Press release

Les marques ne sont pas conscientes de l’impact de l’engagement en ligne sur leurs résultats nets

0 0 Donnez votre avis

LONDRES, September 11 /PRNewswire/ — – Débat lors de l’ad:tech London de cette année sur l’intérêt d’une implication directe par rapport à une présence en ligne superficielle Les organisateurs de l’ad:tech London de cette année dévoilent que les marques qui libèrent le potentiel total des communautés en ligne dans le cadre de leur stratégie de

LONDRES, September 11 /PRNewswire/ —

– Débat lors de l’ad:tech London de cette année sur l’intérêt d’une implication directe par rapport à une présence en ligne superficielle

Les organisateurs de l’ad:tech London de cette année dévoilent que les marques qui libèrent le potentiel total des communautés en ligne dans le cadre de leur stratégie de communication bénéficieront d’un retour sur investissement sur le long terme. Ceci est la conclusion d’études détaillées publiées le mois dernier par le Wetpaint/Altimeter Group qui, dans sont rapport récent intitulé ENGAGEMENTdb*, affirme avoir découvert les preuves d’une corrélation financière entre les marques « qui sont profondément engagées et celles qui surpassent leurs pairs ».

Peter Ward, co-PDG de la société de réseau social WAYN.com et l’un des intervenants lors de l’événement de cette année, a commenté : « Les marques qui reconnaissent l’importance des médias sociaux sont de plus en plus nombreuses et essaient diverses manières de s’y engager, soit en créant une page pour fans sur Facebook ou une ligne de discussion sur Twitter, soit en téléchargeant des vidéos sur Youtube. Ce que nous observons cependant, c’est qu’un grand nombre de marques restent sceptiques et n’ont pas encore eu connaissance de quantité d’avantages tangibles qui convaincraient les décisionnaires clés de faire du marketing des médias sociaux l’un des piliers clés de leur stratégie marketing ».

Lulu Phongmany, directrice marketing et développement commercial chez ivillage.co.uk, a ajouté : « Les médias sociaux ne sont plus pris à la légère par les consommateurs et les marques. Ils sont un élément essentiel dans tout effort réussi de construction de marque ou de marketing. De plus en plus de consommateurs se tournent vers le Web pour parler entre eux au sujet de produits et pour évaluer les opinions des autres concernant un produit avant de l’acheter. En ce sens, les plates-formes de médias sociaux offrent aux marques une occasion sans précédent d’interagir avec leurs consommateurs et de faire organiquement partie du dialogue ».

Ivan Croxford, directeur général de des services de marketing numérique chez BT, a également fait part de sont point de vue avant l’événement en affirmant : « Les réseaux sociaux sont en train de transformer le “bouche à oreille” en l’un des outils les plus efficaces pour gagner des ventes de nos jours. Les clients, cyniques concernant les marques institutionnelles, se fient de plus en plus aux communautés en ligne à l’heure de chercher des conseils de la part de leurs pairs avant d’acheter des produits. Cette tendance est irréversible et les marques qui s’investiront les premières dans les médias sociaux seront celles que l’on remarquera à l’avenir. Ceci constitue une véritable opportunité qui s’offre aux petites entreprises de rivaliser avec les grandes sociétés ».

Peter Ward a poursuivi : « La meilleure façon pour les marques de se lancer c’est de travailler directement avec les éditeurs des médias sociaux lorsque cela est possible et de commencer par clarifier leurs objectifs concernant ce qu’ils cherchent à réaliser. De cette façon, les éditeurs de médias sociaux, ou les agences spécialisées sont en mesure d’utiliser leur expérience pour monter une stratégie de campagne adaptée à leurs besoins ou qui les surpasse ».

ad:tech London, qui se tiendra les 22 et 23 septembre à l’Olympia de Londres, s’est transformée en le plus vaste rassemblement de professionnels du marketing numérique au Royaume-Uni (http://www.ad-techlondon.co.uk). Le programme des conférences de cette année comprend les thèmes et les intervenants suivants :

