Press release

TOTAL GABON : INFORMATION FINANCIÈRE TRIMESTRIELLE

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Troisième trimestre 2017 PORT-GENTIL, République Gabonaise–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Total Gabon (Paris:EC): Principales données financières                                       3T17   2T17   3T17 vs 2T17   9M17   9M16   9M17 vs 9M16 Prix moyen du Brent   $/b  

Troisième trimestre 2017

PORT-GENTIL, République Gabonaise–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Total Gabon (Paris:EC):

Principales données financières

                             
        3T17   2T17   3T17

vs

2T17

  9M17   9M16  

9M17 vs

9M16

Prix moyen du Brent   $/b   52,1   49,6   +5%   51,8   41,9   +24%
Prix moyen des bruts Total Gabon   $/b   50,3   45,5   +11%   48,1   36,4   +32%
Production de pétrole brut des champs opérés par Total Gabon   kb/j (1)   52,5   52,3  

  52,6   55,2   -5%
Production de pétrole brut liée aux participations de Total Gabon (2)   kb/j   46,3   44,2   +5%   45,3   47,0   -4%
Volumes de brut vendus par Total Gabon   Mb (3)   4,77   4,62   +3%   13,17   13,35   -1%
Chiffre d’affaires   M$   255   225   +13%   681   546   +25%
Capacité d’autofinancement globale   M$   87   111  

-22%

  293   104  

x3

Investissements pétroliers   M$   32   73   -56%   123   108   +14%
Résultat net   M$   9   1   x9   21   -1   N/A

(1) kb/j : milliers barils par jour

(2) Chiffres comprenant les barils de fiscalité revenant à
l’État dans le cadre des contrats de partage de production

(3) Mb : millions de barils

Résultats du troisième trimestre 2017

Prix de vente

Reflétant l’augmentation du cours du Brent et la forte demande asiatique
pour les bruts ouest-africains, le prix de vente moyen des deux qualités
de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light)
s’est élevé à 50,3 $/b, en hausse de 11% par rapport au second trimestre
2017.

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux
participations de Total Gabon(1) est en hausse de 5% par
rapport au second trimestre 2017 en raison principalement de
l’acquisition auprès de MPDC GABON Co. Ltd d’une participation
additionnelle de 50% dans le permis de Baudroie-Mérou le 30 juin 2017
portant la participation de la Société à 100%.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du trimestre s’élève à 255 millions de dollars
(M$), en hausse de 13% par rapport au second trimestre 2017 grâce à la
hausse du prix de vente moyen (+4,8 $/b soit +23 M$) et celle des
volumes vendus sur la période, liée au programme d’enlèvements (+140 kb
soit +7 M$).

Capacité d’autofinancement globale

La capacité d’autofinancement globale est en baisse de 24 M$, la hausse
du chiffre d’affaires étant minorée par l’impact net des enlèvements de
Rabi Light. Ceux-ci, supérieurs aux productions, ont été vendus au prix
moyen du trimestre (50,6 $/b) alors que ces sur-enlèvements ont été
valorisés au prix plus élevé de fin septembre (55,5 $/b).

Investissements pétroliers

Les investissements pétroliers s’élèvent à 32 M$. Ils comprennent des
travaux d’intégrité/pérennité sur les installations en mer (Anguille,
Torpille et Grondin) et à terre (terminal du Cap Lopez), la campagne en
cours de coiled tubing sur le secteur de Torpille et des études
de géosciences et de développement. Pour mémoire, le niveau des
investissements au second trimestre s’explique pour 40 M$ par
l’acquisition d’une participation additionnelle de 50% dans le permis
Baudroie-Mérou.

Résultat net

Le résultat net s’établit à 9 M$, en hausse de 8 M$ par rapport au
second trimestre 2017 soutenu principalement par la hausse des prix et
de la production ainsi que l’absence de charges d’exploitation non
récurrentes suite à un plan d’adaptation de la Société lié à son
recentrage sur ses principaux actifs offshore (cf. Faits marquants
ci-après) telles qu’ au trimestre précédent.

(1) Y compris les barils de fiscalité revenant à l’État dans
le cadre des contrats de partage de production

Résultats sur les neuf premiers mois de 2017

Prix de vente

Reflétant l’augmentation du cours du Brent et la forte demande asiatique
pour les bruts ouest-africains, le prix de vente moyen des deux qualités
de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light)
s’est élevé à 48,1 $/b, en hausse de 32% par rapport aux neuf premiers
mois de 2016.

