Press release

ResMed élargit son offre de traitement de la BPCO, alors que de nouvelles données démontrent les bénéfices de la ventilation non-invasive à domicile

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Une nouvelle étude dont les résultats ont été présentés lors du Congrès international 2016 de la Société Respiratoire Européenne (ERS) met en valeur les bénéfices de la ventilation non invasive (VNI) à domicile, ce qui pourrait faire évoluer les pratiques actuelles et améliorer la qualité de vie des patients souffrant de BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive)

  • Une nouvelle étude dont les résultats ont été présentés lors du
    Congrès international 2016 de la Société Respiratoire Européenne (ERS)
    met en valeur les bénéfices de la ventilation non invasive (VNI) à
    domicile, ce qui pourrait faire évoluer les pratiques actuelles et
    améliorer la qualité de vie des patients souffrant de BPCO
    (bronchopneumopathie chronique obstructive)
  • La gamme ResMed de solutions de traitement à domicile des patients
    souffrant de BPCO intègre désormais les concentrateurs d’oxygène
    portables, en complément de la VNI à domicile et des solutions de
    télésuivi.

PARIS–(BUSINESS WIRE)–ResMed a accueilli avec enthousiasme les résultats positifs de l’étude
indépendante HOT-HMV1 concernant les bénéfices de la
ventilation non invasive (VNI) à domicile. L’offre de traitement de la
BPCO de ResMed s’articule en effet autour de l’oxygénothérapie de
déambulation, des solutions de télésuivi et de la VNI à domicile.

Cette étude montre que l’ajout de la VNI à l’oxygénothérapie à domicile
améliore la survie sans réhospitalisation des patients hypercapniques
atteints de BPCO (c’est-à-dire présentant un taux élevé de dioxyde de
carbone dans le sang) suite à un épisode d’exacerbation aigüe de BPCO
ayant nécessité une VNI intensive1. On relève notamment une
augmentation de la durée moyenne de survie sans réhospitalisation des
patients sous VNI qui passe de 1,4 mois pour le groupe ne recevant
qu’une oxygénothérapie à domicile (groupe contrôle HOT) à 4,3 mois pour
le groupe bénéficiant non seulement d’une oxygénothérapie mais également
d’une VNI à domicile (groupe HOT-HMV) avec une diminution du risque
ajusté de réhospitalisation de 51% (HR de 0,49 (0,31-0,77), p=0,002) par
rapport au groupe contrôle.1.

« Ces résultats confirment et confortent les preuves existantes,
qui plaident en faveur d’un usage plus généralisé de la VNI à domicile
chez les patients souffrant de
BPCO, tout en réaffirmant les
bénéfices déjà connus de la VNI à domicile en termes de réduction des
hospitalisations et d’amélioration des résultats des patients
 »,
déclare Holger Woehrle, Vice-Président de la Recherche Clinique de
ResMed et Directeur Médical pour la région EMEA-Asie Pacifique. « Nous
espérons que cette étude fera évoluer les pratiques actuelles et
encouragera davantage de professionnels de santé à envisager la VNI à
domicile dans le traitement de leurs patients souffrant de
BPCO. »

Plusieurs études existantes confirment l’efficacité de la VNI pour
réduire la mortalité2 et les hospitalisations3 et
améliorer de la qualité de vie des patients2.

En France, ResMed propose deux gammes de ventilateurs non invasifs pour
le traitement à domicile des différents stades de la BPCO: la gamme
Lumis™ et la gamme Stellar™. Ces solutions permettent aux pneumologues
de répondre aux besoins spécifiques et en constante évolution de leurs
patients souffrant de BPCO tout en optimisant le temps et les ressources
des professionnels de santé.

Les solutions de VNI à domicile de ResMed sont connectées à AirView™, la
plateforme en ligne sécurisée de ResMed, qui permet aux professionnels
de santé d’identifier à distance les patients nécessitant un suivi
particulier, de faire des choix de traitement éclairés et d’intervenir
rapidement. AirView permet non seulement aux médecins de mieux prendre
en charge leurs patients BPCO traités par la VNI à domicile, mais
également aux prestataires de soins à domicile, de rationaliser leur
activité. Les solutions de ventilation connectées de ResMed sont un gage
de tranquillité pour les patients et leur famille et leur permettent de
mieux vivre au quotidien avec leur maladie.

