Press release

Une nouvelle étude démontre les avantages de la valve endobronchique Pulmonx Zephyr chez les patients atteints d’emphysème homogène

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Des résultats publiés dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine montrent des améliorations significatives de la fonction pulmonaire, de la tolérance à l’exercice et de la qualité de vie pour les patients REDWOOD CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Les résultats positifs de l’étude IMPACT démontrent que les patients souffrant d’emphysème homogène bénéficient d’un traitement avec les

Des résultats publiés dans l’American Journal of Respiratory and
Critical Care Medicine montrent des améliorations significatives de la
fonction pulmonaire, de la tolérance à l’exercice et de la qualité de
vie pour les patients

REDWOOD CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Les résultats positifs de l’étude IMPACT démontrent que les patients
souffrant d’emphysème homogène bénéficient d’un traitement avec les valves
endobronchiques Zephyr® (VEB)
exclusivess
de Pulmonx Corporation, selon une nouvelle étude publiée en ligne dans
la revue American
Journal of Respiratory and Critical Care Medicine
. Des patients
présélectionnés au moyen du Système
Chartis®
et traités avec la VEB ont connu des améliorations
cliniquement significatives de la fonction pulmonaire, de la tolérance à
l’exercice et de la qualité de vie par rapport au groupe témoin. Ces
données indiquent que la thérapie VEB peut bénéficier à beaucoup plus de
patients qu’on ne le pensait auparavant.

L’étude IMPACT est la première étude prospective, randomisée et
multicentrique portant sur l’efficacité de la VEB Zephyr réalisée
spécifiquement auprès de patients souffrant d’emphysème homogène.
Quatre-vingt-treize patients souffrant d’emphysème homogène sévère ont
été inscrits et randomisés pour comparer la sécurité et l’efficacité du
traitement par VEB Zephyr par rapport à une gestion de type médical.
L’étude a fait appel au Système Chartis exclusif de la société pour
sélectionner les patients présentant une ventilation collatérale faible
ou inexistante, et une technologie d’imagerie avancée a été utilisée
pour cibler un lobe à soumettre au traitement.

Les résultats à trois mois de l’étude IMPACT ont montré que les patients
souffrant d’emphysème homogène, présentant une ventilation collatérale
faible ou inexistante (évalués en utilisant le Système Chartis) et
traités avec la VEB Zephyr ont connu une amélioration de 17 % du volume
expiratoire maximal par seconde (VEMS)1 par rapport au groupe
témoin. Les patients traités au moyen de la VEB ont présenté également
une meilleure tolérance à l’exercice, avec une augmentation de 40 mètres
par rapport au groupe témoin dans le Test de marche de six minutes
(TDM6), et une meilleure qualité de vie, avec une amélioration de
10 points dans le score au Questionnaire respiratoire de St-Georges
(QRSG) par rapport au groupe témoin. Les résultats ont également montré
que 97 % des sujets ayant reçu une VEB ont connu une réduction du volume
du lobe cible, ce qui indique une occlusion efficace du lobe cible après
le placement de la VEB.

Le professeur
Ralf Eberhardt
, docteur en médecine, de la Thoraxklinik
de l’Université de Heidelberg, et co-investigateur principal de l’étude
IMPACT, a également présenté les résultats le 4 septembre, à l’occasion
du 26ème Congrès international de l’European Respiratory
Society (ERS).

« Le traitement par valve endobronchique avait déjà montré des avantages
définitifs chez les patients atteints d’une maladie hétérogène ; nous
voulions voir si les patients souffrant d’emphysème homogène pouvaient
également bénéficier de cette approche éprouvée et minimalement invasive
visant la réduction du volume pulmonaire. Dans l’étude IMPACT, nous
avons constaté que le traitement par VEB entraînait des améliorations
significatives de la fonction pulmonaire sur le plan statistique et
clinique par rapport au groupe témoin, ainsi qu’une amélioration de la
capacité d’exercice et de la qualité de vie chez les patients souffrant
d’emphysème homogène sévère avec ventilation collatérale négative », a
déclaré le professeur Eberhardt.

« Les résultats de l’étude IMPACT montrent que le choix du bon patient
pour le traitement par valve endobronchique est désormais plus simple.
Nous devrions nous concentrer sur les patients présentant une
hyperinflation et une absence de ventilation collatérale, plutôt que sur
l’homogénéité ou l’hétérogénéité de la maladie », a confié pour sa part Arschang
Valipour, professeur associé
, docteur en médecine, FCCP, de l’Institut
Ludwig Boltzmann pour les BPCO et l’Épidémiologie respiratoire
du
Otto-Wagner-Spital de Vienne, en Autriche, auteur principal de l’article
et co-investigateur principal de l’étude IMPACT.

Selon les auteurs, « Étant donné les options de traitement très
restreintes disponibles pour cette population particulière de patients,
et notamment les limites du traitement médical, la thérapie VEB devrait
être considérée pour ces patients. »

La VEB Zephyr est une valve unidirectionnelle minuscule qui, une fois
placée dans les poumons, sert à bloquer le flux d’air en direction des
zones affectées de façon à réduire le volume pulmonaire. Le Système
Chartis est un système d’évaluation exclusif utilisé immédiatement avant
la procédure de pose de la VEB Zephyr afin d’identifier les patients
présentant une ventilation collatérale faible ou inexistante et qui sont
le plus susceptibles de répondre au traitement. Plus de 12 000 patients
à travers le monde ont fait l’objet d’une pose de la VEB Zephyr. Pour
regarder une vidéo de la procédure d’implantation de la VEB Zephyr,
cliquez ici.

« Ces résultats prouvent qu’un nombre beaucoup plus important de
patients peuvent bénéficier de la valve endobronchique Zephyr, par
rapport à ce qui avait été estimé précédemment », a déclaré Glen
French, PDG de Pulmonx
. « En tant que procédure minimalement
invasive de réduction du volume pulmonaire la plus éprouvée pour
l’emphysème sévère, la VEB Zephyr offre maintenant un espoir à un
nouveau groupe de patients qui jusqu’alors ne disposaient que de très
peu d’options thérapeutiques. »

À propos de Pulmonx

Basée à Redwood City, en Californie, et à Neuchâtel, en Suisse, Pulmonx
est une société de pneumologie interventionnelle axée sur le
développement de technologies transformatrices et rentables qui
améliorent la vie de patients du monde entier atteints de maladies
pulmonaires. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.pulmonx.com.

La VEB Zephyr® est un dispositif expérimental aux États-Unis.
La loi américaine en restreint l’usage à une utilisation expérimentale.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Chronic Communications
Michelle McAdam
(949) 545-6654 ou (310)
902-1274
michelle@chronic-comm.com