Press release

STMicroelectronics annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2015

0 0
Sponsorisé par Nasdaq

Chiffre d'affaires net de 1,67 milliard de dollars et marge brute de 33,5% au quatrième trimestre Chiffre d'affaires net de 6,90 milliards de dollars et résultat net de 104 millions de dollars en 2015 Free cash flow* de 148 millions de dollars au quatrième trimestre ; 327 millions de dollars en 2015 ST va cesser

  • Chiffre d'affaires net de 1,67 milliard de dollars et marge brute de 33,5% au quatrième trimestre
  • Chiffre d'affaires net de 6,90 milliards de dollars et résultat net de 104 millions de dollars en 2015
  • Free cash flow* de 148 millions de dollars au quatrième trimestre ; 327 millions de dollars en 2015
  • ST va cesser le développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les set-top-box et gateways domestiques

Genève, le 27 janvier 2015 – STMicroelectronics (NYSE : STM)
un leader mondial des semi-conducteurs dont les clients couvrent toute la gamme des applications électroniques, publie ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice 2015, clos le 31 décembre 2015.

Le chiffre d'affaires net du quatrième trimestre s'élève à 1,67 milliard de dollars, la marge brute à 33,5% et le résultat net à 2 millions de dollars. Le chiffre d'affaires net de l'exercice 2015 s'établit à 6,90 milliards de dollars, la marge brute à 33,8% et le résultat net à 104 millions de dollars.

« Le chiffre d'affaires et la marge brute du quatrième trimestre, qui sont conformes à nos prévisions dans un marché faible, ont permis à ST de dégager un cash flow solide au cours du quatrième trimestre et pour la totalité de l'année »
a déclaré Carlo Bozotti, Président et CEO de STMicroelectronics.  

« En 2015, nous avons davantage concentré nos efforts de R&D et ventes et marketing sur deux domaines : le Smart Driving, tiré par la numérisation et l'électrification des véhicules, et l'Internet des objets, qui englobe les systèmes portables et wearables connectés et les applications pour la maison, les villes et les systèmes industriels intelligents. Nos produits, nos technologies et nos compétences système sont parfaitement adaptées à ces domaines, que nous servons avec nos produits pour l'automobile et l'industrie, nos microcontrôleurs et nos ASICs numériques, notre portefeuille de produits analogiques et de puissance ainsi que nos capteurs MEMS et d'imagerie spécialisée. La croissance enregistrée en 2015 par nos microcontrôleurs et la performance solide de notre activité automobile, en dépit de conditions macroéconomiques plus faibles, sont en grande partie liées à ces investissements ciblés sur certains segments de marché.

Aujourd'hui nous annonçons l'arrêt du développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les set-top-box et les gateways domestiques. Cette décision difficile est en adéquation avec notre stratégie qui consiste à n'opérer que des activités soutenables financièrement, et est la conséquence des pertes significatives de l'activité produits pour set-top-box au cours des dernières années dans un environnement de marché de plus en plus difficile ».

—–

(*)Le free cash flow est une mesure non-US GAAP. Pour des informations supplémentaires, veuillez-vous référer à l'Annexe A qui explique pourquoi la Société pense que cette mesure est importante et pour une réconciliation en normes US GAAP.


Synthèse des principaux résultats financiers

US GAAP




(En millions de dollars US)
T4 2015 T3 2015 T4
2014
2015 2014
Chiffre d'affaires net 1 668 1 764 1 829 6 897 7,404
Marge brute 33,5% 34,8% 33,8% 33,8% 33,7%
Résultat d'exploitation publié 25 91 38 109 168
Résultat net part du groupe 2 90 43 104 128


Non-US GAAP*




Avant charges liées aux dépréciations et restructurations (en millions de dollars)
T4
2015
 




T3 2015




 
T4
2014
2015 2014
Résultat d'exploitation 29 102 58 174 258
Marge d'exploitation 1,7% 5,8% 3,2% 2,5% 3,5%


Revue de l'activité de ST dans le secteur des set-top-box

Les activités numériques de ST sont au coeur de la stratégie de la Société. Elles représentent une part significative du chiffre d'affaires de ST et sont concentrées sur des applications en croissance, avec un portefeuille de produits qui inclut des microcontrôleurs multi-usages et sécurisés, des produits numériques pour l'automobile, des ASICs et des capteurs d'images spécialisés.

Après un examen exhaustif des options externes et internes pour l'activité produits pour set-top-box de la Société, ST va cesser le développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les set-top-box et les gateways domestiques. L'adoption plus lente que prévue des produits de pointe et la concurrence accrue dans l'entrée de gamme, combinées au haut niveau d'intensité de R&D nécessaire, ont conduit cette activité à des pertes significatives au cours des dernières années.

En conséquence, la Société a annoncé un réalignement des effectifs, comprenant :

  • Le redéploiement d'environ 600 salariés aujourd'hui compris dans le périmètre associé à l'activité produits set-top-box, principalement pour soutenir les ambitions de croissance de ST dans les produits numériques pour l'automobile et les microcontrôleurs ;
  • Un réalignement global des effectifs qui pourrait affecter environ 1400 salariés dans le monde, dont environ 430 en France via un plan de départs volontaires, environ 670 en Asie et environ 120 aux Etats-Unis. Le déploiement de ce plan par pays ou site sera soumis à la législation applicable et dépendra des négociations au niveau local. En 2016, le réalignement global des effectifs devrait affecter environ 1100 salariés, dont environ 150 en France.

Les économies sur une base annualisée sont estimées à 170 millions de dollars une fois le plan achevé, et les coûts de restructuration attachés à environ 170 millions de dollars.


Analyse des résultats financiers du quatrième trimestre

Le chiffre d'affaires net du quatrième trimestre, en baisse de 5,5% par rapport au troisième trimestre, ressort à 1,67 milliard de dollars. Les ventes par région de livraison ont diminué de 2,8% dans la zone EMEA, de 5,2% dans la zone Chine-Asie du Sud, de 7,6% dans la zone Japon-Corée et de 8,6% dans la zone Amériques.

Par rapport au quatrième trimestre 2014, le chiffre d'affaires net a diminué de 8,8% ou de 5,5% si l'on exclut les effets de change négatifs et les ventes des produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson.

—–

(*) Le résultat d'exploitation avant dépréciations et restructurations et la marge d'exploitation avant dépréciations et restructurations sont des mesures non US GAAP.  Pour des informations supplémentaires et une réconciliation en normes US GAAP, veuillez-vous référer à l'Annexe A.

