Press release

Metropolitan Capital Advisors et BLB&G annoncent qu’un litige oblige Navios Maritime Acquisition Corporation à mettre fin à un prêt inapproprié

0 0
Sponsorisé par Business Wire

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Metropolitan Capital Advisors International Ltd. (« Metropolitan ») et son conseiller Bernstein Litowitz Berger & Grossmann LLP (« BLB&G ») ont annoncé aujourd’hui que Navios Maritime Acquisition Corporation (« Acquisition ») et Navios Maritime Holdings Inc. (« Holdings ») ont mis fin à un accord de prêt dans le cadre duquel Acquisition s’était

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Metropolitan Capital Advisors International Ltd. (« Metropolitan ») et
son conseiller Bernstein Litowitz Berger & Grossmann LLP (« BLB&G ») ont
annoncé aujourd’hui que Navios Maritime Acquisition Corporation («
Acquisition ») et Navios Maritime Holdings Inc. (« Holdings ») ont mis
fin à un accord de prêt dans le cadre duquel Acquisition s’était engagée
à fournir à Holdings une facilité de crédit renouvelable (le « Prêt »)
de 50 millions de dollars. Le Tribunal a programmé une audience pour le
12 mai en vue d’étudier la requête de Metropolitan d’interdire tout
décaissement du prêt dans l’attente d’un procès visant à l’invalider
complètement. Suite à la cessation du Prêt, cette audience n’a plus lieu
d’être.

La cessation du Prêt intervient deux semaines après que BLB&G ait entamé
une action en justice auprès de la Cour fédérale du District Sud de New
York pour le compte de Metropolitan et de son co-fondateur Jeffery E.
Schwarz. La poursuite alléguait que le Prêt était un plan visant à
permettre à Holdings de transférer effectivement 50 million de dollars
depuis Acquisition, car le Prêt était émis avec des conditions très
en-dessous des taux du marché et avec des collatéraux illusoires, et que
Holdings a manqué à ses obligations fiduciaires en tant qu’actionnaire
majoritaire d’Acquisition en motivant Acquisition à émettre le Prêt.

Commentant l’issue, M. Schwarz a expliqué : « Je me réjouis que les
conseils d’administration de Holdings et d’Acquisition aient finalement
entendu la voix des actionnaires d’Acquisition et soient parvenus à la
conclusion qui était évidente à nos yeux dès l’annonce de l’accord de
prêt : le prêt d’Acquisition à sa société mère Holdings en difficultés
était une tentative malavisée de transférer des dizaines de millions of
dollars de valeur des actionnaires minoritaires d’Acquisition vers sa
société mère. J’espère qu’à l’avenir Holdings traitera l’ensemble des
actionnaires d’Acquisition avec équité, et que le conseil
d’administration d’Acquisition se préoccupera autant des intérêts de ses
actionnaires publics que de ceux de Holdings. »

Mark Lebovitch, associé chez BLB&G, a mené les efforts de procédures du
cabinet. Commentant le résultat, M. Lebovitch a déclaré : « Il est
regrettable qu’il ait fallu que Metropolitan entame une poursuite
judiciaire et que le Tribunal programme une audience d’injonction pour
que les conseils d’administration d’Acquisition et de Holdings mettent
fin à cette transaction conflictuelle. Le prêt présentait des
manquements graves en matière de gouvernance d’entreprise, car aucun
directeur véritablement indépendant ne considérerait l’accord de prêt
comme juste pour Acquisition. Cette issue montre les bénéfices pouvant
être obtenus lorsque des actionnaires dévoués entament des poursuites
intelligentes pour contester les actions déloyales d’administrateurs de
sociétés. »

À propos de Metropolitan Capital Advisors, Inc.

Fondé en 1992 par Jeffrey Schwarz et Karen Finerman, Metropolitan
Capital adopte une approche opportuniste de la valeur et de
l’investissement évènementiel, et affiche un engagement envers
l’activisme actionnarial.

À propos de BLB&G

Depuis sa création en 1983, BLB&G a acquis une réputation internationale
d’excellence et d’intégrité. Largement reconnu comme l’un des plus
importants cabinets juridiques au monde pour les conseils aux
investisseurs institutionnels sur les questions de fraude liée aux
valeurs mobilières, de gouvernance d’entreprise et de droit des
actionnaires, BLB&G est unique parmi ses pairs, ayant obtenu 5 des 10
plus importants recouvrements de valeurs mobilières de l’histoire, mais
également recouvré plus de 30 milliards de dollars pour le compte
d’investisseurs floués. Le cabinet a également effectué des poursuites
dans le cadre de litiges de gouvernance d’entreprise à sensation en
relation avec des manquements à l’obligation fiduciaire, des
transactions d’entreprise ayant violé les concepts de procédure
équitable et de juste prix, l’applicabilité de la règle de
l’appréciation commerciale, des questions portant sur les déchets
d’entreprise, des revendications en matière de droits de vote des
actionnaires et de rémunération des cadres. De plus amples informations
au sujet de BLB&G sont disponibles sur le site www.blbglaw.com.

De plus amples informations au sujet de Bernstein Litowitz Berger &
Grossmann LLP sont disponibles sur le site www.blbglaw.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Bernstein Litowitz Berger & Grossmann LLP
Alexander Coxe,
+1-212-554-1423
Directeur du marketing et des communications
alex@blbglaw.com