Press release

Mercialys : Résultats 2015 supérieurs aux objectifs

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Hausse des loyers facturés de +3.4% à périmètre constant, dont +3.5% hors indexation, une performance sensiblement supérieure à l’objectif de +2% Croissance du FFO de +5.8% à 108.5 M€, nettement supérieure à l’objectif révisé de +3% Progression de +3.4% de l’ANR hors droits à 19.48 euros par action Mercialys renforce son positionnement de foncière leader

Hausse des loyers facturés de +3.4% à périmètre constant, dont
+3.5% hors indexation, une performance sensiblement supérieure à
l’objectif de +2%

Croissance du FFO de +5.8% à 108.5 M€, nettement supérieure à
l’objectif révisé de +3%

Progression de +3.4% de l’ANR hors droits à 19.48 euros par action

Mercialys renforce son positionnement de foncière leader de proximité en
développant un segment de commerce de centre-ville : acquisition
de 5 sites à transformer auprès de Monoprix sur un rendement immédiat de
5.9%

Proposition de distribution d’un dividende de 1.33 euro par action
au titre de 2015, représentant un rendement de 6.8%1

Objectifs 2016 : la croissance organique hors indexation des
loyers est attendue supérieure à +2%, le FFO en progression de +2%

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

La performance opérationnelle de Mercialys (Paris:MERY) en 2015 est
sensiblement supérieure aux objectifs. Ainsi, la croissance organique
des loyers a progressé de +3.5% hors indexation (contre un objectif de
+2%). La poursuite du développement du Commerce Ephémère, l’effet
favorable de la réversion et les livraisons de projets sur du foncier
déjà détenu ainsi que l’amélioration de 40 pb (à 2.0%) du taux de
vacance courante ont participé à cette dynamique.

Le résultat des opérations (FFO) ressort à 108.5 M€, en hausse de +5.8%
vs. 2014, nettement supérieure à l’objectif révisé de +3%. Dans le même
temps, l’ANR EPRA triple net a progressé de +3.4% en 2015 à 19.48 € /
action. Compte tenu de ces excellentes performances, le dividende qui
sera proposé à l’Assemblée Générale du 20 avril 2016 s’élève à 1.33 € /
action.

2015 constitue une année de réussites, Mercialys ayant démontré sa
capacité à réaliser des transactions globales avec des enseignes
internationales, mais aussi à attirer des enseignes nouvelles et
innovantes. Ces succès se sont illustrés à la fois lors des
recommercialisations, de la commercialisation des projets de
transformation de grandes surfaces alimentaires (GSA) et de cafétérias
ou de grands projets tels que le retail park et l’extension de la
galerie de Toulouse. L’attractivité des galeries de Mercialys résulte
d’une surperformance pérenne des actifs dont bénéficient les commerçants
au travers de la fréquentation et de l’évolution de leur chiffre
d’affaires. Cette tendance est engendrée par la pertinence du maillage
géographique, et par une capacité à transformer et améliorer la
commercialité des sites.

Une nouvelle phase d’alimentation du pipeline de développements est
également intervenue en 2015, Mercialys ayant acquis 10 GSA à
transformer, soit à 100% soit à 51% via des filiales détenues avec un
investisseur tiers.

De plus, Mercialys continue à développer son modèle de foncière de
proximité innovante en mettant en place un segment de commerce de
centre-ville. Des emplacements « prime » seront privilégiés, dans des
agglomérations bénéficiant d’une démographie dynamique ou d’un pouvoir
d’achat supérieur à la moyenne nationale, pour des actifs recelant un
potentiel de développement de commerces ou mixtes. Dans ce cadre,
Mercialys a acquis auprès de Monoprix 5 sites à transformer pour 110.6
M€, engendrant un rendement net immédiat de 5.9%. Des projets urbains de
commerces ou mixtes seront réalisés à moyen terme sur ces sites pour un
montant de capex d’environ 45 M€.

Tous ces investissements ont été réalisés en préservant une structure
financière solide, le ratio d’endettement (LTV) ressortant à 41.0% et
l’ICR à 5.1x à fin 2015.

Dès lors, Mercialys peut affirmer sa confiance dans ses perspectives
2016, grâce à ses leviers sur la croissance organique, à l’effet en
année pleine des investissements et livraisons de 2015 mais aussi des
livraisons de projets qui interviendront sur l’exercice 2016. Le
management s’est fixé pour objectifs une croissance organique des loyers
hors indexation de +2% et une hausse de +2% du FFO en 2016 par rapport à
2015.

