Press release

SuperSonic Imagine annonce le franchissement d’une étape clé pour la plus grande étude sur l’Élastographie ShearWaveTM dans le diagnostic du cancer du sein

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Une étude menée en Chine en passe de confirmer les bénéfices de l’Élastographie ShearWave dans le diagnostic du cancer du sein chez les femmes asiatiques AIX-EN-PROVENCE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: SuperSonic Imagine (Paris:SSI) (Euronext: SSI, FR0010526814, éligible PEA-PME), société spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons (échographie), annonce aujourd’hui la fin du recrutement de plus de 2.270

Une étude menée en Chine en passe de confirmer les bénéfices de
l’Élastographie ShearWave dans le diagnostic du cancer du sein chez les
femmes asiatiques

AIX-EN-PROVENCE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

SuperSonic Imagine (Paris:SSI) (Euronext: SSI, FR0010526814, éligible
PEA-PME), société spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons
(échographie), annonce aujourd’hui la fin du recrutement de plus de
2.270 patientes, une étape clé de son étude destinée à évaluer la
capacité de la technologie échographique Élastographie ShearWave™
(SWE™) à améliorer le diagnostic des lésions mammaires en Chine. La
densité accrue du tissu mammaire chez les femmes asiatiques rend le
diagnostic du cancer du sein particulièrement complexe.

Cette étude prospective, multicentrique, dirigée par le Professeur Cai
CHANG de l’Université Fudan à Shanghai et le Professeur AnHua LI du
Centre du Cancer de l’Université Sun Yat-Sen, a été réalisée dans 22
centres en Chine, dont des hôpitaux renommés à Shanghai, Pékin, Canton,
Chengdu, Shenyang, Harbin, Xi’an, Zhengzhou, Fuzhou, et Nanjing. Les
phases de recrutement et d’examen élastographique par SWE étant
désormais achevées pour toutes les patientes, l’analyse des bénéfices
issus de la combinaison de l’évaluation SWE à la classification BI-RADS®(1)
pour chaque lésion mammaire va pouvoir être conduite. Ceci
permettra de quantifier les améliorations en termes de sensibilité et de
spécificité du diagnostic apportées par la technologie SWE. Le système
BI-RADS est une classification développée par l’American College of
Radiology
et utilisée par les radiologues pour standardiser la
probabilité de malignité d’une lésion mammaire, et harmoniser les
compte-rendus d’imagerie.

Il s’agit de la plus grande étude jamais réalisée sur l’Élastographie
ShearWave pour le diagnostic du cancer du sein. Elle vise à confirmer
les bénéfices cliniques de la technologie SWE de SuperSonic Imagine
notamment en terme d’amélioration de la précision de l’évaluation
échographique du risque de cancer. Une étude effectuée en 2011 chez
1.800 patientes occidentales a démontré que l’Élastographie ShearWave
associée aux critères échographiques conventionnels permettait de
réduire de manière significative le nombre de faux positifs, améliorant
ainsi la spécificité(3) du diagnostic des lésions mammaires(2)
(3)
. Ce résultat a été corroboré dans plusieurs études
individuelles(4) où la caractérisation de lésions mammaires
“probablement bénignes et de faible suspicion” était significativement
améliorée par la technologie SWE. Depuis, le critère d’élasticité a été
intégré dans la classification BI-RADS.

En plus de confirmer les bénéfices de l’Élastographie ShearWave au sein
d’une population plus large, l’objectif principal de l’étude en cours
est de déterminer les bénéfices cliniques de cette technologie dans un
groupe ethnique distinct de la population caucasienne, sachant que les
femmes asiatiques ont tendance à avoir un tissu mammaire plus dense.
Selon l’American Cancer Society, une part significative de l’incidence
et de la mortalité liée au cancer du sein concerne les pays asiatiques
qui totalisent 39 % des nouveaux cas et 44 % des décès(5).
Ce taux de mortalité élevé chez les femmes asiatiques peut être attribué
en partie aux retards de diagnostic ou aux sous-diagnostics liés à
l’incapacité de la mammographie à détecter des lésions suspectes dans un
tissu mammaire dense, typique de la population asiatique. La technologie
de l’Élastographie ShearWave de SuperSonic Imagine affiche une
cartographie couleur de l’élasticité des tissus associée à une image
échographique bi-dimensionnelle, permettant aux médecins de réaliser
facilement et rapidement une évaluation complète et précise de la dureté
des tissus. La dureté des tissus est un critère utilisé par les médecins
pour mieux caractériser les lésions, et identifier ainsi plus facilement
les lésions potentiellement malignes ou d’autres types de pathologies.

