Press release

RALLYE Résultats annuels 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Forte baisse du coût de l’endettement financier net de Rallye, de 165 M€ à 112 M€ en 2015 Renforcement de la participation dans Casino à hauteur de 50,1% du capital Maturité moyenne des lignes de crédit de Rallye portée à 4,6 ans (vs. 4,1 ans à fin 2014), suite notamment au refinancement du crédit syndiqué

Forte baisse du coût de l’endettement financier net de Rallye, de 165
M€ à 112 M€ en 2015

Renforcement de la participation dans Casino à hauteur de 50,1% du
capital

Maturité moyenne des lignes de crédit de Rallye portée à 4,6 ans (vs.
4,1 ans à fin 2014), suite notamment au refinancement du crédit syndiqué
de 725 M€

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Le Conseil d’administration de la société Rallye (Paris:RAL) s’est réuni
le 8 mars 2016 sous la présidence de M. Jean-Charles NAOURI afin
d’arrêter les comptes au 31 décembre 2015.

Les commissaires aux comptes ont effectué leurs procédures d’audit sur
ces comptes et le rapport relatif à la certification des comptes
consolidés est en cours d’émission.

CHIFFRES CLÉS DU COMPTE DE RÉSULTAT DE L’ANNÉE 2015

Activités poursuivies (en M€)   2014   2015
Chiffre d’affaires   49 155   46 832
EBITDA (1) 3 210 2 358
Marge EBITDA 6,5% 5,0%
Résultat opérationnel courant (ROC) 2 235 1 445
Marge ROC 4,5% 3,1%
Résultat net, part du Groupe (32) (168)
Résultat net normalisé (2), part du
Groupe
  52   30

Le chiffre d’affaires consolidé de Rallye s’élève à 46,8 Mds€, en hausse
de +1,6% à TCC (3). Le résultat opérationnel courant (ROC)
s’élève à 1 445 M€.

La dette financière nette du périmètre holding de Rallye s’élève à 2 968
M€ au 31 décembre 2015, contre

2 798 M€ à fin 2014. Cette hausse fait notamment suite au renforcement
au capital de Casino opéré au cours du second semestre, pour un
investissement total de 126 M€.

Le coût de l’endettement financier net de Rallye s’affiche en nette
baisse en 2015 à 112 M€ contre 165 M€ un an plus tôt. Cette amélioration
de 53 M€ est supérieure à l’objectif de réduction de 40 M€ donné en
début d’année et reflète le remplacement au cours des semestres écoulés
de la majorité des financements onéreux par des ressources moins
coûteuses.

Le RNPG normalisé des activités poursuivies de Rallye s’établit à 30 M€
en 2015.

Au 31 décembre 2015, les covenants bancaires de Rallye sont
confortablement respectés. Le ratio consolidé d’EBITDA sur coût de
l’endettement financier net s’affiche à 3,44x (contre un covenant à
2,75x), et les capitaux propres sociaux de Rallye s’établissent à 1 716
M€ (contre un covenant à 1 200 M€). Par ailleurs, 18,5 M d’actions
Casino sont nanties au 31 décembre 2015 sur les 56,7 M d’actions
détenues.

(1)   EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants
(2) Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités
poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges
opérationnels et des effets des éléments financiers non-récurrents,
ainsi que des produits et charges d’impôts non-récurrents (voir
détails en annexe)
(3) TCC : Taux de change constant
 

1. ACTIVITÉ DES FILIALES

Groupe Casino

Les évolutions en organique et en comparable sont hors effets essence
et calendaire

Ventes de 46,1 Mds€, en hausse de +1,6% à TCC(1).
En France, net redressement de l’activité au S2 2015 et gains de parts
de marchés continus chez Géant et Leader Price. A l’international,
bonnes performances d’Éxito en Colombie, Uruguay et Argentine, bonne
tenue de GPA Food et croissance de la part des formats les plus porteurs
dans le mix au Brésil. Croissance continue du volume d’affaires (GMV) de
Cnova grâce au développement des marketplaces. ROC de 1 446 M€, en repli
par rapport à 2014, et résultat net normalisé part du Groupe de 412 M€.
Réduction sensible de la DFN de Casino en France
(2)
(à 6,1 Mds€). Annonce d’un plan de désendettement de l’ordre de 4 Mds€
avec une première étape significative réalisée au T1 2016 et des
produits de cession consacrés à la poursuite du désendettement de Casino
en France
(2).

