Press release

LES EXPERTS EN MALADIES PULMONAIRES RECOMMANDENT L’UTILISATION DE LA VALVE ENDOBRONCHIQUE (VEB) ZEPHYR DEVELOPPÉE PAR PULMONX COMME UNIQUE TRAITEMENT MINI-INVASIF DE L’EMPHYSEME EN DEHORS DES ESSAIS CLINIQUES

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La recommandation du panel d’experts publiée dans la revue Respiration est la suivante : « …grâce au traitement par VEB, il est possible à présent de proposer un réel traitement personnalisé aux patients atteints d’emphysème sévère. » REDWOOD CITY, Calif.–(BUSINESS WIRE)–Pulmonx®, société leader dans le domaine de la pneumologie interventionnelle, a annoncé aujourd’hui la publication d’une recommandation émise

La recommandation du panel d’experts publiée dans la revue Respiration
est la suivante : « …grâce au traitement par VEB, il est possible
à présent de proposer un réel traitement personnalisé aux patients
atteints d’emphysème sévère. »

REDWOOD CITY, Calif.–(BUSINESS WIRE)–Pulmonx®,
société leader dans le domaine de la pneumologie interventionnelle, a
annoncé aujourd’hui la publication d’une recommandation émise par un
panel d’experts, dans la revue Respiration,
dont la conclusion est que seul le traitement mini-invasif par valve
endobronchique (VEB) Zephyr®
mis au point par la société, ainsi que
la chirurgie invasive de réduction de volume pulmonaire (CRVP) « ont
prouvé qu’ils pouvaient être utilisés en dehors des essais cliniques »
pour le traitement de l’emphysème sévère. Leurs résultats s’appuient sur
un examen systématique et une méta-analyse des données cliniques jusqu’à
présent pour six traitements différents : chirurgie de réduction de
volume pulmonaire (CRVP), VEB, spirales, valves intra-bronchiques (VIB),
ablation thermique par instillation de vapeur et réduction de volume
pulmonaire par instillation de colle biologique.


Le panel d’experts en pneumologie était composé des personnes suivantes :

  • Le professeur Felix Herth, M.D., PhD, FCCP, président et chef du
    service de pneumologie et soins respiratoires de la Thoraxklinik de
    l’Université d’Heidelberg, Heidelberg, Allemagne
  • Klaus Rabe, M.D., PhD, professeur de médecine pulmonaire à
    l’Université de Kiel et directeur du service de pneumologie à
    l’Hôpital de Grosshansdorf, Ratzebourg, Allemagne
  • Pallav Shah, M.D., MBBS, FRCP, médecin consultant à l’Hôpital The
    Royal Brompton Hospital et à l’Hôpital de Chelsea & Westminster
    Hospital, Londres, R.-U.
  • Dirk-Jan Slebos, M.D., PhD, service des maladies pulmonaires et
    Institut de recherche sur l’asthme et la BPCO de Groningue, Groningen
    Research Institute for Asthma and COPD, au Centre médical de
    l’Université de Groningue, Groningue, Pays-Bas

La VEB Zephyr est pour l’instant l’ option thérapeutique la mieux
étudiée, avec trois essais contrôlés, randomisés et achevés : STELVIO1,
BeLieVeR-HIFi2 et VENT3,4
. Ces études ont
montré des améliorations significatives de la fonction pulmonaire, de la
capacité d’effort et de la qualité de vie chez les patients traités par
la VEB Zephyr, ainsi qu’un bénéfice plus important chez les patients
présentant une faible ventilation collatérale1,2,3,4. Dans
la recommandation émise par le panel d’experts, les auteurs soulignent,
également, que deux petites séries à long-terme portant sur les valves
ont été publiées, chacune d’entre elles ayant montré « un bénéfice de
survie significatif dans le groupe traité avec succès par rapport au
groupe dont le traitement a échoué. »

L’essai STELVIO, qui a récemment été publié dans la revue New
England Journal of Medicine
, a été le premier essai randomisé,
contrôlé évaluant le traitement par VEB Zephyr utilisant le système Chartis®
pour identifier les patients les plus à même d’en tirer des bénéfices.
Il a, également, été montré dans un essai prospectif que le traitement
par VEB Zephyr procure des bénéfices à un large éventail de patients
atteints d’emphysème à un stade avancé, y compris ceux souffrant d’une
maladie hétérogène et ceux présentant une maladie homogène1.

