Press release

Le président Bill Clinton prononcera le discours d’ouverture du 4e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

0 0
Sponsorisé par Business Wire

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–La Patient Safety Movement Foundation a annoncé aujourd’hui que le président Bill Clinton, fondateur de la Clinton Foundation et 42e président des États-unis, prononcera le discours d’ouverture à l’occasion du 4e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie, qui se tiendra les 22 et 23 janvier 2016 au Laguna Cliffs Marriott Resort

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–La Patient
Safety Movement Foundation
a annoncé aujourd’hui que le président
Bill Clinton, fondateur de la Clinton Foundation et 42e
président des États-unis, prononcera le discours d’ouverture à
l’occasion du 4e Sommet mondial annuel sur la sécurité des
patients, la science et la technologie, qui se tiendra
les 22 et 23 janvier 2016 au Laguna Cliffs Marriott Resort and Spa de
Dana Point, en Californie. Le président Clinton participe pour une 4e
année au Sommet.

« Notre Mouvement autour de la sécurité des patients (Patient Safety
Movement) a débuté sur un engagement autour de zéro décès évitable d’ici
2020 lors de la réunion de la Clinton Global Initiative de 2012, » a
déclaré Joe Kiani, fondateur de la Patient Safety Movement Foundation.
« Ce sommet n’entend pas seulement fournir des informations – il
s’articule également autour de l’engagement et de l’action. Nous nous
confrontons aux plus grands défis en matière de sécurité des patients,
co-développons et partageons des solutions testées susceptibles
d’améliorer considérablement la sécurité des patients, ainsi que de
réduire significativement le coût des soins. Nous sommes honorés de
constater que plusieurs institutions majeures issues de nombreux pays
rejoignent le mouvement, notamment au Brésil, en Angleterre, en
Allemagne, au Mexique, en Écosse et en Espagne. L’aspect le plus
enthousiasmant réside dans le fait que ce mouvement global ait permis de
sauver de nombreuses vies en un temps relativement court, sachant que
nous commençons tout juste à observer les résultats d’un grand nombre
des engagements pris. »

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près d’un patient sur
dix subit un préjudice après avoir reçu des soins à l’hôpital dans un
pays développé. Des centaines de millions de patients sont affectés
chaque année à travers le monde. Les erreurs médicales sont la 3e
principale cause de décès aux États-Unis. L’OMS indique que 20 à 40 % de
l’ensemble des dépenses de santé sont perdues à cause de soins de
mauvaise qualité. Les études autour de la sécurité démontrent que les
coûts supplémentaires d’hospitalisation, les frais de litiges, les
infections contractées dans les hôpitaux, le handicap, la baisse de la
productivité et les dépenses médicales coûtent à certains pays jusqu’à
19 milliards USD par an, et aux États-unis, une somme considérable de
mille milliards USD. Les secteurs connaissant un risque perçu plus élevé
tels que l’aviation enregistrent des résultats de sécurité nettement
supérieurs à ceux du secteur des soins de santé – 1 risque sur 1 million
qu’un voyageur soit blessé dans un avion, contre 1 risque sur 300 qu’un
patient subisse un préjudice dans le cadre de soins de santé.

À ce jour, les professionnels de santé et les administrateurs
d’hôpitaux, qui représentent plus de 1 400 organisations de soins de
santé, ont pris des engagements publics via la Patient Safety Movement
Foundation. Plus de 40 sociétés de technologie médicale ont publiquement
formulé la promesse de partager leurs données dans la poursuite de
bonnes pratiques commerciales et de la sécurité des patients. Pour en
savoir plus sur les organisations ayant pris des engagements ou formulé
des promesses, rendez-vous sur www.patientsafetymovement.org/commitments.