La marge brute du quatrième trimestre s'établit à 559 millions de dollars en valeur absolue et à 33,5% en pourcentage des ventes.  Par rapport au troisième trimestre 2015, la marge brute a diminué de 130 points de base. Cette diminution reflète l'impact des charges de capacités inutilisées (environ 180 points de base) et des pressions sur les prix, partiellement compensés par des effets de change favorables après couverture, des efficiences opérationnelles et un mix-produits favorable. Par rapport au quatrième trimestre 2014, la marge brute a baissé de 30 points de base, essentiellement en raison de pressions sur les prix et de ventes de licences plus faibles, largement compensées par des effets de change favorables après couverture, des efficiences opérationnelles et un mix-produits favorable.

Les dépenses de R&D et les frais commerciaux, généraux et administratifs sont en hausse à 583 millions de dollars au quatrième trimestre, contre 549 millions de dollars au troisième trimestre, essentiellement du fait de la saisonnalité et d'un calendrier plus long, partiellement compensés par des effets de change favorables après couverture.  Par rapport au quatrième trimestre 2014, les dépenses de R&D et frais commerciaux, généraux et administratifs ont baissé de 28 millions de dollars, principalement grâce à des effets de change favorables après couverture, et à des économies issues du plan de restructuration du segment EPS.

Le poste Autres produits et charges opérationnels nets est passé de 38 millions de dollars au troisième trimestre à 53 millions de dollars au quatrième trimestre. Cette augmentation de 15 millions de dollars reflète essentiellement un niveau de financement R&D plus élevé et le gain réalisé par la cession d'un actif non stratégique.  Au quatrième trimestre 2014, ce même poste ressortait à 50 millions de dollars.

Les dépréciations, restructurations et autres coûts liés à la fermeture des sites s'élèvent à 4 millions de dollars au quatrième trimestre, à comparer à 11 millions de dollars au troisième trimestre et 20 millions de dollars au quatrième trimestre 2014.

Au quatrième trimestre, la marge d'exploitation avant charges liées aux dépréciations et restructurations* ressort à 1,7%, en baisse par rapport à la marge de 5,8% du troisième trimestre et la marge de 3,2% du quatrième trimestre 2014. Cette baisse est essentiellement due au recul du chiffre d'affaires.

Le résultat net du quatrième trimestre s'élève à 2 millions de dollars, à comparer à un résultat net de 90 millions de dollars (ou 0,10 dollar par action) au troisième trimestre et de 43 millions de dollars (ou 0,05 dollar par action) au quatrième trimestre 2014.

Pour le quatrième trimestre 2015, la Société a retenu un taux de change moyen effectif d'environ 1,11 dollar pour 1,00 euro, à comparer à 1,16 dollar pour 1,00 euro au troisième trimestre 2015 et 1,29 dollar pour 1,00 euro au quatrième trimestre 2014.

—–

(*) La marge d'exploitation avant dépréciations et restructurations est une mesure non US GAAP. Pour des informations supplémentaires et une réconciliation en normes US GAAP, veuillez-vous référer à l'Annexe A.


Chiffre d'affaires net par ligne de produits et segment

Chiffre d'affaires net par ligne de produits et segment de marché
(En millions de dollars US)
T4 2015 T3 2015 T4 2014 2015 2014
AMS : Produits analogiques et MEMS 207 233 266 968 1 102
APG : Automobile 408 447 436 1 727 1 807
IPD : Industriel et Produits discrets de puissance 392 437 462 1 706 1 865
SP&A : Produits de détection et de puissance et Produits pour l'automobile 1 007 1 117 1 164 4 401 4 774
DPG : Digital Product Group

(a)
212 230 259 857 1 086
MMS : Microcontrôleurs, Mémoires et Microcontrôleurs sécurisés 442 412 388 1 616 1 507
Autres EPS 13 15
EPS : solutions de traitement embarquées 654 642 660 2 473 2 608
Autres 7 5 5 23 22
Total 1 668 1 764 1 829 6 897 7 404

  1. Depuis le 1er janvier 2015, le groupe DCG (Digital Convergence) et le groupe IPB (Imagerie, BiCMOS et Photonique sur silicium) sont


    regroupés dans un seul et même groupe appelé DPG (Digital Product Group). Les périodes précédentes ont été recalculées sur cette base.


Chiffre d'affaires net par Segment de marché / Canal

Chiffre d'affaires net par Segment de marché / Canal (%) T4




2015
T3




 2015
T4




2014
 




2015
 




2014
Total Equipementiers 67% 67% 68% 68% 69%
Distribution 33% 33% 32% 32% 31%


Chiffre d'affaires et résultat d'exploitation trimestriels par Segment

Segment opérationnel (en millions de dollars US) T4 2015 Chiffre d'affaires  net T4 2015 Résultat d'exploitation (Perte) T3 2015 Chiffre d'affaires net T3 2015 Résultat d'exploitation (Perte) T4 2014 Chiffre d'affaires  net T4 2014 Résultat d'exploitation (Perte)
SP&A : Produits de détection


et de puissance et Produits pour l'automobile




 
1 007 36 1 117 102 1 164 98
EPS :  solutions de traitement embarquées




 
654 (4) 642 660 (34)
Autres

(a)
7 (7) 5 (11) 5 (26)
TOTAL 1 668 25 1 764 91 1 829 38


(a)

Le chiffre d'affaires net du Segment « Autres » comprend le chiffre d'affaires provenant des ventes de Sous-systèmes, de services d'assemblage ainsi que d'autres chiffres d'affaires. Le résultat (perte) d'exploitation du segment « Autres » comprend des éléments tels que les dépréciations et frais de restructuration et autres coûts liés aux fermetures, frais de démarrage et arrêts planifiés, ainsi que d'autres frais non alloués, tels que : le coût de certains programmes de Recherche et Développement stratégiques ou spéciaux, certaines charges d'exploitation engagées au niveau du siège, le coût des litiges et réclamations au titre des brevets et divers frais non affectés aux Groupes de produits, ainsi que les résultats d'exploitation du segment « Sous-systèmes et Autres Groupes de Produits ». Le segment « Autres » intègre des charges de restructuration et des provisions pour dépréciations et autres coûts liés à des fermetures de sites (4 millions de dollars au quatrième trimestre 2015, 11 millions de dollars au troisième trimestre 2015 et 20 millions de dollars au quatrième trimestre 2014).

