Press release

Saft Groupe publie son Information Financière Trimestrielle pour le troisième trimestre 2009

0 0 Donnez votre avis

Saft, leader dans la conception, le développement et la fabrication de batteries de haute technologie pour l’industrie et la défense, annonce son chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2009.

PARIS, November 2 /PRNewswire/ — Saft, leader dans la conception, le développement et la fabrication de batteries de haute technologie pour l’industrie et la défense, annonce son chiffre d’affaires pour le troisième trimestre 2009.

    
    Chiffres clés

    - Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre s'est élevé à 123,2 millions
      d'euros, en baisse de 11,9% à taux de change courants et de 13,2% à 
      taux de change constants par rapport au 3ème trimestre 2008.
    - La baisse du chiffre d'affaires au 3ème trimestre a été stable
      comparée à celle du 2ème trimestre.
    - Le chiffre d'affaires cumulé au 30 septembre 2009 s'est élevé à 410,6
      millions d'euros, en baisse de 8,0% à taux de change courants et de
      10,9% à taux de change constants par rapport à l'exercice précédent.
    - La société pense que l'effet négatif du déstockage de ses clients a
      commencé à diminuer.
    - La prévision de chiffre d'affaires pour 2009, d'une baisse de (7) à
      (10)% à taux de change constants, est maintenue. Toutefois, la 
       réduction du chiffre d'affaires pour l'exercice 2009 devrait se situer 
      dans la partie la moins favorable de la fourchette d'estimation.
    - La prévision d'une marge EBITDA égale ou supérieure à 18% du chiffre
      d'affaires est maintenue, hors impact du projet d'investissement de
      Jacksonville, estimé à 1,5 million de dollars au 4ème trimestre 2009.

John Searle, Président du Directoire, a déclaré:

«Le contexte de marché difficile du premier semestre a perduré au cours du troisième trimestre. Cependant, bien que Saft n’ait pas observé de reprise générale de la demande au cours du dernier trimestre, je pense que nous sommes arrivés ou approchons le point bas du cycle. Les activités les plus affectées au premier semestre ont légèrement mieux performé au cours du dernier trimestre et nous pensons que le pic de la phase de déstockage massif des clients a été atteint.

Anticipant une amélioration de la performance au quatrième trimestre, je confirme que notre prévision annuelle de chiffre d’affaires demeure inchangée. Toutefois, il est probable que le chiffre d’affaires se situe dans la partie la moins favorable de la fourchette révisée communiquée en juillet. De plus, je confirme que notre prévision de rentabilité annuelle reste inchangée.

Sur un plan plus stratégique, Saft demeure très concentré sur les perspectives de croissance à moyen terme très prometteuses du marché des batteries Li-ion haute performance. Nous sommes à cet égard ravis que nos projets aient été choisis par le gouvernement américain pour recevoir des subventions afin de construire de nouvelles usines en Amérique du Nord. Ces investissements auront un impact majeur sur la croissance à moyen terme de Saft et donneront à Johnson Controls-Saft la capacité de production aux Etats-Unis pour satisfaire les besoins de Ford et, je l’espère, d’autres clients ».

CHIFFRE D’AFFAIRES (en millions d’euros, aux normes IFRS)

Troisième trimestre

    
    Période               T3 2009      T3 2008       Variation du chiffre
                                                          d'affaires
    Taux de change       Réel 2009    Réel 2008    À taux de      À taux de
                                                     change        change
                                                    courants      constants

    IBG *                  70,1         84,9        (17,4)%        (18,4)%
    IBG hors RBS *         55,7         67,0        (16,9)%        (18,2)%
    Anciennement RBS *     14,4         17,9        (19,5)%        (19,5)%
    SBG                    53,1         55,0         (3,4)%        (5,0)%
    Total                  123,2        139,9       (11,9)%        (13,2)%

* A compter du 1er juillet 2009, les divisions IBG et RBS ont été fusionnées en une division IBG élargie. Les chiffres des activités selon l’ancien périmètre sont communiqués à titre comparatif.

Le taux de change moyen au 3ème trimestre 2009 était de 1 EUR pour 1,43 $, contre 1,50 $ au 3ème trimestre 2008.

Il n’y a pas eu de changement de périmètre entre le 3ème trimestre 2008 et le 3ème trimestre 2009.

