Press release

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015 DE SNCF MOBILITÉS

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Préambule : le présent communiqué s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire et création du nouveau groupe public SNCF, à compter du 1er juillet 2015. En son sein, SNCF Mobilités (Paris:MLSNP) regroupe l’ensemble des activités de transport de SNCF (en France et

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Préambule : le présent communiqué s’inscrit dans le contexte
de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire
et création du nouveau groupe public SNCF, à compter du 1
er
juillet 2015. En son sein, SNCF Mobilités (Paris:MLSNP) regroupe
l’ensemble des activités de transport de SNCF (en France et à
l’international). SNCF Réseau réunit Réseau Ferré de France (RFF) et
SNCF Infra pour assurer la gestion du réseau ferroviaire français.

En application de la norme comptable IFRS 5 (activité destinée à être
transférée), la branche SNCF Infra est retraitée dans les comptes de
SNCF Mobilités. Cela se traduit par la disparition complète du compte de
résultat de SNCF Infra, dont seule la contribution au résultat net
apparaît. Le cash-flow libre et la dette nette de la branche SNCF Infra
sont conservés dans les comptes.

Ci-après, SNCF Mobilités présente donc ses comptes au 30 juin 2015,
dernier semestre avant mise en œuvre de la réforme.

Les comptes consolidés du nouveau groupe SNCF, constitué de SNCF
Mobilités et SNCF Réseau, seront établis en 2016 pour l’exercice annuel
2015.

CROISSANCE DU CHIFFRE D’AFFAIRES TIRÉE PAR UNE POLITIQUE COMMERCIALE
DYNAMIQUE ET PAR L’INTERNATIONAL

Dans un environnement économique en légère amélioration en France, SNCF
Mobilités affiche une croissance de +3,7% tirée notamment par une
politique commerciale dynamique (développement des petits prix et offres
éco), par le développement de Keolis (+11,8%) en particulier à
l’international (+30%) et par l’activité de commissionnaire de transport
à l’international de Geodis (freight forwarding à +6%).

MAÎTRISE DES CHARGES ET DISCIPLINE FINANCIÈRE

Marge opérationnelle en progression de plus de 200 M€ par rapport à fin
juin 2014.

Les gains attendus du plan de performance transverse 2013-2015 sont en
ligne avec les objectifs (0,7 Md€ de réduction de coûts de structure).

Le résultat net est positif à 318 M€.

INVESTISSEMENTS ÉLEVÉS ET STABILISATION DE LA DETTE

En maintenant ses investissements à un niveau élevé de près de 1 Md€ sur
le semestre,

SNCF Mobilités stabilise sa dette nette autour de 7,6 Mds€.

SNCF MOBILITÉS : CHIFFRES CLÉS DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2015

Données consolidées

EN MILLIONS €

  S1 2014

Proforma (1)

  S1 2015  

S1 2015 vs S1 2014

proforma (1)
périmètre et change

constants

Chiffre d’affaires   13 509   14 260 +499 +3,7%
Marge Opérationnelle (MOP)   869   1 121 +203 +24%
en part de CA   6,4%   7,9%  
Résultat Opérationnel Courant (ROC)   107   404 +267
Résultat Opérationnel
après quote-part de résultat net des
sociétés mises en équivalence
  369   629 -375
Résultat financier   -191   -125 +68
Résultat net part du Groupe   102   318 -400
Résultat net récurrent (2)   -64   101 +131
Capacité
d’autofinancement (3)
  660   790 +83
Investissements

sur fonds propres

  -1 097   -977 +128
Cessions   239   111 -135
Cash-flow libre   -198   -76 +76
Dette financière nette   7 884   7 653 -231
Endettement net des activités
ajusté de l’endettement net
de
SNCF Infra
      7 555  
   

(1) Avec application de la norme IFRS 5 (branche SNCF Infra) et IFRIC 21
(2)
Résultat net retraité des éléments non récurrents
(3) Y compris
dividendes reçus des Sociétés Mises en Equivalence

PERFORMANCES DE SNCF MOBILITÉS

  • ACTIVITÉ

Le chiffre d’affaires semestriel de SNCF Mobilités s’élève à 14 260
M€, en hausse de +3,7%
à périmètre et change constants par rapport
au 1er semestre 2014. Hors l’impact de la grève de juin 2014,
évalué à près de 200 M€ de chiffre d’affaires, la croissance est de
+2,3%.

SNCF Mobilités a notamment poursuivi et amplifié au premier semestre sa politique
commerciale orientée autour des petits prix et permettant d’attirer de
nouveaux clients
dans un contexte de concurrence accrue (low cost
aérien, covoiturage, etc.).

La croissance est portée par Keolis qui croît de +11,8%, dont +30,0%
à l’international
.

