Press release

Plessey entre dans l’arène des services de gestion et d’exploitation

0 0 Donnez votre avis

Plessey (http://www.plessey.co.za/), la filiale en propriété exclusive Dimension Data (http://www.dimensiondata.com/), a aujourd’hui annoncé le lancement de ses services de gestion et d’exploitation en tant qu’opérateur neutre, qui seront mis à la disposition des opérateurs de réseaux sans fil et câblés à travers le continent africain.

JOHANNESBOURG, November 2, 2010 /PRNewswire/ — Plessey (http://www.plessey.co.za/), la filiale en propriété exclusive Dimension Data (http://www.dimensiondata.com/), a aujourd’hui annoncé le lancement de ses services de gestion et d’exploitation en tant qu’opérateur neutre, qui seront mis à la disposition des opérateurs de réseaux sans fil et câblés à travers le continent africain.

Cette offre permettra à Plessey d’assumer le rôle de développeur d’infrastructures physiques et de fournir un service de gestion d’infrastructures de première classe sur lequel tout opérateur sera en mesure d’élaborer ses services.

Plessey se spécialise dans la provision d’infrastructures passives destinées aux prestataires de services et opérateurs de réseaux GSM en Afrique, sur une base de bail tous frais compris non partagée, partagée ou à multiples locataires.

Howard Earley, PDG de Plessey, a déclaré : “Plessey est riche de plus de 50 années d’expérience dans le domaine des infrastructures RBS (Radio Base Station) de fibres en interne et en externe à travers l’Afrique. Nous entretenons d’excellentes relations avec les opérateurs clés sur le terrain et fournissons plusieurs composantes de services gérés en Afrique du Sud et en Afrique orientale depuis quelques années. Élargir notre offre pour inclure un ensemble de services d’infrastructures gérées de grande valeur destinés aux fournisseurs établis, émergents et embryonnaires de services de réseaux et de tours de communication est l’étape suivante de Plessey en toute logique.”

Il explique que “par le passé, les opérateurs de réseaux investissaient dans leurs infrastructures soit pour leur usage propre et exclusif, soit pour participer aux initiatives de partage de l’industrie. Aujourd’hui, les opérateurs sont soumis à de plus en plus de pression pour réduire leur coûts d’exploitation et leurs dépenses en capital. Cela, en plus d’un BAIIA en baisse, les pousse à sous-traiter leurs tours auprès de tierces parties. Partager une infrastructure commune permet une neutralité totale de l’exploiteur et ne présente pas de différentiation entre les utilisateurs, offrant donc aux opérateurs des bénéfices réels qui sont convaincants.”

M. Earley ajoute que le modèle des services de gestion et d’exploitation de Plessey s’aligne également sur l’objectif de sa société mère, Dimension Data, qui est de devenir une organisation axée sur les services de premier rang au niveau mondial.

“Un certain nombre d’organismes de règlementation à travers l’Afrique semblent soutenir profondément ce modèle d’infrastructure partagée”, explique-t-il.

D’après une étude réalisée par le cabinet de conseil de TMT Delta Partners, le Moyen-Orient et l’Afrique comptent 200 000 tours. Delta prévoit une augmentation de 50% de la demande en tours au Moyen-Orient et en Afrique au cours des cinq prochaines années, stimulée par des facteurs comme la disponibilité des réseaux câblés subaquatiques, des réseaux de fibres terrestres et des technologies sans fil haut débit, ainsi que par la croissance du nombre d’abonnés. Environ 8,0 milliards de $ US de dépenses cumulatives en immobilisations liées aux tours pourraient être économisés si les opérateurs partageaient les tours (The Delta Perspective, avril 2009).

Pour tout complément d’information, veuillez contacter Howard Earley, Tél. : +27-11-6551603, howard.earley@plessey.co.za

Source : Dimension Data