Press release

LeoSat répond à la demande de renseignements (DDR) de la National Science Foundation au sujet du réseau de satellites large bande pouvant être déployés en Antarctique

0 0
Sponsorisé par Business Wire

LeoSat, la nouvelle société spécialisée dans les constellations de satellites, va fournir une solution unique pour la transmission de données destinée aux régions du monde difficiles telles les régions polaires WASHINGTON–(BUSINESS WIRE)–LeoSat Enterprises, une société émergente qui envisage de lancer une constellation comportant jusqu’à 108 satellites de communications qui seront déployés à orbite terrestre basse

LeoSat, la nouvelle société spécialisée dans les constellations de
satellites, va fournir une solution unique pour la transmission de
données destinée aux régions du monde difficiles telles les régions
polaires

WASHINGTON–(BUSINESS WIRE)–LeoSat Enterprises, une société émergente qui envisage de lancer une
constellation comportant jusqu’à 108 satellites de communications qui
seront déployés à orbite terrestre basse et fourniront le réseau de
couverture de données le plus rapide, le plus sûr et le plus large au
monde, a annoncé avoir été invitée par la National Science Foundation
(NSF) à répondre à leur demande de renseignements (DDR) sur les
exigences en termes de communications de données large bande, au Pôle
Sud et dans tout le continent Antarctique.


La transmission de données vers et depuis les régions polaires constitue
un défi onéreux. La construction d’un réseau câblé est quasiment
impossible d’un point de vue économique et les connexions satellitaires,
utilisant l’arc GEO classique, au coût élevé, sont de bas débit et
posent des défis opérationnels. Pour le transfert de données, il
n’existe pas de solution viable et les données doivent trop souvent être
transportées matériellement sur le lieu de destination, entraînant
ainsi, pour les communautés de recherche, d’importants retards et des
coûts additionnels.

La NSF est une agence fédérale indépendante qui soutient la recherche et
l’éducation fondamentales dans toutes les disciplines de la science et
de l’ingénierie. Dans le cadre d’un mandat présidentiel, la NSF gère le
programme Antarctique américain, par l’intermédiaire duquel elle
coordonne toutes les recherches américaines sur le continent austral et
l’océan environnant; elle finance les scientifiques travaillant pour les
institutions nationales chargés de réaliser les recherches sur le
terrain et fournit le support logistique correspondant.

Alors que les deux demandes de renseignements de la NSF ont été envoyées
depuis un certain temps et que les dates d’attente sont dépassées, la
NSF a continué de réunir des informations de recherche sur les marchés
pour élaborer ses plans d’action. Consciente des annonces publiques
réalisées par LeoSat, la NSF a contacté la société, la priant de
répondre aux demandes de renseignements afin que les informations
fournies soient incluses dans les plans de la NSF. Grâce au réseau de
LeoSat, les satellites seront positionnés en orbite polaire, ce qui fera
de la région Antarctique l’une des régions les mieux desservies au
monde, avec des vitesses de type fibre et de faibles temps de latence.

Mark Rigolle, PDG de LeoSat, a déclaré : « Nous sommes particulièrement
enthousiastes d’avoir été remarqués par une agence aussi connue que la
National Science Foundation. Nous considérons ceci comme un soutien
massif à nos plans qui visent à offrir une capacité satellitaire globale
de faible latence et à rendement élevé, via une constellation de
satellites déployés en orbite terrestre basse. Le fait que nos
satellites sont acheminés par avions polaires garantit le respect des
exigences de la NSF. En outre, l’exigence stricte de transmission de
données qui, d’après les deux demandes de renseignements, atteint
plusieurs téraoctets par jour, convient tout à fait à la constellation
que nous prévoyons de lancer dès 2019. A cet effet, nous espérons
oeuvrer avec la NSF afin de résoudre leurs exigences en termes de
largeur de bande dans cette région du monde difficile. »

Une fois que la constellation sera entièrement mise en service, LeoSat
fournira des connexions point à point vers et à partir de n’importe quel
lieu de la terre, sans besoin d’atterrissage ni de transport terrestre.
Les données pourront voyager en format natif, tout en étant cryptées et
sécurisées de bout-en-bout. LeoSat, qui a réalisé une étude de
faisabilité aux côtés de Thales Alenia Space pour la conception et le
déploiement de sa constellation de satellites, collabore actuellement
avec la société pour la prochaine phase de développement.

FIN

À propos de LeoSat Enterprises

LeoSat Entreprises a été créée en 2013 pour tirer parti des tout
derniers développements en technologies de communications par satellite,
dans le but de développer et lancer une nouvelle constellation de
satellites en orbite terrestre basse, qui constituera le premier service
de données sécurisées à très haute vitesse, de classe professionnelle
disponible sur le marché mondial.

Avec jusqu’à 108 satellites de communications en orbite terrestre basse
dans la constellation, LeoSat est la première société à proposer dans
une même constellation des satellites à haut débit (High Throughput
Satellites, HTS) connectés les uns aux autres sous forme de satellites
HTS en réseau, et à certains secteurs établis sur la planète.

Basée à Washington DC, LeoSat collabore actuellement avec Thales Alenia
Space pour la constellation de satellites de communications en orbite
terrestre basse comprise entre la bande Ka 78 et 108. Une fois mise en
service, la constellation fournira des communications à haut débit,
faible latence et extrêmement sécurisées, ainsi que la largeur de bande
nécessaire aux opérations commerciales dans le domaine des liaisons de
télécommunications, de l’exploration du pétrole et du gaz, ainsi que des
marchés commerciaux maritimes internationaux. Le lancement de la
constellation devrait se produire en 2018 ou 2019. www.leosat.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Melanie Dickie
Communications Marketing de LeoSat
Tél: +31 6
14 22 97 62
Courriel: Melanie.dickie@leosat.com