Soucieuse de permettre à un nombre croissant de patients de bénéficier
d’une meilleure qualité de vie, ResMed a dévoilé cette semaine le
dernier né de son offre de traitement de la BPCO: le concentrateur
d’oxygène portable LifeChoiceTM Activox 4LTM de
Inova Labs, que ResMed a racheté début 2016. Facilement transportable,
équipé d’une batterie autorisant une autonomie maximum, LifeChoice
Activox 4L est un appareil moins encombrant que les systèmes
d’oxygénation classiques. Il peut permettre aux personnes atteintes de
BPCO ayant conservé leur mobilité de se libérer des contraintes
associées aux solutions traditionnelles d’oxygène liquide dans leurs
activités de tous les jours. Spécialement conçue pour le confort du
patient, cette nouvelle solution leur permet en outre de disposer d’un
apport d’oxygène régulier.

« La BPCO est une pathologie chronique handicapante et notre mission
chez ResMed est d’aider tous les patients qui en sont atteints à rester
aussi actifs et indépendants que possible, le plus longtemps possible 
»,
précise Luke Maguire, président de la division Soin Cardio-respiratoire
de ResMed, « ResMed est fière d’accompagner activement les
acteurs de santé pour délivrer de nouvelles technologies de soins à
domicile qui peuvent aider à atteindre cet objectif, dans tous les
domaines de la prise en charge de la
BPCO, depuis
l’oxygénothérapie jusqu’au télésuivi, en passant par la ventilation non
invasive
. »

À propos de la BPCO

Le terme de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) recouvre
plusieurs pathologies pulmonaires, dont la bronchite chronique et
l’emphysème. Il s’agit de maladies progressives et mortelles, qui
provoquent des lésions irréversibles des poumons et des voies
respiratoires. La BPCO provoque des difficultés respiratoires et peut
profondément affecter la qualité de vie des personnes qui en sont
atteintes. C’est l’une des principales causes de décès dans le monde et
la seule maladie grave dont la prévalence augmente actuellement au
niveau mondial à travers tous les continents4,5,6. Au cours
de leur maladie, les personnes atteintes de BPCO peuvent être victimes
d’exacerbations aigues, qui se manifestent par une brusque aggravation
des symptômes et peuvent provoquer une insuffisance respiratoire, une
hospitalisation, voire le décès. Bien que les lésions provoquées par la
BPCO soient irréversibles, il est possible d’en ralentir la progression
par un traitement médical adapté et un changement des habitudes de vie.

À propos de ResMed

ResMed (NYSE :RMD) améliore la vie des patients grâce à ses dispositifs
médicaux reconnus et ses applications logicielles à la pointe de la
technologie, qui permettent un meilleur diagnostic et une meilleure
prise en charge de l’apnée du sommeil, des maladies pulmonaires
obstructives chroniques (BPCO) et d’autres pathologies chroniques.
ResMed est un acteur important dans les soins connectés, avec plus de
2 000 000 de patients suivis à distance chaque jour. Nos 5 000
collaborateurs ont pour ambition de faire de nous la première entreprise
mondiale de dispositifs médicaux de haute technologie, dans le souci
d’améliorer la qualité de vie des patients, de réduire les effets des
pathologies chroniques et d’induire une baisse des coûts des soins
médicaux dans plus de 100 pays.

ResMed.com | Facebook | Twitter | LinkedIn

Références

1 Murphy P. & Hart N. Home Mechanical Ventilation (HMV) Following Life
Threatening Exacerbations of COPD: A UK Multicentre Randomised
Controlled Trial. Synthèse présentée lors du Congrès annuel 2016 de la
Société respiratoire européenne, à Londres.

2 Köhnlein T, et al. Lancet Respir Med. 2014;2 :698-705

3 Galli J, Krahnke JS, James Mamary A, Shenoy K, Zhao H, Criner GJ. Home
non-invasive ventilation use following acute hypercapnic respiratory
failure in COPD. Respir Med. mai 2014 ;108(5):722-8. doi:
10.1016/j.rmed.2014.03.006. Epub 20 mars 2014.

4 Buist AS, Vollmer WM, McBurnie MA. Worldwide burden of COPD in high-
and low-income countries. Part I. The burden of obstructive lung disease
(BOLD) initiative. Int J Tuberc Lung Dis 2008; 12: 703–708.

5 Menezes AM, Jardim JR, Peréz-Padilla R, et al. Prevalence of chronic
obstructive pulmonary disease and associated factors: the PLATINO Study
in Sao Paulo, Brazil. Cad Saude Publica 2005; 21: 1565–1573.

6 Mehrotra A, Oluwole AM, Gordon SB. The burden of COPD in Africa: a
literature review and prospective survey of the availability of
spirometry for COPD diagnosis in Africa. Trop Med Int Health
2009; 14: 840–848

Contacts

ResMed
For media:
Christine Many-Lacoste
Marketing
Communications, EMEA-APAC
O: +33 4 26 100 243
news@resmed.com
ou
For
investors:

Agnes Lee
Investor Relations
O: +1
858-836-5971
investorrelations@resmed.com