Press release

M6 METROPOLE TELEVISION : RESULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Chiffre d’affaires et EBITA en hausse Chiffre d’affaires publicitaire : 427,1 M€ (+5,3%) Résultat opérationnel courant (EBITA) : 136,0 M€ (+32,6%) dont 42,6 M€ de résultat non-récurrent NEUILLY SUR SEINE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: M6 Metropole Television (Paris:MMT): Le Conseil de Surveillance du 26 juillet 2016 a examiné les comptes du 1er semestre 2016 arrêtés par

Chiffre d’affaires et EBITA en hausse

Chiffre d’affaires publicitaire : 427,1 M€ (+5,3%)

Résultat opérationnel courant (EBITA) : 136,0 M€ (+32,6%)

dont 42,6 M€ de résultat non-récurrent

NEUILLY SUR SEINE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

M6 Metropole Television (Paris:MMT):

Le Conseil de Surveillance du 26 juillet 2016 a examiné les comptes du 1er
semestre 2016 arrêtés par le Directoire.

en M€ 1   30-Jun-16   30-Jun-15   % variation
     
Chiffre d’affaires consolidé 645,5 629,9 +2,5%
 
Chiffre d’affaires publicitaire Groupe 427,1 405,6 +5,3%
– dont publicité chaînes gratuites 398,8 381,0 +4,7%
– dont publicité chaînes cab-sat et autres medias 28,3 24,5 +15,3%
Chiffre d’affaires non publicitaire 218,3 224,4 -2,7%
     
Résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé 136,0 102,6 +32,6%
 
Produits et charges opérationnels liés aux regroupements
d’entreprises
-0,5 -0,5 n.a
 
Résultat opérationnel (EBIT) des activités poursuivies 135,4 102,0 +32,7%
 
Résultat financier 0,1 0,4 n.a
 
Part dans les sociétés mises en équivalence 0,9 0,9 n.a
 
Impôts différés et exigibles -52,9 -45,0 +17,6%
     
Résultat net de la période 83,5 58,3 +43,1%
 
Résultat net de la période attribuable au Groupe 83,5 58,3 +43,1%

*

* *

Au cours du 1er semestre de l’exercice 2016, le Groupe M6
a enregistré une croissance de +5,3% de son chiffre d’affaires
publicitaire
, dont +6,3% au 2ème trimestre, reflétant
la solidité de ses audiences TV et internet
.
L’activité moins
dynamique de téléachat pèse sur les revenus non publicitaires du Groupe,
qui s’élèvent à 218,3 M€, et affichent un recul de -2,7% sur le 1er
semestre.
Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’établit ainsi
à 645,5 M€ (+2,5%).

Le résultat opérationnel courant (EBITA) du Groupe M6 atteint 136,0
M€, en progression de 33,4 M€,
reflétant :

  • le recul de -10,1 M€ des activités de Télévision, en raison de
    l’impact net de la diffusion de l’Euro 2016 et d’investissements dans
    les programmes des chaines gratuites et payantes,
  • le résultat opérationnel non récurrent de +42,6 M€ correspondant à
    l’indemnité contractuelle liée à l’arrêt progressif du contrat M6
    mobile (50 M€), diminuée de son impact mécanique sur les charges
    opérationnelles (-7,4 M€),
  • la stabilité des autres activités (-0,1 M€).

1 L’information présentée vise à faire ressortir la
répartition du chiffre d’affaires consolidé en fonction des recettes
publicitaires et non publicitaires. Les recettes publicitaires du groupe
incluent le chiffre d’affaires des chaînes de télévision gratuite M6, W9
et 6ter, la part publicitaire des recettes des chaînes payantes, et la
part publicitaire de chiffre d’affaires des activités de
diversifications (support Internet essentiellement).

Le résultat opérationnel courant (ou EBITA) se définit comme le résultat
opérationnel (ou EBIT) avant prise en compte des produits et charges
opérationnels liés aux regroupements d’entreprises et du résultat de
cession d’actifs financiers et de filiales.

La charge d’impôt s’élève à -52,9 M€, en hausse de 7,9 M€ sur un an, du
fait de la hausse du résultat opérationnel et de la baisse du taux
d’impôt

Le résultat net s’établit ainsi à 83,5 M€, soit une marge nette de 12,9%.

