Press release

Les environnements de travail optimisés pour le mobile favorisent l’engagement des employés et la performance commerciale de manière quantifiable

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Une enquête mondiale montre aux directeurs de l’information comment créer des niveaux plus élevés de productivité, de créativité, de satisfaction et de fidélité à travers des stratégies mobiles convenablement exécutées SUNNYVALE, Californie–(BUSINESS WIRE)–Une nouvelle étude mondiale, « Mobilité, performance et engagement » de l’Economist Intelligence Unit (EIU) a établi un lien quantifiable entre les environnements de travail

Une enquête mondiale montre aux directeurs de l’information comment
créer des niveaux plus élevés de productivité, de créativité, de
satisfaction et de fidélité à travers des stratégies mobiles
convenablement exécutées

SUNNYVALE, Californie–(BUSINESS WIRE)–Une nouvelle étude mondiale, « Mobilité,
performance et engagement
 » de l’Economist
Intelligence Unit (EIU) a établi un lien quantifiable entre les
environnements de travail prioritairement mobiles et une augmentation de
l’engagement des employés, prouvant que les directeurs de l’information
peuvent favoriser l’amélioration de la performance commerciale par le
biais de stratégies mobiles bien développées et bien exécutées.


Sponsorisée par Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise
(NYSE : HPE), cette étude a montré que les sociétés qualifiées par leurs
employés de « pionnières » dans leur façon de soutenir la technologie
mobile ont vu l’augmentation de leur productivité (16 %), créativité
(18 %), satisfaction (23 %) et fidélité (21 %)
, par
rapport aux organisations qui avaient reçu des notes médiocres dans le
domaine du soutien à la technologie mobile.

« Aujourd’hui, la plupart des sociétés et des employés comprennent
qu’une approche qui donne la priorité au mobile peut s’avérer propice
aux affaires, mais si vous pouviez dire à un PDG d’une société Fortune
500 que son organisation peut afficher une amélioration de la production
des employés à hauteur de 16 % , ou si vous expliquiez aux directeurs
des RH qu’ils peuvent améliorer la fidélité d’un cinquième, nous sommes
persuadés qu’ils renforceraient encore davantage la priorité des
investissements en mobilité », a déclaré Chris Kozup, Vice-président du
marketing chez Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise.

« Par le passé, des études ont reconnu l’impact de l’accroissement de la
mobilité sur l’engagement des employés, mais elles n’avaient pas établi
le lien sur les résultats commerciaux. Ce rapport le quantifie » ,
a-t-il ajouté.

Le rapport, qui a porté sur 1 865 employés dans le monde, démontre qu’un
grand nombre d’entre eux reconnaissent les avantages des environnements
de travail optimisés pour le mobile. Ainsi, six sur dix (60 %)
employés ont déclaré que la technologie mobile les rend plus productifs,
tandis que quatre sur dix (45 %)
pensent qu’elle améliore leur
créativité.

L’analyse de l’EIU a cherché à définir comment l’adoption généralisée de
la technologie mobile impactait les résultats commerciaux en définissant
les dimensions clés de l’expérience d’un employé prioritairement mobile,
puis en démontrant comment chaque dimension contribue à la performance
commerciale. Plusieurs tendances clés se sont révélées :

TRAVAILLER N’IMPORTE QUAND, N’IMPORTE OÙ

  • La capacité à travailler n’importe quand et n’importe où est
    considérée comme ayant le plus gros impact sur la productivité des
    employés, 49 % des répondants déclarant qu’elle exerçait le plus
    grand impact sur leur productivité.
  • De plus, 38 % des répondants identifient ce facteur comme exerçant
    le plus d’impact sur leur satisfaction vis-à-vis de leur employeur
    .

« Pensez aux interruptions à l’aéroport ou dans le train – il n’y a plus
guère de temps morts à présent », a expliqué Kevin Melton, directeur des
ventes et du marketing chez le fournisseur d’assurance médicale AXA PPP
International. « Vous avez toujours accès à un iPad, et, surtout en
Asie, au Wi-Fi. »

LA CAPACITÉ À COLLABORER

  • Globalement, la capacité à collaborer efficacement a été évaluée comme
    étant le facteur déterminant sur la créativité (38 %). Un autre
    tiers des répondants a indiqué que ce facteur exerçait le plus
    d’impact sur leur fidélité.
  • Pour favoriser une meilleure collaboration, 42 % des sociétés
    utilisent désormais des outils de collaboration numérique qui
    fonctionnent sur appareils mobiles
     – un chiffre qui atteint 56 %
    au Royaume-Uni. Les applications de messagerie mobile telles que
    Whatsapp sont également utilisées pour le travail par 31 % des
    organisations, avec un pic de 66 % à Singapour.

« L’opportunité et le défi est ici de mettre en adéquation les exigences
des employés envers le travail à distance et la collaboration », a
confié Chris Kozup. « L’augmentation des outils mobiles de collaboration
offre aux entreprises de nouvelles façons d’assurer la cohésion des
équipes et de travailler efficacement, même si elles sont physiquement
éloignées. Il est manifeste que les sociétés qui sont en mesure de le
faire sont mieux placées pour attirer et retenir les meilleurs
employés. »

L’ACCÈS À L’INFORMATION MOBILE

  • 42 % des employés indiquent que la capacité à accéder à
    l’information rapidement et facilement exerce le plus d’impact sur
    leurs niveaux de productivité.
  • Actuellement, 54 % des sociétés fournissent l’accès à leur
    réseau depuis n’importe quel appareil mobile afin de permettre aux
    employés de travailler n’importe où, au bureau ou à distance.

