Press release

Le rapport de la GSMA appelle pour la répartition du  spectre UHF entre   la diffusion télévisée et mobile

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a publié un nouveau rapport concluant que la diffusion de la télévision numérique terrestre dans les États arabes n’a pas besoin d’une exclusivité de la bande de fréquences UHF (de 470-694MHz). Le rapport “la radiodiffusion terrestre et l’utilisation du spectre dans les Etats arabes”, développé par Plum Consulting, montre comment une quantité

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a publié un nouveau rapport concluant que la diffusion de la
télévision numérique terrestre dans les États arabes n’a pas besoin
d’une exclusivité de la bande de fréquences UHF (de 470-694MHz). Le
rapport “la radiodiffusion terrestre et l’utilisation du spectre dans
les Etats arabes”, développé par Plum Consulting, montre comment une
quantité importante de la bande UHF pourrait également être utilisée
pour le haut débit mobile, déclenchant des avantages socio-économiques
importants dans toute la région. Le rapport appelle les pays du Groupe
Arabe de la Gestion du Spectre des Fréquences à convenir sur une
répartition à titre primaire pour la diffusion et les services mobiles
dans la bande de fréquences UHF lors de la Conférence mondiale des
Radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications
(CMR-15) en novembre 2015.

“Le spectre est une ressource rare et les autorités réglementaires dans
les États arabes cherchent à maximiser la flexibilité de sorte que leurs
réseaux seront prêts à répondre à la demande croissante des
consommateurs pour les données mobiles», a déclaré John Giusti, chef
adjoint pour la réglementation à la GSMA. «L’ajout d’une allocation
mobile permettrait aux pays de faire le meilleur et le plus précieux
usage de ce spectre pour répondre aux besoins de leurs citoyens, en
particulier pour les communautés mal desservies, tout en soutenant la
télévision over-the-air dans la bande.”

Une position commune entre les États membres du Groupe Arabe de la
Gestion du Spectre des Fréquences en faveur d’une diffusion co-primaire
dans le spectre UHF pour la diffusion et les services mobiles à la
CMR-15 favoriserait la possibilité de déployer des services mobiles à
haut débit à faible coût pour l’avenir, en particulier dans les zones
mal desservies. Si les mesures ne sont pas prises maintenant, il sera
plus difficile pour les régulateurs de libérer de spectre supplémentaire
à partir de la bande UHF pour le secteur mobile jusqu’à la fin de
l’année 2030 ou au-delà, un résultat inutile et évitable à la fois.
Selon Cisco, le Moyen-Orient et l’Afrique connaîtront la plus forte
croissance de circulation de données mobiles parmi toutes les régions
entre 2014 et 20191, mais dans certains pays arabes, la
croissance du haut débit mobile est limitée par un manque de spectre
disponible.

Le rapport dévoile que la demande de la capacité de diffusion dans la
région a été surestimée dans les décisions antérieures de la politique.
L’auditoire de la télévision terrestre dans de nombreux pays arabes est
faible, avec des consommateurs qui optent pour la télévision par
satellite, câble et, de plus en plus, via la télévision IP. Selon
l’étude, tout le spectre UHF mesurant plus de 582MHz peut être libéré
pour d’autres services, y compris le haut débit mobile, tout en
soutenant toutes les exigences de télévision terrestre actuelles et
futures dans la région.

Les plans actuels pour modifier le Plan GE06 pour le numérique dans la
région exigent pour chaque marché un spectre suffisant pour soutenir
quatre télévisions terrestres multiplexes numériques, ce qui permettrait
environ 32 chaînes de télévision dans chaque pays. Cependant, le nombre
de chaînes de télévision analogiques existantes varie d’une chaîne à
Djibouti et en Jordanie, à 18 chaînes au Soudan. L’étude indique que le
nombre de multiplexes nécessaires pour porter le nombre actuel de
chaînes de télévision varie entre un et quatre, et il est probable que
trois multiplexes seraient en mesure d’accueillir tous les pays, avec
deux multiplexes suffisants pour accueillir au moins 13 parmi 18 pays de
la région, en soutenant la libération du spectre à partir de la
diffusion.

“Le placement efficace de la diffusion terrestre dans la bande UHF
libérerait le spectre dans les États arabes, même si toutes les chaînes
de télévision existantes continuent d’être diffusées sur la télévision
numérique terrestre. Cela ne permettrait pas seulement la diffusion
télévisuelle plus que d’une allocation suffisante des ressources du
spectre, mais permettrait également de libérer le spectre pour permettre
au haut débit mobile à croître et à prospérer, en délivrant ses
avantages bien documentés aux individuels, entreprises et gouvernements
dans toute la région”, a poursuivi Giusti.

La 20ème réunion préalable régionale du Groupe Arabe de la Gestion du
Spectre des Fréquences de la CMR-15 aura lieu entre le 22 et 27 août
2015 à Rabat, au Maroc.

Pour consulter le rapport, veuillez visiter le site électronique
suivant: http://www.gsma.com/spectrum/terrestrial-broadcasting-and-spectrum-use-in-the-arab-states/

-FIN-

Notes aux rédacteurs

1 Source: Indice Cisco Visual Networking: Mise à jour de la
prévision de trafic pour les données mobiles au niveau mondial, période
2014-2019

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier ; elle rassemble près de 800 opérateurs de téléphonie
mobile, ainsi que 250 sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi,
dont des fabricants de téléphones et d’appareils, des éditeurs de
logiciels, des fournisseurs d’équipement, des sociétés Internet et des
organismes présents dans les secteurs d’activité connexes. La GSMA
organise également les plus grands événements du marché, tels le Mobile
World Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences
Mobile 360 Series.

Pour un complément d’information, veuillez consulter le site de la GSMA
: www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts Médias
Pour la GSMA
Asad Abbasi
+971 52
861 4230
AAbbasi@webershandwick.com
ou
Service
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com