Le chiffre d'affaires net du segment SP&A a diminué de 9,9% au quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre, essentiellement en raison de la faiblesse des conditions de marché et d'une correction des stocks dans le canal. Par rapport au quatrième trimestre 2014, le chiffre d'affaires du segment SP&A a reculé de 13,5%, principalement du fait d'une baisse du chiffre d'affaires dans tous les groupes de produits, de la faiblesse des conditions de marché et d'une montée en puissance plus lente que prévu de la production de microphones.

La marge d'exploitation du segment SP&A ressort à 3,6% au quatrième trimestre 2015 à comparer à 9,2% au troisième trimestre. Cette baisse s'explique essentiellement par une baisse du chiffre d'affaires et une charge de capacités inutilisées de 16 millions de dollars. La marge d'exploitation du segment SP&A était de 8,4% au quatrième trimestre 2014.

Le chiffre d'affaires net du segment EPS au quatrième trimestre a progressé de 2,0% par rapport au troisième trimestre. Cette progression a été essentiellement tirée par les ventes de microcontrôleurs multi-usages de MMS, en partie compensées par le recul des ventes de DPG. Par rapport au quatrième trimestre 2014, le chiffre d'affaires net du segment EPS a diminué de 0,9%, avec une forte croissance des ventes de MMS qui a compensé le recul des ventes de DPG.  

Le segment EPS enregistre une perte d'exploitation de 4 millions de dollars au quatrième trimestre 2015 alors qu'il avait atteint le point d'équilibre au troisième trimestre. Ceci s'explique essentiellement par une baisse des ventes et une charge de capacités inutilisées de 14 millions de dollars. Au quatrième trimestre 2014, la marge d'exploitation du segment EPS était négative (-5,1%).


Flux de trésorerie et Bilan – Faits marquants

Le free cash flow* s'élève à 148 millions de dollars au quatrième trimestre 2015, à comparer à 85 millions de dollars au trimestre précédent et à 208 millions de dollars au quatrième trimestre 2014. Le free cash flow s'élève à 327 millions de dollars en 2015, contre 197 millions de dollars en 2014.

La trésorerie nette générée par les activités d'exploitation s'élève à 245 millions de dollars au quatrième trimestre 2015, à comparer à 225 millions de dollars au trimestre précédent et à 311 millions de dollars au quatrième trimestre 2014.  Pour l'année 2015, la trésorerie nette générée par les activités d'exploitation s'élève à 842 millions de dollars, à comparer à 715 millions de dollars en 2014.

Les dépenses d'investissement après déduction des produits de cession ressortent à 89 millions de dollars au quatrième trimestre 2015, à comparer à 128 millions de dollars au troisième trimestre 2015 et 108 millions de dollars au quatrième trimestre 2014.  Pour l'année 2015, les dépenses d'investissement après déduction des produits de cession ressortent à 467 millions de dollars, à comparer à 496 millions de dollars en 2014.  En 2015, le ratio des dépenses d'investissement rapportées au chiffre d'affaires net s'établit à 6,8%, contre 6,7% en 2014.

Les stocks ressortent à 1,25 milliard de dollars à la fin du quatrième trimestre 2015, avec un taux de rotation de 3,5 ou 103 jours, contre 3,7 ou 97 jours au troisième trimestre.

ST a distribué aux actionnaires 92 millions de dollars de dividendes au quatrième trimestre 2015 et 350 millions de dollars au total en 2015.

La Société a amélioré sa situation financière nette, qui s'établit à 494 millions de dollars au 31 décembre 2015, à comparer à 459 millions de dollars au 26 septembre 2015. Le 31 décembre 2015, le total des ressources financières de ST ressortait à 2,11 milliards de dollars et son endettement total à 1,61 milliard de dollars.

—–

(*) Le free cash flow est une mesure non-US GAAP. Pour des informations supplémentaires et une réconciliation en normes US GAAP, veuillez-vous référer à l'Annexe A.

En incluant les participations ne donnant pas le contrôle, le montant total des fonds propres s'élevait à 4,69 milliards de dollars à la fin du quatrième trimestre.


Résultats financiers de l'exercice 2015

Le chiffre d'affaires net de l'exercice 2015 s'élève à 6,90 milliards de dollars, en baisse de 6,8% au total par rapport à 2014. Si l'on exclut les effets de change négatifs et les ventes des produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson, la baisse se limite à 3,3%. Le chiffre d'affaires des MMS affiche une hausse de 7,2%, avec des ventes en baisse dans toutes les autres lignes de produits.

La marge brute s'est améliorée de 10 points de base et s'élève à 33,8% du chiffre d'affaires net en 2015, contre 33,7% en 2014. Cette amélioration reflète des efficiences opérationnelles, des effets de change favorables après couverture et un mix-produits favorable, en grande partie compensés par des pressions sur les prix.

Le résultat d'exploitation publié recule à 109 millions de dollars en 2015, à comparer à 168 millions de dollars en 2014, essentiellement du fait d'une baisse du chiffre d'affaires. Le résultat d'exploitation avant dépréciations et restructurations s'est amélioré de 13 millions de dollars par rapport à 2014 si l'on exclut les 97 millions de dollars comptabilisés en 2014 au titre du rattrapage du financement de la R&D.  Les dépenses de R&D et les frais commerciaux, généraux et administratifs de 2015 s'élèvent au total à 2,32 milliards de dollars, en baisse de 5,1% par rapport à 2014.

Le chiffre d'affaires total des produits de détection et de puissance et des produits pour l'automobile (SP&A) ressort à 4,40 milliards de dollars en 2015, en baisse de 7,8% par rapport à 2014, en raison du recul du chiffre d'affaires de toutes les lignes de produits. La marge d'exploitation de ce segment ressort à 6,5% en 2015, contre 8,8% en 2014 si l'on exclut le rattrapage des aides de 2014. Cette baisse tient essentiellement au recul du chiffre d'affaires, aux pressions sur les prix et à des charges de capacités inutilisées plus élevées, partiellement compensés par des effets de change favorables après couverture.

