Press release

LP Décline l’invitation de soumettre un projet au bureau de projet du Ministre en ce moment

0 0
Sponsorisé par Business Wire

NASHVILLE, Tenn.–(BUSINESS WIRE)–CORRECTION : Le communiqué de presse envoyé aux médias francophones mardi le 15 septembre contenait par inadvertance le communiqué émis le 2 mars dernier. Voici le bon communiqué de presse Louisiana-Pacific Corporation (NYSE: LPX) a annoncée aujourd’hui qu’elle ne soumettra pas de projet au bureau de projet du Ministre des Forêts, de la

NASHVILLE, Tenn.–(BUSINESS WIRE)–CORRECTION : Le communiqué de presse envoyé aux médias
francophones mardi le 15 septembre contenait par inadvertance le
communiqué émis le 2 mars dernier. Voici le bon communiqué de presse

Louisiana-Pacific Corporation (NYSE: LPX) a annoncée aujourd’hui qu’elle
ne soumettra pas de projet au bureau de projet du Ministre des Forêts,
de la Faune et des Parcs pour réacquérir la garantie d’approvisionnement
de son usine de panneaux à lamelles orientées (OSB) de Chambord, Québec.

Après une analyse approfondie des coûts passés et projetés, LP a
déterminé que la demande du marché ne permet pas le redémarrage des
opérations de l’usine de Chambord en ce moment, et il n’est pas opportun
de faire une demande pour réacquérir la garantie d’approvisionnement
sans un plan d’opération de l’usine.

“Basé sur ces analyses, nous ne croyons pas que dans le marché actuel de
l’OSB, l’usine puisse être opérée compétitivement,” a indiqué Brad
Southern Vice-président exécutif de LP pour l’OSB.

Southern a ajouté “L’usine demeurera fermée indéfiniment pour un avenir
prévisible.”

LP a cessé indéfiniment ses opérations de production à l’usine de
Chambord en 2008 suite à la détérioration des conditions du marché de la
construction résidentielle en Amérique du nord.

Le panneau d’OSB est un produit de commodité qui est très dépendant du
niveau cyclique et volatile de la construction Nord-Américaine et est
soumis aux forces régionales de l’offre et de la demande.

La décision de LP de ne pas présenter de projet est basée sur la faible
demande pour les matériaux de construction en Amérique du Nord, les
coûts élevés de production et des matières premières à Chambord ainsi
que la compétition qui est devenue un défi aux cours des 7 dernières
années.

“Le redémarrage de l’usine va nécessiter un investissement en capital
substantiel et il n’y a pas de garantie que nous obtiendrions un retour
sur l’investissement à court terme ni dans un avenir prévisible,” a
mentionné Mike Blosser, vice- président Santé- Sécurité, Ressources
Forestières, Approvisionnement et Logistique chez LP.

Il est important de noter que LP va continuer d’opérer et investir dans
son usine d’OSB de Maniwaki a indiqué Blosser.

“Nous souhaitons pouvoir continuer à travailler avec le Ministère des
Forêts, de la Faune et des Parcs pour assurer la viabilité économique de
LP Maniwaki à travers les cycles volatiles du marché de la construction
en Amérique du Nord a ajouté Blosser.”

À propos de LP

Louisiana-Pacific Corporation est le principal fabricant de matériaux de
construction de bois d’ingénierie de qualité comprenant des panneaux de
particules orientées, des produits de structure portante et de
revêtement extérieur pour une utilisation dans les constructions
résidentielles, industrielles et de petits commerces. Fabriqués dans des
installations aux É.-U., au Canada, au Chili et au Brésil, les produits
LP sont vendus aux constructeurs et aux propriétaires par
l’intermédiaire de distributeurs de matériaux de construction, de
dépositaires et de centres de rénovation au détail. Fondée en 1973, LP a
son siège social à Nashville, au Tennessee et est cotée en bourse au New
York Stock Exchange sous le sigle LPX. Pour de plus amples
renseignements, visitez le site www.lpcorp.com.

Contacts

Personne-ressource :
Louisiana-Pacific Corporation
Jean-Francois
Mongeau, 514.800.5684