LIBERTÉ DU LIEU DE TRAVAIL

  • Pour 32 % d’employés, la capacité à travailler n’importe
    où au bureau est le facteur déterminant sur leur créativité, ce qui
    signifie qu’une société peut obtenir des résultats plus créatifs
    simplement en offrant certains choix. 29 % d’autres déclarent que la
    flexibilité du lieu de travail est ce qui fait la plus grande
    différence sur leur fidélité.
  • Pour favoriser cette liberté, le rapport montre que 46 % des
    sociétés
    proposent désormais un environnement de bureaux à la
    carte pour employés nomades de type hot-desking avec une connectivité
    mobile à n’importe quel emplacement de travail, ce qui montre que les
    environnements de travail plus collaboratifs sont en augmentation. Le
    Royaume-Uni offre le plus haut niveau de hot-desking (54 %), suivi de
    l’Australie et de l’Allemagne (tous deux à 53 %).

« Le travail doit se dérouler selon les propres modalités des
employés », a déclaré Holger Reisinger, vice-président senior et
responsable de l’initiative New Ways of Working (nouvelles façons de
travailler) chez la société de technologie audio Jabra. « Nous devons
offrir les choix les plus divers possible. L’idée, c’est d’être
personnel ; d’être plus productif. Plus vous essayez de contrôler cela,
plus vous risquez de démotiver les gens. »

LE MOBILE N’EST PAS SEULEMENT POUR LA GÉNÉRATION DU MILLÉNAIRE

L’étude de l’EIU a conclu que l’âge des répondants n’était pas un
facteur déterminant sur la manière dont la technologie mobile impacte
leur performance et leur engagement. Ceci dissipe ainsi la notion
populaire selon laquelle le travail mobile est l’apanage de la jeune
génération, et rend d’autant plus essentiel pour les organisations de
placer la technologie mobile en haut de leur liste de priorités.

Les distinctions ont été établies entre les répondants qui se
considèrent comme des adeptes précoces de technologie – ceux qu’Aruba
définit comme #GenMobile – et ceux qui se considèrent comme des
retardataires. Les adeptes précoces sont considérablement plus enclins à
indiquer que la technologie mobile les rend plus productifs (72 % de ce
groupe sont d’accord avec cet énoncé, par rapport à 50 % des
retardataires), satisfaits (59 % contre 48 %), créatifs (52 % contre
40 %), et fidèles envers leur employeur (44 % contre 31 %).

Cependant, ces répondants #GenMobile sont également plus exigeants. 40 %
déclarent qu’ils ne travailleraient jamais pour une société qui ne les
laisserait pas utiliser leurs propres appareils mobiles pour travailler,
par rapport à 22 % pour tous les employés.

D’après Kozup, « ceci réaffirme que les employés #GenMobile sont une
démographie qui n’est pas définie par l’âge mais qui est mieux décrite
par son recours aux appareils mobiles et son affinité envers ceux-ci,
plutôt que par son année de naissance. Non seulement les adeptes
précoces sont des employés plus valables, mais les opinions qu’ils
professent aujourd’hui pourraient bien, à l’avenir, devenir celles de la
majorité, à mesure que la technologie mobile se généralise. Par
conséquent, les directeurs de l’information se trouveraient bien de
prendre note de leurs préoccupations et d’y répondre. »

Pete Swabey, rédacteur en chef à l’Economist Intelligence Unit a conclu
en ces termes : « Ce rapport prouve que les directeurs de l’information
ont la possibilité d’utiliser leurs stratégies en matière de technologie
mobile pour influencer l’expérience de leurs employés – et donc la
productivité, la créativité, la fidélité et la satisfaction de leurs
collaborateurs. On s’écarte ainsi des objectifs cibles habituels de
rentabilité et d’optimisation des coûts, et on permet à l’informatique
de contribuer plus valablement, tant aux ambitions stratégiques de
l’organisation qu’à la vie de ses employés. »

Pour orienter les directeurs de l’information vers une approche du
travail prioritairement mobile qui puisse agir positivement sur le
chiffre d’affaires, Aruba a développé un plan
à l’intention des directeurs de l’information
portant sur la
création d’environnements mobiles profitables.

Ressources supplémentaires

À propos d’Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise

Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise, est l’un des principaux
fournisseurs de solutions de mise en réseau de prochaine génération pour
les entreprises de toutes tailles à travers le monde. La société livre
des solutions informatiques qui donnent aux organisations les moyens de
servir les utilisateurs de la dernière génération férus de technologie
mobile, qui font appel à des applications commerciales dans le Cloud
pour chaque aspect de leur travail et de leur vie personnelle.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Aruba à l’adresse http://www.arubanetworks.com.
Pour des actualités en temps réel, suivez Aruba sur Twitter et Facebook,
et pour les dernières discussions techniques sur la mobilité et les
produits Aruba, rendez-vous sur le site Airheads Social à l’adresse http://community.arubanetworks.com.

©2016 Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise, les marques de
commerce d’Aruba comprennent Aruba Networks®, Aruba The Mobile Edge
Company® (stylisé), Aruba Mobility-Defined Networks™, Aruba Mobility
Management System®, People Move Networks Must Follow®, Mobile Edge
Architecture®, RFProtect®, Green Island®, ETips®, ClientMatch®, Virtual
Intranet Access
TM, ClearPass Access Management
Systems
TM, Aruba InstantTM,
ArubaOS
TM, xSecTM,
ServiceEdge
TM, Aruba ClearPass Access
Management System
TM, AirmeshTM,
AirWave
TM, Aruba CentralTM
et ARUBA@WORK
TM. Tous droits réservés. Toutes
les autres marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires
respectifs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise
Pavel Radda, +1-408-419-0294
Directeur
principal des communications d’entreprise

pavel.radda@hpe.com
OU
LSH
Communications pour Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise
Lori
Hultin,
+1-818-879-4651
Directeur
lori.hultin@hpe.com