Press release

Résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2015 complet de General Cable

0 0
Sponsorisé par Business Wire

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky–(BUSINESS WIRE)–General Cable Corporation (NYSE : BGC) a annoncé aujourd’hui ses résultats du quatrième trimestre clos le 31 décembre 2015. Au cours du trimestre, la société a enregistré un bénéfice ajusté par action provenant des activités poursuivies de 0,05 $ et un bénéfice d’exploitation ajusté provenant des activités poursuivies de 28 millions de

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky–(BUSINESS WIRE)–General Cable Corporation (NYSE : BGC) a annoncé aujourd’hui ses
résultats du quatrième trimestre clos le 31 décembre 2015. Au cours du
trimestre, la société a enregistré un bénéfice ajusté par action
provenant des activités poursuivies de 0,05 $ et un bénéfice
d’exploitation ajusté provenant des activités poursuivies de 28 millions
de dollars. Une perte de 0,91 $ par action et une perte d’exploitation
de 36 millions de dollars ont été déclarées pour le trimestre. Voir le
rapprochement des résultats ajustés et des résultats déclarés ainsi que
des renseignements connexes en page 3 du présent communiqué de presse.

Le revenu d’exploitation ajusté déclaré de 28 millions $ était en baisse
de 12 millions $ en cumul annuel en raison de l’effet défavorable des
métaux d’environ 8 millions $ au cours du trimestre et un faible volume
unitaire à l’échelle de toutes les régions, partiellement compensée par
des économies de restructuration.

Faits marquants

  • Génération d’économies de restructuration de 10 millions $ au
    quatrième trimestre et de 36 millions $ pour l’exercice 2015 ;
    conformément aux cibles d’économies annuelles de 80 à 100 millions $
    en 2016
  • Une bonne gestion continue du capital d’exploitation a généré 96
    millions $ en espèces pour l’exercice en Amérique du Nord, Amérique
    latine et Europe
  • La dette nette a été réduite de 220 millions $ en 2015,
    comparativement à la fin de 2014 ; le levier net est descendu de 4,7x
    à 3,8x au cours de cette même période
  • Une entente de vente définitive des activités en Zambie a été
    signée ; le programme de dessaisissement a généré une somme de 176
    millions $ à partir des liquidations, avec d’autres à venir
  • Le nouveau plan stratégique est en grande partie terminé et il
    commence maintenant à imposer de nouvelles mesures de restructuration,
    dont la consolidation de la capacité de production des activités de
    services d’électricité en Amérique du Nord, une rationalisation accrue
    de l’ajout à faible valeur de la production en construction en Europe
    et une consolidation augmentée de l’empreinte en Amérique latine

Michael T. McDonnell, président et directeur général a déclaré « Malgré
l’effet défavorable du prix des métaux et la chute significative du
volume à l’échelle de plusieurs de nos activités ce trimestre, nous
avons créé environ 10 millions $ en économies de restructuration ainsi
qu’un autre bénéfice robuste dans nos activités électriques sous-marines
en Europe. Je suis ravi que l’équipe General Cable continue de performer
aussi bien. Nous avons maintenant essentiellement terminé de prendre les
mesures nécessaires pour notre cible de 80 à 100 millions $ d’économies
en 2016. Notre programme de dessaisissements, qui a déjà produit 176
millions $, évolue également et nous avons signé une entente de vente
définitive de nos activités en Zambie, avec d’autres à venir. Plus
particulièrement nous avons pratiquement complété notre plan stratégique
et il nous tarde de partager ce plan en détail lors de la prochaine
journée des investisseurs, en mai. Bien que le contexte économique
demeure difficile, nous sommes ravis d’avoir un plan robuste afin de
grandement améliorer notre performance en ciblant des mesures sous notre
contrôle. Nous avons déjà commencé à mettre en œuvre plusieurs
initiatives de restructuration du plan stratégique au cours du quatrième
trimestre. »

