Press release

Un hôpital universitaire français adopte la solution Radical-7® de Masimo, comprenant les technologies SpHb®, PVI® et d’oxymétrie de pouls SET®

0 0
Sponsorisé par Business Wire

NEUCHÂTEL, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Masimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd’hui que le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Limoges, basé à Limoges en France, avait installé la solution Radical-7® de Masimo, offrant les technologies d’hémoglobine continue non invasive (SpHb®), d’indice de variabilité de la pléth (PVI®) et d’oxymétrie de pouls SET®1, pour surveiller les patients en chirurgie et les

NEUCHÂTEL, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Masimo (NASDAQ :
MASI) a annoncé aujourd’hui que le Centre hospitalier universitaire
(CHU) de Limoges, basé à Limoges en France, avait installé la solution
Radical-7® de Masimo, offrant les technologies d’hémoglobine
continue non invasive (SpHb®), d’indice de variabilité de la
pléth (PVI®) et d’oxymétrie de pouls SET®1, pour
surveiller les patients en chirurgie et les patients en état critique se
trouvant dans les unités de soins post-anesthésie et de soins intensifs.

« Pendant trois ans, nous avons testé les solutions SpHb et PVI sur
chaque patient en chirurgie dans notre unité et comparé ensuite ces
données à celles de la période précédente où nous n’utilisions pas cette
technologie », a déclaré le professeur Nathalie Nathan, directrice du
département d’anesthésiologie du CHU de Limoges. « Dans le cadre de
cette évaluation rétrospective des périodes antérieure et postérieure
menée dans l’ensemble de l’hôpital, dans différents contextes cliniques
et avec de nombreux praticiens différents, nous avons constaté une
réduction notable de la mortalité liée aux chirurgies durant plus de
deux heures chez des patients de 60 ans et plus ».

SpHb est une mesure révolutionnaire qui quantifie de façon non invasive
et continue le taux d’hémoglobine total dans le sang, et qui offre une
visibilité en temps réel des variations, ou absences de variations, dans
l’hémoglobine entre les prélèvements sanguins invasifs. Le PVI est une
mesure des variations dynamiques de l’indice de perfusion (IP) qui se
produisent pendant un ou plusieurs cycles respiratoires complets. Le PVI
peut indiquer des variations émanant de facteurs physiologiques, tels
que la tonicité vasculaire, le volume sanguin circulant et la présence
de pression intra-thoracique. Le PVI est non invasif, facile à obtenir
et n’entraîne pas de coûts de procédure supplémentaires.

« Selon l’Organisation mondiale de la santé, la France se classe numéro
un dans le monde en matière de sécurité des patients. Depuis plus de 40
ans, le CHU de Limoges est reconnu comme un hôpital de premier plan en
France pour les soins thérapeutiques, la formation, la recherche et
l’innovation », a déclaré Joe Kiani, fondateur et PDG de Masimo. « Nous
sommes impressionnés par le format de cette évaluation sur trois ans et
heureux de voir Limoges intégrer les solutions SpHb et PVI dans la prise
en charge de ses patients. »

Le CHU de Limoges est un hôpital universitaire qui gère quatre sites et
un foyer de soins infirmiers. Dupuytren (866 lits) accueille un service
d’urgence, Jean Rebeyrol (459 lits) traite les patients en réadaptation,
Cluzeau (59 lits) est spécialisé dans les maladies respiratoires, le
diabète, l’endocrinologie et des maladies métaboliques et Mother & Child
(197 lits) est spécialisé dans les urgences pédiatriques et
gynécologiques et offre 197 lits.

@MasimoInnovates
| #Masimo

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial en technologies de
surveillance novatrices non invasives. Notre mission est d’améliorer les
résultats pour les patients et de réduire le coût des soins en
introduisant le monitorage non invasif dans de nouveaux domaines et de
nouvelles applications. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls
avec Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™ (pour la
mesure en mouvement et sous faible perfusion), qui a montré dans
plusieurs études qu’il était capable de réduire considérablement les
fausses alertes et de surveiller avec précision les alertes réelles. On
estime que Masimo SET® est utilisé sur plus de 100 millions de patients
dans les plus grands hôpitaux et dans d’autres cadres de soins de santé
à travers le monde. En 2005, Masimo a lancé la technologie de
CO-oxymétrie de pouls rainbow®, qui permet la surveillance non invasive
et continue de composants sanguins qui auparavant ne pouvaient être
mesurés que par des procédures invasives, notamment l’hémoglobine totale
(SpHb®), la teneur en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la
méthémoglobine (SpMet®), et plus récemment l’indice de variabilité de la
pléth (PVI®), l’indice de réserve d’oxygène (Oxygen Reserve Index,
ORI™), ainsi que la SpO2, la fréquence de pouls et l’indice de perfusion
(IP). En 2014, Masimo a introduit Root®, une plateforme intuitive de
connectivité et de surveillance des patients, avec l’interface Masimo
Open Connect (MOC-9). Masimo joue également un rôle actif de leader dans
la santé mobile, avec des produits tels que le moniteur de patients
portable Radius-7™ et l’oxymètre de pouls du bout des doigts MightySat™.
Un complément d’information sur Masimo et ses produits est disponible
sur www.masimo.com.
Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles
sur le site http://www.masimo.com/cpub/clinical-evidence.htm.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au
sens de l’article 27A de loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de
la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities
Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles
comprennent, entre autres, des déclarations concernant l’efficacité
potentielle des technologies SpHb®, PVI® et SET® de Masimo. Ces
déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes actuelles
concernant des événements futurs qui nous concernent et sont assujetties
à des risques et à des incertitudes, tous difficiles à prédire et
souvent indépendants de notre volonté, susceptibles de faire varier
sensiblement et négativement les résultats par rapport à ceux exprimés
dans nos déclarations prévisionnelles en réponse à divers facteurs de
risques, y compris, mais sans limitation : les risques liés à nos
hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les
risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non
invasives uniques de Masimo, y compris les technologies SpHb®, PVI® et
SET®, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité
des patients ; les risques liés à notre conviction que les avancées
médicales révolutionnaires et non invasives de Masimo fournissent des
solutions rentables avec une précision comparable et des avantages
uniques, notamment des résultats immédiats et continus permettant un
traitement plus précoce, sans causer de traumatisme invasif chez tous
les patients et dans chaque situation clinique ; ainsi que d’autres
facteurs abordés dans la section « Facteurs de risque » de nos rapports
les plus récents déposés auprès de la Commission des valeurs mobilières
des États-Unis (Securities and Exchange Commission, « SEC »), qui sont
disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.
Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations
prévisionnelles soient raisonnables, nous ignorons si ces attentes se
révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues
dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur
intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne
pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont
valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation
d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les
« Facteurs de risques » figurant dans nos rapports les plus récents
déposés auprès de la SEC, que ce soit en raison de nouvelles
informations, d’événements futurs ou autres, sauf en cas d’obligations
en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Masimo
Irene Paigah, 858-859-7001
irenep@masimo.com