Press release

Un rapport de la GSMA montre que les comptes d’argent mobile enregistrés ont augmenté de 31 pour cent pour atteindre 411 millions en 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Le secteur de l’argent mobile continue de croître avec plus d’un milliard de transactions traitées en décembre 2015 BARCELONE, Espagne–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a publié aujourd’hui son cinquième rapport annuel « State of the Industry Report on Mobile Money » (rapport sur l’état du secteur de l’argent mobile). Ce rapport, qui fournit une évaluation quantitative du

Le secteur de l’argent mobile continue de croître avec plus
d’un milliard de transactions traitées en décembre 2015

BARCELONE, Espagne–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a publié aujourd’hui son cinquième rapport annuel « State of the
Industry Report on Mobile Money » (rapport sur l’état du secteur de
l’argent mobile). Ce rapport, qui fournit une évaluation quantitative du
secteur, s’appuie sur les résultats de l’enquête annuelle de la GSMA
concernant l’adoption mondiale des services financiers mobiles, sur les
données provenant du GSMA Mobile Money Deployment Tracker et sur un
aperçu de la performance des services financiers mobiles provenant de
l’engagement de la GSMA aux côtés de l’industrie au cours de l’année
écoulée.

« L’argent mobile exerce un impact social et économique sur des millions
de personnes sur les marchés émergents », a déclaré John Giusti, chef de
la réglementation à la GSMA. « Au cours de la dernière décennie,
l’argent mobile a fait davantage pour étendre la portée des services
financiers que les services bancaires traditionnels n’ont réussi à faire
au cours du siècle dernier. Avec 411 millions de comptes d’argent mobile
aujourd’hui, la téléphonie mobile est une plateforme de plus en plus
essentielle pour étendre l’inclusion financière à l’échelle mondiale. »

Une croissance des services

L’argent mobile modifie le paysage de l’inclusion financière. Avec 271
services dans 93 pays, l’argent mobile est dorénavant disponible sur 85
pour cent des marchés où moins de 20 pour cent de la population possède
un compte dans une institution financière officielle. Le rapport montre
que le nombre d’utilisateurs actifs de l’argent mobile enregistre une
croissance rapide sur un an. En décembre 2015, on comptait plus de 134
millions de comptes actifs, avec 30 services ayant plus d’un million de
comptes actifs et sept services ayant plus de quatre millions de
comptes. Les opérateurs de réseaux de téléphonie mobile continuent de
jouer un rôle essentiel dans la fourniture de l’argent mobile et
l’élargissement de l’inclusion financière.

Principales conclusions pour 2015 :

  • Plus d’un milliard de transactions ont été traitées en décembre 2015 ;
  • L’argent mobile est disponible dans 85 pour cent des pays où la
    majorité de la population n’a pas accès aux institutions financières
    officielles ;
  • Le nombre de comptes enregistrés continue de croître avec près de 100
    millions de nouveaux comptes enregistrés en 2015, portant le total à
    411 millions au niveau mondial ;
  • En 2015, on a assisté à 29 initiatives transfrontalières d’argent
    mobile connectant 19 pays, les transferts transfrontaliers progressant
    de 52 pour cent en volume par rapport à l’an dernier ; et
  • Le secteur a montré son engagement continu en faveur de l’argent
    mobile, trois quarts des répondants déclarant maintenir ou augmenter
    leur investissement dans l’argent mobile par rapport à l’année
    précédente.

Alors que l’Afrique subsaharienne continue de représenter la majorité
des services d’argent mobile opérationnels, plus de la moitié des
nouveaux services lancés en 2015 l’ont été hors de cette région,
principalement en Amérique latine et dans les Caraïbes. À l’avenir, les
nouveaux services d’argent mobile devraient afficher une croissance
pouvant atteindre 50 pour cent en Europe et en Asie centrale, ainsi
qu’au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, démontrant l’important intérêt
que suscite l’argent mobile dans le monde entier.

Une hausse continue de la collaboration dans l’industrie

Les prestataires de services financiers mobiles reconnaissent le rôle
essentiel que peut jouer la collaboration sectorielle dans
l’accélération de la croissance de l’écosystème. Près d’un quart des
prestataires de services financiers mobiles interrogés ont indiqué
qu’ils collaboraient déjà et un tiers envisagent de collaborer dans les
12 prochains mois. Dans 60 des 93 marchés où l’argent mobile est
disponible, on compte au moins deux services d’argent mobile
opérationnels et 35 marchés en comptent trois ou plus. Cela procure une
opportunité continue pour la collaboration dans le secteur. À mesure que
l’argent mobile devient une offre de service de base pour les opérateurs
de réseaux mobiles, la concurrence accrue et la demande des clients a
conduit à un intérêt renforcé dans le développement de
l’interopérabilité de compte à compte. Actuellement, des opérateurs en
Indonésie, à Madagascar, au Pakistan, au Rwanda, au Sri Lanka, en
Tanzanie et en Thaïlande procèdent à une interconnexion de leurs
services afin de permettre à leurs clients d’envoyer de l’argent
directement dans des portefeuilles mobiles sur d’autres réseaux.

-FIN-

Notes à l’attention des rédacteurs

Une copie complète du rapport et de plus amples informations sur le
programme Mobile Money (Argent mobile) de la GSMA sont disponibles sur : www.gsma.com/mobilemoney.

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit près de 800 opérateurs appartenant à plus
de 250 sociétés de l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants de
téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs
d’équipement, des fournisseurs de services Internet et des organismes
œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise
également les plus grands événements du secteur, tels le Mobile World
Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences Mobile
360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Web
institutionnel de la GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Charlie Meredith-Hardy
+44 7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com