Press release

L’Agence européenne fait l’état des lieux des principaux acteurs, des stratégies essentielles et des bonnes pratiques en matière de sécurité en ligne à travers l’Europe

0 0 Donnez votre avis

L’agence européenne, l’ENISA (European Network and Information Security Agency), lance une étude complète: les pays européens divergent largement en ce qui concerne leur capacité à faire face à la cybercriminalité et aux attaques, et la résilience des réseaux. C’est la conclusion essentielle de la deuxième édition approfondie mise à jour des «Rapports nationaux», publiée aujourd’hui. Ces rapports proposent une vue d’ensemble de plus de 750 pages de l’état de la sécurité des réseaux et de l’information [NIS – Network and Information Security] dans 30 pays européens, y compris l’identification des parties intéressées et des tendances.

BRUXELLES et HÉRAKLION, Grèce, May 12, 2010 /PRNewswire/ — L’agence européenne, l’ENISA (European Network and Information Security Agency), lance une étude complète: les pays européens divergent largement en ce qui concerne leur capacité à faire face à la cybercriminalité et aux attaques, et la résilience des réseaux. C’est la conclusion essentielle de la deuxième édition approfondie mise à jour des «Rapports nationaux», publiée aujourd’hui. Ces rapports proposent une vue d’ensemble de plus de 750 pages de l’état de la sécurité des réseaux et de l’information [NIS – Network and Information Security] dans 30 pays européens, y compris l’identification des parties intéressées et des tendances.

L’une des principales conclusions de l’étude des rapports, menée par Deloitte pour l’ENISA, est qu’il n’y a pas de trame particulière dans les pays européens observés au niveau de l’existence d’une stratégie NIS nationale. Pourtant bon nombre de pays font apparemment des efforts importants pour progresser dans ce domaine. Les mécanismes d’échange d’informations et de coopération entre les parties intéressées varient également entre les pays. Les exemples de réussite en matière de NIS – dans des domaines tels que la gestion et le signalement d’incidents au niveau de la sécurité, la gestion du risque et les risques émergents, la résilience des réseaux, la vie privé et la confiance, la meilleure sensibilisation – sont présentés comme une source d’inspiration pour les autres.

En tant que tels, les rapports nationaux offrent une vue d’ensemble unique de la NIS «à la pointe de la technologie» dans les 27 pays membres de l’Union européenne et les 3 pays de l’EEE (l’Islande, le Lichtenstein et la Norvège). Chaque rapport souligne la stratégie NIS du pays, le cadre réglementaire et les principales mesures politiques, les principales parties intéressées et leurs mandats, leurs rôles et leurs responsabilités. Ces rapports offrent un aperçu des principales activités NIS, des principales interactions entre les parties intéressées, des mécanismes d’échange d’informations, des plateformes de coopération et des faits, des tendances, des bonnes pratiques et des cas exemplaires de chaque pays.

Les rapports nationaux s’accompagnent d’un annuaire Who-is-Who mis à jour sur la NIS qui sert de « pages jaunes » du NIS en Europe et qui contient les contacts, les sites Internet et une brève description des autorités nationales et européennes, les CERT, les établissements universitaires et les établissements du secteur privé actifs dans le domaine de la NIS, ainsi que les organisations internationales et paneuropéennes qui travaillent dans ce secteur.

Le directeur exécutif de l’ENISA, le Dr Udo Helmbrecht, commente:

«Les médias rapportent souvent des incidents concernant la sécurité de l’information. Mais les particuliers, les organisations et les dirigeants politiques ne savent souvent pas comment éviter ces incidents ou vers qui se tourner lorsque les choses vont mal. L’ENISA a effectué un travail complet en faisant un état des lieux de la situation de la sécurité en Europe grâce à ces rapports nationaux et à l’annuaire. C’est évidemment essentiel pour l’ensemble des dirigeants politique de l’Union européenne. Nous espérons également pouvoir aider les organisations et les citoyens européens à comprendre quoi faire en cas de difficulté.

Vous trouverez les rapports nationaux à: http://www.enisa.europa.eu/act/sr/country-reports

Vous trouverez l’édition 2010 de l’annuaire Who-is-Who mis à jour, bientôt,sur la NIS à: http://www.enisa.europa.eu/act/sr/nis-brokerage-1

Veuillez vous reporter à la version ANGLAISE pour avoir l’exemplaire définitif.

Source : ENISA – European Network and Information Security Agency