Press release

Smith & Nephew : des résultats cliniques et des experts mettent en avant les avantages cliniques et esthétiques du système de traitement des plaies par pression négative à usage unique PICO◊ pour les mammoplasties et la chirurgie…

0 0
Sponsorisé par Business Wire

LONDRES–(BUSINESS WIRE)– Smith & Nephew : des résultats cliniques et des experts mettent en avant les avantages cliniques et esthétiques du système de traitement des plaies par pression négative à usage unique PICO◊ pour les mammoplasties et la chirurgie oncologique et reconstructrice mammaire Smith & Nephew (LSE:SN, NYSE:SNN), société internationale de technologie médicale, a annoncé aujourd’hui que

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–

Smith & Nephew : des résultats cliniques et des experts mettent en
avant les avantages cliniques et esthétiques du système de traitement
des plaies par pression négative à usage unique PICO
 pour
les mammoplasties et la chirurgie oncologique et reconstructrice mammaire

Smith & Nephew (LSE:SN, NYSE:SNN), société internationale de technologie
médicale, a annoncé aujourd’hui que des spécialistes du monde entier
soulignent les avantages liés à l’utilisation du système PICO, un
nouveau système de traitement des plaies par pression négative à usage
unique (TPN), pour éviter les complications postopératoires des plaies.
Lors d’une récente réunion organisée par Smith & Nephew à Paris, plus de
160 spécialistes européens de la chirurgie plastique et oncoplastique
ont partagé les meilleures pratiques factuelles relatives au système
PICO pour la prévention de complications au niveau des incisions suite à
une chirurgie mammaire.

Les complications au niveau des incisions et un retard de cicatrisation
ne sont pas rares à la suite d’une chirurgie mammaire et peuvent causer
des réadmissions ou des prolongements d’hospitalisation évitables qui
ont des répercussions aussi bien sur le système de santé que sur les
résultats pour la patiente. Un retard de cicatrisation est un problème
particulier pour une reconstruction post-mastectomie où il a été mis en
évidence que le risque de complication chirurgicale est quatre fois
celui pour une chirurgie mammaire non oncologique1, et où
tout retard de traitement complémentaire (ex. radiothérapie) doit être
évité.

« Il est primordial d’éviter toute complication de plaie à la suite
d’une mastectomie ou d’une tumorectomie. Même une complication mineure
peut retarder une radiothérapie ou une chimiothérapie, ce qui peut avoir
des conséquences dévastatrices. La prévisibilité de la cicatrisation des
plaies joue donc un rôle vital de ce point de vue là, mais aussi pour
éviter à la patiente de vivre une détresse psychologique si le
traitement est retardé », a déclaré Jennifer Rusby, chirurgienne
consultante en oncoplastie au Royal Marsden, Londres.

En ce qui concerne la réduction mammaire, d’autres problèmes ont été
soulevés à l’égard des soins des plaies et au niveau postopératoire (ex.
qualité des cicatrices). Une étude multicentrique2 comprenant
200 patientes ayant subi une réduction mammaire bilatérale a été
présentée et a montré qu’un nombre significativement inférieur de
complications de cicatrisation des plaies a été constaté avec le système
PICO, en comparaison avec les soins standards (p=0,004), ainsi qu’une
réduction relative de 38% de la déhiscence chirurgicale au 21ème jour
(complication chirurgicale pendant laquelle la plaie s’ouvre le long de
la ligne de suture chirurgicale), passant de 52 patientes (26,4%) à 32
patientes (16,2%) (p<0,001). L’étude a également évalué la qualité des
cicatrices aux 42ème et 90ème jours après l’intervention. Le système
PICO a montré une qualité de cicatrice significativement meilleure à
chaque contrôle (p<0,001).

Il a également été trouvé que les complications cliniques, y compris les
infections du site opératoire à la suite d’une chirurgie mammaire,
étaient significativement plus nombreuses chez les patientes ayant un
IMC élevé3, avec un impact sur les résultats cliniques et
esthétiques, mais aussi sur les ressources de l’hôpital en raison des
réadmissions et des soins postopératoires supplémentaires.

Président de la réunion, le Professeur Laurent Lantieri, Chef du Service
de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique à l’Hôpital
Européen Georges Pompidou, Paris, a apporté des explications
supplémentaires :

« Il est très important de rassembler certains des chirurgiens les plus
expérimentés et les plus innovants, lors de réunions comme celle-ci,
afin de partager des idées toutes fraîches, que l’on ne peut pas trouver
dans un article de journal ou lors de grandes conférences scientifiques.
Ces réunions interactives sont importantes pour l’avenir de
l’enseignement. Si je vous donne une idée et que vous m’en donnez une
aussi, nous avons chacun deux idées. C’est par cet échange que nous
pouvons améliorer nos connaissances et même avancer vers les pratiques
futures. »

La Réunion d’experts en chirurgie plastique organisée par Smith & Nephew
fait partie d’une série de six réunions se déroulant en 2016 et portant
entre autres sur le TPN dans diverses spécialisations, comme la
chirurgie orthopédique, cardio-thoracique et vasculaire, ainsi que
l’obstétrique et la gynécologie.

Pour consulter des images et des vidéos de la réunion, veuillez visiter
le site :

http://www.smith-nephew.com/news-and-media/media-releases/news/expert-opinion-highlights-clinical-and-aesthetic-benefits-of-pico/

– fin –

1 Olsen, M. A., Lefta, M., Dietz, J. R., Brandt, K.
E., Aft, R., Matthews, R., & Fraser, V. J. 2008. Risk factors for
surgical site infection after major breast operation. J Am Coll Surg
2008;207:326–335

2 Galiano R, Djohan R, Shin J, Hudson D, Van der
Hulst, Beugels J, Duteille F, Huddleston E, Cockwill J, Megginson S The
effects of a single use canister-free Negative Pressure Wound Therapy
(NPWT) System* on the prevention of postsurgical wound complications in
patients undergoing bilateral breast reduction surgery (First presented
at The British Association of Aesthetic Plastic Surgeons (BAAP’s) 30th
Annual Scientific Meeting, London, September 2014)

3 Davis, G. B., Peric, M., Chan, L. S., Wong, A.
K., & Sener, S. F. 2013. Identifying risk factors for surgical site
infections in mastectomy patients using the NSQIP database. The American
Journal of Surgery, 2013 205(2) 194–199

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour Smith & Nephew
Rachel Cunningham
02089955832
rachelg@roadcommunications.co.uk