Demande sectorielle

North America – le volume unitaire pour
2105 était en baisse de 2 % au cumul annuel en raison de la demande pour
les câbles industriels et spécialisés, surtout pour les produits
associés aux applications pétrolières et gazières. La demande pour les
produits de communication et de services électriques qui est demeurée
stable en cumul annuel a partiellement compensé ces tendances. Pendant
le quatrième trimestre 2015, la demande a diminué avec le volume
unitaire en baisse de 19 % en cumul annuel et de 14 % en cumul
semestriel. En plus de variation saisonnière typique, le volume unitaire
du quatrième trimestre a reflété la faiblesse de la demande du marché à
l’échelle du portefeuille, surtout au niveau des câbles industriels et
spécialisés, ainsi que les produits de services électriques qui ont
profité de grands projets de transmission aérienne et de renforcement du
réseau au cours des neuf derniers mis de l’année.

Europe – hors l’impact des activités de
restructuration, y compris le retrait de certains marchés à faible
valeur ajoutée en 2015, le volume unitaire au cours de l’exercice et au
quatrième trimestre était en baisse de 13 % et de 17 %, respectivement,
principalement en raison de la baisse de la demande pour les produits
industriels et de construction. En cumul annuel, la demande pour les
câbles électriques était stable au cours de l’exercice 2015 et du
quatrième trimestre, y compris les projets clés en main de câbles
sous-marins et terrestres. Les projets clés en main de la société se
chiffraient à 190 millions $ à la fin du quatrième trimestre. En cumul
trimestriel, le volume unitaire du quatrième trimestre est demeuré
stable.

Amérique latine – le volume unitaire en
2015, hors Venezuela, était en baisse de 19 % en cumul annuel, alors que
la demande du marché continue de subir des pressions en Amérique latine
en raison de la conjoncture économique difficile en cours et de la
baisse des dépenses de l’État. Le volume unitaire du quatrième
trimestre, hors Venezuela, était en hausse de 2 % en cumul trimestriel,
principalement en raison des expéditions de produits de transmission
aérienne au Brésil.

Autres charges

Des dépenses de 8 millions de dollars au deuxième trimestre comprenaient
des pertes de 6 millions de dollars évaluées à la valeur du marché sur
les instruments dérivés utilisés à titre de couverture des risques
économiques et des pertes de 2 millions de dollars sur les opérations
conclues en monnaies étrangères.

Dette nette – hors Venezuela

La dette nette s’élevait à 999 millions de dollars à la fin du quatrième
trimestre de 2015, en baisse de 15 millions de dollars et de 220
millions de dollars par rapport à la fin du troisième trimestre de 2015
et la fin de l’exercice 2014, respectivement. La diminution de la dette
nette est principalement attribuable à la gestion efficace continue du
fonds de roulement et du produit de la vente généré par les
dessaisissements.

Autres questions

Comme divulgué précédemment, nous avons étudié, avec l’aide d’un conseil
juridique externe, notre utilisation et notre paiement d’agents associés
à, et certains autres transactions impliquant, nos activités en Angola,
en Thaïlande, en Inde, en Chine et en Égypte (les « pays concernés »).
Notre examen a ciblé les paiements et cadeaux donnés, offerts, envisagés
ou promis par certains employés dans l’un ou plus des pays concernés,
directement ou indirectement, et à divers moments, aux employés de
sociétés de services publics et/ou d’autres représentants d’organismes
détenus par l’État qui ont soulevé des questions en vertu de la loi «
Foreign Corrupt Practices Act » (FCPA), et possiblement en vertu de la
loi d’autres juridictions. Nous avons pratiquement complété notre examen
interne des pays concernés et, selon nos résultats, nos avons augmenté
le total en cours associé à la FCPA de 4 millions $, pour se chiffrer à
24 millions $, ce qui représente le bénéfice estimé associé aux
transactions concernées que nous croyons sera probablement restitué.
Nous avons également identifié certaines autres transactions qui
soulèvent des questions en vertu de la FCPA pour lesquelles il est du
moins raisonnablement possible de penser que nous aurions à restituer un
bénéfice estimé total, agrégé, allant jusqu’à 33 millions $.

