Press release

La transparence et un meilleur Internet en combinant Twitter avec les contrôleurs de sites

0 0 Donnez votre avis

Lorsque Gmail de Google est en panne, des milliers d’internautes s’en plaignent sur Twitter. Si Amazon a des problèmes avec ses services dans les nuages, vous en entendez parler sur Twitter. Si un hébergeur a des problèmes, vous en entendez parler sur Twitter. Twitter a donné la parole aux consommateurs et les sociétés les écoutent.

VASTERAS, Suède, November 5 /PRNewswire/ — Lorsque Gmail de Google est en panne, des milliers d’internautes s’en plaignent sur Twitter. Si Amazon a des problèmes avec ses services dans les nuages, vous en entendez parler sur Twitter. Si un hébergeur a des problèmes, vous en entendez parler sur Twitter. Twitter a donné la parole aux consommateurs et les sociétés les écoutent.

En d’autres termes, Twitter est devenu un moteur de découverte des problèmes de services. Mais seulement si les internautes préviennent en premier lieu le monde entier de ces problèmes.

Pingdom, un service qui contrôle la fiabilité des sites et des services sur Internet, a rendu possible l’automatisation de ce procédé. Les utilisateurs de Pingdom peuvent décider d’envoyer automatiquement à Twitter des messages de statut lorsque leurs sites contrôlés sont indisponibles ; pour non seulement en être avertis, mais également avertir le monde entier.

« L’utilisation des médias sociaux tels que Twitter pour atteindre un large public est très positive pour la transparence et cela permet définitivement d’attirer l’attention sur un problème, » déclare Sam Nurmi, PDG de Pingdom. « Nous contrôlons des centaines de milliers de sites Internet et de services en ligne pour nos utilisateurs, et les différences que nous constatons dans la fiabilité de l’hébergement sont incroyables. De nombreux fournisseurs laissent beaucoup à désirer. Ce sont ceux-là qui doivent être secoués. »

La connaissance publique des problèmes de services aura un effet positif à long terme parce que les prestataires fiables seront récompensés, alors que ceux qui ne le sont pas perdront des clients. Cela incitera fortement les fournisseurs négligents à s’améliorer, ce qui augmentera la qualité générale de l’hébergement et des services sur Internet. En résumé, cela améliorera l’Internet.

« Nous voyons le début d’une ère où les prestataires ne pourront plus cacher un mauvais service, » déclare Sam Nurmi. « Chez Pingdom, nous voulons aider le ‘petit particulier’ en autorisant les internautes à combiner notre service de contrôle avec Twitter. Tout le monde peut même utiliser notre service gratuitement parce qu’un meilleur Internet serait profitable à tous. »

À propos de Pingdom :

Pingdom contrôle la fiabilité et la performance des sites Internet et des services sur Internet, alertant les propriétaires de sites des problèmes. Le service propose des plans payants et gratuits et compte des dizaines de milliers d’utilisateurs dans le monde. Twitter, Spotify, Rackspace et Last.fm comptent parmi ses clients. Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.pingdom.com.

Source : Pingdom