Press release

Plus de 120 millions de connexions LTE en Asie Pacifique avant 2015

0 0 Donnez votre avis

HONG KONG, November 16, 2010 /PRNewswire/ — – La Chine va représenter près de la moitié des connexions LTE Le nombre de connexions LTE en Asie Pacifique va dépasser 120 millions avant 2015, selon de nouvelles données divulguées aujourd’hui par Wireless Intelligence. Cette croissance agressive sera menée par la Chine, qui représentera vraisemblablement près de

HONG KONG, November 16, 2010 /PRNewswire/ —

– La Chine va représenter près de la moitié des connexions LTE

Le nombre de connexions LTE en Asie Pacifique va dépasser 120 millions avant 2015, selon de nouvelles données divulguées aujourd’hui par Wireless Intelligence. Cette croissance agressive sera menée par la Chine, qui représentera vraisemblablement près de la moitié (57,9 millions) du nombre total de connexions LTE en Asie Pacifique durant cette période. Les pays asiatiques principaux poussent actuellement la consommation des mobiles haut-débit HSPA et LTE pour encourager la productivité, augmenter le PIB et construire des économies basées sur les informations plus efficaces.

Derrière la Chine, les trois plus grands marchés LTE dans la région Asie-Pacifique en 2015 seront : le Japon avec 26,5 millions de connexions ; l’Indonésie avec 13,1 millions de connexions, et la Corée du Sud avec 9,8 millions de connexions.

Une croissance importante est également attendue dans d’autres pays principaux de l’Asie Pacifique notamment l’Australie, la Malaisie, les Philippines et Taiwan, alors que les opérateurs mobiles et les distributeurs adoptent la capacité supplémentaire et l’encours amélioré pour les services haut-débit mobiles future génération offerts par la LTE. L’accès au haut-débit mobile offrant la LTE haute-vitesse facilitera une grande variété de bénéfices socio-économiques à travers l’Asie Pacifique qui renforcera l’éducation, améliorera les services de santé, augmentera le commerce et motivera l’innovation. De façon critique, l’établissement d’une connectivité haut-débit étendue à travers la région soutiendra le développement économique à travers des niveaux de productivité plus élevés.

« La technologie LTE continue de profiter d’une forte croissance dans la région Asie Pacifique avec l’intention claire de NTT DoCoMo et CSL de lancer des réseaux commerciaux LTE cette année, » a indiqué Michael O’Hara, le responsable du marketing de GSMA. « 36 réseaux LTE supplémentaires sont actuellement en train d’être planifiés à travers l’Asie Pacifique. Cet élan solide reflète l’augmentation continue de la demande de données de la part du consommateur, l’absence d’infrastructure à ligne fixe dans de nombreuses parties de la région et le besoin de fournir la capacité de réseau nécessaire pour permettre les services mobiles de la génération future. »

« L’introduction d’une LTE haute-vitesse augmentera la demande d’internet mobile et le haut-débit mobile en Asie Pacifique. Parmi de multiples scénarios possibles d’adoption, la sortie d’une gamme numérique de dividendes jouera un rôle important pour connecter les consommateurs à ces nouveaux réseaux, » a déclaré Joss Gillet, analyste en chef de Wireless Intelligence.

Les progrès importants de la GSMA et de ses membres pour permettre la fonctionnalité vocale sur les réseaux LTE mène également la traction de la LTE dans la région Asie Pacifique. L’initiative VoLTE de GSMA, qui se consacre à développer une solution simple commune pour fournir la voix sur LTE, a maintenant plus de 80 participants de la communauté des distributeurs et des opérateurs mobiles du monde. La GSMA, avec ZTE et CSL, présentera ces progrès lors du congrès du mobile asiatique cette semaine, effectuant une démonstration en direct du client de VoLTE en action sur un réseau test LTE.

« En tant que pionnier dans le déploiement de la technologie LTE/DC-HSPA+, CSL soutient pleinement l’initiative VoLTE de GSMA, » a déclaré Joseph O’ Konek, président directeur général de CSL Limited. « Nous avons testé avec succès VoLTE sur notre réseau et nous sommes prêts à rejoindre les autres opérateurs partout dans le monde dans la mise en place de la voix qui est utilisée par toute l’industrie parce que cela profitera aux clients en leur donnant accès à une grande variété de dispositifs qui fonctionneront à travers n’importe quel réseau. »

Les opérateurs principaux en Chine, notamment China Mobile et China Unicom, soutiennent la LTE. Suite à son récent déploiement de réseau test à l’expo mondiale de Shanghai Expo, China Mobile commencera la construction de réseaux pilotes TD LTE pour tester la technologie dans les villes chinoises principales à partir de l’année prochaine. L’écosystème qui soutient la technologie TD LTE continue de se construire partout dans le monde, entraînant des économies d’échelle pour les autres opérateurs. La technologie TD LTE est réglée pour le déploiement en Inde et attire également l’attention des opérateurs WiMAX aux États-Unis, qui contemplent une migration vers la LTE dans le futur. China Unicom devrait conclure les essais LTE l’année prochaine et China Telecom va également probablement lancer la LTE dans le futur.

Les pays qui devraient conduire le marché LTE de l’Asie Pacifique ont actuellement une solide base HSPA et HSPA+ installée à partir de laquelle ils pourront migrer. Selon les dernières statistiques de Wireless Intelligence, il existe 120 millions de connexions HSPA dans la région Asie Pacifique. HSPA a atteint 90% de croissance en Asie Pacifique sur les 12 derniers mois. Durant la même période, les connexions mobiles totales dans la région ont augmenté de 23% à peine, prouvant l’élan que l’HSPA est en train de construire. Les plus grands marchés de l’HSPA en Asie Pacifique comprennent actuellement la Corée du Sud avec 30 millions de connexions, le Japon avec 28 millions, l’Australie avec 13 millions et la Chine avec 10 millions.

Puisque la LTE et l’HSPA sont membres de la famille GSM de technologies, tous les opérateurs mobiles développant l’HSPA bénéficieront d’une mise à niveau claire à la LTE. Les deux technologies bénéficieront également de l’écosystème mondial GSM qui soutient actuellement plus de 350 millions de connexions HSPA dans le monde, réduit les coûts en équipement et dispositif tout en augmentant les choix du client.

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts du secteur mondial des communications mobiles. Englobant 219 pays, la GSMA rassemble près de 800 opérateurs de téléphonie mobile, ainsi que plus de 200 entreprises issues de l’écosystème élargi du mobile, notamment des fabricants de téléphones, des sociétés de conception de logiciels, des équipementiers, des sociétés Internet et des organisations du domaine des médias et du divertissement. La GSMA se consacre à l’innovation, l’incubation et la création de nouvelles opportunités pour ses membres, en vue de stimuler la croissance du secteur des communications mobiles.

À propos de Wireless Intelligence

Wireless Intelligence est la source définitive des données, analyses et prévisions des opérateurs mobiles. Comptant sur une base d’abonnés de plus de 700 des opérateurs mobiles internationaux, des distributeurs d’appareils, des fabricants d’équipements and et des principales sociétés financières et de conseil, l’ensemble des données est la plus référencée de l’industrie. Avec plus de 5 millions de points de données individuels, mis à jour quotidiennement, le service couvre la performance des 940 opérateurs et 640 opérateurs de réseaux mobiles à travers 2 200 réseaux, 55 groupes et 225 pays dans le monde.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter Mobile World Live, le nouveau portail en ligne pour l’industrie des communications mobiles sur http://www.mobileworldlive.com ou le site de GSMA sur http://www.gsmworld.com.

Source : GSMA