Débat sur le pouvoir du réseautage social

Les réseaux sociaux peuvent-ils devenir un outil de communication valable et comment maximiser votre présence dans une communauté en ligne ? Participants aux séances de débat :

– Jeanie Bergin, créatrice, Thinking WIDE

– Simon Podd, responsable des ventes, Bebo

– Ivan Croxford, directeur général, BT Tradespace, BT

– Lulu Phongmany, directrice du marketing et du développement commercial, ivillage.co.uk

– Peter Ward, PDG, WAYN

Meilleures pratiques dans la construction de marque

La façon dont nous nous communiquons et dont nous consommons des médias a changé pour toujours. Les marques le savent et doivent être innovantes et pragmatiques dans leur façon d’aborder leurs consommateurs afin de rester d’actualité. Participants aux séances de débat :

– Stephen Cheliotis, directeur général, The Centre for Brand Analysis, et président de Superbrands

– Catherine Demajo, directrice marketing et circulation, Time Out London

– Nick Jones, responsable des services interactifs, COI

– Giles Horton, vice-président du marketing en Europe, Monster

– Ed Elworthy, responsable des relations marques, Nike

Le rôle des médias sociaux dans le dialogue consommateur

Blogs, contenus générés par les utilisateurs et communautés – de quelle façon sont-ils en train de modifier la manière dont les personnes s’impliquent en ligne ? Participants aux séances de débat :

– Kevin Anderson, rédacteur de blog, The Guardian

– Marta Obrebska, directrice de l’activité en ligne, Dell

– Bob Buch, vice-président du développement commercial, Digg

– Nick Burcher, responsable de VNC Royaume-Uni et des produits / partenariats dans la région EMEA, VivaKi Nerve Center

Le salon ad:tech London de cette année non seulement analysera les grands thèmes autour de l’engagement des marques à travers les réseaux sociaux, mais sera également le théâtre de débats sur la meilleure façon pour les entreprises d’identifier et de sélectionner les moyens les plus adaptés à leur stratégie de communication et de trouver un équilibre entre les médias traditionnels et les nouveaux médias dans le cadre de la même stratégie marketing.

Le programme complet des conférences est consultable à l’adresse : http://www.ad-techlondon.co.uk

* « The world’s most valuable brands. Who’s most engaged? » (Les marques les plus fortes du monde. Lesquelles sont les plus impliquées ?) ENGAGEMENTdb par le Wetpaint/Altimeter Group, juillet 2009

Remarques à l’attention des rédacteurs :

À propos d’ad:tech London (http://www.ad-techlondon.co.uk)

Dédié exclusivement à la publicité interactive et aux technologies du marketing, telles que le marketing sur les moteurs de recherche, le marketing par e-mail, le marketing mobile et l’e-commerce, le salon ad:tech London est un évènement unique au Royaume-Uni, qui donne à ses visiteurs, venant aussi bien de grandes entreprises du secteur technologique que de PME, l’opportunité d’explorer toute une gamme de solutions publicitaires et marketing interactives complètes. Grâce à ad:tech London, les PDG, les gestionnaires de produits et de marques, les directeurs marketing, les conseillers-médias, les acheteurs, les directeurs artistiques, les responsables de relations publiques, les directeurs de campagne, les dirigeants d’agences et les fournisseurs de services de marketing se voient donner des possibilités uniques : découvrir les dernières tendances et les chiffres du marché, partager les meilleures pratiques, s’adapter aux défis du secteur et mieux comprendre comment le numérique peut générer des résultats qui se traduiront directement par une augmentation de la performance du marketing et du retour sur investissement.

À propos de dmg world media :

dmg world media est une filiale en propriété exclusive du Daily Mail and General Trust plc (DMGT). Pour obtenir plus de renseignements sur dmg world media, consultez le site dmg world media à l’adresse http://www.dmgworldmedia.com

Source : ad:tech