Press release

PSE : L’Advanced Process Modelling Forum réunit les industries des procédés à Londres

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Des applications « capables d’accroître les profits de plusieurs dizaines ou centaines de millions d’euros » LONDRES–(BUSINESS WIRE)–À l’occasion du 5ème Advanced Process Modelling (APM) Forum qui s’est tenu cette semaine à Londres, des sociétés issues des divers secteurs des procédés ont fait des présentations sur des sujets allant de l’accélération de la mise au

Des applications « capables d’accroître les profits de plusieurs
dizaines ou centaines de millions d’euros »

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–À l’occasion du 5ème Advanced Process Modelling (APM) Forum
qui s’est tenu cette semaine à Londres, des sociétés issues des divers
secteurs des procédés ont fait des présentations sur des sujets allant
de l’accélération de la mise au point des médicaments de prochaine
génération à l’identification de centaines de millions d’euros
d’économies d’exploitation dans la production du gaz naturel.

Organisée et animée par Process Systems Enterprise (PSE), fournisseur de
la plateforme APM gPROMS, la conférence de deux jours est un événement
clé pour les organisations du secteur des procédés axées sur la création
de valeur durable grâce à l’application de l’optimisation et de la
modélisation prédictive des procédés de haute précision.

Dans les sessions sur les produits formulés, à destination des secteurs
des produits pharmaceutiques, de l’alimentation et des boissons, des
biens de consommation et des spécialités chimiques, des présentations
d’AstraZeneca, Danone, Eli Lilly, Roche, Saint-Gobain et Solvay ont
décrit comment les nouvelles techniques de « conception numérique »
amélioraient la fabrication de médicaments, y compris le développement
de robustes procédés de fabrication en continu, et accéléraient la
commercialisation des nouvelles formulations.

Un moment clé a été l’aperçu de l’environnement gPROMS FormulatedProductsTM
à venir de PSE, destiné à la conception et l’optimisation intégrées des
produits formulés et de leurs procédés de fabrication. Développé en
coopération avec des spécialistes de plusieurs secteurs, il permet aux
scientifiques et ingénieurs de contrôler les formulations en fonction
des attributs de l’utilisateur final, de déterminer s’ils peuvent être
fabriqués efficacement, puis d’utiliser les capacités d’optimisation de
la plateforme gPROMS pour optimiser l’ensemble de la formulation et de
la chaîne de fabrication.

Dans les sessions sur le pétrole et le gaz, les produits chimiques, la
pétrochimie et le raffinage, qui comptaient comme présentateurs Bharat
Petroleum, BP Exploration, DSM, Primetals, SABIC, SCG Chemicals, Shell,
Sulzer, Velocys et Yara International, l’accent était mis sur les
applications d’optimisation à grande échelle capables d’améliorer les
profits de plusieurs dizaines ou centaines de millions d’euros. Elles
incluaient de nouveaux développements majeurs dans l’optimisation des
champs pétroliers capables d’identifier une production supplémentaire
d’une valeur de plusieurs millions de dollars par jour, le travail de
Shell sur l’optimisation au niveau d’une région des installations de
traitement du gaz naturel, le travail innovant de Bharat Petroleum dans
l’optimisation en temps réel de la transition du brut des raffineries et
l’optimisation opérationnelle par DSM des systèmes de services publics
fournissant de l’électricité et de la vapeur aux sites industriels de
grande taille. SABIC a décrit la manière avec laquelle l’analyse à base
de modèle a contribué à réduire la durée de contrôle des technologies
anti-cokage pour la production d’éthylène, qui ne se mesure plus en
années mais en mois.

Costas Pantelides, directeur général de PSE, a affirmé : « Un point
essentiel de la conférence a été l’avènement d’outils de modélisation
des procédés orientés équations (EO – equation-oriented). EO est une
technologie de rupture qui, pour la première fois, permet d’optimiser
les systèmes fonctionnels complexes de grande échelle en utilisant des
modèles haute fidélité et d’appliquer des techniques comme l’analyse
globale de système pour explorer la conception et l’espace opérationnel
bien plus rapidement que cela n’était possible auparavant. Cela permet
aux entreprises de réaliser d’importants gains de compétitivité et
d’accélérer fortement l’innovation. »

Peter Drogt de DSM, conférencier principal représentant Dorus van der
Linden, a déclaré que la modélisation avancée des procédés est une
technologie essentielle pour permettre à l’organisation d’accélérer
l’innovation et de quantifier les décisions en matière de procédés.
L’une des principales raisons du choix de la société de s’orienter vers
l’APM est la possibilité d’avoir une plateforme de modélisation unifiée
unique dans tout le cycle de vie des procédés.

Rédacteurs : www.psenterprise.com/news/pr160422.html

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Process Systems Enterprise
Kate Burness
+44-20-8563-0888
k.burness@psenterprise.com