En 2015, la croissance organique de Casino a été tirée par le
redressement des activités en France au S2 et par l’adaptation rapide
des filiales internationales à l’évolution de la conjoncture.

En France, la croissance organique des activités de distribution
alimentaire s’établit à +1,1% en 2015, soutenue par le fort redressement
de Géant Casino et de Leader Price ainsi que le déploiement des nouveaux
concepts notamment chez Franprix et Supermarchés Casino. Le trafic
client progresse de +1,9% en 2015.

Les ventes alimentaires en Amérique latine poursuivent leur
croissance à +5,8% en organique. Exito poursuit son développement et
enregistre de bonnes performances dans tous les pays. Au Brésil, les
ventes de GPA Food sont tirées par les enseignes premium et de cash &
carry.

Le nouveau management chez Via Varejo a accéléré les plans de
baisse des coûts et la relance de la compétitivité. La filiale finit
l’année avec des gains de part de marché au T4 2015.

Enfin, l’activité E-commerce (Cnova) enregistre un volume
d’affaires (GMV) en hausse de +16,4% à TCC(1) en
2015. La progression des marketplaces reste élevée et leur quote-part
rapportée au volume d’affaires atteint 20,5%. En 2015, le trafic est en
augmentation de +28,9%. La part de marché de Cdiscount atteint 34,4%(3)
en janvier 2016, soit +3,8% sur un an.

En 2015, l’EBITDA de Casino s’élève à 2 343 M€ (2 499 M€ à TCC(1))
et le ROC à 1 446 M€ (1 553 M€ à TCC(1)). En
France
, l’EBITDA à 726 M€ et le ROC à 337 M€ ont été affectés au S1
2015 par les derniers effets de baisses de prix chez Géant et Leader
Price. Monoprix et Franprix enregistrent de bonnes performances
opérationnelles. Le ROC France, en redressement marqué au S2 2015 (390
M€), progresse de +34,1% par rapport au S2 2014 (291 M€). En France,
Casino réalise des opérations de promotion immobilière dans le cadre du
déploiement de son modèle dual, qui ont généré un EBITDA de 167 M€ en
2015, comparable à 2014 (162 M€).

Le ROC du segment Latam Retail s’inscrit en repli par rapport à
2014 à 703 M€. Au Brésil, l’inflation des coûts pèse sur la marge de
l’année, dans un contexte de faible croissance du CA. La marge des
activités de distribution alimentaire en Amérique latine se maintient à
un niveau élevé à 4,8% et les performances de la Colombie, de
l’Argentine et de l’Uruguay sont très satisfaisantes.

Le ROC du segment Latam Electronics est en baisse par rapport à
2014, à 271 M€, impacté par la forte contraction de l’activité à partir
du T2 2015. Via Varejo a mis en œuvre des plans d’action significatifs
visant à réduire sa base de coûts opérationnels.

Le ROC de l’Asie s’élève à 277 M€. Casino a annoncé le projet de
cession de ses activités en Thaïlande et au Vietnam.

L’EBITDA du segment E-commerce est négatif en 2015. La
performance opérationnelle de Cdiscount est satisfaisante avec un EBITDA
positif au S2 2015. La performance au Brésil est impactée par
l’environnement macroéconomique et par une fraude détectée chez Cnova
Brazil.

(1)   TCC : Taux de change constant
(2) Casino en France : périmètre Casino Guichard Perrachon société mère,
activités françaises et holdings détenues à 100%
(3) Source : GFK, marché des biens techniques en France
 

Le Résultat Net normalisé Part du Groupe s’élève à 412 M€.

La DFN consolidée au 31 décembre 2015 s’établit à 6 073 M€. Le Free
cash-flow avant dividendes
(945 M€) consolidé couvre les
investissements financiers (217 M€), les dividendes versés (570 M€) et
les rachats d’actions et autres opérations (64 M€).

La DFN de Casino en France(1) à fin 2015
s’établit à 6 081 M€, en réduction de 20% sous l’effet de la
réorganisation des actifs de Casino en Amérique latine. Le cash-flow
opérationnel après impôts des activités françaises s’élève à 838 M€ et
les dividendes reçus à 194 M€. Il couvre les capex nets (498 M€), les
frais financiers (130 M€) et les dividendes versés aux actionnaires et
aux porteurs de titres subordonnés de Casino (400 M€).

