Press release

Masimo annonce un partenariat de quatre ans avec la World Federation of Societies of Anaesthesiologists (WFSA)

0 0
Sponsorisé par Business Wire

L’initiative conjointe « Safe Anaesthesia – ASAP » vise à améliorer les soins anesthésiques dans les pays à faibles ressources IRVINE, Californie et HONG KONG–(BUSINESS WIRE)–Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé dimanche dernier au cours du Congrès mondial des anesthésistes (World Congress of Anaesthesiologists, WCA) qui s’est tenu à Hong Kong que la société était devenue le premier Partenaire

L’initiative conjointe « Safe Anaesthesia – ASAP » vise à améliorer
les soins anesthésiques dans les pays à faibles ressources

IRVINE, Californie et HONG KONG–(BUSINESS WIRE)–Masimo (NASDAQ :
MASI) a annoncé dimanche dernier au cours du Congrès mondial des
anesthésistes (World Congress of Anaesthesiologists, WCA) qui s’est tenu
à Hong Kong que la société était devenue le premier Partenaire Global
Impact de la World
Federation of Societies of Anaesthesiologists (WFSA).
Le partenariat
de quatre ans, intitulé « Safe Anaesthesia – ASAP » (Anesthesia Safety
Action Plan, ou Plan d’action pour une anesthésie sécurisée) identifiera
tout d’abord un pays offrant un accès médiocre à l’anesthésie sécurisée,
puis œuvrera en faveur de la mise en place de programmes et de
formations conçus pour améliorer les soins anesthésiques et les
résultats des chirurgies.

En 2015, la Lancet Commission on Global Surgery a indiqué qu’environ 5
milliards de personnes, soit la majorité de la population mondiale,
n’avaient pas accès à des soins chirurgicaux et anesthésiques
abordables, et a estimé qu’en conséquence de cela 16,9 millions de
personnes mourraient chaque année.1 Ces décès sont
attribuables à un manque d’infrastructures, d’équipement de surveillance
essentiel et de médicaments, ainsi qu’à une pénurie d’un personnel de
santé suffisamment formé.1

Dans le cadre de la première phase du projet collaboratif entre la WFSA
et Masimo, un pays durement touché sera identifié comme pôle d’attention
de du plan ASAP. La collaboration entre tous les intervenants, notamment
le gouvernement, sera essentielle à la réussite du projet, afin que les
pénuries d’infrastructure puissent être identifiées, les besoins évalués
et le plan ASAP mis en œuvre. La mise en œuvre impliquera une
combinaison de formations et autres supports pédagogiques, la
distribution de médicaments essentiels ainsi que l’installation
d’équipements médicaux et la formation s’y rapportant. Tout au long des
quatre années, des formations, de la surveillance et des évaluations de
projets seront effectués, pour veiller à ce que les améliorations soient
durables.

Lifebox, une OGN (organisation non gouvernementale à but non lucratif)
œuvrant en faveur de l’amélioration de pratiques chirurgicales
sécurisées, apportera également son aide au soutien à la formation.
Kristine Stave, directrice de l’exploitation chez Lifebox, a commenté en
ces termes : « Lifebox collabore avec ses partenaires en première ligne
de la crise mondiale liée à la sécurité des chirurgies en vue de
soutenir une amélioration à long terme de la sécurité et de la qualité
des soins anesthésiques. Nous sommes conscients des enjeux relatifs à
l’environnement, à l’équipement et à l’éducation, et nous savons
également les changements extraordinaires qui peuvent résulter des
meilleurs partenariats. Nous sommes fiers de faire partie de cette
entreprise historique et urgente entre la WFSA et Masimo, et de
travailler à notre objectif commun qui est de rendre les soins
anesthétiques plus sûrs pour des millions de patients à travers le
monde. »

La WFSA œuvre en faveur du rapprochement des anesthésistes du monde
entier depuis plus de 60 ans. Grâce à un réseau de centaines de milliers
d’anesthésistes dans plus de 150 pays, la WFSA est bien placée pour
offrir des programmes permettant de faciliter l’apprentissage et
d’encourager les meilleures pratiques de soins anesthésistes à travers
le monde. Masimo, dont l’oxymétrie de pouls SET® est utilisée
pour surveiller plus de 100 millions de patients à travers le monde,
s’est engagée à devenir un Partenaire Global Impact de la WFSA en 2016.
Ensemble, la WFSA et Masimo ont initié le plan d’action ASAP, qui, on
l’espère, servira de modèle aux pays durement touchés en vue d’améliorer
les soins anesthésistes et les résultats de chirurgie.

