Press release

Les villes françaises championnes de l’innovation ; l’Europe en tête de la course à l’innovation

0 0 Donnez votre avis

MELBOURNE, Australie, October 27 /PRNewswire/ — Les analystes de l’innovation de 2thinknow ont publié aujourd’hui les résultats d’une étude internationale de 4 ans dont l’objectif était de déterminer quelles villes sont en tête de la course mondiale à l’innovation et pourquoi dans le cadre d’un rapport approfondi. Au coeur de l’ « Innovation Cities Analysis

MELBOURNE, Australie, October 27 /PRNewswire/ —

Les analystes de l’innovation de 2thinknow ont publié aujourd’hui les résultats d’une étude internationale de 4 ans dont l’objectif était de déterminer quelles villes sont en tête de la course mondiale à l’innovation et pourquoi dans le cadre d’un rapport approfondi. Au coeur de l’ « Innovation Cities Analysis Report » (rapport d’analyse sur les villes novatrices) se trouve un cadre de 162 indicateurs servant à créer des villes novatrices à l’échelle mondiale.

À l’intérieur de ce cadre, les trois villes européennes les plus novatrices étaient Vienne, Amsterdam et Paris. Lyon et Strasbourg apparaissaient dans le top 25 des villes comprises dans le rapport mondial présentant des liens suffisants pour concurrencer les villes européennes de Londres, Stuttgart, Berlin, Barcelone, Francfort, Genève et Copenhague en termes d’innovation. L’Europe occupe 68 % du top 25 des villes comprises dans le rapport mondial sur l’innovation. L’Allemagne compte 4 villes dans le top 25, suivie de la France, qui en compte 3.

Le cadre de référence conférait un poids important à la culture de l’innovation, qui est l’une des forces traditionnelles de la France. Cette force a été décuplée par les récentes améliorations apportées aux infrastructures et aux débouchés offerts par un marché européen partagé. Le conservatisme est demeuré en place, mais « les initiatives innovantes sociales fonctionnaient en Europe », ont indiqué les analystes.

Des mesures économiques telles que les investissements directs à l’étranger, les avoirs culturels de Paris et le secteur des start-ups de Lyon ont soutenu l’excellent rendement de la France.

Christopher Hire, analyste de l’innovation et directeur général de 2thinknow et auteur du rapport, a affirmé : « Les villes veulent innover et tirer profit de la nouvelle ère des réseaux, et la connectivité devra être mise en réseau non seulement numériquement, mais aussi physiquement. La prochaine société qui connaîtra une croissance importante (et les prochains emplois) émanera des regroupements de villes qui sont reliées entre elles. »

« Des villes en mesure d’inspirer des idées, de les implanter localement et de créer des réseaux à l’échelle mondiale. »

Aux États-Unis, l’échec de la création d’un New Deal capitaliste laisserait les villes américaines présentant des taux de chômage élevés loin derrière l’Europe dans la course à l’innovation. L’Europe a en effet profité du renforcement de la mobilité numérique (c’est-à-dire la capacité d’être en ligne quel que soit l’endroit où vous vous trouvez) et la connectivité physique (c’est-à-dire les transferts au sein d’une même ville et d’une ville à l’autre). Les normes américaines peu élevées en termes d’approvisionnement alimentaire ont également nui à l’établissement d’une culture d’innovation.

Une lueur d’espoir pour l’Amérique du Nord : Boston a été identifiée comme la ville la plus novatrice du monde. San Francisco, New York, Washington D.C. (post-Obama) et Toronto se sont également tiré leur épingle du jeu.

En examinant les 31 secteurs de l’innovation, le 2thinknow Innovation Cities Framework (cadre d’identification des villes novatrices) applique 162 indicateurs dans un cadre structuré d’analyse et de planification pour mesurer, définir et créer une ville novatrice. Dans le rapport, ce cadre est représenté en fonction de 3 facteurs : les avoirs culturels développés, l’infrastructure humaine (pour la mobilité, les start-ups, l’éducation, la technologie) et les marchés en réseaux.

L’Innovation Cities Analysis Report a été publié à la suite du lancement de l’Innovation Cities Index (Index des villes novatrices) dans le cadre de l’Année européenne de la créativité et de l’innovation.

Des copies du rapport peuvent être commandées à l’adresse http://www.innovation-cities.com

Image de Christopher Hire, directeur général de 2thinknow, présentant l’Innovation Cities Analysis Report http://www.asianetnews.net/special-events

    
    Porte-parole pour les médias :
    Christopher Hire,
    Directeur général,
    2thinknow
    Téléphone : +61-409-787-960
    Téléphone : +61-3-9225-5284 [standard]

Source : 2thinknow