Press release

Sopra Steria Group: Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016 : 913,2 M€

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Solide croissance organique de + 3,3 % PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016 de Sopra Steria (Paris:SOP) s’est élevé à 913,2 M€, en croissance de 4,7 %. À taux de change et périmètre constants, la croissance a été solide à + 3,3 %.   Sopra Steria : chiffre d’affaires consolidé du 1er

Solide croissance organique de + 3,3 %

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016
de Sopra Steria (Paris:SOP) s’est élevé à 913,2 M€, en croissance de 4,7
%. À taux de change et périmètre constants, la croissance a été solide à
+ 3,3 %.

 
Sopra Steria : chiffre d’affaires consolidé du 1er
trimestre 2016
   
M€ / % T1 2016 T1 2015

Retraité*

T1 2015

Publié

Croissance organique Croissance totale
           
Chiffre d’affaires

913,2

884,4

872,0

3,3%

4,7%

* Chiffre d’affaires à périmètre et taux de change 2016

Les indicateurs alternatifs de performance sont définis dans le
glossaire disponible en fin de document

 

Commentaires sur l’activité du 1er trimestre 2016

Le 1er trimestre 2016 a été globalement dynamique pour le
Groupe. Il a notamment été marqué par une accélération de la croissance
en France.

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre en France s’est
élevé à 387,7 M€. Il fait ressortir une croissance organique soutenue de
7,7 %, en accélération par rapport à la croissance de 2015 sur cette
zone.

  • L’activité Conseil & Intégration de Systèmes a réalisé un
    chiffre d’affaires de 337,4 M€, en forte croissance organique de 9,5
    %. Cette bonne performance, comparée à un marché français dont la
    dynamique s’est quelque peu améliorée, repose en particulier sur une
    croissance soutenue des grands comptes stratégiques (environ +10 %) et
    la progression de presque 20 % des activités de Conseil. Elle
    s’explique également par un taux d’inter-contrat inférieur d’environ 3
    points à ce qu’il était en moyenne sur le 1er trimestre
    2015. En termes sectoriels, l’Aéronautique – Défense, les Transports
    et la Banque ont été particulièrement porteurs. Plus généralement,
    tous les secteurs et toutes les implantations régionales ont été en
    croissance.
  • En ce qui concerne I2S (Infrastructure & Security Services),
    le chiffre d’affaires du 1er trimestre (50,3 M€) a été
    marqué par un ralentissement de la décroissance constatée sur la 2ème
    partie de 2015 dans la Gestion d’Infrastructures informatiques. Cette
    activité, qui représente 91 % du chiffre d’affaires de l’entité, a
    commencé à bénéficier, d’un point de vue commercial, de son
    rapprochement avec les activités de Conseil & Intégration de
    Systèmes : la décroissance organique a été limitée à 4,5 % sur le
    trimestre et les perspectives de ventes pour les prochains trimestres
    sont en amélioration. Plus globalement, l’entité est en ligne avec son
    plan de redressement. L’activité de cybersécurité a, pour sa part,
    affiché une croissance supérieure à 10 %.

Sur l’ensemble de la zone, les enjeux de recrutement et les aspects
d’industrialisation de la production sont au cœur des priorités au
travers, notamment, d’une politique de recrutement sélective et du
développement des centres de services nearshore et offshore.

Au Royaume-Uni, le chiffre d’affaires s’est contracté de 2,3 % à
taux de change et périmètre constants, pour s’établir à 237,3 M€. Dans
le secteur public, les plateformes de services partagés continuent de
présenter des opportunités commerciales significatives. L’exercice 2016
constitue cependant, comme anticipé lors de la signature initiale, une
année de transition après que la plateforme SSCL a enregistré, depuis
2013, une très forte croissance correspondant aux phases de
transformation des premiers contrats gagnés auprès de plusieurs
administrations britanniques. Par ailleurs, dans le secteur privé, le
redressement, déjà engagé dans le secteur financier, est progressif et
ne devrait se matérialiser que graduellement.

En ce qui concerne la zone Autre Europe, tous les pays, à
l’exception du Danemark et de la Suisse, ont enregistré une progression
de leur activité pour atteindre un chiffre d’affaires cumulé de 170,6
M€, en croissance organique de 3,7 %. À noter que le Belux et l’Italie
ont affiché de forts taux de croissance organique, supérieurs à 10 %. L’Allemagne,
en légère croissance organique sur le trimestre, a continué à déployer
son plan de redressement, conformément aux objectifs.