Les montants accumulés et la fourchette supplémentaire de perte possible
raisonnable touchent uniquement le bénéfice qui pourrait être restitué
selon notre enquête dans les pays concernés et n’incluent pas, et nous
ne pouvons raisonnablement estimer, le montant des amendes, sanctions
civiles ou pénales ou autre redressement, qui pourraient chacun ou tous
être importants. Les enquêtes de la SEC et du DOJ sur cette question
sont en cours et nous continuons de collaborer avec le DOJ et la SEC en
ce qui a trait à ces questions.

Perspectives des activités poursuivies pour le
premier trimestre 2016 en Amérique du Nord, en Amérique latine et en
Europe

« Au cours du premier trimestre, nous nous attendons à des volumes
stables ou améliorés et des avantages supplémentaires des initiatives de
restructuration et d’amélioration commerciale, partiellement compensés
par l’effet défavorable du prix des métaux et le ralentissement
significatif de nos activités sous-marines clés en main. La visibilité
est faible, mais nous sommes encouragés par la résilience de nos marchés
finaux de services publics, de construction non résidentielle et de
communications, tandis que les marchés finaux des industries, du pétrole
et du gaz pourraient continuer de se replier. Il s’agit d’une
conjoncture difficile, mais je suis ravi que nous ayons maintenant un
plan stratégique et nous nous concentrons sans relâche sur son exécution
», termine M. McDonnell.

On s’attend à ce que les revenus du premier trimestre se chiffrent entre
825 et 875 millions de dollars. Le volume unitaire devrait rester stable
à quelques points de pourcentage au prochain trimestre. La société
prévoit un bénéfice d’exploitation ajusté de l’ordre de 18 à 33 millions
de dollars au premier trimestre, qui tient compte d’un impact des coûts
des métaux de 8 millions $. Les gains rajustés devraient se situer dans
la fourchette de (0,05) à 0,15 $ par action au premier trimestre. Les
perspectives de la société pour le premier trimestre se fondent sur des
prix de 2,00 $ pour le cuivre (COMEX) et de 0,67 $ pour l’aluminium
(LME) et des taux de change constants. Les perspectives pour le premier
trimestre ne prennent pas en compte les résultats d’exploitation pour
l’Asie-Pacifique et l’Afrique.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le bénéfice d’exploitation ajusté (correspondant au bénéfice
d’exploitation avant les dépenses extraordinaires, non récurrentes ou
exceptionnelles et certains autres éléments), les gains ajustés par
action (correspondant aux gains dilués par action avant les dépenses
extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles et certains autres
éléments), le BAIIA ajusté (défini comme étant le revenu d’exploitation
moins la dépréciation et l’amortissement pour l’Amérique du Nord,
l’Europe et l’Amérique latine, hors Venezuela) et la dette nette
(correspondant à la dette à long terme plus la partie à court terme de
la dette à long terme moins les liquidités et les quasi-liquidités), et
le levier net (défini comme étant la dette nette divisée par le BAIIA
ajusté) sont des « mesures financières non PCGR » selon les termes des
règles de la Securities and Exchange Commission. Les revenus ajustés en
fonction des métaux, le bénéfice d’exploitation ajusté et le bénéfice
réalisé sur les ventes ajusté en fonction des métaux par secteur, des
mesures financières non PCGR, sont aussi présentés dans le présent
communiqué de presse. Voir la rubrique « Informations sectorielles ».