Le chiffre d'affaires du segment EPS (Solutions de Traitement Embarquées), qui ressort à 2,47 milliards de dollars, reflète des performances mitigées.  Le chiffre d'affaires de MMS a augmenté de 7,2% pour s'établir à 1,62 milliard de dollars, tandis que le chiffre d'affaires net de DPG a diminué de 21,1% si l'on inclut les produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson, les modules caméra standard et les produits pour set-top-box. La marge d'exploitation du segment EPS est négative de 4,5% en 2015, en amélioration par rapport à la marge négative de 8,6% en 2014 si l'on exclut le rattrapage des aides. Ce redressement reflète essentiellement une amélioration du mix produits, des effets de change favorables après couverture et une baisse des charges d'exploitation.  

Le résultat net publié au titre de l'exercice 2015 s'élève à 104 millions de dollars, ou 0,12 dollar par action, contre un résultat net de 128 millions de dollars, ou 0,14 dollar par action en 2014. 

Le taux de change moyen effectif pour la Société était d'environ 1,17 dollar pour 1,00 euro en 2015, contre 1,34 dollar pour 1,00 euro en 2014.


Chiffre d'affaires et résultat d'exploitation par Segment de produits pour l'exercice 2015


Segment opérationnel  


(en millions de dollars US)

Exercice 2015


Chiffre d'affaires net
Exercice 2015 Résultat d'exploitation (Perte) Exercice 2014 Chiffre d'affaires net Exercice 2014 Résultat d'exploitation (Perte)
SP&A : Produits de détection


et de puissance et Produits


pour l'automobile




 
4 401 286 4 774 435
EPS : solutions de traitement embarquées




 
2 473 (110) 2 608 (144)
 Autres

(a)
23 (67) 22 (123)
 TOTAL 6
897
109 7 404 168


(a)

Le chiffre d'affaires net du Segment « Autres » comprend le chiffre d'affaires provenant des ventes de Sous-systèmes, de services d'assemblage ainsi que d'autres chiffres d'affaires. Le résultat (perte) d'exploitation du segment « Autres » comprend des éléments tels que les dépréciations et frais de restructuration et autres coûts liés aux fermetures, frais de démarrage et arrêts planifiés, ainsi que d'autres frais non alloués, tels que : le coût de certains programmes de Recherche et Développement stratégiques ou spéciaux, certaines charges d'exploitation engagées au niveau du siège, le coût des litiges et réclamations au titre des brevets et divers frais non affectés aux Groupes de produits, ainsi que les résultats d'exploitation du segment « Sous-systèmes et Autres Groupes de Produits ». Le segment « Autres » intègre des charges de restructuration et des provisions pour dépréciations et autres coûts liés à des fermetures de sites (65 millions de dollars en 2015 et 90 millions de dollars en 2014).


Perspectives relatives à l'activité du premier trimestre 2016

M. Bozotti a déclaré :
« Au premier trimestre, nous attendons une baisse séquentielle du chiffre d'affaires d'environ 3% au point médian, et une marge brute d'environ 33,0% au point médian.  Le point médian des perspectives de marge brute reste pénalisé par les charges de capacités inutilisées, nos capacités de production en technologiques numériques n'étant toujours pas complètement utilisées. 

Au cours des prochaines années, la croissance sur le marché des semi-conducteurs proviendra principalement des applications pour l'automobile, l'industrie et l'Internet des Objets. Nous sommes concentrés sur la conquête de ces marchés et des opportunités qu'ils recèlent pour alimenter la croissance de ST à partir de 2016 ». 

Pour le premier trimestre 2016, la Société s'attend à une baisse du chiffre d'affaires d'environ 3% par rapport au quatrième trimestre 2015, à plus ou moins 3,5 points de pourcentage près.  La marge brute devrait s'établir à environ 33,0%, à plus ou moins 2,0 points de pourcentage près au premier trimestre 2016.

Ces perspectives reposent sur une hypothèse de taux de change effectif d'environ 1,10 dollar  pour 1 euro pour le premier trimestre 2016 et comprend l'impact des contrats de couverture existants.  Le premier trimestre se clôturera le 2 avril 2016.


Informations institutionnelles

  • A compter du premier trimestre 2016, ST a modifié son organisation, pour la mettre en conformité avec la stratégie recentrée sur les applications destinées au Smart Driving et à l'internet des Objets.

      Trois Groupes produits ont été créés, reportant au Président & CEO : Produits automobiles et discrets (Automotive and Discrete Group – ADG), dirigé par Marco Monti ; Microcontrôleurs et circuits numériques (Microcontrollers and Digital ICs – MDG) dirigé par Claude Dardanne; et Produits analogiques et MEMS (Analog and MEMS Group – AMG), dirigé par Benedetto Vigna. Carmelo Papa a décidé de faire valoir ses droits à la retraite.

      "
Après des décennies de succès et d'engagement fort envers ST, Carmelo a décidé de quitter la Société et prendre sa retraite. Il va nous manquer – pour son sens des affaires, sa volonté d'obtenir des résultats et son énergie. Je le remercie chaleureusement pour sa contribution très importante et lui souhaite, en nom nom et au nom de tous les employés de ST, le meilleur pour la prochaine étape de sa vie
" a déclaré Carlo Bozotti.

      L'organisation Technology and Manufacturing est désormais dirigée par Jean-Marc Chery, Directeur Général de ST.

      En conséquence, et à compter de l'exercice 2016, la Société reportera son chiffre d'affaires et son résultat opérationnel sur la base des segments suivants :

  • Automotive and Discrete Group (ADG)
  • Microcontrollers and Digital IC's Group (MDG)
  • Analog and MEMS Group (AMG)
  • Autres
  • Le 14 décembre 2015, ST et Semtech Corporation ont annoncé un accord sur la technologie sans fil RF à longue portée LoRa®. ST entend utiliser cette technologie pour cibler les déploiements IoT (Internet des Objets) par les opérateurs de réseaux mobiles ainsi que les réseaux privés à grande échelle.