I. Activité et résultats 2015

La maîtrise du modèle se reflète dans une forte progression des
résultats

Les loyers facturés progressent de +11.6% à 166.0 M€ au
travers de la croissance organique ainsi que de l’effet des acquisitions
nettes réalisées en 2014 et 2015.

La croissance organique des loyers facturés est demeurée sur une
tendance très positive de +3.4% incluant 3.5% au-dessus de
l’indexation
, soit un niveau sensiblement supérieur à l’objectif de
+2%. Cette excellente performance dans un environnement économique atone
reflète la maîtrise du modèle. En effet, la croissance organique
bénéficie à la fois d’une nouvelle forte hausse de l’activité de
Commerce Ephémère (+28.2% à 8.0 M€) dont le succès résulte d’une
démarche d’alimentation et de renouvellement constante de la base de
locataires, et de la réversion entretenue par l’amélioration continue de
la commercialisation des actifs, y compris grâce aux développements sur
du foncier déjà détenu.

Le taux de vacance financière courante s’améliore de 40 pb à 2.0%
sur un an, et le taux de recouvrement sur 12 mois reste élevé à 97.7%,
en légère hausse par rapport à fin 2014 (97.6%).

Les revenus locatifs, à 169.0 M€, sont en hausse de +10.6%, la
croissance des loyers facturés compensant le recul des droits d’entrée,
les niveaux de loyers étant désormais privilégiés par rapport à la mise
en place de tels droits.

L’EBITDA ressort à 144.1 M€, en hausse de +12.8% par
rapport à 2014, reflétant la progression des loyers, la maîtrise des
charges de structures (17.3 M€ en 2015 stable vs 2014), et un complément
de prix net de 1.1 M€ versé par Union Investment au titre de la
commercialisation par Mercialys de lots additionnels sur le centre
commercial de Pessac. La marge EBITDA ressort à 85.3%, en forte
amélioration par rapport à 2014 (83.6%). Retraitée du complément de
prix, la marge EBITDA resterait en hausse sensible à 84.6%.

Les frais financiers nets progressent de +5.0 M€ sur l’exercice à
28.8 M€ à fin 2015, parallèlement à la hausse de la dette nette. En
revanche, le coût moyen de la dette tirée a sensiblement baissé et
s’élève à 2.4% en 2015 contre 3.1% en 2014, Mercialys bénéficiant de
l’effet en année pleine des opérations de restructurations de sa dette
menées au 4ème trimestre 2014.

Les intérêts ne donnant pas le contrôle s’élèvent à 2.5 M€ en
2015, contre un montant non significatif en 2014. Cette évolution
résulte de la cession de parts de filiales à des OPCI gérés par BNP
Paribas REIM France à hauteur de 49% en 2015. Ces cessions n’affectent
pas les loyers, Mercialys consolidant ces filiales par intégration
globale.

Les impôts intègrent la contribution de 3% engendrée par le
versement au moment de l’acompte sur dividende des plus-values non
concernées par l’obligation de distribution au titre du statut SIIC pour
1.1 M€, le solde comprenant essentiellement la CVAE.

Le résultat des opérations (FFO2)
progresse très significativement de +5.8% à 108.5 M€, soit 1.18
euro par action3, soit sensiblement au-delà de l’objectif
révisé de +3% publié en juillet 2015. Cette surperformance s’explique
par une dynamique très positive au 4ème trimestre sur le
Commerce Ephémère, ainsi que par une contribution des acquisitions de
GSA à transformer réalisées au 4ème trimestre 2015.

En millions d’euros   31.12.2014
Proforma*
  31.12.2015   Var %
Loyers facturés   148,8   166,0   +11,6%
Droits d’entrée 4,0 3,0 -25,6%
Revenus locatifs 152,8 169,0 +10,6%
Charges locatives non récupérées sur immeubles -9,7 -10,2 +5,3%
Loyers nets 143,1 158,8 +10,9%
EBITDA 127,8 144,1 +12,8%
Marge EBITDA 83,6% 85,3% +160pb
Résultat financier hors effet non récurrents de l’inefficacité des
couvertures et risque de défaillance bancaire
-23,9 -29,0 +21,6%
Reprise / (dotation) aux provisions 0,1 -0,9 na
Autres produits et charges opérationnels

(hors + values de cessions et dépréciation)

-1,7 -0,2 -88,9%
Impôt -1,1 -3,1 na
QP de résultat des sociétés mises en équivalence 1,3 1,0 -23,8%
Intérêts minoritaires hors + values et amortissements 0,0 -3,3 na
FFO   102,6   108,5   +5,8%

