Press release

Tata Communications Transformation Services (TCTS) initie la gestion du système câblé SEACOM et relie l’Afrique australe et orientale au reste du monde

0 0 Donnez votre avis

Tata Communications Transformation Services Limited (TCTS), un des principaux fournisseurs de services de transformation commerciale, d’externalisation de processus métier télécom (BPO) et de conseil, a annoncé le lancement des activités de son centre d’exploitation du réseau à la suite de la mise en service par SEACOM d’un système câblé de 17 000 kilomètres et d’une capacité de 1,28 térabit par seconde (Tb/s). Le centre d’exploitation de réseau de TCTS a commencé à gérer les fonctions d’administration, de fonctionnement et de maintenance du réseau de ce système câblé de SEACOM qui relie le continent africain au reste du monde.

BOMBAY, Inde, September 7 /PRNewswire/ — Tata Communications Transformation Services Limited (TCTS), un des principaux fournisseurs de services de transformation commerciale, d’externalisation de processus métier télécom (BPO) et de conseil, a annoncé le lancement des activités de son centre d’exploitation du réseau à la suite de la mise en service par SEACOM d’un système câblé de 17 000 kilomètres et d’une capacité de 1,28 térabit par seconde (Tb/s). Le centre d’exploitation de réseau de TCTS a commencé à gérer les fonctions d’administration, de fonctionnement et de maintenance du réseau de ce système câblé de SEACOM qui relie le continent africain au reste du monde.

TCTS s’appuiera sur l’expertise de sa société mère (Tata Communications) dans le domaine sous-marin pour aider SEACOM à améliorer la connectivité pour des entreprises basées en dehors de l’Europe, de l’Asie et de l’Inde en leur fournissant le câble et des options de capacité vers l’Afrique, et vice-versa ; une option inexistante auparavant.

SEACOM remplira efficacement ses engagements et offrira une assurance solide à ses clients à travers les centres de services internationaux de TCTS, qui fournissent des services rentables 24h/24, 7j/7 aux clients du monde entier.

Le système câblé de SEACOM permet à Tata Communications de fournir des services réseau totalement intégrés, et ce, de l’Afrique du Sud, le Mozambique, la Tanzanie et le Kenya à ses réseaux en Europe, en Asie et en Inde.

En plus d’une largeur de bande internationale à haute capacité, les entreprises et les opérateurs qui utilisent SEACOM pourront bénéficier de services voix/vidéo instantanés, rendus possibles grâce à la diminution des délais de transmission aller-retour (RDT).

« Nous sommes fiers d’être associés au projet de câblage de SEACOM qui apportera une connectivité dont l’Afrique avait grandement besoin. Avec notre expérience en gestion du fonctionnement de réseaux sous-marins et terrestres, nous sommes en mesure d’améliorer l’efficacité des processus de SEACOM et, en conséquence, de transformer les entreprises et les vies de la population locale », a affirmé V. S. Shridhar, directeur de l’exploitation chez TCTS.

Le lancement de SEACOM s’ajoute aux câbles SAT3 et SAFE en Afrique occidentale et en Afrique du Sud. Cela permet aux entreprises de communication en Afrique de fournir un service entièrement redondant en proposant un accès à travers deux routes vers n’importe quelle destination dans le monde, et la possibilité, pour la première fois, d’atteindre l’Europe en passant par plusieurs routes.

« Avant l’aménagement de ce système câblé, la plupart des nations d’Afrique australe et orientale ne comptaient que sur de petits circuits satellites onéreux pour répondre à leurs besoins d’utilisation d’un réseau international », a expliqué Brian Herlihy, PDG de SEACOM. « Le lancement de SEACOM marque le premier pas vers la satisfaction de la demande relative à la largeur de bande et à la connectivité, en rapide croissance dans la région, et nous pensons que de nombreux autres services seront déployés à la suite de l’arrivée de SEACOM. Les sociétés qui utiliseront le réseau SEACOM seront véritablement avantagées par l’expertise de TCTS dans la gestion de l’ensemble des opérations commerciales et du réseau ainsi que par les avantages offerts par le reste du groupe Tata Communications et ses activités ».

