Press release

La Zone Franche Du Programme Future Lancée À La Deuxième Conférence et Exposition Internationale Annuelle De l’Organisation Mondiale Des Zones Franches

0 0
Sponsorisé par Business Wire

DUBAÏ, Émirats Arabes Unis–(BUSINESS WIRE)–l’Organisation Mondiale des Zones Franches ( »World FZO ») a lancé aujourd’hui la « Free Zone of Futur Program» (Zone Franche Du Programme Future), au deuxième jour de sa deuxième conférence et exposition internationale annuelle en cours à Dubaï. La « Free Zone of Futur Program » est une initiative internationale gravitant autour de trois principaux

DUBAÏ, Émirats Arabes Unis–(BUSINESS WIRE)–l’Organisation
Mondiale des Zones Franches ( »World FZO »)
a lancé aujourd’hui la
« Free Zone of Futur Program» (Zone Franche Du Programme Future), au
deuxième jour de sa deuxième conférence et exposition internationale
annuelle en cours à Dubaï.


La « Free Zone of Futur Program » est une initiative internationale
gravitant autour de trois principaux piliers qui mettent des zones
franches dans le monde entier en action, afin de contribuer à un avenir
sûr et durable. Les piliers constituant le programme sont les suivants :
l’excellence et les meilleures pratiques, l’innovation et l’esprit
d’entreprise, ainsi que la durabilité. Chaque pilier contient des
composants aidant à déterminer les outils et les ressources nécessaires
pour faciliter au programme d’atteindre ses objectifs à long terme.

La conférence a attiré des représentants du gouvernement, des décideurs
politiques, des experts économiques mondiaux et des cadres
universitaires et académiques en une série de réunions-débats suivie
d’un atelier stratégique. La première réunion de la journée a discuté de
la gouvernance dans les Chaînes de Valeur Mondiales (CVM) et a porté sur
l’évolution des CVM dans un monde de plus en plus interdépendant.

La deuxième réunion a examiné les défis des zones franches mondiales, et
les implications des différentes politiques et incitations qui influent
l’investissement et l’exploitation dans les zones franches dans le monde
entier.

Le dernier débat du jour a porté sur les CVM dans une perspective de
société multinationale, et a discuté du rôle important joué par les
sociétés multinationales dans la montée de ces réseaux de production
mondiaux, comme elles cherchent des avantages géographiques pour
répondre à leurs besoins spécifiques.

Après les débats, les participants ont assisté à un atelier qui a fourni
un aperçu sur la « Smart » Feuille de Route de la Disponibilité de la Zone
Franche Mondiale. L’atelier visait à aider les zones franches mondiales
actuelles et nouvelles à évaluer leur disponibilité à innover et
exploiter la technologie de pointe pour la création d’un modèle
d’engagement des parties prenantes et l’établissement des meilleures
normes de classe pour les zones franches.

La conférence et l’exposition de trois jours prend fin le 11 mai, après
la réunion de l’Assemblée Générale de la World FZO.

L’Organisation Mondiale des Zones Franches (World
FZO
) représente les intérêts de la communauté mondiale des zones
franches. En tant qu’une entité à but non-lucratif, World FZO est
engagée à soutenir la gestion et le développement continus des zones
franches et offre une gamme de services de soutien. Ces services
comprennent des programmes de formation et de développement, ainsi que
des recherches et des analyses menées sur les zones franches, et les
plus larges tendances du commerce et de l’investissement.

En outre, la World FZO vise à rassembler les zones franches ; les
associations de zones franches régionales, nationales, infranationales
et locales ; les consultants et conseillers aux zones franches ; les
utilisateurs des zones franches ; les organisations gouvernementales
intéressées ; et les organisations internationales liées au commerce,
pour l’échange de connaissances, l’éducation et la formation, le
réseautage et le développement des affaires. Elle fournit des zones
franches autour du monde pour apprendre, grandir et prospérer grâce à un
accès inégalé aux recherches et aux idées exclusives approfondies.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

*Source: ME
NewsWire

Contacts

APCO Worldwide
Ali Yaseen, +971 55 358 7422
ayaseen@apcoworldwide.com