Ces mesures financières non conformes aux PCGR définies par la Société
excluent des résultats publiés les éléments qui, selon la direction, ne
sont pas indicatifs de notre performance continue et sont publiés aux
présentes, car la direction croît qu’ils sont utiles pour l’analyse du
rendement opérationnel des activités et sont conformes à la manière dont
la direction examine nos résultats d’exploitation et les tendances
commerciales sous-jacentes. L’utilisation de ces mesures non conforme
aux PCGR pourrait ne pas se conformer aux mesures similaires présentées
par d’autres sociétés et ces premières doivent être utilisées
conjointement avec les résultats de la Société déclarés selon les PCGR.
Les résultats ajustés pour le quatrième trimestre 2015 reflètent
l’élimination de l’impact de nos activités au Venezuela sur une base
autonome. À la fin du troisième trimestre 2015, nous avons dégroupé
notre filiale vénézuélienne et commencé à comptabiliser notre
investissement dans la filiale vénézuélienne selon la méthode du coût de
comptabilité. La dette nette et certains résultats de nos activités au
Venezuela sont présentés séparément dans la présentation à l’intention
des investisseurs relative au quatrième trimestre de 2015, laquelle est
affichée sur le site Web de la société. Les résultats ajustés ainsi que
les perspectives pour le premier trimestre 2016 éliminent les résultats
d’exploitation en Asie-Pacifique et en Afrique étant donné que nous
sommes en train de nous départir de ces activités et que par conséquent
nous ne pouvons pas faire de prédictions au titre du bénéfice
d’exploitation ou des dépenses encourues à l’avenir. Aux fins
comptables, les activités poursuivies en Asie-Pacifique et en Afrique
(qui consistent principalement d’entreprises situées en Afrique) ne
peuvent pas être présentées à titre d’activités abandonnées.

En ce qui concerne les perspectives de la Société pour le premier
trimestre 2016, la Société n’est pas en mesure de fournir un
rapprochement de ces mesures financières non conforme aux PCGR avec les
PCGR, car elles ne contiennent pas de lignes directrices spécifiques
pour les diverses charges extraordinaires, non récurrentes ou
inhabituelles et certains autres éléments. Ces éléments ne se sont pas
encore produits, sont hors du contrôle de la Société et/ou ne sont pas
raisonnablement prévisibles. Résultat, le rapprochement des lignes
directrices non conforme aux PCGR aux PCGR n’est pas disponible sans des
efforts déraisonnables et la Société n’est pas en mesure de traiter la
signification probable de ces informations indisponibles.

Un rapprochement entre le bénéfice d’exploitation et le bénéfice par
action PCGR ainsi qu’entre le bénéfice d’exploitation et le bénéfice par
action ajustés est présenté ci-dessous :

  4e trimestre   3e trimestre
2015  

2014 (1)

2015
En millions, sauf les données par action Revenu

d’exploitation

  BPA

Revenu
d’exploitation

  BPA

Revenu
d’exploitation

  BPA
Des activités poursuivies $ (36,4 ) $ (0,91 ) $ (30,3 ) $ (3,83 ) $ 17,1 $ (0,69 )
Ajustements pour réconcilier le résultat d’exploitation/BPA
Frais d’intérêts sur dette convertible hors caisse 0,01 0,01 0,01
Perte (bénéfice) à la valeur du marché sur les instruments dérivés 0,08 0,04 0,15
Frais de restructuration et de dessaisissements 15,3 0,23 23,3 0,30 14,2 0,27
Frais juridiques et d’enquête 7,3 0,11 3,9 0,05 2,1 0,04
Règlements de projets et d’assurances (17,2 ) (0,21 )
Total loi « Foreign Corrupt Practices Act » (FCPA) 4,0 0,08 24,0 0,49
Perte sur la déconsolidation du Venezuela 12,0 0,25
(Revenu)/perte au Venezuela(2) 37,6 2,98 (0,8 ) (0,02 )
Perte/(revenu) d’exploitation – Asie Pacifique et Afrique(3) 38,0 0,45 (0,9 ) 0,01 2,8 0,25
Taux d’imposition effectif ajusté(4)               0,29          
Total des ajustements   64,6     0,96     70,7     3,96     30,3     0,95  
Ajusté $ 28,2   $ 0,05   $ 40,4   $ 0,13   $ 47,4   $ 0,26  
 