Produits et technologies – Faits marquants du quatrième trimestre 2015


Solutions de traitement embarquées (EPS)

Microcontrôleurs, Mémoires et Microcontrôleurs sécurisés (MMS)

  • Livraison du milliardième microcontrôleur STM32 et du 500 millionième microcontrôleur sécurisé ST33 ;
  • Entrée en production du microcontrôleur STM32L4 pour le compte de plusieurs grands équipementiers fournisseurs de bracelets pour applications de fitness ;
  • Qualification du microcontrôleur STM32L0 par un fabricant majeur de compteurs de gaz et d'eau ;
  • Lancement d'une collaboration avec Semtech en vue d'étendre l'utilisation de la technologie LoRa® et d'atteindre les volumes importants des marchés de l'Internet des objets ;
  • Lancement d'un microcontrôleur 32 bits sécurisé intégrant la plus importante mémoire Flash embarquée et les accélérateurs de cryptage les plus rapides de l'industrie pour de nouvelles applications dans les domaines du paiement, de l'Internet des objets, de l'électronique portée, ainsi que des communications M2M et V2X ;
  • Qualification d'une plateforme M2M (machine-to-machine) basée sur un microcontrôleur 32 bits sécurisé embarquant 1,2 Mo de mémoire Flash et particulièrement adaptée aux applications industrielles et automobiles ;
  • Lancement de kits de développement pour microcontrôleurs sécurisés éprouvés qui ouvrent la voie à de nouvelles applications pour « wearables » en autorisant l'intégration de microcontrôleurs sécurisés dans ces applications ;
  • Entrée en production de mémoires EEPROM en boîtier WLCSP (Wafer Level Chip-Scale Package) pour des téléphones intelligents de premier plan.

Produits numériques (DPG)

  • Succès de la technologie BiCMOS55 récemment introduite sur le marché, avec de nombreuses qualifications obtenues au cours du trimestre.
  • Confirmation du leadership de ST sur le marché émergent des capteurs de « temps de vol photonique » (Time-of-Flight) avec la livraison de 50 millions d'unités d'un module innovant de détection de la proximité, des gestes et de la lumière ambiante basé sur la technologie FlightSense®.


Applications Sense & Power et pour le secteur Automobile (SP&A)

Circuits analogiques, MEMS et Capteurs (AMS)

  • Identifié par le cabinet d'études IHS comme le fournisseur de capteurs pour applications automobiles qui affiche la plus forte croissance ;
  • Reprise des livraisons de microphones analogiques haut de gamme à un fournisseur majeur de smartphones ;
  • Cap des 100 millions d'unités de centrales inertielles 6 axes vendues franchi en 2015 ;
  • Qualification d'une centrale inertielle 6 axes de hautes performances par un important fabricant de téléphones mobiles chinois ;
  • Début de l'échantillonnage et qualification de la nouvelle génération de centrales inertielles 6 axes de hautes performances et à ultra-basse consommation ;
  • Qualification d'un gyroscope pour la stabilisation d'image (OIS) destiné aux tout derniers smartphones de Samsung ;
  • Premières livraisons de micro-miroirs MEMS à un grand fabricant mondial de produits informatiques ;
  • Qualification des tout premiers contrôleurs de grands écrans tactiles destinés aux projets de tablettes d'un grand fabricant ;
  • Entrée en production de la technologie BLUENRG pour un fabricant de produits électroniques « wearables » de haut-niveau ;
  • Début de la promotion du stack Bluetooth MESH sur le marché de masse ;
  • Qualification d'un ampli-op de haute précision intégré dans un bracelet « wearable » destiné au marché chinois.

Automobile (APG)

  • Qualifications d'une plateforme de microcontrôleurs 32 bits en technologie de 40 nm destinée à une application de gateway automobile obtenue auprès d'un équipementier de rang 1 pour le compte de plusieurs constructeurs automobiles ;
  • Première qualification du processeur d'infotainment Accordo5 par un équipementier mondial de rang 1 dans le cadre du déploiement à coût maîtrisé des fonctions de téléphonie mobile dans les unités principales intégrées au tableau de bord ;
  • Qualification d'un émetteur-récepteur monolithique multicanal à 77 GHz pour un radar d'aide à la conduite (ADAS) par un équipementier leader mondial ;
  • Qualification d'un circuit d'accordage à sortie numérique de 4
    e
    génération par un équipementier mondial leader ;
  • Pénétration accrue du marché japonais et consolidation de la position auprès d'une grande marque asiatique avec plusieurs qualifications obtenues auprès de grands fabricants pour des applications clés de l'habitacle ;
  • Finalisation avec Autotalks du développement d'un circuit V2X de deuxième génération adapté au marché de masse en vue de répondre aux futures exigences de l'administration américaine sur la sécurité routière et les véhicules connectés.

Produits discrets de puissance et applications industrielles (IPD)

  • Qualification de drivers SmartDrive(TM) pour IGBT et MOSFET destinés à la plateforme de réfrigérateurs d'un fabricant asiatique de premier plan ;
  • Qualifications de régulateurs à faible chute de tension (LDO) obtenues auprès de fabricants de compteurs indiens de premier plan ;
  • Qualification de convertisseurs de puissance basse consommation et fonctionnant en tension élevée (VIPerPlus) pour des plateformes de produits blancs obtenue auprès d'un leader du marché chinois ;
  • Poursuite du déploiement rapide des solutions intégrées de protection contre les décharges électrostatiques (ESD) et de filtrage des interférences électromagnétiques (EMI), ainsi que d'une solution de protection des ports de données haut débit auprès de fabricants majeurs de smartphones chinois et de téléviseurs à écran plat asiatiques ;
  • Qualifications importantes enregistrées pour une nouvelle solution d'accordage d'antenne auprès de grands fabricants de smartphones aux États-Unis et en Chine ;
  • Poursuite des gains de part de marché avec des qualifications multiples de redresseurs de puissance et de circuits de protection pour applications automobiles obtenues auprès de grands noms du marché mondial ;
  • Qualifications de MOSFET basse tension STripFET F7 dans des applications pour modules de sièges automobiles obtenues auprès d'un leader mondial ;
  • Qualifications d'un transistor FS (
    Field Stop
    ) à grille en tranchée 650 V pour un circuit de commande de compresseur par un fabricant européen ;
  • Qualification d'un MOSFET en tensions élevées destiné à un adaptateur pour ordinateur portable par un important leader sur le marché américain.


Utilisation d'informations financières complémentaires non-US GAAP 

Ce communiqué de presse contient des informations financières complémentaires non-US GAAP comme le résultat (perte) d'exploitation avant charges liées aux dépréciations et restructurations, la marge d'exploitation avant dépréciations et restructurations, le résultat net ajusté par action, le free cash flow et la situation financière nette.

Nous attirons l'attention de nos lecteurs sur le fait que ces mesures ne sont ni auditées, ni préparées selon les normes comptables américaines US GAAP et qu'elles ne doivent donc pas être considérées comme des substituts aux mesures financières US GAAP.  De plus, de telles mesures financières non-US GAAP pourraient également ne pas être comparables à d'autres informations de même intitulé, utilisées par d'autres sociétés.