*

* *

En application de l’IFRS 8, la contribution des 3 secteurs d’activités
du Groupe au chiffre d’affaires et au résultat opérationnel courant
consolidés est la suivante :

  1er Trimestre   2ème Trimestre   1er Semestre
                             
en M€ 2016 2015 % 2016 2015 % 2016 2015 %
 
TV 201,0 196,1 +2,5% 228,5 215,7 +5,9% 429,5 411,8 +4,3%
Production & Droits audiovisuels 30,5 27,0 +12,9% 25,0 21,6 +15,5% 55,5 48,6 +14,1%
Diversifications 80,2 84,3 -4,8% 80,1 85,1 -5,9% 160,3 169,4 -5,3%
Autres CA 0,1 0,1 n.a 0,1 0,1 n.a 0,2 0,2 n.a
                               
Chiffre d’affaires consolidé 311,8   307,4   +1,4% 333,7   322,5   +3,4% 645,5   629,9   +2,5%
 
TV 69,6 79,7 -12,7%
Production & Droits audiovisuels 5,0 3,8 +33,7%
Diversifications 70,6 21,4 +230,5%
Résultats non affectés -9,2 -2,3 n.a
           
Résultat opérationnel courant consolidé (EBITA) 136,0   102,6   +32,6%

TÉLÉVISION

Dans un environnement toujours marqué par le processus de fragmentation
(les 6 nouvelles chaînes de la TNT gagnent encore +1,6 pt d’audience sur
le semestre), le Groupe a continué d’investir dans les programmes de
l’ensemble de ses chaînes, gratuites et payantes
.
Ainsi le coût
de la grille des chaînes gratuites s’est élevé à 232,6 M€, en hausse de
24,0 M€, comprenant les matchs de l’Euro 2016 diffusés en juin.

Grâce au renforcement de son offre programmes, la famille de chaînes
gratuites du Groupe M6 progresse
et réalise au 1er
semestre 2016 une part d’audience moyenne de 13,8% (source
Médiamétrie
) sur les 4 ans et plus (+0,4 pt) et de 21,7% sur la
cible commerciale
(+1,2 pt), s’affichant comme le seul groupe
historique à progresser en un an sur chacune des deux cibles :

  • la chaîne M6 affiche une part d’audience de 10,1% sur
    l’ensemble des téléspectateurs, en progression de +0,3 pt, et
    de 15,8% sur la cible commerciale (+0,9 pt).
    Ce
    renforcement stratégique résulte :

    • de la réussite de son enchaînement en avant-soirée (Les
      Reines du Shopping
      , Chasseurs d’appart, Le 19’45
      et Scènes de ménages),
    • de la pertinence de son offre en soirée, qui combine
      nouveautés (A l’état sauvage, Garde à vous …) et marques
      fortes (The Island, Top Chef, Zone Interdite,
      …),
    • de sa programmation événementielle marquée par la diffusion
      de l’UEFA Euro 2016
      dont les audiences exceptionnelles sont
      venues couronner la stratégie d’acquisition d’un nombre limité de
      matchs tout en profitant fortement de l’événement.
      L’Euro
      2016 permet en effet à la chaîne de réaliser des performances
      record, à l’instar de la retransmission de la Finale France /
      Portugal qui a rassemblé 20,8 M de téléspectateurs, soit son record
      historique depuis sa création, et la 5
      ème
      meilleure audience historique de la télévision
      .
  • W9 est la 2ème chaîne TNT auprès des femmes
    responsables des achats de moins de 50 ans sur l’ensemble de la
    journée avec 3,7% de part d’audience.
  • 6ter se classe en tête des nouvelles chaînes TNT sur la cible
    commerciale (femmes responsables des achats de moins de 50 ans) avec
    2,2% de part d’audience.

Dans un marché publicitaire TV toujours volatil et qui a affiché au 1er
semestre une croissance modérée et tirée par l’Euro 2016, les recettes
publicitaires des chaînes gratuites enregistrent une progression de
+4,7% grâce à la hausse des audiences.

L’activité TV contribue ainsi à hauteur de 69,6 M€ à l’EBITA,
contre 79,7 M€ au 30 juin 2015, permettant au Groupe M6 de maintenir la
marge opérationnelle courante de son cœur de métier à un niveau élevé
(16,2%) malgré les coûts exceptionnels liés à la diffusion de l’Euro2.

PRODUCTION & DROITS AUDIOVISUELS

Au 1er semestre 2016, le chiffre d’affaires de
l’activité Production et Droits audiovisuels s’élève à 55,5 M€, en
progression de +14,1% sur un an, grâce à un calendrier de sorties cinéma
plus fourni qu’au 1er semestre 2015 (11 films sortis en
salles par SND, vs. 4 films au 1er semestre 2015), et marqué
par les succès de Divergente 3 (2,2 M), Les 8 Salopards
(1,8 M) et Adopte un veuf (1,1 M).