REMARQUE :   Le tableau ci-dessus reflète un taux d’imposition effectif ajusté de
40 % pour toutes les périodes présentées
(1) Reclassé pour refléter la présentation des activités abandonnées
(2) Le quatrième trimestre 2014 reflète l’impact des charges de
dépréciation d’actifs hors trésorerie de 43 millions $
(3) Le quatrième trimestre 2015 reflète l’impact des charges de
dépréciation d’actifs hors trésorerie de 30,6 millions $ pour les
activités de la société en Algérie
(4)

L’ajustement du taux effectif d’imposition tient compte des
charges d’impôt en 2014 attribuables au bénéfice des ventes
d’actifs d’investissement classés comme étant des activités
abandonnées

 

Conférence téléphonique et présentation à
l’intention des investisseurs

General Cable commentera ses résultats pour le quatrième trimestre au
cours d’une conférence téléphonique et d’une diffusion en direct à 8 h
30, heure de l’Est, le 11 février 2016. La diffusion Internet en direct
de la conférence téléphonique de la Société sera offerte en mode écoute
et peut être consultée sur la page des Relations avec les investisseurs
de notre site Internet au www.generalcable.com.
Une copie de notre Présentation à l’investisseur se trouve également sur
notre site Internet et sera citée tout au long de la conférence
téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE:BGC), une entreprise qui figure au
classement du Fortune 500, est un chef de file mondial en développement,
en conception, en fabrication, en commercialisation et en distribution
de fils et de câbles et systèmes de cuivre, d’aluminium et de fibres
optiques destinés aux secteurs de l’énergie, de l’industrie, des
domaines spécialisés, de la construction et des communications.
Rendez-vous sur notre site Internet à l’adresse : www.generalcable.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certains énoncés de ce communiqué de presse sont des énoncés prospectifs
qui impliquent des risques et incertitudes, prévoient ou décrivent des
événements ou tendances futurs et ne concernent pas uniquement des
éléments historiques. Les énoncés prospectifs incluent, entre autres,
des attentes exprimées à l’aide des termes suivants : « croire », «
s’attendre », « pourrait », « devrait », « anticiper », « prévoir », «
estimer », « projeter », « planifier », « se fonder sur », « désire »,
et d’autres expressions similaires, qui que ce ne soit pas tous les
énoncés prospectifs qui contiennent ces termes. Les résultats réels
peuvent être sensiblement différents des ceux mentionnés dans ces
déclarations en raison de facteurs, risques et incertitudes sur lesquels
nous n’avons aucun contrôle. Ces facteurs incluent, sans toutefois s’y
limiter : la solidité économique et la nature concurrentielle des
marchés géographiques desservis par la société ; notre aptitude à
accroître la capacité de fabrication et la productivité ; notre capacité
à augmenter nos prix de vente au cours de périodes de hausse des prix
des matières premières ; notre capacité à servir et répondre à toutes
les exigences dans le cadre de notre dette et à maintenir des facilités
de crédit et lignes de crédit adéquates aux plans national et
international ; notre capacité à établir et à maintenir des contrôles
internes ; l’impact de jugements ou de règlements de poursuites et de
litiges futurs inattendus ; l’impact des fluctuations du taux de change
des devises étrangères ; l’impact des dépréciations à venir ; la
conformité aux lois américaines et étrangères, y compris la Foreign
Corrupt Practices Act ; notre capacité à réaliser les économies de coûts
et les gains d’efficacité prévus ainsi qu’à générer les autres retombées
prévues dans le cadre de notre programme de restructuration et de nos
autres initiatives stratégiques, y compris notre plan de mettre fin à
toutes nos activités en Asie-Pacifique et en Afrique, et les autres
risques énoncés en détail à l’occasion dans les documents déposés par la
société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), y compris
notamment son rapport annuel sur le formulaire 10-K déposé auprès de la
SEC le 2 mars 2015 et les documents déposés ultérieurement auprès de cet
organisme. Il est recommandé de ne pas se fier outre mesure à des
énoncés prospectifs. General Cable n’entreprend, et rejette par les
présentes, toute obligation, à moins qu’exigé par les lois sur les
valeurs mobilières applicables, de mise à jour de ces énoncés
prospectifs à la suite de toute nouvelle information, tout événement
futur ou tout autre élément.