Vous trouverez dans l'Annexe A de ce communiqué de presse un tableau permettant de réconcilier les mesures financières non-US GAAP utilisées par la Société avec leurs mesures financières correspondantes en normes US GAAP.  Pour remédier à ces limites, les informations financières non-US GAAP complémentaires ne devront pas être lues indépendamment mais au contraire en même temps que les états financiers consolidés de la Société préparés selon les normes américaines US GAAP.


Informations à caractère prévisionnel

Certaines des déclarations contenues dans ce communiqué de presse, autres que celles renvoyant aux données historiques, sont des déclarations sur les attentes futures et autres déclarations à caractère prévisionnel (au sens de la Section 27A de la Securities Act de 1933 ou de la Section 21E de la Securities Exchange Act de 1934 et de leurs modifications). Fondées sur les opinions et hypothèses actuelles de la direction, ces dernières dépendent et impliquent des risques connus et non connus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire différer de manière significative les résultats, performances ou événements réels de ceux anticipés dans les présentes déclarations, en raison de divers facteurs comme :

  • le caractère incertain des tendances industrielles et macroéconomiques ;
  • la demande et l'adhésion des clients pour les produits que nous concevons, fabriquons et vendons ; 
  • des événements ou circonstances imprévus susceptibles d'altérer notre capacité à mettre en oeuvre la réduction planifiée de nos charges d'exploitation et / ou à atteindre les objectifs de nos programmes de R&D bénéficiant de fonds publics ;
  • des difficultés financières avec certains de nos principaux distributeurs ou une réduction significative de l'approvisionnement de nos clients clés ;
  • le plan de charge, le mix produits et les performances manufacturières de nos installations de production ;
  • les fonctionnalités et performances de nos systèmes d'information sous-tendant nos activités opérationnelles critiques, activités manufacturières, financières et commerciales incluses ; et toute défaillance de nos systèmes d'information ou de ceux de nos clients ou fournisseurs ;
  • les variations des marchés des changes, et surtout, du taux de change du dollar des États-Unis par rapport à l'Euro et aux autres grandes devises que nous utilisons dans le cadre de nos activités ;
  • l'impact des revendications de propriété intellectuelle (IP) par nos concurrents ou autres tierces parties, et notre capacité à obtenir les licences nécessaires dans des conditions et termes raisonnables ;
  • la possibilité de restructurer avec succès nos activités sous-performantes, les charges de restructuration et les économies susceptibles de différer par rapport à nos estimations ;
  • une modification de notre situation fiscale globale suite à des changements au niveau des lois fiscales, des conclusions des contrôles fiscaux ou des traités fiscaux internationaux susceptibles d'avoir un impact sur les résultats de nos activités, et sur notre capacité à évaluer avec précision les crédits d'impôts, les avantages fiscaux, les déductions d'impôts et les provisions fiscales, et notre capacité à utiliser les actifs d'impôts différés ;
  • le dénouement de litiges en cours ainsi que l'impact de tout autre nouveau procès dans lequel nous pourrions être impliqués ;
  • les responsabilités ou garanties ou rappels par nos clients de produits comportant nos composants ;
  • des événements naturels tels que des conditions climatiques sévères, des tremblements de terre, des tsunamis, des éruptions volcaniques ou d'autres phénomènes de la nature, des risques sanitaires et des épidémies, dans des pays où s'exercent nos activités ou celles de nos principaux clients et fournisseurs ;
  • une modification de l'environnement économique, social, politique ou infrastructurel dans les pays où s'exercent nos activités ou celles de nos principaux clients et fournisseurs, y compris du fait d'événements macroéconomiques ou régionaux, de conflits militaires, de troubles sociaux, de mouvements syndicaux et/ou d'actes de terrorisme ; 
  • la disponibilité et les coûts des matières premières, du gaz, de l'eau et de l'électricité, des services de sous-traitance industrielle ou de toutes autres fournitures nécessaires à nos activités.

Compte tenu de tous les risques et incertitudes qui pèsent sur ces informations à caractère prévisionnel, les performances et résultats réels de nos activités pourraient différer de ces prévisions de manière significative et défavorable.  Certaines déclarations relatives aux perspectives d'avenir peuvent être identifiées comme telles par l'utilisation de verbes tels que « croire », « prévoir », « pouvoir », « être attendu », « devrait », « serait », « vise » ou « anticipe » et autres variations de ces mots ou expressions comparables ou leur négation, ou par la discussion de stratégie, plans ou d'intentions.

Certains de ces facteurs de risques sont présentés et discutés en détail dans « Item 3.  Key Information – Risk Factors » de notre rapport annuel sur formulaire 20-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2014, déposé auprès de la SEC le 3 mars 2015. Si l'un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se réalisaient ou si les hypothèses sous-jacentes se révélaient incorrectes, les résultats réels pourraient varier significativement de ceux décrits dans ce communiqué de presse, tels qu'anticipés, crus ou attendus. Nous n'avons pas l'intention d'assumer et n'assumons aucune obligation de mise à jour des informations ou déclarations à caractère prévisionnel présentées dans ce communiqué de presse pour refléter des événements ou circonstances à venir.


Informations sur la présentation des résultats, la conférence téléphonique et la retransmission sur internet (webcast)

Le 27 janvier 2016, la direction de STMicroelectronics tiendra une conférence téléphonique en direct avec webcast afin de commenter la performance opérationnelle de la Société au cours du quatrième trimestre et de l'exercice 2015.

La conférence téléphonique se tiendra à 9h30 (heure de Paris) et sera retransmise en direct sur le site internet à l'adresse http://investors.st.com. Pour accéder au webcast en direct et à la présentation, nous vous suggérons de vous connecter 15 minutes avant le début de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer les logiciels audio nécessaires.  Le webcast sera disponible jusqu'au 12 février 2016.


A propos de STMicroelectronics



ST, un leader mondial sur le marché des semi-conducteurs, fournit des solutions et produits intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien.  Les produits de ST sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets. Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, ST est synonyme de « life.augmented ».

En 2015, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 6,90 milliards de dollars auprès de plus de 100 000 clients à travers le monde. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site
: www.st.com.