Le 1er semestre a également été marqué par les sorties de 3
films coproduits par M6 Films (Chocolat, Amis publics, et Un
Homme à la hauteur
) qui totalisent 3,3 M d’entrées en salles.

Ces bonnes performances permettent à l’activité d’afficher un EBITA
de +5,0 M€, en progression de +1,2 M€.

DIVERSIFICATIONS

Au 1er semestre 2016, le chiffre d’affaires des
Diversifications s’élève à 160,3 M€
(-5,3% par rapport au 1er
semestre 2015), avec une contribution à l’EBITA de 70,6 M€, dont
50 M€ apportés par la contribution non récurrente du contrat M6 mobile,
et correspondant à l’indemnité contractuelle versée par Orange lors de
l’accord sur l’arrêt progressif de la commercialisation de l’offre.

Les activités récurrentes, dont la marge opérationnelle atteint 12,9% en
moyenne, contribuent à hauteur de 20,6 M€ à l’EBITA, en baisse de -1,2
M€ sur un an, qui s’explique par :

  • un recul de -2,4 M€ de la contribution commerciale de M6
    mobile
    ,
  • une hausse de +0,4 M€ du résultat opérationnel courant des autres
    activités de M6 Web
    , qui atteint 5,8 M€ avant prise en compte des
    pertes de lancement (-2,2 M€) de son réseau de chaînes internet (Golden
    Moustache
    , Rose Carpet, …)
    Le chiffre d’affaires de
    M6 Web hors M6 Mobile
    progresse de +2,8 M€ et atteint 35,2 M€ grâce
    à la forte progression des recettes publicitaires vidéo sur internet.
    La nouvelle version de 6play est un succès : 6 mois après son
    lancement elle rassemble déjà plus de 10 millions d’utilisateurs
    inscrits
    , avec une audience en forte croissance, avec une moyenne
    de 110 millions de vidéos vues par mois sur tous les écrans (+50% de
    croissance en un an, source Médiamétrie, de décembre à mai).
  • Ventadis, qui renouvelle progressivement son offre de produits
    du télé-achat, et qui voit son chiffre d’affaires et son EBITA reculer
    respectivement de -7,2 M€ et -4,4 M€ ;
  • le F.C.G.B, qui a terminé le championnat de France de Ligue 1 à
    la 11ème place, et qui affiche un EBITA en progression de
    +5,9 M€ grâce aux cessions de joueurs réalisées lors du mercato
    d’hiver.

RESULTATS NON AFFECTES

Les charges non affectées progressent de -7 M€, en raison de l’impact
mécanique de l’indemnité non récurrente M6 mobile sur les charges
opérationnelles.

2 Les matchs diffusés sur le mois de juillet dégageront
néanmoins une marge positive

EVOLUTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE

Au 30 juin 2016, les capitaux propres du Groupe s’élèvent à 561,9 M€,
avec une consommation de trésorerie de -85,5 M€ au 1er
semestre 2016, contre -133,1 M€ au 1er semestre 2015.

PERSPECTIVES 2ND SEMESTRE 2016

Après un 1er semestre dynamisé par l’Euro, la visibilité
reste limitée sur le marché publicitaire dans un contexte
macroéconomique incertain.
Le Groupe M6 poursuivra au 2nd
semestre sa politique d’investissement dans les grilles de programmes
afin de poursuivre l’amélioration de ses audiences et de sa part de
marché.

Une conférence téléphonique se tiendra le 26 juillet 2016 à 18:30
(CEST). Une webcast sera diffusée sur le site www.groupem6.fr (rubrique
Finances).

Les coordonnées permettant de suivre la conférence par téléphone sont
disponibles à cette même adresse. Les slides de présentation ainsi que
les comptes consolidés semestriels seront mis en ligne à compter de
18:00, étant précisé que les comptes ont fait l’objet d’un examen limité
et qu’un rapport sans réserve a été émis par les commissaires aux
comptes.

Prochaine publication : Information financière du 3ème
trimestre le 8 novembre 2016 après clôture de la bourse

M6 Métropole Télévision est une société cotée sur Euronext Paris,
compartiment A.

Code MMT, code ISIN : FR0000053225

Contacts

M6 METROPOLE TELEVISION
RELATIONS INVESTISSEURS

Eric
Ghestemme, 01 41 92 59 53
eric.ghestemme@m6.fr
ou
RELATIONS
PRESSE

Adélaïde Stella, 01 41 92 61 36
adelaide.stella@m6.fr