Press release

Selon un nouveau sondage de Microsoft, la révolution Smart Grid perturbe les services publics à l’échelle mondiale

0 0 Donnez votre avis

HOUSTON, March 12, 2010 /PRNewswire/ — – Les changements considérables des modèles d’entreprise, des systèmes de technologie de l’information et des sources d’énergie créent de nouvelles normes en termes de production, de transmission et de distribution des services publics. À peine 8 pour cent des services publics du monde entier ont terminé l’implantation de la

HOUSTON, March 12, 2010 /PRNewswire/ —

– Les changements considérables des modèles d’entreprise, des systèmes de technologie de l’information et des sources d’énergie créent de nouvelles normes en termes de production, de transmission et de distribution des services publics.

À peine 8 pour cent des services publics du monde entier ont terminé l’implantation de la technologie de réseaux intelligents (smart grid), tandis que 37 pour cent ont des projets en cours et que plus de la moitié n’ont encore rien entrepris, selon un nouveau sondage de Microsoft Corp.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20000822/MSFTLOGO)

Le Microsoft Worldwide Utility Industry Survey 2010 (sondage international 2010 de Microsoft sur l’industrie des services publics), publié aujourd’hui à l’occasion de la CERAWeek 2010 à Houston, a été mené auprès de 200 professionnels oeuvrant dans les domaines des services d’électricité, de gaz et d’eau, ainsi que pour des entreprises connexes partout dans le monde. Le sondage met l’accent sur un éventail de défis, des finances à la réglementation, en passant par la technologie et le rendement du capital investi, pour les services publics qui sont déjà incertains de la route à emprunter pour bâtir un réseau intelligent.

« Comme le montre clairement cette étude, la nature perturbatrice de la révolution des réseaux intelligents et la vague d’innovation qui l’accompagne ont pris plusieurs membres de l’industrie par surprise, y compris de nombreux services publics qui profitaient déjà des technologies de réseaux intelligents », a déclaré Jon Arnold, directeur général de l’industrie internationale Power & Utilities Industry de Microsoft, qui a récemment été nommé l’une des 100 personnes à connaître absolument dans le domaine des réseaux intelligents (100 People You Must Know in Smart Grid) (http://www.greentechmedia.com/articles/read/the-networked-grid-100/) par Greentech Media Inc. « Certaines personnes pensent à tort que l’industrie des services publics est réticente face au changement, mais ce sondage montre une réalité tout à fait contraire. C’est l’ampleur du changement par rapport à l’ensemble, des modèles d’entreprise aux systèmes, qui est immense, surtout si l’on tient compte des actifs et des investissements technologies existants des services publics, combinés à la nécessité de garantir la rentabilité et la fiabilité. »

La gestion de la distribution et le comptage intelligent sont essentiels

Le sondage montre que les professionnels et dirigeants de l’industrie des services publics pensent que les solutions de gestion de la distribution et de comptage intelligent sont les technologies les plus importantes pour la réussite de l’implantation d’un réseau intelligent. L’intégration de sources d’énergie renouvelable dans le réseau intelligent et les solutions de gestion de l’énergie consommée ne sont pas loin derrière. Cependant, 63 pour cent des répondants en Amérique croient que les technologies de l’information disponibles aujourd’hui ne sont pas suffisantes pour surmonter les défis futurs, tandis qu’à peine 45 pour cent et 42 pour cent des répondants de la région de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique (EMOA) et de la région de l’Asie-Pacifique, respectivement, croient qu’elles sont insuffisantes.

« L’objectif principal consiste à optimiser les ressources de production et de distribution d’énergie afin d’aider les services publics à améliorer la fiabilité du réseau ; à répondre à la demande et aux objectifs en termes d’environnement et de conservation ; et d’éviter les dépenses en capital inutiles », a déclaré Julie Hance, vice-présidente des solutions logicielles pour Itron North America, un partenaire de Microsoft. « L’industrie toute entière devra collaborer, du compteur intelligent à domicile et du compteur intelligent jusqu’à la multitude de sources de production d’énergie, en vue d’accomplir cette tâche complexe et de créer un avenir plus intelligent et plus durable. »

Les répondants du monde entier ont indiqué que les préoccupations financières, qu’il s’agisse des coûts ou du rendement du capital investi, constituaient le principal obstacle au développement de réseaux intelligents. Ils ont également cité les facteurs réglementaires comme détenant la plus grande influence sur les décisions de déploiement de technologies de réseaux intelligents. Toutefois, le climat économique et les facteurs réglementaires arrivent à égalité dans la région de l’Asie-Pacifique, où ils constituent les deux influences les plus importantes.

Le sondage révèle que 42 pour cent des répondants intègrent actuellement des sources de production distribuées comme l’énergie éolienne et l’énergie solaire sur les toits, tandis qu’un autre 25 pour cent commenceront à intégrer ces sources d’ici un ou trois ans. De plus, d’ici le début de l’année 2013, la moitié des répondants prévoit d’offrir des tarifs au compteur horaire à tous leurs clients résidentiels.

Seuls 8 pour cent des répondants croient que leur service public comporte une architecture technologique adéquate pour prendre en charge de nouveaux processus commerciaux et de nouvelles technologies. Pour financer tous ces investissements, 77 pour cent des répondants s’attendent à ce que leur budget destiné technologies de réseaux intelligents augmente au cours des deux ou trois prochaines années.

« Le caractère inévitable du changement combiné à l’incertitude financière et réglementaire obligent les services publics à implanter les capacités technologiques appropriées afin de répondre à tout besoin futur de réglementation, de source d’énergie ou de distribution », a ajouté M. Arnold.

Fondée en 1975, Microsoft (Nasdaq : MSFT) est le leader mondial des logiciels, des services et des solutions qui aident les particuliers ainsi que les entreprises à réaliser leur plein potentiel.

Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de la division Microsoft Power and Utilities :

    
    - Centre de nouvelles de Microsoft :
      http://www.microsoft.com/presspass/presskits/industries/manufacturing/      Default.aspx

    - Page d'accueil de l'industrie des services publics :
      http://microsoft.com/utilities    - Blog de l'industrie :
      http://blogs.msdn.com/mspowerutilities/default.aspx

Source : Microsoft Corp.