 


Contacts presse :


Nelly Dimey


Tél : 01.58.07.77.85


Mobile : 06. 75.00.73.39


nelly.dimey@st.com


 


Alexis Breton


Tél : 01.58.07.78.62


Mobile : 06.59.16.79.08


alexis.breton@st.com


 


Relations avec les Investisseurs
:


Céline Berthier


Tél : +41.22.929.58.12


celine.berthier@st.com


(tableaux joints)

STMicroelectronics NV    
Compte de résultat consolidé    
En millions de dollars US à l'exception des montants par action    
     
  Trimestre clos le
  (Non audité) (Non audité)
  31 décembre 31 décembre
  2015 2014
     
Ventes nettes   1 664   1 806
Autres produits   4   23
CHIFFRE D'AFFAIRES   1 668   1 829
Coût des ventes   (1 109)   (1 210)
MARGE BRUTE   559   619
Frais commerciaux, généraux et administratifs   (231)   (235)
Frais de recherche et développement   (352)   (376)
Autres produits et charges opérationnels, nets   53   50
Perte de valeur des actifs corporels et incorporels, coûts de restructuration


et autres coûts de fermeture liés
  (4)   (20)
Total charges d'exploitation   (534)   (581)
RÉSULTAT D'EXPLOITATION   25   38
Charges financières nettes   (6)   (6)
Quote-part du résultat (perte) des sociétés mises en équivalence   1   17
Moins-values de cession sur actifs financiers, nettes   –   (3)
RÉSULTAT AVANT IMPÔTS ET PART REVENANT   20   46
AUX PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE    
Charge d'impôt sur les bénéfices   (17)   (3)
RÉSULTAT NET   3   43
Perte nette (résultat) attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle   (1)   –
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE   2   43
     
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE PAR ACTION 0,00   0,05
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE PAR ACTION DILUÉE  0,00   0,05
     
MOYENNE PONDÉRÉE    
DU NOMBRE D'ACTIONS RETENUE    
POUR LE CALCUL DU RÉSULTAT PAR ACTION 882,1 878,8

 

 

 


 

STMicroelectronics NV    
Compte de résultat consolidé    
En millions de dollars US à l'exception des montants par action    
     
  Exercice clos le
  (Non audité) (Audité)
  31 décembre 31 décembre
  2015 2014
     
Ventes nettes   6 866   7 335
Autres produits   31   69
CHIFFRE D'AFFAIRES   6 897   7 404
Coût des ventes   (4 565)   (4 906)
MARGE BRUTE   2 332   2 498
Frais commerciaux, généraux et administratifs   (897)   (927)
Frais de recherche et développement   (1 425)   (1 520)
Autres produits et charges opérationnels, nets   164   207
Perte de valeur des actifs corporels et incorporels, coûts de restructuration


et autres coûts de fermeture liés
  (65)   (90)
Total charges d'exploitation   (2 223)   (2 330)
RÉSULTAT D'EXPLOITATION   109   168
Charges financières nettes   (22)   (18)
Quote-part du résultat (perte) des sociétés mises en équivalence   2   (43)
Moins-values de cession sur actifs financiers, nettes   –   (1)
RÉSULTAT AVANT IMPÔTS ET PART REVENANT   89   106
AUX PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE    
Produit d'impôt sur les bénéfices   21   23
RÉSULTAT NET   110   129
Perte nette (résultat) attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle   (6)   (1)
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE   104   128
     
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE PAR ACTION   0,12   0,14
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE PAR ACTION DILUÉE   0,12   0,14
     
MOYENNE PONDÉRÉE    
DU NOMBRE D'ACTIONS RETENUE    
POUR LE CALCUL DU RÉSULTAT PAR ACTION 880,6 889,8

 


 

STMicroelectronics NV      
Bilan consolidé      
Au 31 décembre 26 septembre 31 décembre
En millions de dollars US 2015 2015 2014
  (Non audité) (Non audité) (Audité)

ACTIFS
     
Actifs courants      
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 771 1 869 2 017
Valeurs mobilières de placement 335 338 334
Créances clients, nettes 820 989 911
Stocks et en-cours, nets 1 251 1 253 1 269
Impôts différés actifs 91 92 97
Actifs détenus en vue de leur revente 1 14 33
Autres créances et actifs 407 518 390
Total actifs courants 4 676 5 073 5 051
Goodwill 76 77 82
Autres immobilisations incorporelles, nettes 166 162 193
Immobilisations corporelles, nettes 2 321 2 432 2 647
Actifs d'impôts différés à long terme 436 441 386
Placements à long terme 57 56 69
Autres actifs non courants 459 445 576
  3 515 3 613 3 953
Total actifs 8 191 8 686 9 004
       

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
     
Passifs courants      
Dette à court terme 191 191 202
Dettes fournisseurs 525 701 597
Autres dettes et charges à payer 699 739 841
Dividendes à payer aux actionnaires 97 190 87
Impôts différés passifs 2 1
Impôts courants à court terme 42 52 39
Total passifs courants 1 556 1 874 1 766
Dette financière à long terme 1 421 1 557 1 599
Pensions et indemnités de départ à la retraite 351 373 392
Passif d'impôts différés à long terme 12 10 10
Autres passifs non courants 158 139 182
  1 942 2 079 2 183
Total passifs 3 498 3 953 3 949
Engagements hors bilan et passifs éventuels      
Capitaux propres      
Capital émis et réserves attribuables aux propriétaires de la société mère      
Capital social (actions de préférence : 540 000 000 actions autorisées mais non émises ; actions ordinaires : 1,04 euro de valeur nominale, 1 200 000 000 actions autorisées, 910 967 920 actions émises, 878 537 339 actions en circulation) 1 157 1 157 1 157
Primes 2 779 2 768 2 741
Résultat consolidé 525 523 817
Autre résultat global accumulé 460 508 613
Actions propres (289) (289) (334)
Capital émis et réserves attribuables aux propriétaires de la société mère 4 632 4 667 4 994
Participations ne donnant pas le contrôle 61 66 61
Total capitaux propres 4 693 4 733 5 055
Total passif et capitaux propres 8 191 8 686 9 004

 


 

STMicroelectronics NV      
       
CERTAINES DONNÉES DES FLUX DE TRÉSORERIE      
       
Flux de trésorerie (en millions de dollars US) T4 2015 T3 2015 T4 2014
       
Trésorerie nette générée par les opérations d'exploitation 245 225 311
Trésorerie nette absorbée par les opérations d'investissement (98) (120) (103)
Trésorerie nette absorbée par les opérations de financement (239) (121) (317)
Diminution nette de la trésorerie (98) (18) (113)
       
Certaines données des flux de trésorerie (en millions de dollars US) T4 2015 T3 2015 T4 2014
       