(*) Les comptes antérieurement publiés ont été retraités
consécutivement à l’application rétrospective de l’interprétation IFRIC
21

II. Livraisons, investissements et cessions

Mercialys a bénéficié de la livraison de 4 projets en 2015 engendrant
3.2 M€ de loyers en base annuelle

La phase 1 du projet de Toulouse Fenouillet, le retail park de 24 000
m², a ouvert ses portes en mai 2015. Ce site est totalement loué et
engendre des loyers nets annualisés de 2.3 M€, soit un rendement net de
6.9% par rapport à un montant d’investissement total de 33.5 M€.

Par ailleurs, Mercialys a acquis en novembre 2015 auprès du Groupe
Casino une extension de plus de 1 500 m², soit 10 boutiques
additionnelles, sur son centre commercial d’Aurillac, produisant 0.5 M€
de loyers annualisés. Cette extension renforce l’attractivité du site et
complète le merchandising de cette galerie leader sur l’agglomération.

Enfin, Mercialys a livré les premières phases de transformation sur des
GSA acquises au 1er semestre 2014 à Niort et Brest. A Niort,
H&M a loué une extension de 1 330 m², ce qui pérennise la présence de
cette locomotive sur le site. Une 2ème phase de
transformation est en cours de détermination. A Brest, Cultura a ouvert
un magasin de 2 300 m², cette enseigne leader génératrice de flux de
visites permettra également d’augmenter la réversion attendue sur cette
galerie. Au total, ces opérations engendrent 0.4 M€ de loyers nets
annualisés et un TRI moyen de 9.0%.

Des acquisitions de projets de transformation de GSA contribuant
immédiatement à hauteur de 17.3 M€ annualisés sur les loyers

En 2015, Mercialys a acquis 10 GSA à transformer, dont 6 à 100% et 4 à
51%. Le montant total de ces acquisitions ressort à 328.1 M€ engendrant
des loyers de 17.3 M€, soit un rendement immédiat global de 5.3%.

Ainsi, en juin 2015, Mercialys a acquis auprès de Casino 5 grandes
surfaces alimentaires (GSA) à Besançon, Lanester, Dijon, Poitiers et
Marseille (site de Plan de Campagne) pour y développer des projets de
restructuration, pour un montant de 166.7 M€ droits inclus et des loyers
annuels nets avant restructuration de 9.3 M€, soit un taux de rendement
immédiat de 5.6%. En décembre 2015, Mercialys a acquis auprès du Groupe
Casino, la grande surface alimentaire à transformer d’Annemasse pour un
montant de 53.2 M€ AEM, engendrant un rendement immédiat de 4.9%.

Par ailleurs, en novembre 2015, la filiale Hyperthetis Participations,
détenue à 51% par Mercialys et 49% par l’OPCI SPF24 a fait
l’acquisition des murs de 3 grandes surfaces alimentaires à transformer
à Istres, Narbonne et Vals-près-Le-Puy auprès du Groupe Casino pour un
montant total de 69.5 M€ AEM et un rendement net immédiat de 5.1%.

Parallèlement, en novembre 2015, la filiale Immosiris, détenue à 51% par
Mercialys et 49% par l’OPCI REAF4, a fait l’acquisition de la
GSA à transformer de Clermont-Ferrand attenant à la galerie marchande
auprès du Groupe Casino. Le montant total de cette acquisition ressort à
38.6 M€ AEM, soit un rendement net de 4.9%.

Acquisition de 5 sites à transformer auprès de Monoprix dans le cadre
du développement d’un segment de commerce de centre-ville, représentant
6.5 M€ de loyers en base annuelle

Mercialys complète son positionnement de foncière leader de proximité en
initiant une ligne de métier sur le commerce de centre-ville. Les
investissements sur ce segment seront axés sur deux fondamentaux. D’une
part la localisation des actifs, Mercialys privilégiant des emplacements
« prime », dans des agglomérations bénéficiant d’une démographie
dynamique ou d’un pouvoir d’achat supérieur à la moyenne nationale.
D’autre part, les actifs acquis devront receler un potentiel de
développement à mener par Mercialys, au travers de projets urbains de
commerces mais également de bureaux, hôtels ou logements qui pourront
être réalisés avec des partenaires spécialisés et qui participeront au
renforcement global du site. A terme, Mercialys conservera uniquement en
portefeuille les actifs à vocation commerciale.

