Press release

Magna annonce les résultats du premier trimestre

0 0 Donnez votre avis

Magna International Inc. (TSX: MG.A; NYSE: MGA) a publié aujourd’hui les résultats financiers pour le premier trimestre clos le 31 mars 2010.

AURORA, Canada, May 6, 2010 /PRNewswire/ — Magna International Inc. (TSX: MG.A; NYSE: MGA) a publié aujourd’hui les résultats financiers pour le premier trimestre clos le 31 mars 2010.

    
    NOMBRE DE MOIS TROIS 31 mars 31 mars

                                        2009            2010
                                  ----------      ----------
    Ventes                           $ 5,512         $ 3,574
    Revenu (perte) d'exploitation      $ 285         $ (230)
    Revenu (perte) net                 $ 223         $ (200)
    Résultat (perte) par action
    après dilution                    $ 1.97        $ (1.79)

————————————————————————-

Tous les résultats sont indiqués en millions de dollars américains, sauf les chiffres par action, qui sont indiqués en dollars américains.

—————————————————————

TROIS MOIS CLOS LE 31 MARS 2010

———————————

Nous avons affiché des ventes de $5,5 milliards pour le premier trimestre clos le 31 mars, 2010, soit une augmentation de 54% par rapport au premier trimestre 2009. Ce niveau plus élevé de ventes est le résultat de l’augmentation de nos ventes nord américaines, européennes et dans le reste du monde et des ventes concernant l’assemblage de véhicules complets.

Durant le premier trimestre 2010, le montant moyen en dollars par véhicule pour l’Amérique du Nord et l’Europe a augmenté de 5% et de 15% respectivement, par rapport au premier trimestre 2009. De plus, la production de véhicules en Amérique du Nord et en Europe a augmenté de 67% et de 33% respectivement, par rapport au premier trimestre 2009.

Les ventes d’assemblage complet de véhicules ont augmenté de 11% et ont atteint $446 millions au premier trimestre 2010, par rapport à $401 millions pour le premier trimestre 2009, tandis que les volumes d’assemblage complet de véhicules ont augmenté de 49% pour atteindre environ 17 971 unités.

Durant le premier trimestre 2010, le revenu d’exploitation s’est élevé à $285 millions, le revenu net a été de $223 millions et le résultat dilué par action a été de $1,97, des augmentations de $515 millions, $423 millions et $3,76, respectivement, par rapport au premier trimestre 2009.

Durant le premier trimestre clos le 31 mars 2010, nous avons produit des espèces provenant d’opérations de $395 millions avant le changement en résultat hors exploitation actifs et passifs, et nous avons investi $339 en actifs et passifs hors exploitation. Le total des investissements pour le premier trimestre 2010 s’est élevé à $166 millions, dont $133 millions en actifs immobilisés supplémentaires, $31 millions en investissements et autres actifs et $2 millions pour acheter des filiales.

Une discussion plus détaillée de nos résultats financiers consolidés pour le premier trimestre clos le 31 mars 2010, se trouve dans la Discussion et l’Analyse des Résultats des Opérations et la Situation financière de la Direction et dans les états financiers consolidés provisoires non encore audités et les notes qui s’y rattachent jointes à ce communiqué de presse.

DIVIDENDES

———

Notre Conseil d’administration a déclaré hier un dividende trimestriel concernant nos remarquables actions à droit de vote subalterne de Classe A et de Classe B pour le trimestre clos le 31 mars 2010. Le dividende de US$0,18 par action est payable le 15 juin 2010 aux actionnaires inscrits dans la Société le 31 mai 2010.

AUTRES SUJETS

————-

Nous avons également annoncé aujourd’hui avoir entamé une transaction avec le Stronach Trust dans laquelle les détenteurs de nos actions à droit de vote subalterne de Classe A auront la possibilité de décider s’ils veulent éliminer la double classe de la structure du capital social. Veuillez vous reporter au communiqué de presse séparé publié aujourd’hui qui décrit plus complètement l’accord et à la Note 13 concernant nos états financiers consolidés provisoires encore non audités pour les trois mois qui se sont terminés le 31 mars 2010, joints à ce communiqué de presse.

Nous sommes le fournisseur mondial le plus diversifié dans le secteur de l’automobile. Nous concevons, développons et fabriquons des systèmes, des assemblages, des modules et des composants technologiquement avancés, et nous construisons et assemblons des véhicules complets, principalement pour la vente aux fabricants d’équipements originaux (« OEM ») pour les voitures et les camions légers. Nos moyens comprennent la conception, l’ingénierie, les essais et la fabrication de systèmes intérieurs pour les automobiles, de systèmes de sièges, de systèmes de fermeture, de systèmes de carrosserie et de châssis, de systèmes de vision, des systèmes électroniques, des systèmes extérieurs, de systèmes de groupes motopropulseurs, de systèmes de toit, de véhicules/systèmes hybrides et électriques, ainsi que l’ingénierie et l’assemblage complet de véhicules.

Nous comptons environ 74 000 employés répartis sur 240 sites de production et 76 centres de développement produits, ingénierie et ventes dans 25 pays.

————————————————————————-

Nous organiserons une téléconférence pour les analystes et les actionnaires intéressés pour discuter de nos résultats du premier trimestre le jeudi, 6 mai 2010 à 7h30 EST. La téléconférence sera présidée par Vincent J. Galifi, Vice Président exécutif et Directeur financier. Le numéro à utiliser pour cette téléconférence est le 1-800-892-9785. Le numéro pour les personnes appelant de l’étranger est le 1-212-231-2910. Veuillez appeler 10 minutes avant la conférence. Nous allons également diffuser la téléconférence sur le web sur www.magna.com. La présentation sur diapositives accompagnant la téléconférence sera disponible sur notre site web jeudi matin avant la téléconférence.

