Press release

Lausanne Sera L’épicentre des Recherches Sur Le Cerveau En Mai 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

ZURICH, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Le Brain Forum réunit un public des scientifiques et entrepreneurs émérites des initiatives du cerveau les plus grandes au monde. L’événement aura lieu en collaboration avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) le 26 et le 27 mai au SwissTech Convention Center à Lausanne, Suisse. Lancé en 2013, le Brain Forum continue de

ZURICH, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Le Brain
Forum
réunit un public des scientifiques et entrepreneurs émérites
des initiatives du cerveau les plus grandes au monde. L’événement aura
lieu en collaboration avec l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne
(EPFL) le 26 et le 27 mai au SwissTech Convention Center à Lausanne,
Suisse.

Lancé en 2013, le Brain Forum continue de jouer un rôle important dans
le progrès des recherches sur le cerveau, comme il réunit des
spécialistes de la recherche, des ingénieurs, des professionnels de
santé, des entrepreneurs, des investisseurs, des organismes de
financement et des décideurs. Ce faisant, le Brain Forum contribue à
accélérer notre compréhension du cerveau en traduisant la science du
laboratoire en thérapies, ce qui rend les innovations de laboratoire
disponibles à tous.

Et le Dr Jamil El-Imad, PDG du Brain Forum, de commenter: «Nous voulons
inclure toute personne ayant un intérêt dans le cerveau. Nous souhaitons
que notre expérience et perspectives complémentaires quoique différentes
puissent aider à surmonter les plus grands défis de cette époque. Nous
ne saurions construire l’avenir, partant d’hypothèses actuelles ; nous
nous devons donc de développer notre raisonnement et d’avoir l’esprit
ouvert à des opportunités spontanées susceptibles de conduire à la
sérendipité nécessaire pour l’innovation”.

Le Brain Forum a fait preuve d’un grand succès dans les années écoulées.
Cette année, les principaux objectifs consistent à renforcer la présence
de la communauté internationale parmi le public, à sensibiliser aux
neurosciences sur le plan mondial, et à inciter, partout dans le monde,
les efforts unifiés pour faire face à l’un des défis majeurs de santé
publique de ce siècle. L’événement propose une gamme impressionnante
d’experts de renommée mondiale qui promettent de fournir un aperçu
fascinant de la recherche de pointe et des progrès réalisés dans notre
compréhension du cerveau, ainsi que de l’impact de ces connaissances
acquises. Par conséquent, les initiatives internationales sur le cerveau
et les organismes de réglementation de l’UE, les États-Unis, le Japon et
la Chine vont partager la façon dont ils œuvrent à améliorer les
recherches sur le cerveau. Google, pour sa part, sera l’hôte d’une
séance spéciale portant sur les «Leçons tirées de l’intelligence
artificielle pratique», suivie par la société de services financiers
suisse, UBS, sur «La Main-d’œuvre de l’Avenir», alors que le concours
prisé des jeunes entreprises retourne pour offrir à ces dernières des
opportunités pour convaincre les investisseurs qui cherchent à investir
dans les solutions du futur.

Le Brain Forum a été créé parce que l’exploration scientifique du
cerveau est essentielle pour relever les défis du 21ème
siècle. Et comme de plus en plus de personnes sont touchées par des
troubles neurologiques et psychiatriques, une prise de conscience
croissante est notée concernant l’importance des recherches sur le
cerveau pour les soins de santé et la technologie. L’OMS a récemment
conclu que les troubles neurodégénératifs représentent 35 pour cent du
fardeau de l’ensemble des maladies en Europe et vont devenir le besoin
médical majeur de ce siècle. En 2010, le Conseil Européen du Cerveau a
publié un rapport démontrant que les troubles cérébraux ont coûté à
l’Europe 800 milliards d’euros en 2010 – plus que les maladies
cardio-vasculaires, le cancer et le diabète, confondus.

«L’avenir est à la fois terrible et terrifiant, ajoute Dr. El-Imad. Nos
populations vieillissantes augmentent l’incidence et le fardeau de
nombreuses maladies neurologiques et psychiatriques présentant d’énormes
défis pour la santé et la société, tandis que l’intelligence
artificielle présagera une nouvelle révolution industrielle, modifiant
la main-d’œuvre de l’avenir et déplaçant encore plus l’équilibre homme
vs machines. La technologie et la science nous permettront d’effectuer
des tâches qu’autrefois nous n’aurions guère imaginées possibles, mais,
en tant que société, nous devons être prêts à faire face aux
conséquences –bonnes ou mauvaises soient-elles – de notre avenir en
évolution rapide ».

Pour participer – et façonner l’avenir des neurosciences – veuillez
inscrire au site suivant : www.thebrainforum.org

*Source: ME
NewsWire

Contacts

Bureau mondial
Le Brain Forum:
Christophe Tournier, Bureau de
Presse, +412-1517-6717
thebrainforum@farner.ch