Press release

Poxel présente de nouveaux résultats sur l’Iméglimine et le PXL770 au 13ème congrès mondial sur l’insulinorésistance, le diabète et les maladies cardiovasculaires à Los Angeles

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Une étude clinique de Phase 2 menée sur 18 semaines confirme le profil d’action unique de l’Iméglimine, avec une amélioration double de la sécrétion et de la sensibilité à l’insuline Le PXL770 démontre une activation directe de l’AMP Kinase et un potentiel thérapeutique prometteur pour le traitement du diabète de type 2 LYON, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory

Une étude clinique de Phase 2 menée sur 18 semaines confirme le
profil d’action unique de l’Iméglimine, avec une amélioration double de
la sécrétion et de la sensibilité à l’insuline

Le PXL770 démontre une activation directe de l’AMP Kinase et un
potentiel thérapeutique prometteur pour le traitement du diabète de type
2

LYON, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

POXEL SA (Paris:POXEL) (Euronext : POXEL – FR0012432516), société
biopharmaceutique développant des médicaments innovants pour traiter le
diabète de type 2, annonce aujourd’hui avoir présenté de nouveaux
résultats scientifiques sur ses deux programmes principaux en
développement lors du congrès mondial sur l’insulinorésistance, le
diabète et les maladies cardiovasculaires (WCIRDC), qui s’est tenu la
semaine dernière à Los Angeles. Le 19 novembre dernier, Poxel a présenté
de nouvelles données cliniques et livré l’analyse approfondie d’une
étude de phase 2 sur 18 semaines, démontrant le caractère innovant de
l’Iméglimine pour le traitement du diabète de type 2 en monothérapie. En
effet, il est démontré que l’Iméglimine améliore à la fois la sécrétion
d’insuline et la sensibilité à l’insuline chez le patient, confirmant le
mode d’action jusqu’alors mis en évidence dans des études précliniques.
Par ailleurs, le 20 novembre dernier, Poxel a présenté des résultats
précliniques extrêmement novateurs sur son deuxième programme, le
PXL770, un activateur direct de la protéine kinase AMP (adenosine
monophosphate-activated protein kinase). Ces résultats montrent que le
PXL770 améliore le contrôle glycémique et le profil lipidique dans un
modèle caractérisé de diabète de type 2.

« Les résultats présentés la semaine dernière s’inscrivent dans
notre volonté de confirmer le caractère unique du mécanisme d’action de
l’Iméglimine chez le patient diabétique, ce qui renforce d’autant plus
son potentiel innovant dans le traitement du diabète de type 2
 »
déclare Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Poxel
consolide également son positionnement en pointe au sein de cette aire
thérapeutique, en présentant des résultats sur le second programme de
notre portefeuille de candidats-médicaments, le PXL770, en passe
d’entrer en phase clinique avant la fin de l’année 2015
. »

Dans une étude clinique d’une durée de 18 semaines, randomisée, en
double aveugle contre placebo, l’Iméglimine a amélioré le sensing du
glucose, entraînant une augmentation de la sécrétion d’insuline et une
amélioration de la sensibilité à l’insuline comme démontré par plusieurs
biomarqueurs. Le mécanisme d’action de l’Iméglimine cible la
bioénergétique mitochondriale, ce qui s’est traduit dans cette étude par
une diminution à la fois de la glycémie à jeun et de la glycémie
post-prandiale de même que par une diminution robuste de l’hémoglobine
glyquée, et ce, de manière consistante avec des résultats précédemment
publiés d’études cliniques en association comme de la Phase 2b menée à
large échelle. De plus, cette étude a confirmé le profile positif de
tolérance et sécurité d’emploi de l’Iméglimine, comme déjà démontré au
cours de 14 études cliniques réalisées à ce jour. Les résultats
principaux de cette étude ont été dévoilés dans un communiqué datant du
4 juin dernier.

Sur un deuxième poster, Poxel a présenté pour la première fois,
publiquement, des résultats sur le deuxième produit de son portefeuille
de produits en développement, le PXL770, un activateur direct de l’AMPK.
Le PXL770 a amélioré significativement la tolérance au glucose et a
normalisé l’hémoglobine glyquée, sans augmenter les concentrations
d’insuline après 6 semaines d’administration orale à un modèle de souris
diabétique obèse, suggérant ainsi un effet insulino-sensibilisateur. De
plus, le PXL770 a normalisé les concentrations de triglycérides sanguins
et dans le foie, de même que le poids du foie. Dans ce modèle animal, le
PXL770 a augmenté significativement l’activité de l’AMPK, à la fois dans
le foie et dans le muscle, démontrant ainsi l’engagement de la cible in
vivo
. Ces résultats pris dans leur ensemble montrent le très fort
potentiel du PXL770 comme nouveau candidat-médicament oral pour le
traitement du diabétique de type 2, avec des bénéfices additionnels sur
les anomalies lipidiques.

À propos de l’ Iméglimine

L’Iméglimine est le premier représentant d’une nouvelle classe chimique
de médicaments antidiabétiques, les Glimines. L’Iméglimine agit sur les
trois organes clé impliqués dans l’homéostasie glucidique : le foie, le
muscle et le pancréas. Le mécanisme d’action unique de l’Iméglimine
cible la bioénergétique mitochondriale. Ce mode d’action distinct des
autres traitements actuellement disponibles dans le diabète de type 2
fait de l’Iméglimine un candidat médicament attractif en monothérapie
comme en association à d’autres traitements tels que la metformine ou la
sitagliptine.

À propos du PXL770

Le PXL770 active directement la protéine kinase AMP (adenosine
monophosphate-activated protein kinase ou AMPK), une enzyme agissant
comme un senseur et un régulateur de l’énergie, pour maintenir
l’homéostase de la cellule, donc jouant un rôle important dans le
traitement du diabète de type 2. En plus de ses propriétés
antidiabétiques, le PXL770 a le potentiel de traiter les anomalies
lipidiques en lien avec le diabète, anomalies présentes dans une vaste
majorité de patients diabétiques et causes d’accidents cardiovasculaires
parmi ces patients.

À propos de Poxel

Poxel s’appuie sur son expertise unique du développement dans le
métabolisme pour faire avancer un portefeuille de produits véritablement
innovants, concentré actuellement sur le diabète de type 2. Notre
produit le plus avancé, premier d’une nouvelle classe thérapeutique,
l’Iméglimine, cible le dysfonctionnement mitochondrial. L’Iméglimine a
terminé avec succès son développement de phase 2 aux les États-Unis et
en Europe et est entré en développement clinique chez des sujets
japonais. Nous avançons notre deuxième programme, le PXL770, un
activateur direct de l’AMPK, jusqu’à la preuve du concept clinique.
Poxel entend générer de la croissance grâce à des partenariats
stratégiques et le développement de son portefeuille. (Euronext : POXEL, www.poxel.com)

Contacts

Relations Investisseurs / Médias – France
NewCap
Florent
Alba / Nicolas Merigeau,
01 44 71 98 55
poxel@newcap.fr
ou
Relations
Investisseurs / Médias – EU/US

MacDougall Biomedical
Communications
Gretchen Schweitzer ou Stéphanie May
+ 49 89
2424 3494 ou + 49 172 861 8540
smay@macbiocom.com