Casino a annoncé un plan de désendettement de 4 Mds€ incluant
notamment le projet de cession de Big C Thaïlande et Big C Vietnam.
Casino a annoncé le 7 février 2016 la cession sa participation de
58,6 % dans Big C Thaïlande
pour un total de 3,1 Mds€. Cette
transaction valorise Big C à 1,7x le chiffre d’affaires et à 16,8x
l’EBITDA. Le closing aura lieu au plus tard le 31 mars 2016.

Autres actifs

Le portefeuille d’investissements de Rallye est évalué à 102 M€ à
fin 2015 contre 143 M€ à fin 2014, notamment suite à 46 M€
d’encaissements nets sur l’année.

Le chiffre d’affaires consolidé de Groupe GO Sport en 2015
s’élève à 680 M€, en amélioration de +3,2% à magasins comparables et
taux de change constant. Le volume d’affaires est en forte croissance,
en lien avec le développement de tous les réseaux (intégrés, affiliés,
e-commerce), et s’établit à plus de 830 M€ HT en 2015, contre 740 M€
deux ans plus tôt

GO Sport France a vu sa dynamique commerciale se poursuivre, avec
une nouvelle croissance des ventes en comparable sur l’exercice et une
progression à la fois des clients et des volumes. Courir a connu
sa sixième année de croissance consécutive, avec notamment l’intégration
progressive au réseau de 18 magasins anciennement sous enseigne Bata.
Les formules d’affiliation, tant pour GO Sport que pour Courir, fortes
de leur succès, se développent de manière accélérée (avec un parc de
respectivement 17 et 23 magasins à fin 2015, contre 7 et aucun à fin
2013). Les sites e-commerce du groupe ont connu une croissance soutenue
et la stratégie multicanale a été renforcée, avec notamment
l’installation de bornes d’achat en ligne dans les magasins GO Sport.

Enfin, l’EBITDA et le ROC de Groupe GO Sport s’affichent en
progression par rapport à l’exercice 2014.

Tous réseaux confondus, Groupe GO Sport dispose à fin 2015 d’un parc
de 515 magasins, dont 74 à l’étranger, contre respectivement 334 et 56 à
fin 2013

(1) Casino en France : périmètre Casino Guichard
Perrachon société mère, activités françaises et holdings détenues à 100%

2. CONCLUSION ET PERSPECTIVES

Les perspectives de Casino sont les suivantes :

  • Un désendettement significatif
  • Une stratégie de rotation des actifs
  • Une croissance rentable en France
  • En E-commerce, poursuite de la croissance et amélioration de la
    rentabilité
  • Consolidation du leadership et croissance en Amérique latine

Les filiales cotées ont chacune communiqué leurs objectifs et
perspectives à l’occasion de leurs résultats annuels.

S’agissant de la France, Casino confirme les objectifs suivants
en 2016 :

  • EBITDA d’environ 900 M€
  • ROC supérieur à 500 M€
  • Free cash-flow(1) après frais financiers et paiement du
    dividende(2) d’au moins 200 M€

Rallye bénéficie d’une situation de liquidité très solide, avec
1,5 Md€ de lignes de crédit confirmées, non-utilisées et immédiatement
disponibles, bénéficiant d’une maturité allongée à 4,6 années, notamment
suite au refinancement du crédit syndiqué Rallye au premier semestre
2015. Rallye remboursera une seule échéance obligataire en 2016, limitée
à 389 M€, la suivante de 300 M€ n’étant due qu’en octobre 2018.

Rallye confirme sa stratégie de valorisation de ses actifs ainsi que
la solidité de sa structure financière

Rallye proposera à l’Assemblée Générale du 18 mai 2016 le versement d’un
dividende de 1,83 € par action, stable par rapport à 2014, qui sera mis
en paiement le 27 mai 2016.

