Press release

Prévisions favorables pour le marché européen des voyages d’affaires

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Reprise soutenue du secteur des voyages d’affaires sur le continent depuis la récession de 2012 en raison de la baisse des prix du pétrole, de l’amélioration du marché du travail, des politiques monétaires favorables et de la croissance de la consommation FRANCFORT, Allemagne–(BUSINESS WIRE)–Les dépenses du secteur des voyages d’affaires en Europe de l’Ouest devraient

Reprise soutenue du secteur des voyages d’affaires sur le continent
depuis la récession de 2012 en raison de la baisse des prix du pétrole,
de l’amélioration du marché du travail, des politiques monétaires
favorables et de la croissance de la consommation

FRANCFORT, Allemagne–(BUSINESS WIRE)–Les dépenses du secteur des voyages d’affaires en Europe de l’Ouest
devraient monter à 211,2 milliards USD en 2016 pour atteindre un plafond
de 225,6 milliards USD en 2017, soit une croissance de 6,3 pour cent et
6,8 pour cent respectivement. Ces chiffres sont parmi les principales
constatations du dernier rapport GBTA BTI™ Outlook – Western Europe,
une enquête menée par la GBTA Foundation, la branche éducative et de
recherche de la Global Business Travel Association (GBTA), et
commanditée par Visa, Inc.

Le rapport GBTA BTI™ Outlook – Western Europe examine les cinq
principaux marchés des voyages d’affaires en Europe : l’Allemagne, le
Royaume-Uni, la France, l’Italie et l’Espagne qui, ensemble,
représentent 70 pour cent du marché ouest-européen des voyages
d’affaires, et représentent un indicateur fort pour le marché européen
des voyages d’affaires en général. Ensemble, les tendances dans le
secteur des voyages d’affaires de ces cinq pays démontrent que la
confiance et la demande dans ce secteur en Europe de l’Ouest sont en
croissance en raison d’un certain nombre de facteurs positifs qui
devraient se poursuivre l’année prochaine.

« Ce qui ressort de plus impressionnant avec ces résultats c’est que
l’Europe a dû faire face à une panoplie de difficultés apparemment
interminable récemment », a déclaré Catherine McGavock, vice-présidente
régionale de GBTA pour la zone EMEA. « De la crise de la dette en Grèce
à l’afflux de réfugiés syriens, aux attaques terroristes dans plusieurs
capitales européennes, et au référendum britannique en attente sur le
retrait de du R.-U. l’UE, le marché des voyages d’affaires a non
seulement subi, mais a également prospéré — avec un taux de croissance
au cours de la dernière année supérieur à celui de bon nombre des autres
grands marchés des voyages d’affaires partout dans le monde. »

La croissance du secteur des voyages d’affaires observée dans le Nord
et le Sud de l’Europe

La croissance positive du secteur des voyages d’affaires en Europe
continuera à un taux respectable, et cette croissance n’est pas confinée
aux plus grandes économies du Nord du continent. Le Sud de l’Europe s’en
tire également mieux que prévu avec une amélioration des perspectives,
car les consommateurs regagnent confiance et le climat d’affaires
favorable promulgué par les faibles taux d’intérêt, la baisse des prix
du pétrole et la hausse de la demande et l’investissement continuent.
L’Italie et l’Espagne, par exemple, connaîtront des taux de croissance
de 7,3 pour cent et 11,9 pour cent, respectivement, entre 2015 et 2017.

Un « effet Brexit » ?

Le 23 juin, les électeurs britanniques voteront sur la question de
savoir si le Royaume-Uni doit ou non quitter l’Union européenne. La
plupart des sondages indiquent que le référendum ne passera pas et le
Royaume-Uni restera au sein de l’Union européenne. Même si les électeurs
au Royaume-Uni décident de voter pour « Brexit », compte tenu de la
taille globale de l’économie de l’UE par rapport au Royaume-Uni, il est
probable que les retombées devraient être gérables pour les deux
parties. Toutefois, certains pays européens, tels que l’Irlande, sont
très étroitement alignés avec l’économie du Royaume-Uni, et ils
pourraient subir un impact plus important.

Pour les voyageurs d’affaires individuels, la plus grande incidence que
Brexit pourrait entraîner serait la facilité avec laquelle ils pouvaient
voyager vers et depuis le Royaume-Uni. En tant que membre de l’Union
européenne, les déplacements ne font actuellement l’objet d’aucune
restriction dans le bloc, ce qui rend les voyages d’affaires au-delà des
frontières beaucoup plus faciles qu’auparavant. Le plus grand risque de
Brexit est peut-être l’inspiration qu’elle peut apporter à d’autres pays
de tester l’adhésion, remettant en question l’existence même de l’Union.
Le bouleversement financier, économique et culturel de ce changement
pourrait être important.