TABLEAUX À SUIVRE

General Cable Corporation et filiales
États consolidés des résultats
(en millions $, sauf pour les données des actions)
(non vérifiés)
       
           
Trimestre terminé le Trimestre terminé le
31 décembre 31 décembre 31 décembre 31 décembre
2015 2014 2015 2014
Ventes nettes $ 913,3 $ 1 384,4 $ 4 225,1 $ 5 389,0
Coût des ventes   854,5     1 301,2     3 811,3     5 053,7  
Profit brut 58,8 83,2 413,8 335,3
 

Frais de vente, généraux et administratifs

94,5 113,5 390,8 410,0
Charge de dépréciation de l’écart d’acquisition 0,7 0,7 93,5
Charges de dépréciation des actifs incorporels           1,7     78,3  
Revenu (perte) d’exploitation (36,4 ) (30,3 ) 20,6 (246,5 )
Autres produits (charges) (8,4 ) (100,2 ) (67,0 ) (210,8 )
Intérêts créditeurs (charge)
Intérêts débiteurs (22,4 ) (29,9 ) (94,7 ) (113,4 )
Intérêts créditeurs   0,3     1,3     1,8     3,3  
  (22,1 )   (28,6 )   (92,9 )   (110,1 )
 
Bénéfice (déficit) avant impôts (66,9 ) (159,1 ) (139,3 ) (567,4 )
(Charge) crédit d’impôts sur les bénéfices 15,1 (27,9 ) 14,7 (6,6 )
Quote-part du bénéfice net des sociétés affiliées   0,1     0,3     0,4     1,2  
Revenu net (perte nette) de la poursuite de l’exploitation (51,7 ) (186,7 ) (124,2 ) (572,8 )
Revenu (perte) net hors taxe issu des activités non poursuivies   (3,0 )   24,6     (11,6 )   (70,2 )
Revenu (perte) net, y compris les intérêts minoritaires (54,7 ) (162,1 ) (135,8 ) (643,0 )
Moins revenu (perte) net attribuable aux intérêts minoritaires   (6,8 )   1,1     (13,9 )   (15,4 )
Revenu (perte) net attribuable aux porteurs d’actions ordinaires de
la Société
$ (47,9 ) $ (163,2 ) $ (121,9 ) $ (627,6 )
 
Gains nets (pertes nettes) par action de la poursuite de
l’exploitation
Bénéfices (pertes) par action ordinaire – de base $ (0,91 ) $ (3,83 ) $ (2,32 ) $ (11,74 )
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – de base   48,9     48,7     48,9     48,8  

Bénéfices (perte) par action ordinaire – en présumant une dilution

$ (0,91 ) $ (3,83 ) $ (2,32 ) $ (11,74 )

Moyenne pondérée des actions ordinaires – en présumant une dilution

  48,9     48,7     48,9     48,8  
Bénéfice (perte) par action – Revenu (perte) net
Bénéfices (pertes) par action ordinaire – de base $ (0,98 ) $ (3,35 ) $ (2,49 ) $ (12,86 )
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – de base   48,9     48,7     48,9     48,8  

Bénéfices (perte) par action ordinaire – en présumant une dilution

$ (0,98 ) $ (3,35 ) $ (2,49 ) $ (12,86 )

Moyenne pondérée des actions ordinaires – en présumant une dilution

  48,9     48,7     48,9     48,8  
 
General Cable Corporation et filiales
États consolidés des résultats
Information sectorielle
(en millions)
(non vérifiés)
                 