Dotations aux amortissements 194 186 199
Dépenses d'investissement immobilier (89) (128) (108)
Dividendes versés aux actionnaires (92) (83) (90)
Variation nette des stocks (11) (14) (30)

 







 


Annexe A



STMicroelectronics


Informations financières complémentaires non-US GAAP


Réconciliation entre normes non-US GAAP – US GAAP


En millions de dollars US sauf pour les données par action

Les données financières complémentaires non-US GAAP présentées dans ce communiqué de presse ne sont pas auditées et sont donc sujettes à des limites inhérentes.  De telles données non-US GAAP ne reposent pas sur un ensemble de règles ou principes comptables et ne doivent donc pas être considérées comme un substitut aux mesures comptables US GAAP.  En outre, nos données financières non-US GAAP complémentaires peuvent ne pas être comparables à des mesures non-US GAAP de même intitulé, utilisées par d'autres sociétés. De plus, un certain nombre de limites spécifiques relatives à ces mesures non-US GAAP individuelles et les raisons de présenter des informations financières non-US GAAP sont détaillées dans les paragraphes ci-après.  Pour remédier à ces limites, les données financières non-US GAAP complémentaires ne devront pas être lues indépendamment mais au contraire en même temps que nos états financiers consolidés préparés selon les normes comptables américaines US GAAP.

Le résultat d'exploitation (perte) avant dépréciations, charges de restructurations et éléments non-récurrents est utilisé par la direction pour aider à la compréhension des opérations en cours et expliquer l'impact des éléments qui n'ont pas été pris en compte tels que les dépréciations, les charges de restructuration et autres coûts liés aux fermetures. Le résultat net et le résultat par action (EPS) ajustés sont utilisés par la direction pour aider à la compréhension des opérations en cours et communiquer sur l'impact des éléments exclus comme les dépréciations, les charges de restructuration et autres coûts liés aux fermetures attribuables à ST et les autres coûts exceptionnels, nets de l'impact de l'impôt applicable.

La Société pense que ces mesures financières non-US GAAP fournissent des informations utiles aux investisseurs et à la direction parce qu'elles mesurent la capacité de la Société à générer une rentabilité issue de ses activités, en excluant l'effet des acquisitions et des dépenses relatives à la rationalisation de ses activités et sites qu'elle ne considère pas comme faisant partie de son résultat d'exploitation en cours, permettant ainsi, lorsque lues en conjonction avec les données financières de la Société en normes GAAP : (i) de réaliser des comparaisons de période à période plus pertinentes du résultat d'exploitation en cours de la Société, (ii) de mieux identifier les tendances de l'activité de la Société et d'analyser lesdites tendances, et (iii) de comparer plus facilement les résultats des opérations de la Société avec les modèles des analystes financiers et des investisseurs et les valorisations, qui ne tiennent généralement pas compte de ces éléments.

T4 2015




(en millions de dollars US et cents par action)
Marge brute Résultat d'exploitation Résultat net




 
Résultat par action correspondant
US GAAP 559 25 2 0,00
Dépréciations et restructurations   4 4  
Estimation de l'impact fiscal     (4)
Non-US GAAP 559 29 2 0,00


T3 2015




(en millions de dollars US et cents par action)
Marge brute Résultat d'exploitation Résultat net




 
Résultat par action correspondant
US GAAP 613 91 90 0,10
Dépréciations et restructurations   11 11  
Estimation de l'impact fiscal    
Non-US GAAP 613 102 101 0,12


T4 2014




(en millions de dollars US et cents par action)
Marge brute Résultat d'exploitation Résultat net




 
Résultat par action correspondant
US GAAP 619 38 43 0,05
Dépréciations et restructurations   20 20  
Estimation de l'impact fiscal     (2)
Non-US GAAP 619 58 61 0,07






Annexe A
(
Suite)

Situation financière nette : les ressources (dettes) représentent le solde de nos ressources financières totales et de notre dette financière totale.  Le total de nos ressources financières comprend la trésorerie et équivalents de trésorerie, les valeurs mobilières de placement, les dépôts à court terme et la trésorerie soumise à restriction, tandis que la dette financière totale comprend les emprunts à court terme, la portion courante de la dette à long terme plus la dette à long terme, comme indiqué dans notre bilan consolidé.  Nous pensons que notre situation financière nette est une information utile pour les investisseurs car elle leur permet d'analyser plus aisément notre situation globale soit en termes d'endettement net ou de situation de trésorerie nette en mesurant nos ressources en capital à partir de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement ainsi que le niveau total de notre endettement financier.  La situation financière nette n'est pas une mesure US GAAP.

Situation financière nette (en millions de dollars US) 31 décembre 2015 26 septembre 2015 31 décembre 2014
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 771 1 869 2 017
Valeurs mobilières de placement 335 338 334
Total des ressources financières
2 106

2 207

2 351
Dette à court terme (191) (191) (202)
Dette financière à long terme (1 421) (1 157) (1 599)
Dette financière totale
(1 612)

(1 748)

(1 801)
Situation financière nette  494 459 550


Free cash flow (en millions de dollars US) T4 2015 T3 2015 T4 2014
Trésorerie nette générée par les opérations d'exploitation 245 225 311
Trésorerie nette absorbée par les opérations d'investissement (98) (120) (103)
Achats et cessions de valeurs mobilières, investissements dans les dépôts à court terme, variation de la trésorerie soumise à restriction et de la trésorerie nette dans le cadre de la déconsolidation des co-entreprises 1 (20)
Free cash flow 148 85 208

 

Le Free cash flow se définit comme la trésorerie nette générée par les activités d'exploitation moins la trésorerie nette absorbée par les opérations d'investissement, hors achats et cessions de valeurs mobilières de placement, dépôts à court terme, trésorerie soumise à restriction et variation de la trésorerie nette liée à la déconsolidation de coentreprises. Nous pensons que le free cash flow est une information utile pour les investisseurs et la direction car il mesure la capacité de nos activités opérationnelles et d'investissement à générer de la trésorerie à même de soutenir nos activités opérationnelles. Le free cash flow n'est pas une mesure reconnue par les normes comptables US GAAP et ne correspond pas au cash flow total étant donné qu'il n'inclut pas les flux de trésorerie générés ou absorbés par les activités de financement.  Il est à noter également que notre définition de free cash flow peut différer des définitions retenues par d'autres sociétés.

Fin



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: STMicroelectronics via GlobeNewswire

HUG#1981451