« Cette étude jouera un rôle déterminant dans l’expansion
mondiale de SuperSonic Imagine, la Chine étant le deuxième marché
mondial de l’échographie. Les estimations tablent sur près de 2,5
millions de cas de cancer du sein en Chine d’ici 2021, et nous sommes
déterminés à utiliser notre technologie innovante pour améliorer le
diagnostic du cancer du sein pour toutes les femmes dans le monde. 
»
a indiqué Tom Egelund, Président du Directoire de Supersonic Imagine.

« Je suis fière de participer à cette étude pionnière car je
suis convaincue que l’Élastographie ShearWave de SuperSonic Imagine
contribue à améliorer l’examen échographique pour le diagnostic du
cancer du sein chez les femmes asiatiques qui ont souvent un tissu
mammaire dense. Grâce à sa capacité à fournir des informations précises
sur la dureté des tissus et à ses hautes performances diagnostiques, la
technologie SWE pourra potentiellement révolutionner le diagnostic du
cancer du sein chez les femmes en Chine. 
» a déclaré le
Professeur AnHua LI.

(1) BI-RADS®: Breast Imaging Reporting and Data System par
l’American College of Radiology
Classification utilisée par les
radiologues, recommandée pour le dépistage du cancer du sein et pour
faciliter le processus décisionnel basé sur la classification de ACR 1 à
ACR 5 définissant la probabilité de malignité.
(2) ShearWave
Elastography Improves the Specificity of Breast US: The BE1
Multinational Study of 939 Masses.
Berg et al. Radiology.
2012 Feb;262(2):435-49.
(3) Définitions:
– Spécificité =
capacité de détection des lésions bénignes
– Sensibilité = capacité
de détection des lésions malignes
– Valeur prédictive négative =
fiabilité du résultat bénin
– Précision = pourcentage de lésions
classifiées correctement
(4) Références disponibles sur demande.
(5)
American Cancer Society, Global Facts and Figures 3rd
Edition, 2012 data

À propos de SuperSonic Imagine
Fondée en 2005 et basée à
Aix-en-Provence (France), SuperSonic Imagine est une entreprise
spécialisée dans le secteur de l’imagerie médicale. La société conçoit,
développe et commercialise une plateforme échographique révolutionnaire,
Aixplorer®, qui exploite une technologie UltraFast™ à une
cadence d’acquisition environ 200 fois plus rapide que les systèmes
concurrents. Aixplorer® est le seul échographe à pouvoir
imager deux types d’ondes : les ondes ultrasonores permettant de
construire des images d’une qualité exceptionnelle; les ondes de
cisaillement permettant aux médecins de visualiser et analyser en temps
réel la dureté des tissus, grâce à une procédure fiable, reproductible,
et non invasive. Cette innovation, l’Élastographie ShearWave™, améliore
la détection et la caractérisation de multiples pathologies dans de
nombreuses applications, notamment le sein, la thyroïde, le foie ou la
prostate. SuperSonic Imagine dispose des autorisations réglementaires
nécessaires pour une commercialisation d’Aixplorer® sur les
principaux marchés. Au cours des dernières années, SuperSonic Imagine a
bénéficié du soutien de plusieurs investisseurs de premier plan, parmi
lesquels Auriga Partners, Edmond de Rothschild Investment Partners,
Bpifrance, Omnes Capital, NBGI.

Pour plus d’information sur SuperSonic Imagine, visitez www.supersonicimagine.fr

Contacts

SuperSonic Imagine
Marketing & Communication
Emmanuelle
Vella, +33 4 86 79 03 27
emmanuelle.vella@supersonicimagine.com
ou
NewCap
Investor
Relations – EU
Pierre Laurent / Florent Alba
supersonicimagine@newcap.fr
+33
1 44 71 98 55
ou
Blueprint Life Science Group
Investor
Relations – US
Candice Knoll, +1 415 375 3340 Ext. 4
cknoll@bplifescience.com
ou
ComCorp
Media
Relations
Adelaïde Manester, +33 1 58 18 32 58
+33 6 70 45 74
37
amanester@comcorp.fr