Le Dr David Wilkinson, président de la WFSA, a indiqué : « La WFSA est
ravie d’annoncer Masimo comme son premier Partenaire Global Impact.
Ensemble, nous travaillons en vue d’améliorer les soins aux patients et
d’offrir une anesthésie sécurisée partout dans le monde. »

Le Dr Adrian Gelb, président du Comité de la qualité et de la sécurité
de la WFSA et professeur en soins anesthésiques et périopératoires de la
Faculté de médecine de l’UCSF a ajouté : « Il est essentiel de faire en
sorte que l’anesthésie soit sûre et abordable, et que les soins
anesthésiques soient disponibles pour chaque patient dans chaque pays.
Des investissements dans des plans d’anesthésie nationaux, avec la
présence d’intervenants clés, garantiront la satisfaction des besoins de
pays spécifiques pour assurer le meilleur impact possible. »

« Chez Masimo, nous sommes convaincus que quel que soit notre lieu de
résidence ou de naissance, l’accès à des soins de santé de qualité
sécurisés, notamment une anesthésie et une chirurgie fiables et
efficaces, est un droit de l’homme, et non un privilège », a confié pour
sa part Joe Kiani, fondateur et PDG de Masimo. « Nous sommes ravis
d’être la première société à travailler en partenariat avec la WFSA pour
offrir une aide essentielle, avec l’initiative Safe Anaesthesia – ASAP,
dans certaines régions du monde durement affectées par des décès
inutiles. »

M. Kiani a ajouté : « L’objectif du nouveau Millénaire n’est plus
d’offrir à tous un accès aux soins de santé, mais d’offrir un accès à
des soins de santé sécurisés et dignes. »

@MasimoInnovates |
#Masimo | @0X2020 | @wfsaorg | #WCA2016

Références

  1. Meara JG, Leather AJ, Hagander L et al. Global Surgery 2030: Evidence
    and solutions for achieving health, welfare, and economic development. Surgery.
    Juillet 2015 ; 158(1):3-6.

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial en technologies de
surveillance novatrices non invasives. Notre mission est d’améliorer les
résultats pour les patients et de réduire le coût des soins en
introduisant le monitorage non invasif dans de nouveaux domaines et de
nouvelles applications. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls
Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™, qui
s’est avérée capable dans plusieurs études de réduire considérablement
les fausses alertes et de surveiller avec précision les alertes réelles.
On estime que Masimo SET® est utilisé chez plus
de 100 millions de patients dans les plus grands hôpitaux et dans
d’autres cadres de soins de santé à travers le monde. En 2005, Masimo a
lancé la technologie de CO-oxymétrie de pouls rainbow®, qui
permet la surveillance non invasive et continue de composants sanguins
qui, auparavant, ne pouvaient être mesurés que par des procédures
invasives, notamment l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur
en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la
méthémoglobine (SpMet®), et, plus récemment, l’indice de
variabilité de la pléth (PVI®), l’indice de réserve d’oxygène
(Oxygen Reserve Index, ORI™), ainsi que la SpO2, le pouls et
l’indice de perfusion (IP). En 2014, Masimo a introduit Root®,
une plateforme intuitive de connectivité et de surveillance des
patients, avec l’interface Masimo Open Connect™ (MOC-9™). Masimo joue
également un rôle actif de leader dans la santé mobile, avec des
produits tels que le moniteur de patients portable Radius-7™ et
l’oxymètre de pouls du bout des doigts MightySat™. Un complément
d’information sur Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com.
Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles
sur le site http://www.masimo.com/cpub/clinical-evidence.htm.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au
sens de l’article 27A de loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de
la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities
Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles
comprennent, entre autres, des déclarations concernant la réussite
potentielle d’ASAP. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur
les attentes actuelles concernant des événements futurs qui nous
concernent et sont assujetties à des risques et à des incertitudes, tous
difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté,
susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats
par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en
réponse à divers facteurs de risques, y compris, mais sans
limitation : les risques liés à nos hypothèses concernant la
répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre
conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de
Masimo contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité
des patients ; les risques liés à notre conviction que les avancées
médicales révolutionnaires et non invasives de Masimo, fournissent des
solutions rentables avec une précision comparable et des avantages
uniques, notamment des résultats immédiats et continus permettant un
traitement plus précoce, sans causer de traumatisme invasif chez tous
les patients et dans chaque situation clinique ; ainsi que d’autres
facteurs abordés dans la section « Facteurs de risque » de nos rapports
les plus récents déposés auprès de la Commission des valeurs mobilières
des États-Unis (Securities and Exchange Commission, « SEC »), qui sont
disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.
Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations
prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se
révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues
dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur
intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne
pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont
valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation
d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les
« Facteurs de risques » figurant dans nos rapports les plus récents
déposés auprès de la SEC, que ce soit en raison de nouvelles
informations, d’événements futurs ou autres, sauf en cas d’obligations
en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Irene Paigah, 858-859-7001
irenep@masimo.com