Pour de plus amples informations concernant Tata Communications Transformation Services, rendez-vous sur http://www.tatacommunications-ts.com

À propos de Tata Communications

Tata Communications est l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’un nouvel univers de communication. Assumant un rôle de leader sur les marchés émergents, Tata Communications mise sur ses capacités de solutions avancées et son expertise en la matière à travers l’ensemble de son réseau mondial et panindien pour offrir des solutions gérées à des multinationales, à des fournisseurs de services et à des clients indiens.

Le réseau mondial de Tata comprend l’un des réseaux de câbles sous-marins les plus importants et les plus perfectionnés, un réseau IP de première catégorie, avec une connectivité vers plus de 200 pays à travers 400 points de présence, et plus d’un million de mètres carrés d’espace de co-implantation et de centres de données partout dans le monde.

La profondeur et l’ampleur de la portée de Tata Communications sur les marchés émergents témoignent de son leadership dans le domaine des services de données d’entreprise en Inde et des communications vocales internationales , et reposent sur des investissements stratégiques dans des opérateurs en Afrique du Sud (Neotel), au Sri Lanka (Tata Communications Lanka Limited), au Népal (United Telecom Limited) et, sous réserve de l’approbation du gouvernement chinois, en Chine (China Entreprise Communications).

Tata Communications Limited est cotée à la Bourse de Bombay et à la Bourse nationale indienne. Ses ADR (certificats représentatifs d’actions étrangères) sont cotés à la Bourse de New York (NYSE : TCL).

http://www.tatacommunications.com

À propos de Tata Communications Transformation Services

Tata Communications Transformation Services Limited (TCTS), une filiale détenue à 100 % par Tata Communications Ltd., fournit des services de premier rang dans la transformation des activités commerciales, l’externalisation de processus métier télécom (BPO) et le conseil à des sociétés de télécommunication du monde entier. TCTS offre des solutions à toutes les étapes du cycle de vie des opérateurs, y compris, mais sans s’y limiter, aux stades de l’ingénierie et de la conception de réseaux, leur implémentation et les fonctions d’opérations.

TCTS appartient au groupe Tata, d’une valeur de 62,5 milliards USD. Le groupe Tata comprend 98 sociétés exploitantes dans sept secteurs d’activité, avec une présence dans plus de 80 pays à travers six continents, et compte sur plus de 2,9 millions d’actionnaires. TCTS s’appuie sur l’expertise du marché du groupe Tata qui possède des capacités mondiales dans l’activité des télécoms, ainsi que des compétences établies au niveau international dans l’informatique, les processus et le conseil.

Le siège de TCTS se situe à Bombay, en Inde, et la société possède des bureaux internationaux en Europe et en Amérique du Nord. TCTS compte aussi deux centres de services de classe mondiale certifiés ISO 27001 et PAS 99 à Pune et à Chennai, qui fonctionnent indépendamment de la société mère, préservant ainsi la confidentialité totale concernant l’ensemble des procédés opérationnels de ses clients. TCTS obéit aux mêmes traditions et codes éthiques commerciaux que les entreprises de Tata qui dépendent également de la société mère Tata Communications.

À propos de SEACOM

SEACOM, une entreprise privée détenue aux trois quarts par des sociétés africaines, aidera des entreprises de communication en Afrique du Sud et en Afrique orientale en vendant en gros de la capacité internationale sur des réseaux mondiaux via l’Inde et l’Europe. Le système câblé sous-marin de fibre optique fournira à des opérateurs détaillants africains un accès égal et ouvert à de la largeur de bande bon marché, ce qui permet de desserrer le noeud qui étrangle l’infrastructure internationale et de soutenir la croissance économique de l’Afrique australe et orientale.