Lors du Sommet 2016 qui se tiendra les 22 et 23 janvier, les
participants annonceront leurs engagements et examineront les toutes
dernières solutions APSS
(« Actionable Patient Safety Solutions », solutions concrètes en faveur
de la sécurité des patients).
Deux nouveaux défis relatifs à la
sécurité des patients seront évoqués : la sécurité des voies
respiratoires et l’optimisation de la sécurité obstétrique. Les
intubations des voies aériennes réalisées en hôpital dans les services
d’urgence et de soins intensifs émergents constituent des procédures à
haut risque, dont l’échec peut engendrer des décès évitables ou des
handicaps permanents chez les enfants, les adultes ou les personnes
âgées. L’incidence de complications touchant les voies aériennes peut
atteindre 1 patient sur 50 dans les services d’urgence et de soins
intensifs, tandis que la survenance de décès ou de dommages cérébraux se
révèle 38 fois (services d’urgence) à 58 fois (services de soins
intensifs) supérieure à celle observée dans les environnements de bloc
opératoire. En outre, les extubations involontaires ou prématurées
peuvent également entraîner un décès ou un handicap sévère. D’après les
Centres pour le contrôle des maladies, une deuxième difficulté est à
l’origine du décès d’environ 650 femmes par an durant ou peu de temps
après l’accouchement. Le taux de mortalité maternelle aux États-Unis a
presque doublé au cours des 20 dernières années. Les troubles évitables
les plus fréquents entraînant une grave morbidité ou mortalité
maternelle sont l’hémorragie obstétrique, l’hypertension sévère et les
infections.

Parallèlement aux Humanitarian Awards, le Patient Safety Movement
présentera également cette année les trois lauréats des Patient
Safety Movement Innovation Awards
pour l’année 2015. Les gagnants
recevront des prix totalisant 85 000 USD pour des processus ou produits
innovants qui permettront des avancées importantes vers l’élimination
des décès évitables dans les hôpitaux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web de la Patient
Safety Movement Foundation
. Les membres des médias sont invités à
demander leur carte de presse en consultant le site http://www.cvent.com/d/brqylj/4W
ou en contactant Irene Paigah – téléphone (858) 859-7001 ou e-mail irene@paigah.com

À propos de la Patient Safety Movement Foundation

Chaque année dans le monde, plus de 3 000 000 de personnes,
dont 200 000 personnes aux États-Unis, meurent de causes évitables dans
les hôpitaux. La Patient Safety Movement Foundation a été créée pour
soutenir la Masimo Foundation for Ethics, Innovation, and Competition in
Healthcare, afin de réduire à 0 le nombre des décès évitables d’ici
à 2020 (0X2020) aux États-Unis et dans le monde entier. L’amélioration
de la sécurité des patients demande la collaboration de toutes les
parties prenantes, notamment des patients, des professionnels de santé,
des entreprises de technologie médicale, du gouvernement, des employeurs
et des tiers payants privés. La Patient Safety Movement Foundation
travaille de concert avec l’ensemble des parties prenantes pour
identifier les problèmes et les solutions liés à la sécurité des
patients. La Fondation organise également des sommets sur la sécurité
des patients, la science et la technologie, accessibles sur invitation
uniquement. Le prochain sommet, qui se tiendra les 22 et 23 janvier 2016
à Dana Point, en Californie, rassemblera les plus brillants esprits de
la planète pour des discussions et de nouvelles idées stimulantes qui
bousculeront l’ordre établi. En présentant des solutions spécifiques,
concrètes et à fort impact, destinées à répondre aux problèmes liés à la
sécurité des patients, en encourageant les entreprises de technologies
médicales à partager les données relatives à l’achat de leurs produits,
et en demandant aux hôpitaux de s’engager à mettre en œuvre les APSS
(Actionable Patient Safety Solutions), la Fondation avance vers son
objectif de zéro décès évitables d’ici 2020. Rendez-vous sur www.patientsafetymovement.org.

#patientsafety #0x2020

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

pour la  Patient
Safety Movement Foundation

Irene Paigah, 858-859-7001
irene@paigah.com