Press release

TxCell et Lübeck Institute of Experimental Dermatology annoncent leur collaboration pour le développement de CAR-Tregs dans la pemphigoïde bulleuse

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Second accord de recherche et développement sur les CAR-Tregs avec une équipe de recherche académique de premier plan VALBONNE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: TxCell SA (Paris:TXCL) (FR0010127662 – TXCL), société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires personnalisées innovantes à partir de cellules T régulatrices (Treg) pour le traitement de maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques sévères,

Second accord de recherche et développement sur les CAR-Tregs avec
une équipe de recherche académique de premier plan

VALBONNE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

TxCell SA (Paris:TXCL) (FR0010127662 – TXCL), société de
biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires
personnalisées innovantes à partir de cellules T régulatrices (Treg)
pour le traitement de maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques
sévères, annonce aujourd’hui la signature d’un accord stratégique de
recherche et développement avec le Lübeck Institute of Experimental
Dermatology
(LIED, Institut de Dermatologie Expérimentale de
Lübeck), l’un des centres de recherche les plus prestigieux dans le
domaine de la recherche translationnelle sur les maladies bulleuses de
la peau. Le LIED dépend de l’Université de Lübeck, en Allemagne.

Cette collaboration porte sur le développement d’un produit
d’immunothérapie cellulaire à base de cellules CAR-Treg pour la
pemphigoïde bulleuse, une maladie rare et potentiellement mortelle
caractérisée par des cloques fortement inflammatoires et, chez certains
patients, une érosion des muqueuses.

Les chercheurs de TxCell ont déjà identifié une première cible
antigénique pertinente pour créer un produit de thérapie cellulaire basé
sur des CAR-Tregs pour la pemphigoïde bulleuse. La structure du
récepteur chimérique CAR sera conçue pour assurer l’activation des
cellules CAR-Tregs spécifiquement au niveau des lésions inflammatoires
de la peau.

« TxCell a réussi en très peu de temps à lancer deux programmes
de développement de CAR-Tregs. Cette nouvelle collaboration avec le LIED
fait suite à la récente signature du partenariat avec l’hôpital San
Raffaele de Milan pour le développement de CAR-Tregs dans le lupus rénal
, »
déclare Arnaud Foussat, Directeur Scientifique (CSO) de TxCell. « Ces
accords de collaboration démontrent le grand intérêt des chercheurs,
parmi les meilleurs du monde, pour ENTrIA, la plateforme CAR-Treg de
TxCell, dans le traitement de nombreuses pathologies auto-immunes et
inflammatoires. Nous allons ainsi pouvoir allier notre expertise des
CAR-Tregs thérapeutiques avec l’expertise du LIED dans la conception de
modèles précliniques de pemphigoïde bulleuse. 
»

Selon les termes de l’accord annoncé ce jour, TxCell et le LIED
conduiront des études de pharmacologie non-clinique avec des cellules
CAR-Treg en vue de réaliser à terme une première étude clinique chez des
patients souffrant de pemphigoïde bulleuse. Deux équipes du LIED seront
impliquées dans cette collaboration : l’équipe ‘Model Systems of
Inflammatory Skin Diseases
’ (Systèmes modèles pour les maladies
inflammatoires de la peau) dirigée par le Professeur Ralf Ludwig et
l’équipe ‘Translational Research’ (Recherche translationnelle)
dirigée par le Professeur Enno Schmidt.

« Le LIED conduit des travaux de recherche fondamentale et
translationnelle pour améliorer le diagnostic et le traitement des
patients souffrant de maladies inflammatoires de la peau,
 » déclare
le Prof Ralf Ludwig, Directeur de l’équipe ‘Model Systems of
Inflammatory Skin Diseases
’ du LIED. « Avec sa plateforme
ENTrIA, TxCell propose une approche de thérapie cellulaire très
prometteuse pour le traitement de maladies dermatologiques auto-immunes
comme la pemphigoïde bulleuse.
 »

« La prévalence de la pemphigoïde bulleuse ne cesse de croître
en Europe comme aux Etats-Unis,
 » ajoute le Prof Enno Schmidt,
Directeur de l’équipe ‘Translational Research’ du LIED. « Il
existe un fort besoin médical pour de nouvelles approches de traitements
plus spécifiques et plus sûres, les patients étant encore traités
majoritairement avec des corticostéroïdes. Le développement d’une
approche CAR-Treg avec TxCell pourrait représenter une option
thérapeutique de choix pour les patients souffrant de pemphigoïde
bulleuse réfractaires ou intolérants aux traitements actuellement
disponibles. »

TxCell conservera l’ensemble des droits sur les programmes et produits,
actuels ou futurs, développés dans le cadre de cet accord de
collaboration. Les termes financiers n’ont pas été divulgués.

A propos de la pemphigoïde bulleuse

La pemphigoïde bulleuse est une maladie auto-immune rare de la peau et
potentiellement mortelle qui se caractérise par de grandes cloques
remplies de liquide sur la surface de la peau, également appelées
bulles. La pemphigoïde bulleuse est due à un dérèglement du système
immunitaire qui attaque une fine couche de tissu sous la couche externe
de la peau. Les cloques se développent généralement sur l’abdomen, les
jambes et les bras et sont accompagnées par de très fortes
démangeaisons. Parfois, les muqueuses internes de la bouche, du nez ou
des organes génitaux peuvent être touchées. La pemphigoïde bulleuse
touche principalement les personnes de plus de 60 ans, avec une
prévalence estimée à 1/40 000. Si elle n’est pas traitée, cette
pathologie persiste pendant des années, avec une alternance entre des
périodes de rémission spontanée et des périodes de poussées. La prise en
charge actuelle est basée sur l’utilisation à long terme de
corticostéroïdes tels que la prednisone. La pemphigoïde bulleuse peut
être mortelle, en particulier chez les personnes âgées étant déjà en
mauvaise santé.