Sopra Banking Software, qui présentait une base de comparaison
particulièrement élevée au 1er trimestre 2015 (licences La
Banque Postale), a réalisé au 1er trimestre 2016 un chiffre
d’affaires de 68,7 M€, stable par rapport à l’exercice précédent. Le
trimestre a été marqué par une bonne dynamique dans les services et une
activité commerciale soutenue avec un carnet d’affaires fourni pour les
produits Platform et Amplitude, ce qui devrait
permettre d’alimenter la croissance de l’activité sur les autres
trimestres de l’exercice.

Le pôle Autres Solutions a réalisé, sur le trimestre, un chiffre
d’affaires de 48,9 M€ en croissance organique de 1,4 % du fait du
décalage sur le 2ème trimestre de quelques signatures pour
Sopra HR Software. La croissance devrait être plus soutenue pour les
solutions RH sur le 2ème semestre de l’année. L’activité de
solutions immobilières a, quant à elle, enregistré un bon début d’année
avec une croissance organique de 9,2 %.

Effectifs

Au 31 mars 2016, l’effectif total du Groupe était de 38 939 personnes
(38 450 au 31 décembre 2015) dont 16,9 % sur les zones X-Shore.

Changements de périmètre

Sopra Banking Software a finalisé le 28 avril 2016 l’acquisition de 75 %
du capital de Cassiopae, société leader dans l’édition de solutions de
gestion des financements spécialisés et de l’immobilier. La société sera
consolidée dans les comptes du Groupe à partir du 2ème
trimestre 2016.

Par ailleurs, Sopra Steria annonce le projet d’acquisition de LASCE
Associates, société de conseil spécialisée dans l’excellence des
opérations industrielles et logistiques. Cette opération renforcerait
les capacités du Groupe à intervenir en conseil au cœur du métier de ses
clients stratégiques et s’inscrirait dans sa stratégie de montée en
valeur. De surcroît, elle permettrait des synergies avec CIMPA, filiale
PLM (Product Lifecycle Management) à 100% de Sopra Steria, pour
renforcer le continuum de services sur les opérations industrielles des
grands clients du Groupe.

LASCE Associates, créée en 2003 à Paris et employant plus de 60
consultants, devrait réaliser sur l’exercice 2015/2016 (clos au 31 mai)
un chiffre d’affaires d’environ 8 M€, en croissance de plus de 40% par
rapport à l’exercice précédent, et un taux de marge opérationnelle
d’activité de l’ordre de 17%.

Une fois les conditions préalables usuelles remplies, LASCE Associates
pourrait entrer au périmètre de consolidation du Groupe Sopra Steria au 3ème
trimestre 2016.

Perspectives

À l’issue du 1er trimestre 2016, le Groupe se fixe, pour
l’exercice 2016, un objectif de taux de croissance organique du chiffre
d’affaires compris entre 3 et 5 % et confirme ses objectifs de taux de
résultat opérationnel d’activité supérieur à 7,5 % et de nette
amélioration du flux de trésorerie disponible.

Prochains rendez-vous

Mercredi 22 juin 2016 : Assemblée Générale des actionnaires – 14h30 /
Shangri-la Hotel, Paris.

Jeudi 28 juillet 2016 : Publication des résultats semestriels 2016
(avant bourse) et réunion de présentation.

Annexes

 
Sopra Steria : impact des variations de change et de périmètre
sur le chiffre d’affaires – 1
er trimestre
2016
M€ / % T1 2016 T1 2015 Croissance
       
Chiffre d’affaires consolidé

913,2

872,0

4,7%

Variation de périmètre

25,0

Variation de taux de change  

-12,6

 
Chiffre d’affaires retraité*

913,2

884,4

3,3%

* Chiffre d’affaires à périmètre et taux de change 2016
 
 
Sopra Steria : variation des taux de change – 1er
trimestre 2016
Pour 1€ / % Taux moyen

T1 2016

Taux moyen

T1 2015

Variation
       
Livre sterling

0,770

0,743

-3,5%

Couronne norvégienne

9,527

8,732

-8,3%

Couronne suédoise

9,327

9,380

0,6%

Couronne dannoise

7,461

7,450

-0,1%

Franc suisse

1,096

1,072

-2,1%

 
 
