Press release

Le phénomène des « cord cutters » s’accentue avec l’expansion des offres de streaming et la génération Y qui privilégie les smartphones pour regarder des vidéos en ligne, selon le rapport « State of Online Video » de Limelight Networks

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La qualité vidéo est un facteur clé et la plus grande disponibilité de contenus gagne du terrain sur le prix comme principal motif de choix des consommateurs pour privilégier les services OTT TEMPE, Arizona–(BUSINESS WIRE)–Les consommateurs disposant d’une plus grande variété d’options de contenus en mode OTT (« Over The Top », contenu diffusé sur Internet), le

La qualité vidéo est un facteur clé et la plus grande disponibilité
de contenus gagne du terrain sur le prix comme principal motif de choix
des consommateurs pour privilégier
les services OTT

TEMPE, Arizona–(BUSINESS WIRE)–Les consommateurs disposant d’une plus grande variété d’options de
contenus en mode OTT (« Over The Top », contenu diffusé sur Internet),
le prix est devenu un facteur moins important dans leur décision de « couper
le cordon
 » avec les fournisseurs de télévision payante tandis que
la richesse des catalogues disponibles influence de plus en plus la
prise de décision. Les sites de video streaming gagnent en popularité,
avec sept consommateurs sur 10 souscrivant à ce jour à au moins un
service de ce type. Telles sont les conclusions du rapport bi-annuel «
State of Online Video » (L’état de la vidéo en ligne) de Limelight
Networks, Inc.
 (Nasdaq : LLNW), qui examine les comportements et les
perceptions des consommateurs par rapport à la consultation des vidéos
en ligne.

29% des personnes interrogées ont cité l’augmentation des prix comme la
raison principale pour résilier leur abonnement TV (« couper le
cordon »), en baisse de plus de 8 % depuis mai 2015. Par contre, 20 %
des consommateurs ont indiqué que s’ils avaient plus de facilités à
s’abonner à leurs bouquets de chaines préférées, mais directement en
ligne, cela serait un facteur clé de leurs décisions (ce chiffre est en
hausse de 4 % par rapport à cette même période). Etonnament, le nombre
d’utilisateurs qui « n’annuleraient jamais l’abonnement au câble, à la
télévision payante » a augmenté, passant de 10 % à 15 % depuis 2015.
Cela renforce la baisse de l’incidence du prix sur les désabonnements et
un changement des comportements liés à la disponibilité des contenus.

La disponibilité des contenus est particulièrement importante pour la
génération Y (entre 18 à 35 ans), qui est aussi sensible au prix que
l’ensemble de la population. Le contraste le plus frappant étant que la
génération Y est 7 % plus susceptible d’annuler les abonnements des
chaines payantes lorsqu’ il est possible de s’abonner aux services OTT
de leurs choix directement, en ligne. Cette génération est également au
centre de la très forte augmentation globale de la consommation de
contenus OTT. 80 % de la génération Y s’abonnent à au moins un service
OTT et 39 % indiquent regarder au moins sept heures de vidéos en ligne
par semaine. Nb : Parmi la totalité des consommateurs interrogés, 69 %
s’abonnent à au moins un service OTT — une augmentation de 10 % depuis
mai 2015.

L’étude a également révélé que les ordinateurs (de bureau et portables)
demeurent les principaux appareils utilisés pour regarder des vidéos en
ligne ; toutefois, leur fin semble proche. Pour la génération Y, le
smartphone est le périphérique le plus populaire pour regarder des
vidéos en ligne, et il gagne du terrain au sein de l’ensemble de la
population.

« Notre recherche continue de montrer l’accroissement de l’adoption des
contenus en mode OTT, surtout chez les jeunes consommateurs », a déclaré
Didier Nguyen, Directeur Commercial, Europe du Sud-Limelight Networks. «
Les consommateurs plébiscitent l’accès au contenu quand ils le veulent
et sur l’appareil de leur choix. Les fournisseurs de contenus et les
modèles de diffusion traditionnels courent de plus en plus le risque de
perdre leur audience à mesure que ces consommateurs avertis deviennent
plus exigents. »

Les autres conclusions clés de la recherche comprennent :

  • La qualité de la vidéo est de plus en plus importante. Les
    consommateurs continuent d’indiquer le « buffering » comme l’aspect le
    plus frustrant lorsqu’ils regardent des vidéos en ligne, mais la
    mauvaise qualité de cette vidéo commence à combler l’écart.
  • Le « déclin » de YouTube peut être le signe d’un intérêt croissant
    pour du contenu en ligne de qualité. 
    Les films et programmes
    de télévision demeurent les vidéos les plus regardées en ligne, les
    contenus générés par YouTube montrant un déclin constant depuis la
    dernière étude. En particulier, la génération Y regarde moins YouTube
    favorisant davantage les services dédiés de streaming OTT.
  • La publicité dans les vidéos en ligne est de plus en plus acceptée. Les
    personnes interrogées sont de plus en plus tolérantes aux insertions
    publicitaires vidéo — particulièrement si cela leur permet d’accéder
    au contenu gratuitement. Fait intéressant, la génération Y est la plus
    tolérante à l’égard de la publicité.
  • La génération Y est la génération de partage des vidéos. Sur
    l’ensemble des canaux de médias sociaux, ils partagent beaucoup plus
    de vidéos que les autres générations, Facebook restant le canal de
    choix de toutes les générations.

Le rapport « State of Online Video » est fondé sur une enquête menée en
mai 2016 qui a permis de recueillir des données auprès de 1 086
consommateurs variant en fonction de l’âge, du sexe et de l’éducation,
vivant aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Pour consulter le
rapport complet, veuillez cliquer
ici
.

À propos de Limelight

Limelight Networks (NASDAQ: LLNW), l’un des leaders mondiaux dans le
domaine de la diffusion de contenu digital, aide ses clients à
développer l’engagement de leur audience, en leur permettant de gérer et
publier du contenu numérique vers tous les appareils, de manière
sécurisée et dans le monde entier. Sa solution éprouvée et récompensée,
Limelight Orchestrate™, comprend une plateforme logicielle intégrée et
des services qui améliorent la présence digitale et la notoriété des
entreprises, leur rentabilité et la relation client tout en réduisant
les coûts. Pour des informations complémentaires, veuillez visiter le
site www.limelight.com,
suivez-nous sur Twitter , Facebook et LinkedIn,
et rejoignez notre communauté en ligne sur notre blog Limelight
Connect
.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

fama PR pour Limelight Networks
Dan Gaffney, 617-986-5036
limelight@famapr.com
ou
Relations
avec les investisseurs :

ir@limelight.com