À propos d’ENTrIA

ENTrIA (Engineered Treg for Inflammation and Autoimmunity), la
deuxième plateforme propriétaire de produits d’immunothérapie cellulaire
de TxCell, est composée de cellules T régulatrices FoxP3+ modifiées par
génie génétique (CAR-Treg). Après leur isolement à partir de sang
périphérique du patient, les cellules Treg FoxP3+ sont génétiquement
modifiées par transduction de gènes codant pour des récepteurs
chimériques spécifiques d’antigènes (CAR pour Chimeric Antigen
Receptor
). Les CARs introduits dans les cellules Treg FoxP3+ sont
conçus pour permettre leur activation par la reconnaissance d’une
protéine présente dans les tissus inflammatoires et donc permettent de
moduler la réaction immunitaire chez les patients souffrant de maladies
auto-immunes et inflammatoires chroniques.

A propos de TxCell – www.txcell.com

TxCell est une société de biotechnologies cotée qui développe des
plateformes d‘immunothérapies cellulaires T personnalisées innovantes
pour le traitement de maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques
sévères présentant un fort besoin médical non satisfait. TxCell est la
seule société de thérapie cellulaire au stade clinique qui soit
focalisée exclusivement sur les lymphocytes T régulateurs (Tregs). Les
Tregs sont une population cellulaire récemment découverte et dont les
propriétés anti-inflammatoires sont désormais établies. Ovasave®, le
premier candidat médicament de TxCell, est actuellement dans un essai
clinique de Phase IIb dans la maladie de Crohn réfractaire. Col-Treg,
son deuxième candidat médicament, est en développement préclinique pour
le traitement de l’uvéite auto-immune. Basée à Sophia-Antipolis, TxCell
est cotée sur le marché réglementé d’Euronext à Paris et compte
actuellement 50 salariés.

A propos du LIED – www.lied.uni-luebeck.de

Le LIED est un institut de l’Hôpital Universitaire de
Schleswig-Holstein, Campus Lübeck, établi en 2014 en tant que spin-off
du Département de Dermatologie. Le Prof. Ralf Ludwig et le Prof. Enno
Schmidt sont deux Directeurs du LIED qui ont consacré leurs travaux de
recherche aux maladies auto-immunes bulleuses (pemphigoïde et
pemphigus). Leurs équipes sont dédiées aux systèmes modèles (Prof. Ralf
Ludwig) et à la recherche translationnelle (Prof. Enno Schmidt). Ils
sont parmi les scientifiques les plus réputés dans ce domaine, avec plus
de 200 articles sur les pathologies de type pemphigoïde et pemphigus
publiés lors des dix dernières années. Au cours de leurs travaux visant
à explorer les mécanismes immunitaires conduisant à des lésions de la
peau et des muqueuses dans ces pathologies, ils ont développé plusieurs
modèles in vitro et précliniques. Ces modèles sont parfaitement
adaptés aux nouvelles stratégies anti-inflammatoires évaluées pour les
maladies de la peau liées à des auto-anticorps, tout comme pour les
maladies de la peau d’origine inflammatoire.

Déclarations prospectives – TxCell

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations
ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent
des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur
lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets,
des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats
financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le
développement de produits et leur potentiel ou les performances futures.

Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les
mots « s’attendre à » « anticiper », « croire », « avoir l’intention de
», « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes
similaires. Bien que la direction de TxCell estime que ces déclarations
prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le
fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux
risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en
dehors du contrôle de TxCell qui peuvent impliquer que les résultats et
événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui
sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations
prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les
incertitudes inhérentes aux développements des produits de la Société,
qui pourraient ne pas aboutir, ou à la délivrance par les autorités
compétentes des autorisations de mise sur le marché ou plus généralement
tous facteurs qui peuvent affecter la capacité de commercialisation des
produits développés par TxCell ainsi que ceux qui sont développés ou
identifiés dans les documents publics déposés par TxCell auprès de
l’Autorité des marchés financiers y compris ceux énumérés dans le
chapitre 4 « Facteurs de risque » du document de référence 2015 de
TxCell qui a été enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers
le 24 mai 2016 sous le numéro R.16-048. TxCell ne prend aucun engagement
de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous
réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et
suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

Contacts

TxCell
Caroline Courme, Tel: +33(0) 4 97 21 83 00
IR &
Communication Director
caroline.courme@txcell.com
ou
Image
Box – Relations Presse

Neil Hunter / Michelle Boxall, Tel:
+44(0) 20 8943 4685
neil.hunter@imageboxpr.co.uk
michelle.boxall@imageboxpr.co.uk
ou
NewCap
– Relations Investisseurs

Julien Perez / Pierre Laurent, Tel:
+33 (0)1 44 71 98 52
txcell@newcap.eu