Press release

Selon une étude publiée par Gemalto,la rigidité qui caractérise les offres de distribution et de gestion des licences logicielles représente une source de frustration pour les entreprises utilisatr…

0 0
Sponsorisé par Nasdaq

Selon une étude publiée par Gemalto, la rigidité qui caractérise les offres de distribution et de gestion des licences logicielles représente une source de frustration pour les entreprises utilisatrices Les éditeurs de logiciels doivent s'adapter pour répondre aux exigences de leurs utilisateurs professionnels, notamment la distribution de logiciels sous forme de service et l'accessibilité à

Selon une étude publiée par Gemalto, la rigidité qui caractérise les offres de distribution et de gestion des licences logicielles représente une source de frustration pour les entreprises utilisatrices

Les éditeurs de logiciels doivent s'adapter pour répondre aux exigences de leurs utilisateurs professionnels, notamment la distribution de logiciels sous forme de service et l'accessibilité à partir de plusieurs terminaux

Amsterdam, le 9 novembre 2015
– Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO), leader mondial de la
sécurité numérique
, annonce aujourd'hui la publication de son rapport consacré au marché de la monétisation logicielle (
State of Software Monetization
). Les résultats de cette enquête révèlent, d'une part, que les attentes des utilisateurs de logiciels d'entreprise évoluent et, d'autre part, que les éditeurs de logiciels et les fabricants de dispositifs intelligents doivent adopter des techniques souples et modulables en matière de gestion et de conditionnement des licences afin de satisfaire leurs clients et générer davantage de revenus.

« 
La façon dont le logiciel est « consommé » est actuellement en train d'évoluer : désormais les utilisateurs ne veulent utiliser que certaines fonctionnalités bien précises sur le terminal de leur choix,  ou bien ils ne veulent  payer que pour les fonctionnalités dont ils ont effectivement besoin 
», a déclaré Shlomo Weiss, senior vice-president, en charge de la monétisation logicielle chez Gemalto. « 
Les éditeurs de logiciels indépendants (ISV) doivent être attentifs à cette évolution. Nous nous rendons compte qu'en matière de monétisation, le piratage, la rétro-ingénierie et l'utilisation illicite, délibérée et intentionnelle demeurent des préoccupations majeures pour les éditeurs de logiciels. Et pourtant, aujourd'hui plus que jamais, il est essentiel de distribuer le logiciel conformément aux attentes des clients afin de créer une expérience utilisateur qui se traduira par des ventes.
 »

Des attentes élevées vis à vis des éditeurs de logiciels

L'étude révèle que la grande majorité des personnes interrogées (85 %) estime que les éditeurs de logiciels doivent s'adapter en permanence à l'évolution des besoins du marché. Plus précisément, 83 % d'entre elles déclarent que la flexibilité des conditionnements  de logiciels et la possibilité d'y accéder à partir de plusieurs terminaux sont deux critères d'une grande importance. De plus, quatre personnes sur cinq estiment qu'un logiciel doit être évolutif pour être performant.

Monétisation logicielle : les défis auxquels font face  les éditeurs indépendants

Pour les éditeurs indépendants (ISV), ainsi que pour les fabricants d'appareils intelligents, la monétisation de leur logiciel demeure un exercice difficile, notamment en ce qui concerne l'intégration des tâches de back-office et la mise en application des licences. Seuls 10 % des ISV signalent n'avoir rencontré aucune difficulté dans leurs opérations de licenciation. Les principaux problèmes de back-office mentionnés sont les suivants :

  • Le coût de renouvellement et de gestion des licences (87 %) ;
  • Le temps consacré au renouvellement et à la gestion des licences (83 %) ;
  • Le temps et le coût consacrés au développement non lié au produit (82 %) ; et
  • Le manque de visibilité quant à la façon dont les produits sont utilisés (68 %).

Les utilisateurs de logiciels d'entreprise sont frustrés

Les utilisateurs de logiciels en entreprise expriment leur frustration face à la rigidité des modes de distribution, de conditionnement et de gestion des licences logicielles. Ils recherchent de plus en plus la possibilité de distribuer en ligne leur logiciel, de mesurer leur utilisation, et de fournir des licences indépendantes du terminal utilisé. Un utilisateur professionnel sur 10 seulement  déclare que son  entreprise ne rencontre pas de problème avec ses licences logicielles. Parmi les autres personnes interrogées, les principales difficultés rencontrées concernent le manque de flexibilité des accords de licence,  des délais de prise en charge des clients trop longs et la perte des clés de licence. Les préférences des utilisateurs de licence logicielle portent sur :

  • Des licences d'entreprise (59 %) ;
  • Des licences sur site (45 %) ; et
  • Des licences pour utilisateurs simultanés (40 %).