En dépit de l’imminence du référendum de Brexit, la crise des réfugiés
et l’incertitude continue de l’économie mondiale, le marché des voyages
d’affaires de l’Europe de l’Ouest est robuste — et constitue un signe
annonciateur d’une croissance positive et du renforcement de la
confiance des consommateurs et des entreprises pour les prochains mois
et années à venir.

Perspectives des voyages d’affaires au niveau des pays

L’Allemagne — un marché de 63,5 milliards USD — est le chef de
file dans ce secteur, avec des prévisions de taux de croissance du
nombre de voyages d’affaires de 7,6 pour cent en 2016 et 9,3 pour cent
en 2017. Les dépenses en voyages d’affaires au niveau national sont en
hausse de 7,1 pour cent cette année et devraient augmenter de 9,3 pour
cent l’année prochaine. Le nombre de voyages d’affaires à
l’international augmentera de 9,8 pour cent en 2016 et de 9,5 pour cent
en 2017. Les voyages d’affaires au niveau national représentent 80 pour
cent de tous les voyages d’affaires en Allemagne.

Le Royaume-Uni — un marché de 47,1 milliards USD — devrait
augmenter à 7,9 pour cent en 2016 et 6,9 pour cent en 2017. Les dépenses
pour les voyages d’affaires au niveau national augmenteront de 6,9 pour
cent en 2016 et de 5,8 pour cent en 2017, tandis que les voyages à
l’international augmenteront de 9,8 pour cent en 2016 et de 8,9 pour
cent en 2017. Les voyages d’affaires au niveau national représentent 65
pour cent de tous les voyages d’affaires au Royaume-Uni.

La France — un marché de 37,1 milliards USD — devrait avoir une
croissance de 3,9 pour cent en 2016 et de 5,8 pour cent en 2017. Les
dépenses pour les voyages d’affaires au niveau national augmenteront de
3,0 pour cent en 2016 et de 5,7 pour cent en 2017, tandis que les
voyages à l’international augmenteront de 5,6 pour cent en 2016 et de
6,1 pour cent en 2017. Les voyages d’affaires au niveau national
représentent 65 pour cent de tous les voyages d’affaires en France.

L’Espagne — un marché de 19,4 milliards USD — devrait avoir une
croissance de 6,5 pour cent en 2016 et de 5,1 pour cent en 2017. Les
dépenses pour les voyages d’affaires au niveau national augmenteront de
7,0 pour cent en 2016 et de 4,3 pour cent en 2017, tandis que les
voyages à l’international augmenteront de 4,7 pour cent en 2016 et de
7,9 pour cent en 2017. Les voyages d’affaires au niveau national
représentent environ 80 pour cent de tous les voyages d’affaires en
Espagne.

L’Italie — un marché de 31,6 milliards USD — devrait avoir une
croissance de 3,6 pour cent en 2016 et de 3,5 pour cent en 2017. Les
dépenses en voyages d’affaires au niveau national seront en croissance
de 3,0 pour cent cette année et de 3,4 pour cent l’année prochaine. Le
nombre de voyages d’affaires à l’international augmentera de 8,4 pour
cent en 2016 et de 4,4 pour cent en 2017. Les voyages d’affaires au
niveau national représentent environ 90 pour cent de tous les voyages
d’affaires en Italie.

Le rapport GBTA BTI™ Outlook – Western Europe 2016 H1 est disponible
exclusivement aux membres de la GBTA à cette
adresse
, et les non-membres peuvent acheter le rapport auprès de la
GBTA Foundation en envoyant un email à l’adresse pyachnes@gbtafoundation.org.
Pour afficher un aperçu de cette recherche, veuillez cliquer
ici
.

À propos de la GBTA Foundation

La GBTA Foundation est fondation dédiée à l’éducation et à la recherche
de la Global Business Travel Association (GBTA), la première
organisation commerciale dévouée aux voyages et réunions d’affaires dans
le monde, ayant sont siège social dans la région de Washington D.C. et
des opérations sur six continents. Collectivement, les plus de 7 000
membres de la GBTA gèrent chaque année des dépenses en voyages et
réunions d’affaires dans le monde de l’ordre de plus de 345 milliards de
dollars. La GBTA offre à son réseau grandissant de plus de 28 000
professionnels du voyage et 125 000 contacts actifs une formation, des
événements, la recherche, la défense et une exposition médiatique de
classe mondiale. La Fondation a été établie en 1997 afin de soutenir les
membres de la GBTA et l’industrie dans son ensemble. En tant que chef de
file de l’éducation et de la recherche dans l’industrie des voyages
d’affaires, la GBTA Foundation cherche à financer des initiatives
destinées à faire progresser la profession des voyages d’affaires. La
GBTA Foundation est une organisation à but non lucratif régie par le
paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis. Pour plus
d’informations, veuillez visiter les sites gbta.org et gbta.org/foundation.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Global Business Travel Association
Colleen Lerro Gallagher, +1
703-236-1133

cgallagher@gbta.org