infrastructure de la zone ouest de la TEDA qui accélère constamment. La zone ouest accueille actuellement plus de 100 entreprises de financement comprenant un investissement total dépassant 40 milliards RMB. La zone ouest a doublé sa productivité industrielle par année depuis quatre ans, qui devrait dépasser les 23 milliards RMB en 2009 et les 300 milliards RMB en 2020. Conformément à la stratégie générale d’aménagement de l’espace du gouvernement de Tianjin — « Dual Cities, Dual Ports » (Villes hybrides, ports hybrides) — la TEDA a officiellement repris la construction de la zone industrielle de Nangang en février 2009, un autre exemple d’entrepreneuriat dans l’histoire de la zone de développement. Jusqu’à présent, la zone industrielle de Nangang a quatre projets en cours, quatre projets liés par contrats, et 13 en phase de négociation, qui comprennent un investissement combiné dépassant 155,2 milliards RMB. Une fois finalisés, les projets devraient générer 239 milliards RMB en production industrielle.

Source : Tianjin Economic-Technological Development Area