L’activité de freight forwarding (commission de transport aérien
et maritime) de Geodis au sein de SNCF Logistics est en croissance de
+6%
par rapport à fin juin 2014.

Les activités de Keolis et de SNCF Logistics réalisent aujourd’hui la
moitié de leur chiffre d’affaires à l’international.

Désormais, SNCF Mobilités réalise près de 27% de son chiffre
d’affaires à l’international.

  • MARGE OPÉRATIONNELLE

La marge opérationnelle atteint 1 211 M€ à fin juin 2015 en
progression de 203 M€, soit 7,9% du chiffre d’affaires
, contre 6,4%
à fin juin 2014 (impact de la grève de juin 2014 de 162 M€ de marge
opérationnelle).

La hausse de marge opérationnelle est principalement portée par SNCF
Logistics (dont Fret SNCF et Geodis).

A noter que le plan de performance transverse mis en place début 2013
pour 3 ans a déjà permis de réduire de plus de 600 M€ à fin juin 2015

les frais de structure de SNCF.

  • RÉSULTAT NET

Le résultat net de SNCF Mobilités est bénéficiaire de 318 M€ après
prise en compte de 450 M€ de dépréciation sur les actifs de Gares &
Connexions. En effet, l’Entreprise a mis en œuvre la décision de
l’ARAFER (Autorité de régulation des activités ferroviaires et
routières) du 3 février 2015, qui conduit à déprécier la valeur des
actifs à hauteur de 450 M€ à fin juin 2015. Cette situation pourrait
cependant évoluer à l’avenir, SNCF Mobilités ayant fait appel de la
décision de l’ARAFER.

  • RÉSULTAT NET RÉCURRENT

Résultat net récurrent positif de 101 M€, en progression de +131 M€ à
périmètre et change constants (impact de la grève de juin 2014 de 167 M€
sur le résultat net).

  • INVESTISSEMENTS

Le montant des investissements sur fonds propres de SNCF Mobilités
atteint 977 M€ à fin juin 2015, auxquels s’ajoutent des investissements
financés par les Autorités Organisatrices de Transports. Le montant
total des investissements bruts atteint ainsi 1,6 Md€
dont :

  • Plus de 60% concernant du matériel de transports, notamment :

    • 2 rames de Tram-Train (13 M€) et 16 rames Francilien (96 M€),
    • 54 rames TER (30 Régiolis & 24 REGIO 2N) (respectivement 237 M€ et
      175 M€)
    • 6 rames TGV (118 M€)
    • Dans le cadre de leurs activités, Keolis, Ermewa et les
      transporteurs ferroviaires et multimodaux de marchandises assurent
      le développement, la maintenance et le renouvellement régulier de
      leur parc de véhicules et matériel roulant.
  • Près de 40 % pour les Technicentres et ateliers, l’aménagement et
    la modernisation des gares en particulier en Ile-de-France
    et les
    systèmes d’information du voyageur.
  • SITUATION FINANCIÈRE

Alors que le montant des investissements sur fonds propres au cours
du 1
er semestre 2015 demeure à un niveau élevé
de près de 1 Md€,
ils sont couverts à hauteur de plus de 80% par la
capacité d’autofinancement contre 60% à fin juin 2014.

L’endettement financier net s’élève à 7 653 M€ à fin juin 2015 contre
7 884 M€ à fin juin 2014.

PERSPECTIVES À FIN 2015

  • UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE TOUJOURS INCERTAIN SUR SON MARCHÉ DOMESTIQUE
    QUI CONFIRME LE CHOIX DU GROUPE DE CHERCHER DES RELAIS DE CROISSANCE À
    L’INTERNATIONAL

Le contexte reste incertain en France pour SNCF Mobilités sur son marché
domestique:

  • Hausse prévisionnelle du PIB à +1,3% sur 2015 (Prévisions BIPE) ;
  • Concurrence intermodale (aérien, covoiturage et autocar) accrue pour
    le monde Voyageurs en particulier du fait du prix du pétrole bas, de
    l’ouverture du marché du bus longue distance et de la concurrence du
    covoiturage ;
  • Contraintes fortes pesant sur les financements publics ;
  • Impact persistant du vieillissement du réseau sur les circulations
    ferroviaires.

Cependant, les objectifs de SNCF restent ambitieux avec une
croissance de chiffre d’affaires supérieure à +3% pour SNCF Mobilités

(à périmètre et change constants) tirée par une demande forte en Mass
Transit et en logistique à l’étranger :

  • Keolis : fort développement à l’international, tout en
    confirmant la force de son implantation en France ;
  • SNCF Logistics : renforcement grâce à une acquisition structurante
    aux États-Unis (OHL)
    dans un marché à la recherche de solutions
    mondiales ;
  • Activités Voyageurs : développement de la mobilité partagée autour
    de notre cœur de métier, le train,
    en répondant aux nouvelles
    attentes des clients par une personnalisation du voyage, une
    simplification du parcours client et une meilleure articulation des
    offres.