Production

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux
participations de Total Gabon(1) est en baisse de 4% en
raison principalement d’une augmentation de la teneur en eau de la
production et de la présence de dépôts de sulfates dans certains puits
sur Anguille ainsi que du déclin naturel du socle partiellement
compensés par une meilleure disponibilité des installations et l’apport
de l’acquisition d’une participation additionnelle de 50% dans le permis
de Baudroie-Mérou en juin 2017.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires s’élève à 681 M$, en hausse de 25% par rapport aux
neuf premiers mois de 2016 principalement grâce à la hausse du prix de
vente des qualités de brut commercialisées (+11,7 $/b soit +155 M$),
partiellement compensée par la baisse des volumes vendus sur la période,
liée au programme d’enlèvements (-180 kb soit -8 M$), et celle des
prestations fournies aux tiers (-12 M$).

Capacité d’autofinancement globale

La capacité d’autofinancement globale de 293 M$ a été multipliée par
trois par rapport aux neuf premiers mois de 2016, grâce à la hausse du
chiffre d’affaires et à la baisse des charges d’exploitation liée au
programme de réduction des coûts mis en place par la Société.

Investissements pétroliers

Les investissements pétroliers s’élèvent à 123 M$, en hausse de 14% par
rapport aux neuf premiers mois de 2016. Ils comprennent l’acquisition
auprès de MPDC GABON Co., Ltd d’une participation additionnelle de 50%
dans le permis de Baudroie-Mérou, des travaux d’intégrité/pérennité sur
les installations en mer (Anguille, Torpille et Grondin) et à terre
(terminal du Cap Lopez), le démarrage d’une campagne de coiled tubing
sur les secteurs d’Anguille et de Torpille ainsi que des études de
géosciences et de développement.

Résultat net

Le résultat net s’établit à 21 M$, en forte amélioration par rapport aux
neuf premiers mois de 2016 (-1 M$), principalement grâce à la hausse des
prix du pétrole et au programme de réduction des coûts mis en œuvre par
la Société.

(1) Y compris les barils de fiscalité revenant à l’État dans
le cadre des contrats de partage de production

Faits marquants depuis le début du troisième trimestre 2017

Conseil d’administration du 27 juillet 2017

Le Conseil d’administration de Total Gabon, réuni le 27 juillet, a
examiné les comptes de Total Gabon du premier semestre 2017, qui ont été
diffusés par communiqué de presse et mis à la disposition du public sur
le site internet de la Société.

Le Rapport financier du premier semestre 2017 a été publié sur le site
internet de la Société le 30 août 2017.

Recentrage de Total Gabon sur ses principaux actifs offshore

Le 31 octobre 2017, Total Gabon a finalisé le recentrage sur ses actifs
stratégiques offshore avec la cession à Perenco de participations
dans cinq champs matures et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap
Lopez, tel qu’annoncé le 27 février 2017. La production cédée au
périmètre de la transaction représente environ 5 000 b/j, soit 10% de la
part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux
participations de Total Gabon en 2016. La transaction s’est établie à
177 M$ avant ajustements.

Annonce du passage des comptes sociaux aux normes IFRS à
compter du Rapport Financier Annuel au 31 décembre 2017

Total Gabon, société de droit gabonais, publiait jusqu’à présent des
comptes sociaux selon les normes comptables OHADA. A compter du Rapport
Financier Annuel au 31 décembre 2017 et à la demande de l’Autorité des
Marchés Financiers, Total Gabon publiera des comptes sociaux retraités
selon le référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards).
Le Rapport Financier Annuel 2017, qui sera rendu public en avril 2018,
inclura une note de transition qui détaillera l’impact de ce changement
de référentiel comptable.

Société anonyme de droit gabonais avec Conseil d’Administration au
capital de 76 500 000 dollars US

Siège social : Boulevard
Hourcq – Port-Gentil BP 525 (République Gabonaise)

www.total-gabon.com
RCCM
Port-Gentil 2000 B 00011

Contacts

Contact Presse :
Total Gabon
Florent CAILLET
florent.caillet@total.com