Mercialys continuera à investir sur cette activité de commerce de
centre-ville de façon opportuniste, ce segment pouvant potentiellement
représenter près de 10% du portefeuille de la Société, ce qui
contribuera à soutenir la croissance du résultat récurrent.

Dans ce cadre, Mercialys a acquis en décembre 2015 5 sites à transformer
auprès de Monoprix pour un montant AEM de 110.6 M€, matérialisant un
taux de rendement net immédiat de 5.9%.

Ces actifs sont situés dans des zones bénéficiant d’un pouvoir d’achat
favorable en 1ère Couronne à l’ouest de Paris (Puteaux,
Asnières et Chaville) et à la frontière avec la Belgique (Lille
Marcq-en-Barœul) et d’un emplacement de cœur de ville à Marseille
Canebière.

Un pipeline de développements significatif dont Mercialys bénéficiera
dès 2016 au travers de nouvelles livraisons représentant 10.4 M€ de
loyers annualisés

Mercialys poursuit la mise en œuvre de son pipeline de développement
contrôlé
, qui représente 224.3 M€ d’investissement d’ici 2018, dont
207.1 M€ restent à engager, qui permettra de créer 16.6 M€ de loyers
annualisés additionnels.

La Société bénéficiera ainsi de nouvelles livraisons dès 2016 :

  • 5 projets de GSA transformées seront livrés au 4ème
    trimestre 2016 sur les sites d’Aix, Angers, Anglet, Nîmes (phase 1),
    Rennes (phase 1), pour un montant total annualisé de loyers de 2.4 M€,
  • Mercialys livrera un retail park à Sainte-Marie (La Réunion) au 4ème
    trimestre 2016 totalisant 3 600 m² et produisant 0.7 M€ de loyers
    annualisés. Parallèlement, dans le cadre de la Convention de
    Partenariat, Mercialys se prononcera sur l’acquisition de l’extension
    de 1 200 m² de la galerie de Carcassonne Salvaza, dont les loyers
    annualisés s’élèvent à 0.3 M€,
  • Mercialys dispose d’une option d’achat à la juste valeur exerçable au
    plus tard à l’ouverture auprès de Foncière Euris sur la phase 2 du
    projet d’extension de la galerie marchande existante de Toulouse
    Fenouillet. Les loyers annualisés de ce projet ressortent à 7.0 M€, la
    commercialisation de cette extension atteignant 68% à fin décembre
    2015.

Par ailleurs, Mercialys a alimenté ce pipeline de développement
contrôlé au travers des acquisitions de GSA réalisées en 2015. Ces
projets consisteront en l’extension des galeries marchandes attenantes
afin de permettre notamment l’implantation d’enseignes locomotives non
alimentaires puissantes différenciantes :

  • Sur les 5 GSA acquises au 1er semestre 2015 à Besançon,
    Lanester, Dijon, Poitiers et Marseille Plan de Campagne, les travaux
    envisagés à ce stade sur les GSA (hors Plan de Campagne, qui
    constituera un grand projet spécifique), s’élèveraient à 16.3 M€,
    créant environ 1.2 M€ de loyers annualisés additionnels, soit un taux
    de rendement anticipé de 7.5%. Les ouvertures sont prévues en 2017. Le
    TRI prévisionnel des projets définis sur ces sites est compris entre
    8% et 10%.
  • Sur les 5 GSA acquises au 2ème semestre 2015 à Istres,
    Narbonne, Vals-près-Le-Puy, Clermont-Ferrand et Annemasse, les travaux
    s’élèveraient à 16.3 M€, dont 11.0 M€ en quote-part de Mercialys, les
    projets hors Annemasse ayant été acquis à 51%, pour un rendement cible
    de 7.6%.

Mercialys a également déterminé un pipeline de développements
potentiel
de 367 M€, représentant 21.0 M€ de loyers annualisés
additionnels. Ce pipeline potentiel a vocation à être mis en œuvre d’ici
2020 et s’articule autour d’un grand projet (Marseille Plan de Campagne)
et d’extensions de galeries (La Réunion, Marseille La Valentine, Brest
et Clermont-Ferrand), de retail parks (Dijon, Saint-André de la Réunion
et Pessac). Mercialys réalisera également des projets mixtes de
centre-ville sur les actifs acquis auprès de Monoprix, projets qui
consisteront à la fois en la transformation de surfaces déjà existantes
et en la création de surfaces additionnelles pour près de 45 M€ de
travaux et un TRI d’environ 9%.