DECLARATIONS PROSPECTIVES

————————–

La discussion précédente contient des « déclarations prospectives » au sens de la législation applicable aux titres et valeurs, y compris, sans toutefois s’y limiter, des déclarations concernant les ventes d’automobiles en Europe occidentale et à la production de véhicules légers, et le calendrier des lancements de nouveaux programmes. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse sont présentées dans le but de fournir des renseignements concernant les attentes et les plans actuels de la direction et ces informations ne sont peut-être pas appropriées pour d’autres buts. Ces déclarations prospectives peuvent inclure des projections financières et d’autres projections, ainsi que des déclarations concernant nos plans, objectifs et résultats économiques futurs, ou des hypothèses sous-tendant certains des faits précités et d’autres déclarations qui ne sont pas des énoncés de faits historiques. Nous utilisons des mots comme « peuvent », « pourraient » ,« devraient », « ferons », « probable », « attendons », « anticipons », « croyons », « avons l’intention de », « planifions », « prévoyons », « perspectives », « projet », « estimation » et des expressions semblables suggérant de futurs résultats ou évènements pour identifier les déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont basées sur les renseignements que nous possédons actuellement, et sont basées sur des hypothèses et des analyses faites par nous à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des futurs développements attendus, ainsi que sur d’autres facteurs qui nous semblent appropriés dans les circonstances actuelles. Cependant, les résultats actuels et les développements ne seront peut-être pas conformes à nos attentes car ces prédictions dépendent d’un certain nombre de risques, d’hypothèses et d’incertitudes, dont beaucoup sont indépendants de notre volonté et dont les effets peuvent être difficiles à prédire, y compris, sans toutefois s’y limiter, le potentiel d’une reprise économique anticipée plus lente ou d’une détérioration des conditions économiques ; des volumes de production et des niveaux de ventes inférieurs aux niveaux escomptés ; notre dépendance à l’externalisation faite par nos clients ; la résiliation ou le non-renouvellement par nos clients de contrats matériels ; notre capacité à identifier et à exploiter avec succès les changements de technologie ; les restructurations, les réductions d’effectifs et/ou autres coûts importants non récurrents ; les frais occasionnés par des facteurs physiques ; notre capacité à augmenter avec succès nos ventes à des clients non traditionnels ; un mélange désavantageux produits clients ; les risques d’avoir des activités dans des pays étrangers, dont la Chine, l’Inde, le Brésil, la Russie et d’autres marchés en développement ; notre capacité à changer rapidement notre façon de fabriquer pour tirer avantage des possibilités de fabriquer à un coût moins élevé ; des perturbations sur les marchés financiers et de crédit ; des fluctuations dans les valeurs relatives des devises ; notre capacité à identifier, achever et intégrer avec succès des acquisitions ; les pressions sur les prix, y compris notre capacité à compenser les concessions sur les prix demandées par nos clients ; les coûts de garantie et de rappel ; la situation financière et la solvabilité de certains de nos clients OEM, y compris le potentiel que ces clients n’atteindrons pas, ou pourraient chercher à retarder ou à réduire ; des paiements qui nous sont dus ; la situation financière de certains de nos fournisseurs et du risque de leur insolvabilité, faillite ou restructuration financière ; la nature très compétitive des entreprises de fournitures de pièces automobiles ; des actions en responsabilité dépassant notre couverture assurance ; des changements dans notre gamme de revenus entre les juridictions ayant des taux d’imposition plus bas et celles ayant des taux d’imposition plus élevés, ainsi que notre capacité à profiter pleinement des pertes de recettes fiscales ; d’autres expositions potentielles à des impôts ; des actions en justice contre nous ; des interruptions de travail et des conflits concernant les relations de travail ; des changement de lois ou de règlementations gouvernementales ; des coûts associés à la conformité aux lois et aux règlementations sur l’environnement ; des conflits d’intérêt potentiels impliquant notre actionnaire indirect de contrôle, le Stronach Trust ; et d’autres facteurs présentés dans notre Formulaire annuel de Renseignements déposé auprès des commissions sur les titres et valeurs du Canada et dans notre rapport annuel sur le Formulaire 40-F déposé auprès de la Commission des Titres et des Echanges des Etats-Unis, et autres classements. Nous demandons à nos lecteurs de ne pas se fonder excessivement sur ces déclarations prospectives et de prendre en considération notamment les différents facteurs qui pourraient faire que les évènements ou résultats réels diffèrent de ceux indiqués dans ces déclarations prospectives. Sauf demande contraire découlant des lois applicables sur les titres et valeurs, nous n’avons pas l’intention, et nous n’avons aucune obligation d’actualiser ou de réviser ces déclarations prospectives pour refléter des renseignements, évènements, résultats ou circonstances ultérieurs, ou autres.

Pour de plus amples renseignements au sujet de Magna, veuillez vous rendre sur notre site web http://www.magna.com. Des copies des données financières et d’autres documents classés auprès des organismes compétents sont disponibles sur l’internet sur le Système canadien des Administrateurs de Titres pour l’analyse et l’extraction des documents électroniques (SEDAR) auquel on peut avoir accès sur www.sedar.com et sur celui de la Commission américaine pour le recueil des données électroniques et le Système d’Analyse et d’Extraction (EDGAR) auquel on peut avoir accès sur http://www.sec.gov

—————————————————————

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Louis Tonelli, vice-président chargé des relations avec les iInvestisseurs au : +1-(905)-726-7035; Pour les questions concernant la téléconférence, veuillez contacter Karin Kaminski au : +1-(905)-726-7103/

Source : Magna International Inc.