Trimestre terminé le Trimestre terminé le
31 décembre   31 décembre 31 décembre   31 décembre
2015 2014 2015 2014
Revenus (comme déclarés)
Amérique du Nord $ 479,8 $ 666,0 $ 2 299,3 $ 2 550,1
Europe 216,5 341,4 960,2 1 330,8
Amérique latine 163,5 283,1 726,8 1 143,0
Asie-Pacifique et Afrique   53,5     93,9     238,8     365,1  
Total $ 913,3   $ 1 384,4   $ 4 225,1   $ 5 389,0  
 
Revenus (ajustés sur le prix des métaux)(1)
Amérique du Nord $ 479,8 $ 583,9 $ 2 299,3 $ 2 339,1
Europe 216,5 312,3 960,2 1 244,4
Amérique latine 163,5 234,3 726,8 1 006,0
Asie-Pacifique et Afrique   53,5     80,1     238,8     324,8  
Total $ 913,3   $ 1 210,6   $ 4 225,1   $ 4 914,3  
 
Livres de métal vendues
Amérique du Nord 120,2 148,8 543,9 553,4
Europe 35,5 47,7 155,0 200,4
Amérique latine 57,1 76,5 239,3 307,5
Asie-Pacifique et Afrique   15,2     19,5     62,6     77,8  
Total   228,0     292,5     1 000,8     1 139,1  
 
Revenu (perte) d’exploitation
Amérique du Nord $ 6,1 $ 3,3 $ 84,5 $ 101,8
Europe (1,3 ) 9,5 6,6 (94,0 )
Amérique latine (3,2 ) (44,0 ) (22,8 ) (247,5 )
Asie-Pacifique et Afrique   (38,0 )   0,9     (47,7 )   (6,8 )
Total $ (36,4 ) $ (30,3 ) $ 20,6   $ (246,5 )
 
Revenu (perte) d’exploitation ajusté (2)
Amérique du Nord $ 21,5 $ 31,8 $ 137,2 $ 150,2
Europe 5,9 5,6 47,8 11,8
Amérique latine   0,8     3,0     (6,0 )   (7,2 )
Total $ 28,2   $ 40,4   $ 179,0   $ 154,8  
 
Rendement sur les ventes de métaux ajustées (3)
Amérique du Nord 4,5 % 5,4 % 6,0 % 6,4 %
Europe 2,7 % 1,8 % 5,0 % 0,9 %
Amérique latine 0,5 % 1,3 % -0,8 % -0,7 %
Total Société 3,3 % 3,6 % 4,5 % 3,4 %
 
Dépenses d’investissement
Amérique du Nord $ 4,1 $ 11,4 $ 20,9 $ 38,4
Europe 7,0 1,0 20,7 9,5
Amérique latine 2,1 5,2 11,1 25,6
Asie-Pacifique et Afrique   0,1     0,6     3,8     7,3  
Total $ 13,3   $ 18,2   $ 56,5   $ 80,8  
 
Dépréciation et amortissement
Amérique du Nord $ 10,1 $ 10,7 $ 40,5 $ 44,5
Europe 5,6 6,4 25,2 33,2
Amérique latine 4,6 6,1 19,2 27,6
Asie-Pacifique et Afrique   1,3     2,0     5,6     6,8  
Total $ 21,6   $ 25,2   $ 90,5   $ 112,1  
 
Revenus par grandes gammes de produits
Services publics d’électricité $ 309,7 $ 470,6 $ 1 431,6 $ 1 702,9
Infrastructure électrique 269,0 379,6 1 224,9 1 552,4
Construction 181,1 315,6 819,9 1 229,5
Communications 105,3 136,3 501,5 545,3
Produits de laminoir à fil machine   48,2     82,3       247,2     358,9  
Total $ 913,3   $ 1 384,4     $ 4 225,1   $ 5 389,0  
 

Contacts

General Cable Corporation
Len Texter, 859-572-8684
Vice-président
sénior, finance et relations avec les investisseurs

Read full story here