Press release

Rapport spécial d’A.M. Best: Malgré des turbulences économiques, les marchés africains de la réassurance conservent leurs attraits

0 0
Sponsorisé par Business Wire

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–L’année 2015 n’aura pas été de tout repos pour les marchés de la réassurance en Afrique. Un contexte de risque pays accru dans la région a menacé de faire basculer la prospérité économique et la stabilité politique qui avaient permis de stimuler la croissance du continent au cours de ces dernières décennies. En dépit

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–L’année 2015 n’aura pas été de tout repos pour les marchés de la
réassurance en Afrique. Un contexte de risque pays accru dans la région
a menacé de faire basculer la prospérité économique et la stabilité
politique qui avaient permis de stimuler la croissance du continent au
cours de ces dernières décennies.

En dépit de ces défis et des répercussions négatives sur la force
financière des réassureurs, les marchés nationaux ont continué à
connaître un flux relativement stable de fusions et acquisitions. Le
nouveau rapport spécial de Best, intitulé « Turbulent Economic
Conditions Fail to Deter Interests in the African Reinsurance Markets »,
souligne qu’A.M. Best prévoit la poursuite des activités M&A sur
le continent, de faibles taux de pénétration et un regain de la
croissance. Ajoutés à un cadre réglementaire en pleine évolution, ces
facteurs devraient conserver leurs attraits aux yeux des parties
prenantes en Afrique dans le cadre d’une stratégie d’investissement à
long terme.

« A.M. Best note qu’un certain nombre de réassureurs évalués dans la
région conservent une capitalisation ajustée aux risques solide et
stable, soutenue par une grande base de capital, parfois sous-utilisée,
et complétée par une thésaurisation solide et des politiques de soutien
de gestion du capital », a déclaré Deniese Imoukhuede, directrice
associée, Service analytique, et auteure du rapport. « De plus, dans des
scénarios de pression économique, les marges de solvabilité inhérentes à
la capitalisation ajustée aux risques devraient conserver des niveaux
suffisants par rapport à ceux d’aujourd’hui. »

Ces réassureurs gardent généralement des profils commerciaux établis
dans leurs marchés cibles, bénéficiant ainsi d’un accès privilégié à une
entreprise via des cessions obligatoires, ou bien des profils
diversifiés qui diffusent une partie des pressions négatives découlant
d’une volatilité inattendue des conditions d’exploitation.

« Néanmoins, les défis actuels survolant le paysage économique et
politique d’Afrique créeront une source de pression négative pour les
réassureurs notés par A.M. Best, s’ils persistent sur le moyen et le
long terme », a ajouté Deniese Imoukhuede. « Pour soutenir leurs profils
de crédit de manière prospective, les réassureurs notés par A.M. Best
devront trouver un cadre de gestion des risques pouvant identifier et
contrôler de manière adéquate ces facteurs de risque. »

Les réassureurs devront garder à l’esprit qu’ils évoluent dans un
environnement hautement compétitif, avec des tarifications, des clauses
et des conditions dictées par l’assouplissement de mise dans les marchés
mondiaux du secteur. Avec l’arrivée de pressions supplémentaires
provenant des groupes de réassurance étrangers, les réassureurs
subsahariens doivent s’atteler à maintenir une discipline de
souscription pendant cette période d’expansion, tout en développant des
profils commerciaux soutenant leur capacité à rester compétitifs dans
des conditions difficiles.

Pour obtenir une copie du rapport spécial, veuillez visiter http://www3.ambest.com/bestweek/purchase.asp?record_code=254124.

A.M. Best est l’agence de notation d’assurance la plus ancienne et la
plus respectée au monde. Pour plus d’informations, veuillez visiter 
www.ambest.com.

Copyright © 2016 by A.M. Best Rating Services, Inc. TOUS
DROITS RÉSERVÉS.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

A.M. Best
Deniese Imoukhuede, +44 20 7397 0277
Associate
Director, Analytics

deniese.imoukhuede@ambest.com
or
Edem
Kuenyehia,
 +44 20 7397 0280
Associate Director,
Market

Development & Communications
edem.kuenyehia@ambest.com
or
Jim
Peavy, +1 908 439 2200, ext. 5644

Assistant Vice President,
Public Relations

james.peavy@ambest.com