En millions d’euros   Investissement total   Investissement restant à engager   Loyers nets prévisionnels   Rendement net cible   Dates de livraison
Transformation 4 GSA acquises au S1 2014 34,5 34,5 3,3 9,4% 2015 à 2017
Transformation 8 GSA acquises au S2 2014 26,7 26,3 2,9 10,9% 2016 à 2017
Transformation 4 GSA acquises au S1 2015 16,3 16,3 1,2 7,5% 2017
Transformation 5 GSA acquises au S2 2015 16,3 (5) 16,3 1,2 7,6% 2017 à 2018
Toulouse Fenouillet Phase 2 (1) 118,0 101,2 7,0 5,9% 2016
Sainte Marie Retail Park (2) 8,1 8,1 0,7 8,6% 2016
Carcassonne Salvaza (2) 4,4 4,4 0,3 6,3% 2016
TOTAL pipeline contrôlé   224,3   207,1   16,6   7,4%
Total pipeline potentiel (3)   367,4   367,4   21,0   6,5%
TOTAL pipeline (4)   591,7   574,5   37,6   6,9%

(1) Mercialys détient une option d’achat à la juste valeur sur ce
projet. Si Mercialys décidait d’exercer cette option, l’investissement à
ce titre représenterait 118 M€ sur la base d’un taux à 5.9%

(2)Projets
présentés par le Groupe Casino dans le cadre de la Convention de
Partenariat, sous-réserve de l’accord du Comité des Investissements et
du Conseil d’administration de Mercialys

(3)Rendement hors
impact des projets mixtes de centre-ville, qui peuvent également générer
des marges de promotion immobilière

(4) les montants et
rendements peuvent évoluer en fonction de la mise en œuvre des projets

(5)
dont 11 M€ en quote-part Mercialys, les projets d’Istres, Narbonne, Le
Puy et Clermont-Ferrand étant détenus à 51%

Des cessions de participations minoritaires dans le cadre de
l’allocation d’actifs et de la préservation du profil financier solide
de Mercialys

Mercialys a réalisé en 2015 des cessions via la vente de participations
minoritaires à 49% dans des filiales. Cette politique permet à la
Société de conserver le contrôle des actifs, notamment pour mener les
projets de transformation de GSA (cf. paragraphes précédents), tout en
optimisant son allocation d’actifs et en préservant ses grands
équilibres financiers.

Ainsi, en juin 2015, Mercialys a créé la société Hyperthetis
Participations à laquelle elle a ensuite cédé les murs de 6 grandes
surfaces alimentaires (GSA). Mercialys a par la suite cédé à la société
OPCI SPF2, gérée par BNP Paribas REIM France, 49% des titres de la
société Hyperthetis Participations pour 106 M€ AEM, reflétant un taux de
rendement équivalent net de sortie de 4.8% et externalisant une
plus-value de 25 M€ dans les comptes sociaux de Mercialys.
Ces 6
GSA avaient été acquises en 2014 par Mercialys, qui mène des projets de
restructurations intégrant la mise en place de locomotives non
alimentaires, projets ne faisant pas partie des actifs apportés.
Mercialys dispose d’une option d’achat sur les titres de la société ou
sur les actifs immobiliers détenus par les minoritaires à un prix
minimum garanti et exerçable à sa main en 2022. Cette option est
valorisée 133.8 M€ au 31 décembre 2015.

Enfin, en novembre 2015, Mercialys a cédé à l’OPCI REAF géré par BNP
Paribas REIM France 49% des parts d’une filiale portant la galerie
marchande de Clermont-Ferrand, sur la base d’une valorisation à 100% de
101.4 M€ AEM, engendrant un rendement net de sortie de 5.0%. La vente de
cette participation a engendré une plus-value nette de 45.5 M€ dans les
comptes sociaux de Mercialys à fin 2015.

III. Portefeuille et endettement

L’actif net réévalué triple net (format EPRA) est en hausse de +3.4%
sur 12 mois

La valeur du patrimoine de Mercialys s’établit à 3 541.8 M€,
droits inclus, en progression de +22.4% sur 12 mois sous l’effet
principalement des variations de périmètre (+449 M€), de la compression
du taux de capitalisation moyen (+125 M€) et de la hausse des loyers à
périmètre constant (+74 M€). A périmètre constant, la valeur du
patrimoine de Mercialys augmente de +6.9% sur 12 mois et de +5.5%
par rapport au 30 juin 2015.