La conformité des licences demeure une préoccupation réelle

La conformité – qu'elle soit intentionnelle ou non – demeure une préoccupation majeure pour les éditeurs de logiciels indépendants. Ainsi, quatre éditeurs sur cinq s'inquiètent de l'utilisation sans licence de leur logiciel, contre environ trois sur quatre en 2012. Plus précisément, concernant l'utilisation sans licence de leur logiciel, les éditeurs interrogés se déclarent essentiellement préoccupés par :

  • le vol de propriété intellectuelle par des concurrents (59 %) ;
  • les violations intentionnelles d'accord de licence (56 %) ; et
  • le piratage de logiciels (48 %).

Parallèlement, près de la moitié des utilisateurs professionnels interrogés reconnaissent ne pas être en conformité avec leur contrat de logiciel. Lorsqu'on leur demande comment les éditeurs de logiciels pourraient améliorer leurs services :

  • 80 % des personnes interrogées souhaitent davantage de clarté de la part des éditeurs en ce qui concerne  les processus/audits ; et
  • 72 % estiment que les éditeurs de logiciels peuvent améliorer le suivi ou les audits des informations d'utilisation.

Les solutions de monétisation logicielle disponibles sur le marché méritent d'être mises en oeuvre

Parmi les utilisateurs qui ont mis en oeuvre une solution de monétisation logicielle commerciale, deux tiers déclarent avoir été en mesure de les utiliser en moins de six mois.

Ressources
 :

Informations concernant les personnes interrogées dans le cadre de cette étude

L'étude consacrée à l'état de la monétisation logicielle a été réalisée auprès de 600 utilisateurs de logiciels d'entreprise et de 180 éditeurs de logiciels indépendants (ISV). Elle porte sur leurs attentes et les défis liés à la distribution et au conditionnement des licences logicielles. Pour élaborer et mener cette étude, Gemalto a travaillé en étroite collaboration avec les experts du cabinet
Vanson Bourne
.  Ils ont ciblé des éditeurs de logiciels employant au moins 10 salariés et des entreprises d'au moins 500 personnes en Allemagne, Autriche,  Suisse, France, Japon, Royaume-Uni et aux États-Unis.

Information concernant la solution de monétisation logicielle Sentinel de Gemalto

Avec l'acquisition de SafeNet, Gemalto se positionne comme le premier éditeur de solutions de
distribution de licences
et de gestion des droits destinés aux  éditeurs de logiciels sur site,  embarqués et sur le cloud. Gemalto Sentinel est la marque la plus reconnue et de confiance dans l'industrie du logiciel parmi les solutions de
monétisation logicielle
sécurisées, flexibles et  évolutives.

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique avec un chiffre d'affaires 2013 de 2,4 milliards d'euros. Présent dans 44 pays, Gemalto emploie plus de 12 000 salariés travaillant depuis 85 bureaux et 25 centres de Recherche et de Développement logiciel.

Nous nous développons au coeur du monde numérique en évolution rapide et constante. Des milliards de personnes à travers le monde revendiquent de plus en plus la liberté de communiquer, acheter, voyager, faire des transactions bancaires, se divertir et travailler – à tout moment et en tous lieux – de façon agréable et sûre. Gemalto répond à leurs demandes croissantes en matière de services mobiles personnels, paiement sécurisé, authentification des accès au « cloud », protection de l'identité et de la vie privée, services d'e-santé et d'e-gouvernement performants, billettique des transports urbains faciles d'utilisation et applications M2M fiables. Nous développons des logiciels embarqués et des produits sécurisés que nous concevons et personnalisons. Nos plateformes logicielles et nos services gèrent ces produits, les données confidentielles qu'ils contiennent et les services sécurisés qu'ils rendent possibles pour les utilisateurs finaux.

Nos innovations permettent à nos clients d'offrir des services numériques de confiance et faciles d'utilisation à des milliards de personnes. Gemalto continue de croître avec le nombre grandissant d'utilisateurs de ses solutions pour interagir dans le monde numérique et mobile.

Pour plus d'informations, visitez nos sites
www.gemalto.com/france
,
www.justaskgemalto.com
,
blog.gemalto.com
, ou suivez
@GemaltoFrance
sur twitter

# # #

Contacts presse

Philippe Benitez


North America


+1 512 257 3869


philippe.benitez@gemalto.com
Peggy Edoire


Europe & CIS


+33 4 42 36 45 40


peggy.edoire@gemalto.com
Vivian Liang


Greater China


+86 1059373046


vivian.liang@gemalto.com
 




Ernesto Haikewitsch


Latin America


+55 11 5105 9220


ernesto.haikewitsch@gemalto.com




 
 




Kristel Teyras


Middle East & Africa


+33 1 55 01 57 89


kristel.teyras@gemalto.com
 




Pierre Lelievre


Asia Pacific


+65 6317 3802


pierre.lelievre@gemalto.com

Le texte de ce communiqué, issu d'une traduction, ne doit en aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine, l'anglais, qui prévaut donc en cas de divergence avec la traduction. 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Gemalto via GlobeNewswire

HUG#1965164