La part du chiffre d’affaires à l’international devrait encore
progresser pour atteindre près de 30%.

Gage des performances futures, la politique d’investissements sur
fonds propres restera soutenue pour atteindre un montant annuel de
l’ordre de 2 Mds€
tout en confirmant notre objectif de stabilisation
de la dette.

  • ENJEUX D’ICI FIN 2015
  • Signature du nouveau contrat liant Transilien au STIF sur
    2016-2020 (plus important contrat SNCF en termes de chiffre d’affaires)
  • Nouvelles perspectives de Keolis au Royaume-Uni et intégration
    d’OHL pour Geodis
    qui voit ainsi sa position d’acteur mondial de
    la logistique se renforcer.
  • Déploiement de la nouvelle offre SNCF longue distance autour
    des produits ciblés sur ce segment de marché: Ouigo, Ouibus et
    Intercités 100%■ECO.
  • Discussions avec l’État en vue du renouvellement de la convention
    des Trains d’Équilibre du Territoire (Intercités)
    qui prend fin au
    31 décembre 2015.
  • Refonte du modèle économique des Gares afin d’établir un niveau
    de rentabilité conforme à la politique d’investissement après les
    décisions récentes de l’ARAFER. La loi Macron offre de nouvelles
    opportunités avec l’ouverture des commerces le dimanche et en soirée
    dans 12 gares retenues par le gouvernement.
  • Valorisation des actifs TGV : la direction a identifié des
    indices de perte de valeur au 30 juin 2015 qui conduiraient à
    constater une dépréciation d’un montant significatif. Un courrier du
    Commissaire du Gouvernement, reçu par l’entreprise le 18 septembre
    2015, conduira à statuer sur la valeur des actifs à la clôture
    annuelle, lorsque certaines hypothèses structurantes du modèle auront
    fait l’objet d’un arbitrage nécéssaire à la signature des contrats
    entre l’Etat et le Groupe Public Ferroviaire, prévus par la loi du 4
    août 2014.

Les procédures d’examen limité des commissaires aux comptes sur
l’information financière ont été effectuées. Leur rapport sur
l’information financière semestrielle de SNCF Mobilités sera émis dans
les prochains jours et comportera notamment une réserve pour limitation
au titre de l’appréciation de la valeur de certains actifs ainsi qu’une
observation renvoyant à certains éléments de l’annexe. Le rapport sera
disponible sur le site du groupe SNCF dans la partie Finance de SNCF
Mobilités le 25 septembre 2015.

Les comptes consolidés du nouveau groupe SNCF seront établis à partir de
l’exercice 2015 en 2016 conformément aux normes IFRS comme pour SNCF
Mobilités et SNCF Réseau.

À propos de SNCF Mobilités

SNCF Mobilités est l’un des premiers groupes mondiaux de transport de
voyageurs et de logistique marchandises avec 30 milliards d’euros de
chiffre d’affaires attendu en 2015, dont près de 30% à l’international.
Présent dans 120 pays avec près de 190■000 collaborateurs, son objectif
est d’être la référence d’excellence mondiale des services de mobilités
et de logistique. SNCF Mobilités s’appuie sur 3 branches d’activité :
SNCF Voyageurs (transport public régional et interrégional, transport en
Île-de-France, transport grande vitesse en France et en Europe et
gestion et développement des gares), Keolis (mass transit- transports
publics en Europe et dans le monde) et SNCF Logistics (transport et
logistique de marchandises). www.sncf.com

À propos de SNCF

SNCF est l’un des premiers groupes mondiaux de transport de voyageurs et
de logistique marchandises avec 32 milliards d’euros de chiffre
d’affaires attendu en 2015, dont près de 30% à l’international. Avec son
socle ferroviaire français et riche de son expertise d’architecte de
services de transport, le Groupe emploie près de 250 000 salariés dans
120 pays. Son objectif est d’être la référence de la mobilité et de la
logistique en France et dans le monde.

SNCF couvre 5 métiers : SNCF Voyageurs (transport public régional et
interrégional, transport en Île-de-France, transport grande vitesse en
France et en Europe et gestion et développement des gares), Keolis (mass
transit- transports publics en Europe et dans le monde), SNCF Logistics
(transport et logistique de marchandises), SNCF Réseau (gestion et
exploitation du réseau ferroviaire français) et SNCF Immobilier (gestion
et valorisation des actifs immobiliers et fonciers). www.sncf.com

Contacts

COMMUNICATION FINANCIÈRE :
Axel BAVIERE : 06 34 21 25 97
ou
SERVICE
DE PRESSE : 01 85 07 89 89