Dans la recommandation émise par le panel d’experts parue dans la revue Respiration,
les auteurs déclarent que, « lorsque l’on considère l’ensemble de ces
essais, de plus en plus de preuves tendent à montrer que le traitement
par VEB permet de proposer aux patients atteints d’un emphysème sévère
un réel traitement personnalisé, même avec un taux de réponse au
traitement de 75 pour cent lors de l’utilisation d’une approche combinée
pour le recrutement de sujets potentiels : évaluation de l’intégrité des
scissures chez les patients présélectionnés et (confirmation) de
l’absence d’écoulement collatéral à l’aide du système Chartis. » De
plus, le panel d’experts a réaffirmé que les valves représentent « la
seule technique amovible de réduction de volume pulmonaire par voie
endoscopique. »

La VEB Zephyr est une minuscule valve unidirectionnelle que l’on place
dans les poumons pour bloquer l’écoulement d’air vers les zones
affectées afin de réduire le volume pulmonaire. Le système Chartis est
un système exclusif de diagnostic utilisé immédiatement avant la
procédure par VEB Zephyr pour identifier les patients présentant une
ventilation collatérale faible ou inexistante, qui sont les plus
susceptibles de répondre au traitement. Les VEB Zephyr ont été
implantées chez plus de 10 000 patients dans le monde. Pour visionner
une vidéo sur la procédure d’implantation d’une VEB Zephyr, cliquez ici.

L’utilisation de la VEB Zephyr est approuvée dans plus de trente pays
hors des États-Unis. Pour obtenir de plus amples informations sur
l’éligibilité des patients, ainsi que sur les hôpitaux locaux proposant
cette procédure, rendez-vous surwww.pulmonx.com.

À propos de Pulmonx

Basée à Redwood City, en Californie, et à Neuchâtel, en Suisse, Pulmonx
est une société de pneumologie interventionnelle axée sur le
développement de technologies transformatrices et rentables qui
améliorent la vie des patients du monde entier atteints de maladies
pulmonaires. Pour obtenir plus d’informations à ce sujet, rendez-vous
sur www.pulmonx.com.

1. Klooster K, Ten Hacken NHT, Hartman JE, Kerstjens HAM, Van Rikxoort
EM, Slebos DJ. Endobronchial Valves for emphysema without interlobar
collateral ventilation
. (Valves endobronchiques pour emphysème sans
ventilation collatérale interlobaire) N Engl J Med 2015 ; 373 :
2325-2335.

2. Davey C, Zoumot Z, Jordan S, McNulty W, Carr D, Hind M, et al. Bronchoscopic
lung volume reduction with endobronchial valves for patients with
heterogeneous emphysema and intact interlobar fissures (the
BeLieVeR-HIFi study): a randomised controlled trial.
(Réduction de
volume pulmonaire par bronchoscopie au moyen de valves endobronchiques
chez les patients présentant un emphysème hétérogène et des scissures
interlobaires intactes (étude BeLieVeR-HIFi) : un essai clinique
contrôlé et randomisé.) Lancet 2015 ; 386 : 1066–73 ; [Publication
électronique avant impression : http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(15)60001-0
(comprenant une annexe supplémentaire)].

3. Sciurba FC, Ernst A, Herth FJF, Strange C, Criner G, Marquette C, et
al. A Randomized Study of Endobronchial Valves for Advanced Emphysema.
(Étude randomisée sur les valves endobronchiques utilisées en cas
d’emphysème avancé.) N Engl J Med 2010 ; 363 : 1233-1244 (comprenant une
annexe supplémentaire).

4. Herth F, Noppen M, Valipour A, Leroy S, Vergnon J-M, Ficker JH, Egan
E, Gasparini S, Agusti C, Homes-Higgin D, Ernst A au nom du Groupe
d’étude international VENT. Efficacy predictors of endoscopic lung
volume reduction with Zephyr valves in a European cohort with emphysema.

(Indicateurs d’efficacité dans la réduction de volume pulmonaire, avec
les valves Zephyr, au sein d’une cohorte européenne atteinte
d’emphysème.) Eur Respir J 2012 ; 39 : 1334-1342.

Contacts

CONTACT MEDIA :
Chronic Communications
Michelle
McAdam
(949) 545-6654 ou (310) 902-1274
michelle@chronic-comm.com