Cumul au 30 septembre (9 mois)

    
    Période         1er janvier -      1er janvier -  Variation du chiffre 
                   30 septembre 2009  30 septembre 2008   d'affaires 
    Taux de change    Réel 2009          Réel 2008     À taux de    À taux de
                                                        change       change
                                                       courants     constants
                                                       
    IBG *               232,5               273,7       (15,1)%       (17,7)%
    IBG hors RBS *      189,2               216,2       (12,5)%       (15,4)%
    Anciennement RBS *   43,3                57,5       (24,6)%       (26,4)%
    SBG                 178,1               172,6          3,2%        (0,1)%
    Total               410,6               446,3        (8,0)%       (10,9)%

* A compter du 1er juillet 2009, les divisions IBG et RBS ont été fusionnées en une division IBG élargie. Les chiffres des activités selon l’ancien périmètre sont communiqués à titre comparatif.

Le taux de change moyen en cumul annuel à septembre 2009 était de 1 EUR pour 1,36 $, contre 1,52 $ à fin septembre 2008.

Il n’y a pas eu de changement de périmètre entre septembre 2008 et septembre 2009.

Industrial Battery Group (IBG)

Selon le nouveau périmètre, le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’est élevé à 70,1 millions d’euros, en baisse de 18,4% à taux de change constants et de 17,4% à taux courants.

L’activité industrielle stationnaire a été moins bonne au troisième trimestre et l’activité ferroviaire a été affectée par un séquencement défavorable des projets. Le marché de l’aviation n’a pas évolué de façon notable au cours de ce trimestre.

La baisse du chiffre d’affaires dans le secteur des télécommunications au troisième trimestre a été moins marquée compte tenu des ventes réalisées avec plusieurs opérateurs sur la nouvelle gamme Tel.X. Toutefois, les volumes n’augmentent que lentement.

À l’inverse, l’activité batteries de petite taille (anciennement RBS) a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires moins importante qu’au cours du trimestre précédent, avec des signes de réduction des déstockages de la part des clients et le gain de parts de marché dans l’éclairage de sécurité.

La fusion des divisions IBG et RBS est entrée en vigueur le 1er juillet 2009 et les premières économies de coûts seront réalisées au second semestre 2009. Les synergies devraient atteindre leur plein effet en 2011 et représenter des économies annuelles d’environ 5 millions d’euros.

Specialty Battery Group (SBG)

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’est élevé à 53,1 millions d’euros, en baisse d’une année sur l’autre de 3,4% à taux de change courants et de 5% à taux constants.

La demande dans les secteurs des compteurs et de l’électronique est restée à des niveaux comparables à ceux enregistrés au second trimestre, l’effet du déstockage des clients commençant aussi à baisser au sein de ces marchés.

A l’opposé, les activités militaires et aérospatiales continuent d’enregistrer de bonnes performances. La demande en provenance des principaux marchés militaires de Saft est restée soutenue et les contrats à long terme ont eu une contribution positive.

Investissements stratégiques pour Saft

En août 2009, Saft a annoncé avoir été sélectionné, sous réserve d’aboutissement des négociations contractuelles, pour recevoir un financement du Département Américain de l’Energie sous la forme d’une participation aux coûts à concurrence de 50% pouvant atteindre 95,5 millions de dollars sur un investissement de 200 millions de dollars pour la construction d’une usine de production d’éléments et de batteries lithium-ion. L’usine, implantée à Jacksonville en Floride, produira des batteries pour un certain nombre de marchés existants de Saft comme l’alimentation de secours des télécommunications, l’aviation et le marché militaire, mais son objectif principal est de s’adresser au marché en développement du stockage des énergies renouvelables.

Des études récentes estiment que le potentiel de ce marché sera très important d’ici à 2015. Cet investissement sera finalisé en 2012. L’objectif pour cette usine est de réaliser en 2015, à pleine utilisation de ses capacités, un chiffre d’affaires annuel pouvant atteindre 200 millions de dollars.

En plus des subventions du Département Américain de l’Energie, cet investissement profitera de subventions et de crédits d’impôt complémentaires de la ville de Jacksonville et de l’Etat de Floride pour un montant pouvant atteindre 20,8 millions de dollars.

Le contrat avec le Département Américain de l’Energie devrait être signé avant la fin de l’année et la construction débutera immédiatement.