Sopra Steria : chiffre d’affaires par pôle d’activité – 1er
trimestre 2016
 
M€ / % T1 2016 T1 2015

Retraité*

T1 2015

Publié

Croissance organique Croissance totale
           
France

387,7

360,1

333,3

7,7%

16,3%

Royaume-Uni

237,3

242,9

251,6

-2,3%

-5,7%

Autre Europe

170,6

164,5

169,9

3,7%

0,4%

Sopra Banking Software

68,7

68,7

69,0

0,0%

-0,4%

Autres Solutions

48,9

48,2

48,2

1,4%

1,5%

Total

913,2

884,4

872,0

3,3%

4,7%

* Chiffre d’affaires à périmètre et taux de change 2016
 

Glossaire

  • Chiffre d’affaires retraité :
    Chiffre d’affaires de l’année précédente retraité de façon à
    l’exprimer sur la base du périmètre et des taux de change de l’année
    en cours.
  • Croissance organique du chiffre d’affaires :
    Croissance de l’activité entre le chiffre d’affaire de la période et
    le chiffre d’affaires retraité de la même période de l’exercice
    précédent.
  • Résultat opérationnel d’activité :
    Cet indicateur tel que défini dans le document de référence correspond
    au Résultat opérationnel courant retraité de la charge relative au
    coût des services rendus par les bénéficiaires de stock-options et
    d’actions gratuites et des dotations aux amortissements des actifs
    incorporels affectés.
  • Résultat opérationnel courant :
    Cet indicateur correspond au Résultat opérationnel avant la prise en
    compte des autres produits et charges opérationnels qui correspondent
    à des produits et des charges opérationnels inhabituels, anormaux, peu
    fréquents, non prédictifs, et de montant particulièrement
    significatif, présentés de manière distincte afin de faciliter la
    compréhension de la performance liée aux activités courantes.
  • Flux net de trésorerie disponible :
    Le flux net de trésorerie disponible (« Free cash flow ») se
    définit comme le flux de trésorerie généré par l’activité (tel que
    décrit dans le tableau des flux de trésorerie du document de
    référence), diminué des investissements (nets des cessions) en
    immobilisations corporelles et incorporelles, ajusté des intérêts
    financiers nets et diminué des contributions additionnelles liées aux
    engagements de retraites à prestations définies pour faire face aux
    déficits des plans.

Avertissement

Cette présentation contient des informations de nature prévisionnelle
auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la
croissance et les résultats financiers du Groupe dans le futur. Le
Groupe rappelle que les signatures des contrats de licence, qui
représentent souvent des investissements pour les clients, sont plus
importantes au 2ème semestre et de ce fait, peuvent provoquer
des effets plus ou moins favorables sur la performance de fin d’année.
La suite des événements ou les résultats réels peuvent différer de ceux
qui sont décrits dans le présent document en raison d’un certain nombre
de risques et d’incertitudes. Des informations plus détaillées sur les
risques potentiels pouvant affecter les résultats financiers du Groupe
sont disponibles dans le Document de référence 2015 déposé auprès de
l’Autorité des Marchés Financiers le 22 avril 2016 (notamment aux pages
33 et suivantes). Sopra Steria ne prend aucun engagement s’agissant de
la mise à jour de l’information de nature prévisionnelle contenue dans
ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en
vigueur. La distribution du présent document dans certains pays peut
être soumise aux lois et règlements en vigueur. Les personnes
physiquement présentes dans ces pays et dans lesquels ce document est
diffusé, publié ou distribué devraient s’informer de telles restrictions
et s’y conformer.

À propos de Sopra Steria

Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique, propose
l’un des portefeuilles d’offres les plus complets du marché : conseil,
intégration de systèmes, édition de solutions métier, infrastructure
management et business process services. Il apporte ainsi une réponse
globale aux enjeux de développement et de compétitivité des grandes
entreprises et organisations. Combinant valeur ajoutée, innovation et
performance des services délivrés, Sopra Steria accompagne ses clients
dans leur transformation et les aide à faire le meilleur usage du
numérique. Fort de plus de 38 000 collaborateurs dans plus de 20 pays,
le Groupe Sopra Steria affiche un chiffre d’affaires de 3,6 milliards
d’euros en 2015. Sopra Steria (SOP) est coté sur Euronext Paris
(Compartiment A) – Code ISIN : FR0000050809 Pour plus d’informations,
retrouvez-nous sur www.soprasteria.com

Contacts

Relations Investisseurs
Sopra Steria
Olivier Psaume,
+33 (0)1 40 67 68 16
olivier.psaume@soprasteria.com
ou
Relations
Presse

Image 7
Caroline Simon / Simon Zaks
szaks@image7.fr
/ +33 (0)1 53 70 74 63
caroline.simon@image7.fr
/ +33 (0)1 53 70 74 65