Calendrier :

Mercredi 18 mai 2016 : Assemblée Générale

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site internet de la
société :
www.rallye.fr

(1)   Périmètre holding du groupe Casino, incluant notamment les activités
françaises et les holdings détenues à 100%
(2) Cash-flow opérationnel après IS des activités françaises – Capex des
activités françaises + dividendes reçus des filiales internationales
et des SME – dividendes payés (y compris coupons de la dette
hybride) – frais financiers nets
 

Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne
doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d’achat ou
de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De
même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil
d’investissement. Il n’a aucun égard aux objectifs de placement, la
situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur.
Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n’est fournie
par rapport à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des
informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être
considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l’exercice de leur
propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont
sujettes à changement sans préavis.

ANNEXES

 

RESULTATS ANNUELS 2015 DE RALLYE

(DONNÉES CONSOLIDÉES)

(en M€)   2014   2015
Chiffre d’affaires   49 155   46 832
EBITDA (1) 3 210 2 358
Résultat opérationnel courant (ROC) 2 235 1 445
Autres produits et charges opérationnels (501) (478)
Coût de l’endettement financier net (812) (686)
Autres produits et charges financiers 19 (238)
Charge d’impôt (321) (69)
Quote-part de résultat des entreprises associées et coentreprises 76 73
Résultat net activités poursuivies 697 46
Résultat net activités poursuivies, part du Groupe (32) (168)
Résultat net activités abandonnées (2) 4
Résultat net 696 50
Résultat net, part du Groupe (33) (166)
Résultat net normalisé, part du Groupe   52   30

(1) EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels
courants

 

BILAN 2015 SIMPLIFIE DE RALLYE

(DONNÉES CONSOLIDÉES)

(en M€)   2014   2015
Actifs non-courants   30 432   27 759
Actifs courants 16 790 13 770
TOTAL ACTIFS 47 222 41 530
Capitaux propres 13 934 10 575
Passifs financiers non courants 11 611 11 772
Autres passifs non courants 3 262 2 883
Passifs courants 18 414 16 299
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS   47 222   41 530
 

PASSAGE DU RESULTAT NET PUBLIE AU RESULTAT NET NORMALISE

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités
poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges
opérationnels, tels que définis dans la partie Principes Comptables de
l’annexe annuelle aux comptes consolidés, et des effets des éléments
financiers non-récurrents, ainsi que des produits et charges d’impôts
non-récurrents.

Les éléments financiers non-récurrents regroupent certains instruments
financiers constatés en résultat dont la juste valeur peut être très
volatile. A titre d’exemple, les variations de juste valeur des
instruments financiers non qualifiés de couverture et des dérivés
incorporés sur le cours d’actions cotées du Groupe sont ainsi retraitées
du Résultat net normalisé.

Les produits et charges d’impôts non-récurrents correspondent aux effets
d’impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les
effets directs d’impôt non-récurrents. Ainsi la charge d’impôt rapportée
au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d’impôt moyen
normatif du Groupe.

(en M€)   2014   Eléments   2014   2015   Eléments   2015
    retraités   normalisé     retraités   normalisé
Résultat opérationnel courant (ROC)   2 235     2 235   1 445     1 445
Autres produits et charges opérationnels   (501)   501     (478)   478  
Résultat opérationnel   1 734   501   2 235   967   478   1 445
Coût de l’endettement financier net   (812)     (812)   (686)     (686)
Autres produits et charges financiers (1)   19   (11)   8   (238)   309   71
Charge d’impôt (2)   (321)   (157)   (478)   (69)   (234)   (303)
Quote-part de résultat des entreprises associées et coentreprises   76     76   73     73
Résultat net des activités poursuivies   697   333   1 030   46   553   599
dont intérêts minoritaires (3)   729   249   978   214   353   568
Dont part du Groupe   (32)   84   52   (168)   198   30

(1) Sont retraités des autres produits et charges financiers,
principalement les effets d’actualisation monétaire des passifs fiscaux
au Brésil ainsi que les variations de juste valeur de Total Return Swaps
portant sur les actions GPA, Big C, des forwards et calls GPA

(2)
Sont retraités de la charge d’impôt, les effets d’impôt
correspondants aux éléments retraités ci-dessus, ainsi que les produits
et charges d’impôts non récurrents

(3) Sont retraités
des intérêts minoritaires les montants associés aux éléments retraités
ci-dessus

Contacts

Contact Rallye :
Franck HATTAB,
+ 33 (0)1 44 71 13 73