Johnson Controls-Saft

En plus des succès de Saft mentionnés ci-dessus, le projet industriel de Johnson Controls-Saft aux Etats-Unis a été sélectionné en août, sous réserve d’aboutissement des négociations contractuelles, pour recevoir une subvention du Département Américain de l’Energie sous forme d’une participation aux coûts du projet de 50%, plafonnée à 299 millions de dollars (dont 13 millions de dollars pour un fournisseur de la coentreprise). L’investissement initial réalisé par la coentreprise, estimé à 300 millions de dollars, portera sur une usine située à Holland, dans l’Etat du Michigan. Cet investissement profitera non seulement du financement susvisé du Département Américain de l’Energie mais également de primes et de subventions fiscales de l’État du Michigan pour un montant pouvant atteindre 148,5 millions de dollars. Ce montant inclut un crédit d’impôt remboursable lié à l’investissement de 100 millions de dollars.

L’objectif pour cette usine dédiée au marché des batteries pour véhicules propres est de générer un chiffre d’affaires annuel de 450 millions de dollars à pleine capacité. Le potentiel de ce marché a été estimé par des experts indépendants comme pouvant dépasser 5 milliards d’euros en 2014-2015.

Le contrat avec le Département Américain de l’Energie devrait être signé avant la fin de l’année, les investissements devant là aussi débuter immédiatement.

La coentreprise Johnson Controls-Saft dispose déjà d’une usine de production à Nersac (France) pleinement opérationnelle. Cette unité produit actuellement des batteries Lithium-ion pour Mercedes et en produira très prochainement pour BMW. La capacité de production est en cours d’augmentation afin de répondre à la demande en 2010.

Enfin, Johnson Controls-Saft a été récemment sélectionnée par Volkswagen pour fournir des batteries pour une flotte de véhicules électriques, par Jaguar Land Rover pour un développement de batteries pour véhicules hybrides qui devrait conduire à un futur programme de production, ainsi que par Ford pour des batteries pour un véhicule électrique commercial en partenariat avec Azure Dynamics.

Calendrier financier 2010

    
    Chiffre d'affaires annuel et du quatrième trimestre    28 janvier 2010
    2009
    Résultats annuels 2009                                 19 février 2010
    Chiffre d'affaires du premier trimestre 2010           29 avril 2010
    Chiffre d'affaires du deuxième trimestre et résultats  28 juillet 2010
    du premier semestre 2010
    Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010         3 novembre 2010

INFORMATIONS LEGALES IMPORTANTES ET AVERTISSEMENTS

Certaines déclarations figurant dans le présent document contiennent des prévisions qui portent, entre autres, sur des événements, des tendances, des projets, des objectifs ou des résultats opérationnels futurs. Ces déclarations sont sujettes, de par leur nature, à des risques et incertitudes identifiés et non identifiés et peuvent être affectées par certains facteurs pouvant donner lieu à un écart important entre les résultats réels et les plans et objectifs de Saft d’une part, et ceux exprimés ou suggérés dans les prévisions d’autre part ; il est donc est recommandé de ne pas leur accorder une importance exagérée. Saft attire votre attention sur les facteurs de risque décrits aux pages 64 à 70 et 107 à 112 de son Document de Référence (Rapport Annuel) enregistré le 2 avril 2009 auprès de l’Autorité des marchés financiers sous le numéro R.09-014.

À propos de Saft

Saft (Euronext : Saft) est le spécialiste mondial de la conception et de la production de batteries de haute technologie pour l’industrie. Les batteries de Saft sont utilisées dans les applications de haute performance, notamment dans les infrastructures et processus industriels, le transport, la défense et l’espace. Saft est le premier fabricant mondial de batteries au nickel-cadmium à usage industriel et de piles au lithium primaire pour des applications variées. Le groupe est également le premier producteur européen de batteries de technologies spécialisées pour la défense et l’espace. Avec un effectif global d’environ 4000 salariés, Saft est présent dans 18 pays. Ses 15 sites de production et son réseau commercial lui permettent de servir ses clients dans le monde entier. Saft figure au sein de l’indice SBF 120 de la Bourse de Paris.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur: http://www.saftbatteries.com

    
    Contacts Presse et Relations investisseurs:

    Saft

    Jill LEDGER, Directrice de la Communication Institutionnelle et des
    Relations Investisseurs Tél: +33-1-49-93-17-77, 
    jill.ledger@saftbatteries.com

    FINANCIAL DYNAMICS

    Stéphanie BIA, Tel: +33-1-47-03-68-16, stephanie.bia@fd.com
    Yannick DUVERGÉ, Tél: +33-1-47-03-68-10, yannick.duverge@fd.com
    Clément BENETREAU, Tél: +33-1-47-03-68-12, clement.benetreau@fd.com

Source : Saft