SEACOM sera la première société de câble à fournir du haut débit à des pays d’Afrique orientale qui, pour le moment, dépendent entièrement de connexions satellites onéreuses. En Afrique, l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Madagascar, la Tanzanie et le Kenya sont interconnectés au moyen d’une topologie en anneau protégée. De plus, une seconde paire de câbles de fibre express relie l’Afrique du Sud au Kenya. Ces deux paires de fibre possèdent une capacité combinée de 1,28 Tb/s. Des paires de fibre express sont aussi disponibles entre le Kenya et la France, dans un point de présence à Marseille, et entre la Tanzanie et l’Inde dans un point de présence à Bombay. SEACOM a également fourni de la capacité fibre entre Marseille et Londres, à partir du réseau SEACOM.

La gigantesque capacité de SEACOM rendra possible l’installation de la télévision haute définition, des réseaux peer-to-peer, de la télévision par IP et la hausse de la demande Internet. Les tarifs diminueront considérablement par rapport aux prix actuels du satellite ou de la fibre.

SEACOM sera prêt à desservir les marchés d’Afrique australe et orientale à partir de juillet 2009, bien à temps pour répondre aux besoins de haut débit nécessaire pour la Coupe du monde de football de 2010 qui se déroulera en Afrique du Sud, et aux exigences croissantes des économies des pays que la société servira.

    
    SEACOM est détenue à 76,25 % par des capitaux africains:

    - Industrial Promotion Services (26,56 %), une branche du fonds d'Aga
      Khan pour le développement économique
    - Venfin Limited (25 %)
    - Convergence Partners (12,5 %)
    - Shanduka Group (12,5 %)

Les 23,44 % restants sont aux mains de Herakles Telecom LLC.

Avertissements et énoncés prospectifs

Certains termes et énoncés repris dans le présent communiqué de presse concernant Tata Communications et ses perspectives, ainsi que d’autres énoncés, dont ceux liés à la situation financière escomptée de Tata Communications, sa stratégie commerciale, le développement futur des activités de Tata Communications, ainsi que la conjoncture économique générale en Inde, constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés impliquent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus, dont ceux de nature financière, réglementaire et environnementale, ainsi que ceux liés à la croissance de l’industrie et aux projections, qui peuvent entraîner des écarts considérables entre les résultats, performances ou réalisations réels de Tata Communications, ou les résultats de l’industrie, et les résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Parmi les facteurs importants qui pourraient se traduire par des écarts considérables entre les résultats, les performances ou les réalisations réels et ces énoncés prospectifs, on compte, entre autres, l’incapacité d’accroître le volume du trafic sur le réseau de Tata Communications ; l’incapacité à développer de nouveaux produits et services qui puissent répondre aux exigences de la clientèle et générer des marges bénéficiaires acceptables ; l’incapacité à effectuer avec succès des tests sur les nouvelles technologies et sur les nouveaux systèmes d’information, en soutien à des nouveaux produits et services, notamment des services de transmission de la voix ; l’incapacité à stabiliser ou à réduire le taux de compression des prix sur certains des services de communication de la société ; l’incapacité à intégrer les acquisitions stratégiques et les changements des politiques et des réglementations du gouvernement indien et, en particulier, les changements relatifs à l’administration du secteur d’activité dans lequel évolue Tata Communications ; enfin, d’une manière générale, la conjoncture économique et les conditions du crédit en Inde. Parmi les autres facteurs qui pourraient entraîner des écarts importants entre les résultats, les performances et les réalisations réels et ces énoncés, et dont nombre d’entre eux échappent au contrôle de Tata Communications, figurent, sans s’y limiter, les facteurs de risque décrits dans les divers documents déposés par Tata Communications auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC). Ces documents sont disponibles au http://www.sec.gov. Tata Communications ne se considère nullement tenue responsable, et décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de modifier ces énoncés prospectifs.

    
    Contacts médias:

    Pooja Prabhu
    Tata Communications Transformation Services
    +91-92233-16001
    pooja.prabhu@tatacommunications.com

    Danny Lim
    Hill & Knowlton Singapore pour Tata Communications
    +65-6390-3360
    danny.lim@hillandknowlton.com.sg

Source : Tata Communications Transformation Services Limited (TCTS)