Le portefeuille de Mercialys à fin 2015 est constitué de 70 actifs dont 64
centres commerciaux et sites de centre-ville
, incluant une
proportion de 75% de grands centres commerciaux, 24% de sites de
proximité leaders et 0.5% d’autres actifs.

Le taux de rendement moyen des expertises ressort à 5.36% au 31
décembre 2015, contre un taux de 5.55% au 30 juin 2015 et de 5.6% au 31
décembre 2014.

L’actif net réévalué triple net (format EPRA) est en hausse de +3.4%
sur 12 mois et de +4.8% par rapport au 30 juin 2015 à 19.48 euros par
action. Cette variation de 0.63 € / action sur un an résulte des impacts
suivants :
– versement de dividendes : -1.64 €

résultat net : +0.87 €
– variation de la juste-valeur du
patrimoine : +1.39 €
– variation de la juste-valeur des
instruments financiers et autres éléments : +0.01€

Des conditions de financement favorables pour le développement de
Mercialys

En novembre 2015, Mercialys a placé avec succès une émission obligataire
d’un montant de 200 M€ venant augmenter la taille de l’obligation
existante de maturité 31 mars 2023. A l’issue de cette opération, le
nouveau nominal de cette obligation a été porté à 750 M€. Le coût de
financement de cette nouvelle émission s’élève à 2.203%. Suite à cette
opération, la maturité moyenne de la dette tirée ressort à 5.0 ans au 31
décembre 2015.
Parallèlement, Mercialys a prolongé d’un an la
maturité de ses différentes lignes bancaires non tirées, soit 300 M€.

Mercialys bénéficie ainsi, pour la mise en œuvre de ses acquisitions et
de ses projets, de conditions de financement favorables et présentant un
différentiel élevé par rapport au taux de capitalisation moyen des
actifs immobiliers de la Société (5.36% à fin décembre 2015)

Le coût moyen réel de la dette tirée pour l’année 2015 est de 2.4%,
en nette baisse par rapport au niveau constaté en 2014 (3.1%), notamment
grâce à l’impact en année pleine de l’opération d’échange obligataire
réalisée au 4ème trimestre 2014. Mercialys bénéficie également des
mesures d’optimisation de la politique de couverture de taux mises en
place suite à l’émission obligataire réalisée en novembre pour 200 M€.

La structure financière de Mercialys demeure très solide, le ratio de LTV
s’établissant à 41.0%5 au 31 décembre 2015 (contre
39.2% à fin juin 2015 et 37.4% au 31 décembre 2014) et le ratio d’ICR
ressortant à 5.1x6 au 31 décembre 2015 (contre 5.5x à
fin juin 2015 et 4.7x au 31 décembre 2014).

IV. Dividende et perspectives

Dividende

Le Conseil d’administration de Mercialys proposera à l’Assemblée
générale du 20 avril 2016 le versement d’un dividende de 1.33
euro par action
(incluant l’acompte sur dividende de 0.76 euro par
action déjà versé en décembre 2015). Le dividende proposé progresse
ainsi de +7.3%, reflétant la bonne performance opérationnelle de la
Société.

Cette proposition correspond à la distribution de 95% du résultat
récurrent fiscal
, taux résultant de l’obligation fixée par le statut
SIIC, soit 0.87 euro par action et 60% des plus-values réalisées
en 2015, que celles-ci soient ou non distribuables au titre du statut
SIIC, soit 0.46 euro par action, en cohérence avec les distributions des
2 années précédentes. Le dividende proposé offre un rendement de 6.8%
sur l’ANR triple net EPRA de 19.48 euro par action à fin 2015.
Le
détachement du coupon interviendra le 22 avril 2016, le dividende étant
payé le 26 avril 2016.

Perspectives

Mercialys continuera à capitaliser sur son modèle gagnant de foncière de
proximité leader et innovant, et bénéficiera en 2016 de l’effet des
livraisons et acquisitions réalisées en 2015, ainsi que des livraisons
de projets qui seront réalisées en 2016 et d’une poursuite de la
croissance de l’activité de Commerce Ephémère.

Dès lors, Mercialys s’est fixé pour objectifs au titre de 2016 :

  • une croissance organique des loyers de +2% au-dessus de
    l’indexation par rapport à 2015;
  • une hausse du résultat des opérations (FFO) par action de +2% par
    rapport à 2015.

ANNEXE AU COMMUNIQUE DE PRESSE

  • Rapport Financier :

Etats financiers
Principaux faits marquants
Commentaires sur
l’activité de 2015 et structure des baux en portefeuille
Perspectives
Evénements

Contacts

Mercialys

Read full story here